Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Moi j’ai Le vertige des possibles (en juillet) - comme demain dimanche 13

de : La Reine de Zanzibar
samedi 12 juillet 2014 - 19h18 - Signaler aux modérateurs
3 commentaires

On se la repasse ? Trois minutes chrono : on n’est pas là pour se faire engueuler, on est venus pour voir le défilé et c’est pas Zanzibar – ce sera lundi, le 14 juillet et demain, c’est avant, il y a non seulement dimanche, mais ce sera le 13 juillet et qu’est-ce qu’on peut faire, un 13 juillet à Paris à 13h ? Aller au cinéma ! Non mais, je vous demande un peu…
Ça n’a aucun rapport, alors écoutez :

Moi, ce que je vous propose, c’est d’aller au cinéma et d’être prêts, hommes et femmes. Femme, d’abord, parce qu’en suis et c’est pas le défilé des solutions qui se présente, là, tout de suite. En plus, le cinéma, en général, c’est pas donné. L’avantage, c’est qu’avec Le vertige des possibles (réal. Vivianne Perlemuter, 2014 – au cinéma Saint-André-des-Arts, dimanche 13 à 13h donc – prochaines séances en juillet sur la page du cinéma ou la page Facebook du film)… moi, je deviens et femme et critique de cinéma. Non mais. Pourquoi pas vous ?

D’ailleurs, j’ai bien envie de m’appeler Reine de Zanzibar. Ça non plus, c’est pas donné à tout le monde.

Le vertige des possibles, je l’ai vu deux fois. La première fois, j’ai pris des notes dans le noir, tellement ça fusait. La deuxième fois, j’ai vérifié que c’était vraiment un film d’une sorte un peu différente et j’ai commencé avec des notes et puis j’ai fini par un poème sur la ville – le village de nos passions perdues – et le titre est tombé tout au fond : IMPOSSIBLE.

Vous êtes encore là ?

Vous êtes en corps, là ? Dans ce Paris du périph’, avec vos rendez-vous pour divorce, vos vieux amis qui ont cessé de rêver de peindre l’amour dans la vie… Dans le film, on traîne à Roissy, et c’est pas sûr qu’on parte, c’est juste un rendez-vous pour une discussion, ces ombres qui se défont dans des bains de lumière… Que de scènes, que de voix, de regards, de duos femme-homme qui glissent, qui voudraient glisser quelque chose, sur les difficultés, pour un dialogue ; mais ce sont les difficultés, les soucis, les réticences, les vieilles hontes qui émergent, qui bouffent le dialogue. “Nous voilà comme des fantômes de nous-mêmes” a écrit Gérard Lefort dans Libération. Je le lis ça à la sortie, dans la vitrine du cinéma.

Quand je sors dans la rue, je ne sais pas ce que je vais voir, mais ça remue dans mes images. Il y a des femmes qui sont mal. Il y a des femmes comme Vivianne qui donnent encore ça et quand on entend, sous cette douche de lumières clignotantes, ce défilé d’images, ce son : une stridence, placée, sur un ruban-film trop long… qu’est-ce que je me dis ?

Je me dis que Paris c’est pas Venise, les canaux sont pas bouchés mais pires et moi, je suis la Reine de Zanzibar… jusqu’à ce qu’il se passe quelque chose !

Les projections de ce film-là sont, à chaque fois, suivies dans la salle d’un débat avec un critique, d’une improvisation d’acteurs.. que sais-je ? Ah, sur la page Facebook, ils disent que demain, le 13 juillet, il y a “une invitée surprise - petit happening au programme et toujours l’After au café”.

Allez-y donc, si ça vous chante. Moi, ça m’agace quand on dit “petit” à toutes les sauces. Je voulais juste, rapido, vous avertir.

• Le “cinéma d’art et d’essai Saint-André-des-Arts”, cinéma résistant-militant et indépendant depuis 1971 (fondé par Roger Diamantis) 30 Rue Saint-André des Arts, 75006 Paris tel. 01 43 26 48 18 - http://cinesaintandre.fr/

Tiens, la carte fidélité un an qui fait la place à 5€, bon...


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Moi j’ai Le vertige des possibles (en juillet) - comme demain dimanche 13
12 juillet 2014 - 20h15 - Posté par JO

Georges BRASSENS : La musique qui marche au pas cela ne me regarde pas !



Moi j’ai Le vertige des possibles (en juillet) - comme demain dimanche 13
12 juillet 2014 - 22h29 - Posté par diogène

" Rien de changé depuis un tabassage
A la matraque un 14 juillet
Pour avoir osé chanter et danser
Quand c’était interdit.

Rien de changé depuis qu’un jour j’ai pissé
Sur ma télé tellement c’était chouette
Et bien sûr toute l’électricité
M’est passée dans la quéquette.

Bonsoir téléspectateurs
Ce soir sur la deuxième chaîne couleur
Dans notre série « Que la vie est belle ! »
Notre grande enquête sur les mirabelles "

François Béranger
Manifeste



Moi j’ai Le vertige des possibles (en juillet) - comme demain dimanche 13
12 juillet 2014 - 23h45 - Posté par La Reine de Zanzibar

Les mirabelles, Môsieu,
On les met à la tarte !
On enlève les noyaux,
Et c’est beau comme...

C’est bon ! Elle est bonne
Et d’ailleurs, comme
J’y ai rien compris
J’récupère les noyaux...






accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite