Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Le PCF vers un soutien au gouvernement sans participation ;-) ;-) ;-)

de : Sophie de Ravinel
lundi 18 juin 2012 - 11h50 - Signaler aux modérateurs
14 commentaires

Les militants votent lundi et mardi sur une participation au gouvernement.

Le Front de gauche comptait dimanche soir sur l’élection d’une dizaine de députés, dont 9 ou 10 communistes et un membre du Parti de gauche, Marc Dolez, dans la 17e circonscription du Nord. Parmi les élus, deux nouveaux : Gaby Charroux dans la 13e des Bouches-du-Rhône et le maire de Vierzon, Nicolas Sansu, dans la 2e du Cher. Secrétaire national du PCF, Pierre Laurent a été clair : ce n’est « pas un bon résultat ». « Nous avons payé cher notre autonomie », a-t-il jugé, estimant la situation « liée au double effet de la présidentialisation et du mode de scrutin ».

Les communistes n’envisagent pourtant pas d’être privés de groupe à l’Assemblée, même en l’absence des quinze députés nécessaires. « On va explorer toutes les pistes avant de demander l’abaissement », a indiqué Pierre Laurent, qui compte sur le soutien de quelques élus d’outre-mer. Il a estimé « pas impossible » d’atteindre le seuil. Le secrétaire national communiste est amer. Le Front de gauche « pèse 25% des voix de gauche à la présidentielle et 15% des voix de gauche aux législatives et nous aurons moins de 5% des députés de gauche à l’Assemblée nationale », a-t-il déploré, évoquant « une injustice démocratique ».

Une participation au gouvernement n’est pas d’actualité chez les communistes. Pas plus chez leurs alliés. Patrick Braouezec en a rêvé un temps. C’était avant que le député sortant de Seine-Saint-Denis ne se maintienne face au candidat PS arrivé en tête au premier tour, et qu’il soit battu. Interrogée sur une participation gouvernementale du PCF, Marie-George Buffet a laissé entendre qu’elle n’y était pas favorable et que son parti serait « autonome et constructif ».

Vendredi sur RTL, Pierre Laurent a donné « tort » au gouvernement qui veut fixer le déficit à 3% du PIB en 2013, jugeant que ce ne serait « pas tenable ». « Si on continue dans cette voie-là, à l’arrivée, non seulement nous n’aurons pas de sortie de crise, mais nous n’aurons pas la réduction des déficits annoncée. » Et il a rappelé que « si aucune des mesures importantes, structurelles » proposées par le Front de gauche « n’est prise en compte, les conditions risquent de ne pas être réunies » pour participer au gouvernement. Sachant que le premier ministre, Jean-Marc Ayrault, ne doit pas non plus les supplier.

Les militants communistes voteront sur cette question de la participation du PCF au gouvernement. Ils sont autour de 70.000, selon la direction. Les militants s’exprimeront sur la base d’une résolution adoptée lundi par le conseil national du PCF. Mercredi, enfin, une conférence nationale, à Paris, réunissant près de 500 délégués, « prendra ses décisions sur la base des résultats du vote ». « Attitude sectaire »

Mais plus qu’une participation de la gauche radicale au gouvernement, c’est de l’entrée possible d’une partie dissidente du Nouveau Parti anticapitaliste (NPA) dans le Front de gauche qu’il sera question. Mardi, des représentants du courant Gauche anticapitaliste, qui ont quitté le NPA cet hiver, ont rendez-vous avec quelques responsables pour en parler. Parmi eux, l’ex-bras droit d’Olivier Besancenot, Pierre-François Grond, qui a soutenu Jean-Luc Mélenchon à la fin de sa campagne présidentielle. « Des éléments nouveaux sont intervenus, dit-il, qui nous incitent à rejoindre le Front de gauche et à rompre avec l’attitude sectaire des actuels dirigeants du NPA : la place prise par le FN, les orientations politiques austéritaires de François Hollande et la force de la crise qui s’annonce. »

Selon Pierre-François Grond, « quelque chose de très profond » se passe pour l’extrême gauche, alors que ni Lutte ouvrière ni le NPA ne vont pouvoir bénéficier des subsides de l’État du fait de leurs trop faibles scores… Certains militants restés au NPA attendraient le conseil national du parti, fixé au 7 juillet, pour tenter d’orienter les votes en direction du Front de gauche. Avec risque d’explosion du parti à la clé. « Ce serait une faute de croire que notre score aux législatives, résultat d’une présidentialisation dénoncée, est la preuve d’un affaiblissement du Front de gauche », assure Éric Coquerel, du Parti de gauche. « Ce n’est qu’un ressac, et les événements économiques en Europe vont vite nous redonner la main… »

http://elections.lefigaro.fr/presid...


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Le PCF vers un soutien au gouvernement sans participation ;-) ;-) ;-)
18 juin 2012 - 12h33

Plus (+) 2.6 % et moins (-) 9 sièges et c’est à ce moment que le PC arrache la perfusion..... ! Et pourtant que n’a-t-on, ici, entendu sur la "tente à oxygène" du PS. Les félicitations ne vont pas, c’est sûr, tarder à arriver, n’est-ce pas......



Le PCF vers un soutien au gouvernement sans participation ;-) ;-) ;-)
18 juin 2012 - 13h28 - Posté par guillot

Dans une interview donnée à l’Humanité, Marie George Buffet répond à la question suivante :

Les communistes se prononcent à partir de ce soir sur leur participation ou non au gouvernement. Si leur réponse est non, serez vous dans l’opposition ou
dans la majorité ?

Réponse :

"Nous sommes un parti de gouvernement, prêt à prendre nos responsabilités pour mettre en oeuvre des politique qui repondent aux attentes. C’est
l’objectif du Front de gauche."L’Humain d’Abord" est un programme de gouvernement.
Aujourd’hui on nous répond que le Parlement ne sera saisi que des 60 propositions de Hollande. Elle ne sont pas suffisantes de mon point de vue, pour
réussir le changement. Je pense donc, mais les communistes en decideront, que nous ne devons pas entrer au gouvernement.

Nous ne sommes pas dans l’opposition mais dans la majorité de gauche de façon constructive pour réussir".

Un pieds dans la majorité et l’autre en dehors. Attention au grand écart !

Cela n’empèche pas la direction de la GA, elle, de voir les deux pieds du front de gauche en dehors de la majorité sociale libérale. Leur rancune (celle d’avoir perdu la direction du NPA) les rend aveugle.


Le PCF vers un soutien au gouvernement sans participation ;-) ;-) ;-)
18 juin 2012 - 15h51

Ah ! les formidables tartufes que voilà.



Le PCF vers un soutien au gouvernement sans participation ;-) ;-) ;-)
18 juin 2012 - 16h34

Melenchon a fini le travail de tonton



Le PCF vers un soutien au gouvernement sans participation ;-) ;-) ;-)
18 juin 2012 - 17h27 - Posté par

C’est un peu court comme réponse. Il y a quand même un bon paquet d’abrutis qui votent soit pour la droite républicaine (le PS d’aujourd’hui) soit pour l’extrême droite et les nazillons.


Le PCF vers un soutien au gouvernement sans participation ;-) ;-) ;-)
18 juin 2012 - 17h59 - Posté par A.C

Sans avoir de boule de cristal, pour ma part, j’avais -le seul je crois qui partageait mon opinion était COPAS- expliqué que, à 10ou 40 députés, que le PS aie ou pas la majorité, le PCF n’irait pas au Gouvernement..

Mélenchon mise sur une situation à la grecque avec un scénario"Hollandréou" , une austérité qui ferait tellement de dégâts que le front de G..deviendrait le recours d’une Revolution citoyenne...

Il devra d’ailleurs méditer sur le cas Scyrisa, Méluche, sans compter que cette stratégie misant sur le malheur des "gens" , ça me dégoute..

Donc, les restes de PC ne vont pas venir pleurer deux sous secrétariats d’Etat

D’autant plus que c’est pas certain que Hollande aie besoin, comme TOnton d’une participation pécéienne, qui servait à marginaliser à terme, le PC

"Ils viendront au Gouvernement, ils y resteront suffisamment pour en sorti à 10 pour cent " avait pronostiqué le francisquain de JARNAC


Ce qui compte ,en 2012, c’est avoirun Groupe, desmoyens "législatifs" pour exister et faire rentrer du pognon !!

Certes il y aura toujours un Bernard Sarton pour "analyser" ce psychodrame dont se contre -contre- branlent les travailleurs ( des ministres du FDG !!) et pour venir nous donner la solution..

Le Front de gauche doit devenir révolutionnaire avec de véritables dirigeants à la Castro

 :))

YES !!!!!

TF1 doit devenir un outil de culture, le football pro un magnifique exemple de non marchandisation totale de la Société, Loana une figure du féminisme, Maîté des landes une "Miss foie gras sexy" pour pornos de Canal plus !

T’en as encore d’autres, Bernard , des vannes pour me détendre.. ???

Ton FDG , il va te falloir combien de branlées électorales, de bras d’honneur populaires et prolétariens, de couleuvres P.G à avaler, de tatanes d’apparatchiks à cirer et de b..tes "dirigeantes" à sucer, pour que tu arrives enfin à piger que c’est, notamment dans tes bouches du Rhône, voire à Aubagne..la version française de la tragédie du Temple du Peuple (Jonestown)

http://www.prevensectes.com/jones1.htm

A te lire, je vois qu ’hélas la conclusion de cet article est d’actualité

Quelles ont été les réactions, immédiatement et à plus long terme ? Quelles conclusions a-t-on tirées ? Quelles mesures a-t-on proposées, ou prises, pour éviter d’autres drames ?

J’affirme : AU Peuceufeu,....AUCUNE

la preuve :

Quelques pauvres milliers de gogos vont "voter" ce soir et jusqu’à demain...

En croyant DECIDER...

je te fais une proposition ultime, Bernard :

Si ta cotise est disons à 15euros par mois (j’ai plus en tête les barèmes mais on propose toujours le 1 pour cent des revenus ?? ) t’envoies donc aux liquidateurs de Communisme 180 euros par an.., exact ?

Convertis moi ça stp !

Files 100 E. à la caisse des Fralib et pour les 80 restant, quand je me pointe à Marseille, tu m’offres une bouillabaisse ..

Chez Aldo !!
Tu peux réserver..au 08 99 96 56 46*
*1,34€/appel + 0,34€/min (numéro de mise en relation valable )

 :))

Allez, vaï, sans rancune !

Comme tu cherches un Castro pour ton FDG, je vais me laisser pousser la barbe !

je "castro" les c..les à certains, je devrais faire l’affaire !!

Cordialement

A.C



Le PCF vers un soutien au gouvernement sans participation ;-) ;-) ;-)
18 juin 2012 - 19h17 - Posté par GGrun

OK faire de la pol c’est prévoir
mais gamberger aujourd’hui, après la déroute du PCF et du mythe FDG sur la participation gouvernementale, c’est pour moi le concile de 30 sur le sexe des anges.
A part robert hue pour le ss scecret de judo tendanc shushi, je vois pas qui a invité ses messieurs aux ripailles.
Dommage, au lieu de s’informer sur les luttes de résistances, 70 000 ? pcfiens vont papoter sur leur entrée ou non. Et leurs têtes va encore rester rentrée dans leur ky ( c.. en kréol)


Le PCF vers un soutien au gouvernement sans participation ;-) ;-) ;-)
19 juin 2012 - 00h57 - Posté par Copas

Ouais bon, c’est dit, le FdG est en panne d’essence.

Si il n’y a pas de passerelles le rendant indispensable dans les jeux majoritaires (le PS n’a pas besoin d’eux) il n’empêche que le FdH parait comme frappé par la foudre ou après s’être goinfré de deux louches de lexomil.

Là apparait l’extériorisation du FdG vis à vis des combats nécessaires et indispensables.

Dans sa stratégie purement électorale il n’a pas de projet de mobilisation sociale qui permette une mutation politique de celle-ci apte à construire une nouvelle démocratie, et au passage foutre en l’air la bourgeoisie, ce qui est le programme beta du parti de l’émancipation , le programme alpha étant la construction dans le feu de la résistance sociale d’une démocratie des travailleurs.

Mais loin des grands mots, le FdG ce n’est même pas 1936, des travailleurs mobilisés occupant les entreprises pour arracher ce que la gauche ne voulait pas leur promettre (sauf les jours de fête).

Le FdG ne se préoccupe pas de cela, de chercher à construire cela, mais de savoir si un groupe parlementaire peut être constitué, et d’attendre d’éventuelles mesures du FdG pour dire que c’est pas bien, au moment même où le gouvernement Hollande continue d’appliquer l’agression sociale de ses prédécesseurs de Jospin à Chirac de Sarko à Mitterand.

Pour AC, oui c’est moi qui est dit depuis un moment que le FdG n’irait pas au gouvernement, du moins qu’il n’y avait pas intérêt en tant que nomenclatura.


Le PCF vers un soutien au gouvernement sans participation ;-) ;-) ;-)
19 juin 2012 - 03h40 - Posté par

Pardon, sur quel bouton faut-il appuyer pour avoir "des travailleurs mobilisés occupant les entreprises" ?


Le PCF vers un soutien au gouvernement sans participation ;-) ;-) ;-)
19 juin 2012 - 04h01 - Posté par Luis

Il faut
1) commencer par ne pas appuyer sur les boutons de la collaboration
avec un gouvernement bourgeois, en disant comme Mélenchon à propos de Hollande et son gouvernement bourgeois :
"visite amicale"..."ni soutien, ni participation, ni opposition. Laissons-le respirer, donnons une chance à notre pays"
ou comme Buffet et cie" nous sommes dans la majorité de gauche"
2) ne pas refuser toutes les propositions d’action unitaires contre l’austérité, que le NPA n’a cessé de faire.


Le PCF vers un soutien au gouvernement sans participation ;-) ;-) ;-)
19 juin 2012 - 08h26 - Posté par

Pardon, sur quel bouton faut-il appuyer pour avoir "des travailleurs mobilisés occupant les entreprises" ?

Drôle de question ! Il n’y a pas de bouton, ce n’est pas comme ça que ça marche. Au contraire c’est quelque chose de long et laborieux à construire, une activité militante à la base, la reconstruction d’une conscience de classe...

Le problème soulevé, en fait, c’est d’avoir, ou non, cet objectif dans sa stratégie politique, en tant que (seul ?) levier efficace face au pouvoir des capitalistes.

Et si, quand quelqu’un dit qu’il pense que c’est un objectif vers lequel il serait souhaitable d’aller, on lui répond en se croyant malin : sur quel bouton gna gna gna... ? on va pas aller loin...

On a aussi la variante : dès qu’un militant dit qu’il faudrait essayer d’aller vers la grève générale pour par exemple sauver les retraites, on a un triste sire qui chante sur l’air de "Suffit pas d’appuyer sur un bouton".

Bien sûr qu’il n’y a pas de bouton, il y a un travail militant à effectuer.

Au fait, sur quel bouton faut-il appuyer pour avoir la "révolution par les urnes" ?

Chico


Le PCF vers un soutien au gouvernement sans participation ;-) ;-) ;-)
19 juin 2012 - 03h54 - Posté par Luis

Les déclarations de Mélenchon te donnent raison quant à sa stratégie :
jouer au recours Gaullien, face aux fascistes, quand la crise sera devenue "terrible",
et que Hollande aura déconsidéré le PS...et le PC.

Et ce n’est pas l’horizon du PC, dont les nomenclatures doivent trouver
des emplois...
Il suffit d’écouter Buffet dans l’Huma hier :
"Nous ne sommes pas dans l’opposition mais dans la majorité de gauche de façon constructive pour réussir".
Voilà qui annonce une déchirure du FdG, qui il est vrai
n’a été qu’un attelage électoraliste, mais avec des horizons contradictoires.


Le PCF vers un soutien au gouvernement sans participation ;-) ;-) ;-)
19 juin 2012 - 00h03

LE RIDICULE EST COMMUNISTE , sauver les meubles et l’argenterie reste la priorité

le PS n’attendra pas 2ans comme en 1983 pour la rigueur vu que les camarades PCF seront bientôt aux abonnés absents



Le PCF vers un soutien au gouvernement sans participation ;-) ;-) ;-)
19 juin 2012 - 09h53 - Posté par A.C

le PS n’attendra pas 2ans comme en 1983 pour la rigueur vu que les camarades PCF seront bientôt aux abonnés absents

 ???

Tu sembles préciser que le PC aurait été pour quelque chose dans le fait que le PS attendit deux ans et qu’aujourd’hui la mort du Peuceu-feu.. permettrait de passer à l’acte plus vite ?

Excuse moi de réagir en répétant ce qui ne semble pas évident de façon majoritaire, encore, aux travailleurs , à ceux qui s’en prennent plein la tronche chaque jour,..et à ceux encore épargnés, pour l’instant.

On trouve des "économistes" parfois talentueux pour pourfendre les"marchés", le"capitalisme débridé et financier" , et en appeler à une régulation , moralisation,etc.
C’est ce qu’un type que j’ai fréquenté plus "marxiste", écrivait encore en 2011

http://www.philippeherzog.org/spip....

(1)voir note sur cette ASSO..

Certes les réactions allemandes face à la volatilité des marchés ont été parfois plus vives qu’ailleurs, mais elles n’ont pas dressé un rempart à la contamination. Aujourd’hui Wolfgang Schaüble demande une régulation financière beaucoup plus forte, mais les acteurs et institutions du système financier actuel ne veulent quasiment pas contribuer au fardeau de la purge, et ne financent pas l’investissement du futur.

Le concept d’économie sociale de marché est aussi en question sur le plan de l’équité. Cette doctrine repose sur la responsabilité des individus, mais elle laisse la solidarité aux collectivités publiques. Or celle-ci a un coût, que les citoyens des nations peuvent accepter pour eux-mêmes, mais difficilement pour les autres, surtout s’ils les les jugent irresponsables, comme les grecs

Ce jargon est une négation de ce qui explique les plans meurtriers que Hollande et tous les autres sont "contraints" de mettre en oeuvre :
"Contraints" parce que le choix est entre AUSTERITE, "sacrifices dans la justice sociale" (? ?) dans des pays en QHS (Quartiers sous HauteSécurité) d’une prison codirigée parles sphères capitalistes, les superstructures continentales ("Europe") etses mâtons en charge de surveiller les travaux de démolition d’acquis, (budgets sous directives de la Commission deBruxelles , et exigeances de BCE,) tout ceci parceque le CAPITALISME(1000° redite) est dans une phase de sa CRISE GLOBALE qui ne laisse place àAUCUNE autregestion par le Capital

........ou le processus de Lutte de classes pour abolition de l’existant afin de construire le"nouveau" que certains-j’en suis-appellent COMMUNISME..

Cette politique de Hollande-Ayrault n’a rien à voir avec l’existence ou non d’un FDG aux manettes...avec quelques maroquins... ou sifflantdes bancs de son éventuel groupe , Ayrault ...ou applaudissant telle ou telle phase du "match" engagé entre la Barbarie qui pointe et le changement de Société qui frappe, objectivement, à la porte.

La seule question pour un Parti qui se dit "communiste" c’est de savoir comment il compte mettre à disposition de la LDC sa capacité à mobiliser.

Cec qui suppose , non pas "prendre la tête ", "diriger" mais contribuer à"éclairer" le chemin par une permanence d’action liant "devoir militant de conscientisation "
( notamment sur ce qu’estl a CRISE et l’impossibilité d’améliorations de nos conditions de vies sans RESISTANCeet contre-attaque pour déposséder les possédants

) et , partout, engagement courageux au sein
du"mouvement social" (notamment syndicats) pour briser le front du consensus qu’ontmis en place les confédérations ouvrières...

D ’ou peut-être(c’est un autre débat)(? ?) , réflexions à pousser sur des formes inédites de "coordinations" prennant à contrepied la bande "CES , section Française" et travail patient de tissage de liens entre toute la"force communiste " éclatée, divisée et pourtant disponible pour tenter de bouger le curseur K/Travail
(Ce que, selon moi, discuteront, à Marseille des hommeset des Femmes fort divers, les 6,7 et 8 Jullet
ref

http://rougemidi.fr/spip.php?article6910)

On peut penser que je suis "hors sujet"

sauf que "participer" pour participer" à quelque chose, je préfère me tromper en développant ce point de vue que de TROMPER , en tant que dirigeant d’un Parti , ceux qui pourraient encore croire que le pCF "sert" les intérêts de notre Classe !

Alors qu’il sert piteusement à anesthésier les masses, à les faire se plomber les pieds afin de plonger dans le marais de la "révolution par les urnes".. alors qu’a sonné l’heure de la Resistance par les..(b)urnes..

Le reste n’est que petits calculs pour savoir comment boucler au "mieux" les fins demois d’une centaine de"notables" et de perroquets lignards..

A.C

(1) toujours interessant de savoir ou ça cogite pour nous baiser
Après" Dialogues"

........... "CONFRONTATIONS EUROPE", c’est pas mal non plus...

Je cite la présentaton par l’EQUIPE des collabos :

Fondée en 1991 par Philippe Herzog, Jean-Pierre Brard, Jean-Christophe Le Duigou, Jean Peyrelevade et Michel Rocard, l’association Confrontations Europe est devenue un réseau de citoyens et d’acteurs européens de sensibilités et d’horizons divers de plusieurs pays d’Europe. Elle n’est liée à aucun parti politique.

Ses adhérents sont des dirigeants et des salariés d’entreprises, des syndicalistes, des élus et cadres territoriaux, des intellectuels, des militants associatifs, jeunes et moins jeunes…

Son président fondateur, Philippe Herzog, a été député européen pendant quatorze ans. Il est membre du Conseil d’Analyse Economique auprès du Premier Ministre. Depuis 2010, Claude Fischer est présidente de l’association.

Ses objectifs

- Informer, former, et impliquer les citoyens français dans la construction européenne.
 Décloisonner et créer des synergies entre les acteurs.
 Favoriser les échanges et les rencontres avec d’autres Européens.
 Faire émerger une société civile européenne.
 Contribuer à l’élaboration et à la mise en œuvre d’un projet social économique et culturel pour tous les Européens.
 Influencer les décisions politiques et les stratégies des acteurs.

http://www.confrontations.org/fr/pr...

L’équipe

L’association est présidée par Claude Fischer.
Philippe Herzog en est le Président fondateur.

Confrontations Europe est animée par une vice-présidence élue lors du Conseil d’Administration du 2 avril 2009. Elle se compose de :
 Jean-Paul Bailly, Président de La Poste,
 Marcel Grignard, Secrétaire national de la CFDT,
 et Alain Lamassoure, Député européen.

L’équipe de Confrontations Europe, animée par Claude Fischer avec le soutien actif de Philippe Herzog, .... :

No comment...






accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite
Une trahison indicible de la France
mercredi 28 avril
de Collectif Bellaciao
3 commentaires
28 avril 2021 : 7 réfugiés politiques italiens arrêtés à Paris : Enzo Calvitti, Giovanni Alimonti, Roberta Cappelli, Marina Petrella, Sergio Tornaghi, Giorgio Pietrostefani, Narciso Manenti, trois recherchaient Luigi Bergamin, Maurizio Di Marzio et Raffaele Ventura. Tous accusés d’actes de terrorisme dans les années 70 et 80. Macron heureux : "Je résolu ce problème comme l’Italie le demande depuis des années" Draghi heureux : "Le gouvernement se déclare satisfait de la (...)
Lire la suite
21 avril 1961 - 21 avril 2021 le rêve du « putsch des généraux »...
mercredi 28 avril
de Roberto Ferrario
2 commentaires
A propos de « la tribune des généraux » les signatures on été récolté par Jean-Pierre Fabre-Bernadac, officier de carrière et responsable du site Place Armes et ancien responsable du service d’ordre du Front national entre 1993 et 1994, qui avait initialement publié le texte le 13 avril dernier ou des signatures continuent à être comptabilisés, 30 généraux étaient dénombrés et 2500 militaires étaient au total recensés ce mardi. Après ca le 21 avril la tribune à été publié sur Valeurs (...)
Lire la suite