Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite, commenter l'article...

"Les déchaînés", de Flo Jallier

de : Sophie et Judith
mardi 3 janvier 2012 - 21h53 - Signaler aux modérateurs

"...Merci ma fille d’avoir cassé ces chaines qui "s’enchevillent" de génération en génération. Grace à toi, je prends conscience que d’une "certaine façon", tous ceux qui disent non et se revoltent sont, eux aussi, des Déchaînés."

"Les déchaînés", de Flo Jallier
de Sophie et Judith

Je tiens beaucoup à vous présenter ce titre de la collection Exprim’ chez Sarbacane que j’ai terminé hier soir. Ce livre me semblait assez lointain de ce qui se fait habituellement dans la collection du fait de son côté historique mais finalement il ne l’est pas tant que ça !

GIF - 58 ko
"Les déchaînés", de Flo Jallier

Les déchaînés de Flo Jallier nous raconte l’histoire d’une famille entre 1871, quelques années après l’abolition de l’esclavage, et aujourd’hui. On commence en Martinique avec Thibault et Amélia. Le premier est le fils d’un grand propriétaire, la seconde est la fille de la domestique, ancienne esclave de la maison. Les deux enfants sont très proches malgré leurs différences de couleurs et de rang social. Leur histoire marquera leur famille pendant plusieurs générations et en particulier les trois que l’on suivra dans ce roman.

D’histoires d’amour contrariées à la recherche des origines, ce roman retrace les douleurs d’une famille marquée par l’Histoire. D’ailleurs, Camille, une des personnages que je vous laisse découvrir, le résume mieux que moi.

Si j’ai tenu à te transmettre tout de même les dernières traces de ce passé dont je t’invite par ailleurs à te défaire, c’est précisément pour que tu saches qu’en dépit des circonstances tragiques qui entourent notre lignée, tu es l’émanation d’un amour né il y a plus d’un siècle. Un amour immense, palpitant, solaire.

Ce roman est une véritable leçon sur la vie. C’est difficile pour moi d’expliquer ce qu’il y a de vraiment bien tellement tout est humain et vrai. J’ai commencé cette lecture en n’y voyant qu’une histoire fictionnelle mais quand le dernier personnage entre en scène, l’ensemble prend une tournure différente. Celle que vous découvrirez sous le nom de Marie-Jo donne une dimension très forte à cette lecture. Elle nous rappelle à quel point notre passé, et celui de notre famille, est important. Quelque soit les circonstances de nos vies, il ressurgit toujours et on ne peut jamais être soi-même en l’ignorant totalement. À nouveau, je laisse la parole aux personnages...

[...] je me suis rendu compte que nous étions tous les maillons, inconscients, d’une chaîne dont nous avions la possibilité de nous défaire, ou, au contraire, à partir de laquelle nous pouvions puiser de la force. Parce que, maman, cette chaîne peut être une entrave autant qu’un lien, dès lors qu’on connaît mieux les circonstances et les raisons de notre présence dans ce monde.

[...] On peut ensevelir de toutes les manières possibles son passé, il ressurgit d’une façon ou d’une autre [...] Et ce passé, il s’impose à nous de toutes les manières possibles de sorte qu’on puisse, ensuite, accéder à une autre étape. Grandir en quelque sorte. Pour – oserai-je ? – vivre pleinement le présent.

Vous l’aurez compris, j’ai aimé. J’espère que vous aurez envie de le découvrir...

http://litterature-jeunesse.over-blog.fr/

Collection : EXPRIM’
Auteur : Flo Jallier
Format : 135 x 215 mm
264 pages
Date de parution : 2 novembre 2011
ISBN : 978-2-84865-495-9
Genre : roman
Prix : 15,00 €
Public : à partir de 12 ans
 

Partager cet article :

Imprimer cet article




accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite
Une trahison indicible de la France
mercredi 28 avril
de Collectif Bellaciao
3 commentaires
28 avril 2021 : 7 réfugiés politiques italiens arrêtés à Paris : Enzo Calvitti, Giovanni Alimonti, Roberta Cappelli, Marina Petrella, Sergio Tornaghi, Giorgio Pietrostefani, Narciso Manenti, trois recherchaient Luigi Bergamin, Maurizio Di Marzio et Raffaele Ventura. Tous accusés d’actes de terrorisme dans les années 70 et 80. Macron heureux : "Je résolu ce problème comme l’Italie le demande depuis des années" Draghi heureux : "Le gouvernement se déclare satisfait de la (...)
Lire la suite
21 avril 1961 - 21 avril 2021 le rêve du « putsch des généraux »...
mercredi 28 avril
de Roberto Ferrario
2 commentaires
A propos de « la tribune des généraux » les signatures on été récolté par Jean-Pierre Fabre-Bernadac, officier de carrière et responsable du site Place Armes et ancien responsable du service d’ordre du Front national entre 1993 et 1994, qui avait initialement publié le texte le 13 avril dernier ou des signatures continuent à être comptabilisés, 30 généraux étaient dénombrés et 2500 militaires étaient au total recensés ce mardi. Après ca le 21 avril la tribune à été publié sur Valeurs (...)
Lire la suite