Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Letchimy, Césaire, Lévi-Strauss et Guéant

de : Stéphane Lhomme
dimanche 12 février 2012 - 16h37 - Signaler aux modérateurs

Il se peut que Serge Letchimy soit allé trop loin dans ses propos ! Peut-être. Ce n’est pas à nous de le dire. Je pense surtout que l’exercice des questions au gouvernement (deux petites minutes pour poser une question) se prête peu à la nécessité d’avoir du temps pour développer une idée plus ou moins complexe !

Cela permet tous les amalgames et toutes les interprétations démagogiques, surtout dans le brouhaha délibérément provoqué.

Mais il semble que plusieurs choses aient échappé aux députés de droite vociférant contre les propos du député martiniquais ! Par inculture ? On peut se le demander !

Car Serge Letchimy s’est beaucoup inspiré dans ses propos de son maître à penser : Aimé Césaire qui fut son prédécesseur à la mairie de Fort-de-France * ! Nos députés de droite n’ont sans doute pas lu le « Discours sur le colonialisme » de Césaire, un écrit datant de 1950.

La teneur des propos, y compris les plus polémiques de Serge Letchimy, sont déjà dans ce petit livre publié à plusieurs reprises dans les années 50, notamment par Présence africaine. Que dit Césaire ? Ceci : « Il vaudrait la peine … de révéler au très distingué, très humaniste, très chrétien bourgeois du XXème siècle qu’il porte en lui un Hitler qui s’ignore, qu’Hitler l’habite, qu’Hitler est son démon, que s’il le vitupère, c’est par manque de logique, et qu’au fond, ce qu’il ne pardonne pas à Hitler, ce n’est pas le crime en soi, le crime contre l’homme, ce n’est pas l’humiliation de l’homme en soi, c’est le crime contre l’homme blanc, c’est l’humiliation de l’homme blanc, et d’avoir appliqué à l’Europe des procédés colonialistes dont ne relevaient jusqu’ici que les Arabes d’Algérie, les coolies de l’Inde et les nègres d’Afrique ».

Plus loin, Césaire ajoute : « Qu’on le veuille ou non : au bout du cul-de-sac de l’Europe, je veux dire l’Europe d’Adenauer, de Schumann, Bidault et quelques autres, il y a Hitler. Au bout du capitalisme désireux de se survivre, il y a Hitler. Au bout de l’humanisme formel et du renoncement philosophique, il y a Hitler ».

Césaire n’hésitait pas à rendre à d’autres civilisations que la civilisation occidentale, toute leur place : « Je parle de millions d’hommes à qui on a inculqué savamment la peur, le complexe d’infériorité, le tremblement, l’agenouillement, le désespoir, le larbinisme … Pour ma part, je fais l’apologie systématique des civilisations para-européennes … C’étaient des sociétés communautaires, jamais de tous pour quelques-uns … C’étaient des sociétés démocratiques, toujours. C’étaient des sociétés coopératives, des sociétés fraternelles. Je fais l’apologie systématique des sociétés détruites par l’impérialisme ».

Aimé Césaire, à l’appui de sa démonstration, fait appel à plusieurs sociologues et historiens ayant rendu aux civilisations extra-européennes toute leur grandeur comme Léo Frobenius **.

Le grand poète martiniquais dénonce aussi les tenants de la « supériorité blanche », rappelant les massacres coloniaux, l’esclavage : « La colonisation déshumanise l’homme même le plus civilisé » ; « L’Europe est comptable devant la communauté humaine du plus haut tas de cadavres de l’histoire » !

Césaire que Sarkozy honorait lors de sa disparition, au point de vouloir le mettre au Panthéon. Mais lui non plus n’a sans doute pas lu tout Césaire !

On retrouve cet humanisme « césairien » chez un penseur comme Claude Lévi-Strauss pour qui il n’y avait pas de civilisations supérieures. Dans son écrit de 1952 : « Race et Histoire », il écrit : « Rien, dans l’état actuel de la science, ne permet d’affirmer la supériorité ou l’infériorité intellectuelle d’une race par rapport à une autre ». Lévi-Strauss poursuit : « La civilisation occidentale s’est entièrement tournée, depuis deux ou trois siècles, vers la mise à la disposition de l’homme de moyens mécaniques de plus en plus puissants … Si le critère retenu avait été le degré d’aptitude à triompher des milieux géographiques les plus hostiles, il n’y a guère de doute que les Eskimos d’une part, les Bédouins de l’autre emporteraient la palme. L’inde a su, mieux qu’aucune autre civilisation, élaborer un système philosophico-religieux, et la Chine, un genre de vie, capables de réduire les conséquences psychologiques d’un déséquilibre démographique. Il y a déjà treize siècles, ajoute Lévi-Strauss, l’Islam a formulé une théorie de la solidarité de toutes les formes de la vie humaine : technique, économique, sociale, spirituelle, que l’Occident ne devait retrouver que tout récemment, avec certains aspects de la pensée marxiste et la naissance de l’ethnologie moderne ».

Propos de 1952, rappelons-le. Il faudrait sans doute tenir compte des évolutions ultérieures. Mais on peut conseiller à Claude Guéant, l’homme des basses œuvres « idéologiques » du sarkozysme de relire Lévi-Strauss ou de le lire, car nous ne sommes pas sûrs qu’il ait un jour lu Lévi-Strauss *** !

Georges Cadiou

· Serge Letchimy est membre du PPM, le Parti progressiste martiniquais, partisan de l’autonomie de la Martinique. Aimé Césaire fut le créateur de ce parti en 1957. Auparavant, il avait été député-maire communiste de Fort-de-France.

· Léo Frobenius (1873-1938). Ethnologue allemand né à Berlin. Il est l’auteur de nombreux essais sur les cultures africaines. Il inspira à Senghor et à Césaire le concept de « négritude ».

· En revanche les propos du Ministre de l’Intérieur sur « les civilisations qui ne se valent pas » sont directement inspirés de l’opuscule de Joseph-Arthur de Gobineau (1816-1882) : « Essai sur l’inégalité des races humaines » qui est à l’origine des « théories aryennes » avec les conséquences que l’on sait !

« Discours sur le colonialisme », Aimé Césaire, Présence africaine, 1955.

« Race et histoire », Claude Lévi-Strauss, Folio-essais, réédition 1987.


Partager cet article :

Imprimer cet article




accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite