Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite, commenter l'article...

La crise du logement à l’APHP ! Mobilisation en faveur des plus défavorisés !

mardi 29 mai 2012 - 16h01 - Signaler aux modérateurs

communique de presse CGT-FO-SUD-CFDT-CFTC

La crise du logement à l’APHP ! Mobilisation en faveur des plus défavorisés !

La politique sociale de la direction APHP évolue défavorablement envers les personnels même si sa directrice tente de prêcher la bonne parole en affichant, envers les médias, une stratégie d’accompagnement social ambitieuse et rénovée. En effet, la mise en œuvre de la politique de logement s’éloigne de son orientation initiale. En réalité, les travailleurs sociaux ont une réelle volonté de répondre aux requêtes et aux urgences sociales extrêmes des salariés. Néanmoins, l’institution n’affecte pas les moyens ni les dispositions répondant aux exigences de cette gestion spécifique. A ce jour, nous constatons que certains professionnels titulaires se retrouvent dans des situations plus que précaires telles que, vivre dans des abris de fortune (voiture personnelle stationnée à la porte de leur propre établissement, squat d’infortune, hébergement multiple, collocation spontanée…) et assumer leur charge parentale, monoparentale et/ou familiale en conciliant nomadisme et mesures de survie essentielles.

D’autre part, les dispositifs « infirmière sortie d’IFSI » et « infirmière capitale » qui visent à optimiser le recrutement de jeunes infirmier(e)s sortant des écoles ou d’origine provinciale révèlent la problématique d’une inadéquation entre le plan d’attractivité par le logement et les besoins réels du personnel déjà en activité : des habitations vétustes, parfois non soumises à un processus de réhabilitions, sont refusées par ces nouveaux arrivants qui se voient, parfois, affectés une colocation d’office. La priorité étant orientée vers le recrutement massif d’infirmiers, ces logements restent « gelés » et, par conséquent, ne sont pas alloués aux personnels en situation de grande précarité… A ce titre, il existe un réel manque de volonté institutionnelle à engager la rénovation et la remise en conformité d’une centaine de logements jugés insalubres.

En matière de politique sociale de l’APHP, il convient de dénoncer l’orientation prise l’égard des personnels retraités. En l’occurrence, un travailleur retraité de cette institution et logé par celle-ci, se voit dans l’obligation de rendre son logement dès la phase d’inactivité instruite. C’est dire la considération dont fait preuve l’institution à l’égard de ses anciennes forces actives qui ont consacré toute leur énergie et, pratiquement, toute leur vie à défendre l’hôpital public. Par ailleurs, il convient de faire remarquer l’acharnement au démantèlement mené par la Directrice Générale qui précipite les projets de vente du patrimoine APHP, bradant ainsi au moins disant les dons et legs des bienfaiteurs au mépris de son personnel soumis à des conditions de survivance, de détresse et de souffrance dignes d’un roman d’Emile Zola.

En conséquence de quoi, les représentants du personnel s’opposent à une gestion aussi négligente des ressources humaines. L’intersyndicale s’insurge contre la politique stratégique arrogante menée par la Direction de l’Assistance Publique, qui n’a aucune considération pour ses personnels, dédaignant leur situation sociale au risque d’impacter sur la qualité de vie professionnelle, sur la santé au travail, sur les risques psychosociaux et, notamment, sur la qualité des prestations destinées aux patients.

Le 25 mai 2012.


Partager cet article :

Imprimer cet article




accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite
Une trahison indicible de la France
mercredi 28 avril
de Collectif Bellaciao
3 commentaires
28 avril 2021 : 7 réfugiés politiques italiens arrêtés à Paris : Enzo Calvitti, Giovanni Alimonti, Roberta Cappelli, Marina Petrella, Sergio Tornaghi, Giorgio Pietrostefani, Narciso Manenti, trois recherchaient Luigi Bergamin, Maurizio Di Marzio et Raffaele Ventura. Tous accusés d’actes de terrorisme dans les années 70 et 80. Macron heureux : "Je résolu ce problème comme l’Italie le demande depuis des années" Draghi heureux : "Le gouvernement se déclare satisfait de la (...)
Lire la suite
21 avril 1961 - 21 avril 2021 le rêve du « putsch des généraux »...
mercredi 28 avril
de Roberto Ferrario
2 commentaires
A propos de « la tribune des généraux » les signatures on été récolté par Jean-Pierre Fabre-Bernadac, officier de carrière et responsable du site Place Armes et ancien responsable du service d’ordre du Front national entre 1993 et 1994, qui avait initialement publié le texte le 13 avril dernier ou des signatures continuent à être comptabilisés, 30 généraux étaient dénombrés et 2500 militaires étaient au total recensés ce mardi. Après ca le 21 avril la tribune à été publié sur Valeurs (...)
Lire la suite