Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite, commenter l'article...

MELENCHON, OUI, MAIS …

de : Jean Pierre ACASOCA
dimanche 14 octobre 2012 - 20h53 - Signaler aux modérateurs
16 commentaires

Quand j’entends le discours de Mélenchon j’adhère, quand je vois la dynamique du front de gauche, j’adhère. Oui, vraiment, tout cela redonne un peu de baume au cœur et laisse entrevoir des jours meilleurs, dans l’état actuel des choses, on a besoin d’y croire.

Par contre, où j’adhère moins, c’est lorsque je me souviens que l’on s’était battu tous ensemble contre la précarisation des jeunes lors du CPE, et maintenant, à l’Assemblée nationale, c’est toute la gauche (PS-PC-PG-Verts) qui a voté pour les nouveaux emplois d’avenir. Cette mesure entérine les emplois précaires et casse de fait un peu plus le code du travail… Tout ça pour ça ?

Pour les retraites, la dynamique du front de gauche a bizarrement disparu…, les mesurettes de Hollande semblent lui convenir. Pourtant il avait l’air très remonté lors des grandes manifs sur le sujet ; bon, évidement Mélenchon a ensuite appelé à un réferendum, et son attitude a été ambigüe. C’est vrai que ce n’est pas un révolutionnaire, puisqu’il déclare lui-même qu’il est Keynésien, et que les investisseurs n’ont rien à craindre de son programme… Cette déclaration vaut en soit tout un programme !

D’un côté il vote le collectif budgétaire avec le gouvernement, et de l’autre il manifeste contre le TSCG…, chercher l’erreur ; et lorsqu’un journaliste lui fait remarquer qu’une manif sous un gouvernement de gauche ce n’est pas banal, il prend bien soin de préciser que ce mouvement n’est pas contre le gouvernement, mais contre l’Europe !

Quand à la fête de l’Huma, lui et son Front De Gauche organisent un débat sur l’avenir et la recomposition de la gauche en France, ils invitent le PS et oublient le NPA … Lorsque LO et le NPA lui proposent d’organiser une grande manif pour l’emploi, en coordonnant les luttes de toutes les entreprises en grève et celles qui sont menacées… pas de réponse. On ne le voit plus ! On ne l’entend plus !

Dans les régions, avec son FDG, ils continuent d’apporter un soutien sans faille au PS, dans toutes les dérives les plus droitières ; ils ne votent jamais contre, au pire ils s’abstiennent… Au niveau national, même la RGPP et la LRU n’ont plus l’air de les embêter !

Sous Sarkozy il avait été très virulent contre la TVA sociale destinée à alléger les cotisations des entreprises, et maintenant avec le basculement prévu de ces mêmes cotisations vers un impôt plus large (peut-être la CSG ?), ce qui se solderait par un cadeau de 40 milliards au patronat, il est où Mélenchon ?

Ne désespérons pas, tout peut s’accélérer, et dans les mois qui viennent, Mélenchon et son Front De Gauche devront peut-être gérer un grand mécontentement populaire, j’espère alors que le « Mélenchonisme » ne sera pas qu’un grand Foutage De Gueule !

Pardonnez-moi si je parais si sévère, mais depuis plus de 30 ans que je m’intéresse à la politique, je ne crois plus aux professionnels de ce bizzeness, pas plus que je ne crois au grand soir. Je pense qu’il est indispensable de faire vivre des idées, mais sans illusion dans l’immédiat, car au fond les gens ne veulent pas de changement, ça leur fait peur. Ils veulent bien des aménagements sur les sujets qui les préoccupent, mais pas plus. Mélenchon l’a bien compris en « institualisant » la contestation, mais honnêtement je crois que si son discours peut paraitre très radical (contrairement à ses actes) c’est seulement parce qu’il ne veut pas se faire déborder sur sa gauche, et qu’il sait que cela plait aux gens, qui pour l’occasion se sentent « révolutionnaires » ou ‘anti-systeme » à peu de frais.

Mélenchon et son FDG représentent la force la plus importante à gauche du PS, presque 12% aux élections et des dizaines de milliers de militants ; en comparaison, LO et le NPA réunis arrivent péniblement à 2,5% et 5000 adhérents. La force est avec lui, mais attention, parfois à jouer avec le feu on finit par se bruler. Quant à moi, je crois que je vais devenir anarchiste.

Jean Pierre ACASOCA sur Conscience Citoyenne Responsable

http://2ccr.unblog.fr/2012/10/11/me...


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
MELENCHON, OUI, MAIS …
15 octobre 2012 - 09h20

on a besoin d’y croire.

Allez à l’église alors ! C’est mille fois plus beau et plus propice pour CROIRE.



MELENCHON, OUI, MAIS …
15 octobre 2012 - 09h21

Lorsque LO et le NPA lui proposent d’organiser une grande manif pour l’emploi, en coordonnant les luttes de toutes les entreprises en grève et celles qui sont menacées… pas de réponse. On ne le voit plus ! On ne l’entend plus !

Oui mais d’un autre côté ni LO ni le NPA ne font sans ces tartuffes de gauche.

Ils sont donc co-responsables de cet état de fait.

L’émancipation de ce qui reste du PCF, c’est pour quand ?



MELENCHON, OUI, MAIS …
15 octobre 2012 - 09h23

Ne désespérons pas, tout peut s’accélérer, et dans les mois qui viennent, Mélenchon et son Front De Gauche devront peut-être gérer un grand mécontentement populaire, j’espère alors que le « Mélenchonisme » ne sera pas qu’un grand Foutage De Gueule !

Rien que cette perspective me désespère. Je ne veux pas qu’on me "gère" et certainement pas Mélenchon et sa bande de bons à rien élus professionnels.

VIVE LA SOCIALE PROLETAIRES PRENONS LE POUVOIR IL N ’Y A DE DEMOCRATIE QUE DIRECTE



MELENCHON, OUI, MAIS …
15 octobre 2012 - 10h20 - Posté par wasselin

il faut aller plus loin que les discours M2LENCHON est pour l’euro pour l’europe pour la guerre en LIBYE en SYRIE et ce revendique de MITTERRAND ce dernier ne serait-ce quand ALGERIE et les tortures bonjour les dégats
ce "tribun"a certes réveiller le peuple mais cela ne suffit pas pour faire avancer ce changement .il faut etre plus combatif prenont exemple sur la droite qui chaque jour continue d’envahir toutes les chaines télé
pendant ce temps ce gouvernement nous arrose de sécurité sait le "chien aboie la caravane passe" et MARINE risque de faire la meme chose en 2017 fw


MELENCHON, OUI, MAIS …
15 octobre 2012 - 13h41 - Posté par jean 1

Alors là oui,oui,oui,3,mille fois oui surtout si, nous les prolétaires, nous prenons le pouvoir pour mieux définitivement s’en débarrasser ,l’abolir et le remplacer par une réelle démocratie directe.


MELENCHON, OUI, MAIS …
15 octobre 2012 - 11h13 - Posté par A.C

ENCORE Mélenchon !!!!

Quand j’entends le discours de Mélenchon j’adhère, quand je vois la dynamique du front de gauche, j’adhère. Oui, vraiment, tout cela redonne un peu de baume au cœur et laisse entrevoir des jours meilleurs, dans l’état actuel des choses, on a besoin d’y croire.

 Réaction "chancognarde" :

moi j’ai le même frisson avec 3615Coquine(1, 34 euro plus 43 centimes la mn)

Quand j’entends les soupirs, voire les râles de mon interlocutrice, j’en oublierais que c’est une bande enregistrée ou une mamy à la Dubout qui me minaudequ’elle était désespéree à l’idée de ne pasun jour rencontrer un mec aussi sensuel, intelligent, et modeste afin de connaitre le grand AMOUR.... !
 plus sérieusement :

Question : ce serait possible un jour de réfléchir en terme de LUTTES de RESISTANCE, de Comités unitaires deBASE mobilisant pour de l’autodefense populaire, voireavec de la désobéissance" civique", sans toujours se référer à ce que dit ou fait lez FDG , voire la façon dont on se rencontre ou pas"en haut", entre "gauche machin " "gôche de la gôche bidule", pour nous planifier ce que les"chefs" sont censés nous délivrer comme recettes miracles, zunitaires ?

moi ça me gonfle !

Allons nous être le dernier pays ou , fut-ce en s’affranchissant des Etats-majors "officiels" ( partis ou syndicats) , on va réussir à faire grandir l’idée d’un mouvement de forme inédite, en se servant certes des relais militants existants, mais aussi de tout ce que la"toile" a pu générer de divines surprises, de TUNIS à BARCELONE....

Pas forcèment pour "copier" l’indignation ibère..mais pour tenter une coordination de résistance populaire de masse ?

Tiens,.... si personne se lance aujourd’hui..demain je mets en ligne deux trois propositions qui se voudront simplement contribution pour sortir de ce qui me fait un peu"peur" : la trop faible riposte en cours, ce 9 Octobre cadenassé par laCES...et par une cégèt qui ne peut quand même pas, dans les syndicats en rester à l’anti-THIBAULT ...

Mais à se mettreen tas.pour analyser le constat dramatique d’une persistance préoccupante de ne pas utiliser le B-A BA des règles de fonctionnement d’un syndicat qui ne saurait être "de classe" s’il se contente de relayer des appels bi mestriels de mini manifs !
Démocratie syndicale et A.G, consultations des travailleurs, etc ; bordel !

Tant pis si je mets les pieds dans le"plat" , je pense que je vais défriser quelques camarades, que je sens d’accord avec moi sur le "diagnostic" mais plus que dubitatifs sur le"que faire" qui soit de rupture d’avec ce qui ne permet pas que la mayonnaise prenne...

voilà qui nous changera du mélanchonisme religieux, del’antimélenchonisme de défoulement,bref de ce qui ne risque pas effrayer le couple Parisot-Hollande !

Cordialement

A.C



MELENCHON, OUI, MAIS …
15 octobre 2012 - 16h26 - Posté par

En effet il faut que le FDG soit plus révolutionnaire et très critique sur la social-démocratie au pouvoir qui ne fait qu’appliquer un programme de sauvetage du capitalisme européen en mort lente. La classe ouvrière se réveille plus ou moins rapidement suivant les secteurs productifs . La colère gronde partout et la lutte de classe que Madame Pellerin nie est en plein développement en Europe.

Mélenchon doit être bousculé politiquement par les militants du FDG. Nous devons vite sortir de l’Europe et de l’Euro qui nous mène au désastre .L’Europe est un non-sens historique où l’allemagne se sent pousser des ailes dominatrices qui rappelle son passé nazi comme l’exprime les manifestants grecs. Le fédéralisme européen est une conception anachronique de gestion des peuples dont le seul souci est sa vie quotidienne dans son village ou sa ville. La centralisation du pouvoir entraïne obligatoirement des revendications d’autonomie et même d’indépendance de régions comme nous le voyons en Ecosse,en Catalogne,en Flandre et même en France avec la Bretagne et le pays Basque. Ce contre sens historique du fédéralisme européen prôné par les verts,le PS,l’Ump et une partie du FDG est une lourde erreur car le capitalisme mondialisé s’en sert pour essayer de sortir de sa crise permanente en sabrant les avantages sociaux,les impôts par la fraude fiscale et ainsi nous faire retourner au féodalisme et pourquoi pas à l’esclavage comme me l’a fait remarquer un camarade résistant de la seconde guerre mondiale. L’Europe fédérale aux mains des allemands c’est l’alter-égo d’ Hitler ,revanche juridique et économique d’un régime fasciste qui se propage avec la montée électorale des partis fascistes comme en France,Grèce,Belgique et autres partis des pays de l’Est Européen .

L’internationalisme propre aux révolutionnaires marxistes comme nous est fondé sur la coopération entre les peuples et non pas sur un fédéralisme trompeur qui ne bénéficie qu’au capital . Retrouver notre indépendance nationale avec notre monnaie le Franc et le contrôle de nos frontières pour éviter la concurrence libre et non faussée du capitalisme ne peut être une revendication que le FDG doit laisser à Le Pen ou Dupont-Aignan au risque de se couper de l’électorat populaire en plein marasme idéologique qui favorise le FN. D’ailleurs la politique du PS favorise souvent l’extrème-droite comme au temps de la guerre d’Algérie,de Mitterrand,de Jospin avec Le Pen au deuxième tour de la Présidentielle,et maintenant avec Hollande...Le FDG ,face à l’incertitude politique des masses populaires,doit définir une stratégie révolutionnaire sans concessions ,ni compromis avec le PS qui est un parti de droite déguisé. Tous les militants le savent sauf quelques élus carriéristes à la recherche d’indemnités confortables.

Bernard SARTON ,section d’Aubagne


MELENCHON, OUI, MAIS …
15 octobre 2012 - 18h00 - Posté par A.C

Tous les militants le savent sauf quelques élus carriéristes à la recherche d’indemnités confortables.

....et de distribution du quota de cotisations qui leur revient, en provenance de ceux qui savent réciter du Marxisme entre deux tractages et trois collages invitant les travailleurs à se shooter au FDG, plus nocif que le cannabis et plus anesthésiant...
Au moment ou , comme tu le dis, .

La classe ouvrière se réveille plus ou moins rapidement

A cause de ceux que nous allons réveiller à coup de pied adans leurs Fesses De Guignols
Car , même sans calculette, NOUS, COMMUNISTES , qui savons pouvoir..compter sur l’intelligence des masses, nous pensons que avons plus de pieds que tous les "frontistes de Gôôche" n’ont de culs !

Ceci, en prenant en compte toutes les chapelles, con fondues, tous les paroissiens de la Révolution citoyenne rassemblés, qu’ils soient là pour lécher les fonds d’assiettes roses..ou pour participer à ce que le couvert "untaire deGôôche" soit bien en place afin que le K nous bouffe à s’en faire péter la panse. !!.

A.C


MELENCHON, OUI, MAIS …
15 octobre 2012 - 21h10 - Posté par

« Mélenchon doit être bousculé politiquement par les militants du FDG »
On croit rêver !
Ce Bernard l’Hermitte devrait sortir de sa coquille de temps en temps.
Il verrait que jamais aucun dirigeant d’un parti comme le PC ou le PG sorti du PS n’a été démi de ses fonctions par des révolutionnaires.
Ils sont verrouillés depuis des dizaines d’années pour ne servir qu’à nourrir des écuries électorale
Cet hermitte ose se compter après parmi les "révolutionnaires marxistes".
Il a du vouloir dire qui tourne en rond sur le mode de Groucho Marx.


MELENCHON, OUI, MAIS …
15 octobre 2012 - 19h01 - Posté par Cops

Je bisse l’AC-comme-ça ça suffilme !

Ce qui importe c’est l’unité de ceux qui résiste, leur démocratie et leur coordination, pas les mélopées sectaires s’obnubilant que d’amener à l’abreuvoir de vieilles mules qui n’ont pas soif .

A quoi sert JLM ? A rien.

Si un parti veut servir à quelque chose c’est d’aider à la proposition d’AC (que dieu le sanctifie et que le saigneur le loue pas trop cher).

Comment des branleurs d’indignés espagnols et portugais , non blanchis sous le harnais et qui ne sont pas des puits de science es-branlades de gauche, font mieux qu’une gauche qui ahane , bandes molletières (bas anti-varices ?) en route au pas de l’oie vers des grands soirs électoraux sanctifiés ?

Comment cela se fesse ?


MELENCHON, OUI, MAIS …
15 octobre 2012 - 19h16 - Posté par COCO

Les Front de gauche n’ont pas voté pour le pacte budgétaire européen. Il y a une vingtaine de députés de gauche qui ont voté contre ! Attention à ce que tu racontes



MELENCHON, OUI, MAIS …
15 octobre 2012 - 21h18 - Posté par Luis

Les dépités du Flan(c) de Gôche ont fait pire :

 ils font défiler le bon peuple contre l’austérité concoctée à Bruxelles,
 mais s’abstiennent sur la politique générale d’austérité du gouvernement bourgeois
 votent le collectif budgétaire d’austérité de ce même gouvernement
 et votent les contrats sans avenir renforçant la précarité !

Il fallait prendre le vieux politicien au sérieux :
Le NINI de Mélenchon face au gouvernement du capital :
"ni soutien, ni participation, ni opposition...
laissons le respirer, donnons une chance à notre pays"

Et maintenant il s’offre à Hollande pour remplacer Ayrault !


MELENCHON, OUI, MAIS …
15 octobre 2012 - 19h54

Apres Goodyear,Technicolor

Patron/gouvernement/ intersyndicale/salariés, c’est une chaine de tromperie.......

Comment sortir des chaines ?

A Angers, dans un silence de plomb, quelque 250 salariés rassemblés devant l’usine ont accueilli cette décision en jetant solennellement leurs blouses blanches dans un feu de palettes. Ils ont ensuite jeté au feu le bureau du directeur du site. "Nous sommes en colère, depuis des mois. On a voulu nous embarquer, nous faire croire des choses et au bout du compte il n’y a rien du tout", a déclaré lors de la manifestation une représentante de l’intersyndicale CGT-CFDT-CFE/CGC, Martine Guilbert.

Le gouvernement avait démobilisé les salariés en faisant croire à un repreneur, ce que l’intersyndicale avait défendu auprès des salariés...

Donc patron/gouvernement/ intersyndicale/salariés, c’est une chaine de tromperie.

Le gouvernement a appelé jeudi soir Technicolor à "prendre ses responsabilités" et à "s’engager à financer les mesures sociales d’accompagnement qui seraient nécessaires pour que chaque salarié puisse retrouver au plus vite une solution d’emploi". L’Etat "mobilisera de son côté les dispositifs publics de retour à l’emploi pour aider les salariés", ont ajouté dans un communiqué commun le ministre du Travail Michel Sapin et la ministre déléguée aux PME Fleur Pellerin.

L’Etat joue son rôle de tromperie et les salariés ne doivent plus suivre les patrons, leur défenseur le gouvernement et l’entremetteur des intersyndicales même si elles sont composées de travailleurs parfaitement honnêtes et qui vont eux-mêmes perdre demain leur emploi.

Il leur faut s’organiser eux-mêmes et se relier régionalement et nationalement pour avoir un autre son de cloche que celui des syndicats...

http://www.matierevolution.org/spip...

La coordination en cours de construction ? ou un simulacre de plus :

http://coordinationbretagne.wordpre...



MELENCHON, OUI, MAIS …
15 octobre 2012 - 21h02 - Posté par patrice bardet

http://www.01net.com/editorial/5420...


http://fr.wikipedia.org/wiki/France...



Le massacre de Technicolor ne serait pas un peu provoqué ?


avec la complicité de l’Etat actionnaire ?


MELENCHON, OUI, MAIS …
15 octobre 2012 - 21h20 - Posté par Luis

Manif de soutien à Angers mercredi 10:00

http://www.npa2009.org/content/mani...


MELENCHON, OUI, MAIS …
17 octobre 2012 - 10h53

Quant à moi, je crois que je vais devenir anarchiste.

continue comme ça tu es sur la bonne voie.

Les illusions de l’élection présidentielle sont encore bien tenaces dans la tête des travailleurs, comme les illusions dans les institutions .
un référendum sur le TSCG comme le précédent de 2005 ne sert à rien la preuve les capitalistes s’assoient dessus .
Le vote par conséquent est un exercice qui permet au pouvoir de museler la contestation, de l’encadrer dans un leurre démocratique.
il en est de même pour les centrales syndicales en tout cas pour leurs élites qui cherchent à négocier donc à réformer un système qui ne l’ai pas : réformable.

Toute cette mécanique soigneusement huilée, bien maintenue par les marchés financiers, les actionnaires, les patrons, les gouvernements ... renforce encore plus les chaines virtuelles qui rendent l’homme et la femme esclave de leur propres peurs.

Car si nous n’avons plus peur de prendre des risques, quelle q"en soient les raisons,
l ’homme peut alors s’émanciper, et reprendre le fruit de son travail .

Hélas il est plus facile de déléguer que de gérer soi même .

En bref l’autogestion collective des luttes, leur jonction, le refus de se vendre dans des négociations mercantiles avec les patrons et les gouvernements, se persuader que la seule arme que nous ayons est la Grève générale expropriatrice :
toute cette dynamique est la seule stratégie que nous travailleurs nous devons adopter .

Les chimères politiques de ces arrivistes bourgeois ne nous concernent pas, ce sont des fables pour enfants .
La seule croyance réside dans notre capacité à se rebeller, à désobeir et agir dans le but de partager les richesses que nous créons en s’affranchissant des rapaces qui nous volent .

Le replis identitaire ou nationaliste est une hérésie de plus au service du capitalisme privé ou d’état .

C’est à nous travailleurs d’autogérer nos luttes, nos besoins, collectivement :
Pas aux autres qui s’autoproclament mieux placés ou plus con-pétants et qui nous enfument à la moindre occasion .

pierrot Toulousain (CGT )







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
Comment fut inventé le peuple juif
dimanche 16 mai
de Shlomo Sand, Historien, professeur à l’université de Tel-Aviv
MANIFS. interdites pour soutien à la Palestine !
samedi 15 mai
de joclaude
4 commentaires
DAZIBAO
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite
Une trahison indicible de la France
mercredi 28 avril
de Collectif Bellaciao
3 commentaires
28 avril 2021 : 7 réfugiés politiques italiens arrêtés à Paris : Enzo Calvitti, Giovanni Alimonti, Roberta Cappelli, Marina Petrella, Sergio Tornaghi, Giorgio Pietrostefani, Narciso Manenti, trois recherchaient Luigi Bergamin, Maurizio Di Marzio et Raffaele Ventura. Tous accusés d’actes de terrorisme dans les années 70 et 80. Macron heureux : "Je résolu ce problème comme l’Italie le demande depuis des années" Draghi heureux : "Le gouvernement se déclare satisfait de la (...)
Lire la suite