Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Usine à poulets de Lannepax : déni de justice, le préfet aux bottes de Vivadour


de : md
lundi 5 janvier 2015 - 17h48 - Signaler aux modérateurs

Bien vivre dans le Gers a gagné son recours contre l’élevage industriel de Lannepax

Dans son jugement du 14 octobre 2014, notifié le 10 décembre 2014, le tribunal administratif de Pau a donné raison à Bien vivre dans le Gers (dont le NPA 32 est membre fondateur) et certains des riverains de l’élevage industriel de Lannepax. La sentence est claire : « l’arrêté du 6 novembre 2011 est annulé ». Il s’agit de l’arrêté préfectoral qui autorisait l’exploitation de cet élevage par Mme Pelizza, une agricultrice de Lannepax qui servait de prête-nom à Vivadour.

Les motivations du jugement sont limpides. L’administration n’a pas pu vérifier que Mme Pelizza avait les capacités techniques et financières pour exploiter un tel élevage (en particulier en cas de fin d’exploitation). Et ce pour deux bonnes raisons, celles-ci ne sont pas démontrées dans l’enquête publique qui a précédé l’arrêté préfectoral. Et elles ne le sont pas car Mme Pelizza ne les a pas. Sa seule formation a consisté en quelques heures de cours sur le bien-être animal, un peu léger pour gérer une exploitation qui va voir passer plus de 725 000 poulets par an. D’ailleurs les échos que nous avons de cette exploitation depuis le début 2014 ne sont pas encourageants : de nombreux dysfonctionnements, une mortalité élevée, des problèmes sanitaires, et tout laisse penser que l’usage d’antibiotiques va bon train… Quant aux capacités financières, Mme Pelizza a dû emprunter la totalité des quelque 900 000 € à… Vivadour.

Le NPA 32 est mobilisé depuis août 2011 contre ce projet (maintenant en activité). Et notre opposition ne se limite évidemment pas aux seuls points retenus par le tribunal. Nous avons montré que cet élevage était au seul service de Vivadour, qu’il ne servait pas les intérêts des agriculteurs et des éleveurs gersois, qu’il était mauvais pour l’environnement, et en particulier pour l’eau, qu’il ne servait pas les intérêts des consommateurs, au contraire et qu’il maltraitait les animaux. Quant au chantage à l’emploi, nous avons aussi montré que de petits élevages et abattoirs créaient beaucoup plus d’emplois que cette monstruosité. Le déchainement de Vivadour

Visiblement Vivadour et son emblématique président Christophe Terrain n’apprécie pas du tout de perdre un procès. Les réactions ne se sont pas fait attendre.

Les mêmes qui s’offusquent que les opposants du barrage de Sivens ne “respectent pas des décisions démocratiques”, n’hésitent pas à s’attaquer à la validité du jugement. Christophe Terrain, patron de Vivadour

Commençons par celui qui mène le bal, C. Terrain qui s’exprime dans la Dépêche du 23 décembre : « Je trouve assez léger que le tribunal ne mesure pas les conséquences économiques de telles décisions. Il faut savoir par exemple que cette exploitation est un gros fournisseur de l’abattoir de Condom. » Donc selon M. Terrain, le droit devrait être asservi aux intérêts économiques. Pourtant le tribunal ne fait pas la loi, il ne fait que l’appliquer. En l’occurrence il n’a fait que suivre une jurisprudence bien établie. Quant à l’argument de l’abattoir de Condom, il aurait sans doute un peu plus de poids si M. Terrain nous rappelait que Vivadour était actionnaire de ce même abattoir.

Henri-Bernard Cartier, président de la chambre d’agriculture

Pour le patron, FNSEA, de la chambre d’agriculture du Gers (interviewé dans la Dépêche du midi du 2 janvier dernier), « le renard est dans le poulailler ». Qu’on le rassure, aucune renarde un peu futée n’irait manger des volailles aussi mauvaises de peur d’empoisonner ses renardeaux.

« Veut-on encore de la croissance, du développement en France ? Une partie de la société avec des relais forts dans les médias, la magistrature, paraît ne plus en vouloir. » Au risque de nous répéter, la magistrature des tribunaux administratifs ne fait qu’appliquer la loi. Si elle est au service de quelqu’un, c’est de celui de l’État, certainement pas de Bien vivre dans le Gers et de ses membres.

Et de reprendre la rengaine des emplois. Alors que la FNSEA pousse ses adhérents à toujours s’agrandir, ce qui entraine mécaniquement une baisse des agriculteurs dans notre département, M. Cartier comme M. Terrain voudraient nous faire croire qu’ils se soucient des salariés des abattoirs. Ces mêmes salariés qui sont payés au salaire minimum et qui travaillent dans des conditions extrêmement pénibles font partie du “Lumpenproletariat” (le sous-prolétariat décrit par Marx).

D’après M. Cartier, « les agriculteurs ne savent plus si la société veut encore d’eux ou pas ». MM. Cartier et Terrain, comme M. Beulin (patron de la FNSEA) passent leur temps à mettre de l’huile sur le feu et à essayer de monter les agriculteurs contre le reste de la société. C’est de ce genre de personnages que nous ne voulons plus. Non seulement nous n’avons rien contre les paysans mais nous voudrions que leur nombre augmente. Jean-Marc Sabathé : le préfet a choisi son camp

M. Sabathé, préfet du Gers, fait semblant de ne pas comprendre le jugement de Pau, ce qui est évidemment pour le moins surprenant puisque c’est à lui, en tant que représentant de l’État, de faire appliquer le jugement.

Dans la Dépêche du midi du 2 janvier, M. Sabathé cherche clairement à gagner du temps et veut nous faire croire qu’on peut justement le remonter, le temps. Il suffirait donc à Mme Pelizza de montrer avec trois ans de retard qu’elle a les capacités financières et techniques pour que tout rentre dans l’ordre.

Inutile de dire que nous ne laisserons pas se réaliser ce petit-tour de passe passe et que le NPA 32 restera mobilisé au sein de Bien vivre dans le Gers. Quelques mots sur l’agriculture et l’élevage que nous prônons

Le NPA est évidemment favorable à l’emploi, qu’il soit salarié ou paysan. Et pour cela, il faut changer de type d’agriculture. L’agriculture et l’élevage bio ont montré qu’ils étaient beaucoup plus créateurs d’emploi, entre 2 et 10 fois selon le secteur. Ils sont beaucoup plus respectueux de l’environnement et permettent même d’améliorer les terres qui ont été dégradées. Les petites exploitations, outre qu’elle créent des emplois pérennes, participent pleinement à l’aménagement du territoire. Il est vain de se battre pour le maintien des services publics dans les territoires ruraux si le nombre de paysans continue de décroitre. http://www.npa32.fr/spip/spip.php?a...



Imprimer cet article





Conférence de presse de Jean-Luc Mélenchon
mardi 7 - 18h03
IRAN : Israël joue-t-il avec le feu ?
mardi 7 - 17h47
de : joclaude
AVEC CASTEX çA CARBURE SEC
mardi 7 - 05h25
de : Nemo3637
1 commentaire
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 - 21h35
de : Roberto Ferrario
1 commentaire
Services publics pour appliquer les droits sociaux « opposables »
dimanche 5 - 11h14
de : Christian Delarue (Converg SP)
Remaniement Ministériel:le 1er Ministre n’arrive pas en novice !
samedi 4 - 21h28
de : joclaude
Coronavirus : Superbe analyse d’Ignacio Ramonet
samedi 4 - 16h31
de : joclaude
Stopper le rouleau compresseur mondialiste
samedi 4 - 15h37
de : Claude Janvier
1 commentaire
LA PRÉFECTURE DE PARIS MET DES FAMILLES À LA RUE POUR UN HÔTEL DE LUXE
samedi 4 - 11h54
de : joclaude
Nomination de Castex à Matignon
samedi 4 - 08h15
de : jo.dez
L’indépendantisme catalan à la veille d’une recomposition d’envergure
vendredi 3 - 18h20
de : Antoine (Montpellier)
Remaniement : Emmanuel Macron réinvente la macronie d’avant le Covid-19
vendredi 3 - 15h29
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 - 15h00
de : Roberto Ferrario
4 commentaires
MUNICIPALES : GAUCHE BOBO CONTRE GAUCHE PROLO
vendredi 3 - 11h21
de : joclaude
2 commentaires
SYNDICALISTE - ANTIRACISTE - ANTISEXISTE
vendredi 3 - 07h21
de : DELARUE C. & LE QUEAU S.
La Via Campesina condamne le plan d’annexion colonialiste en Palestine
vendredi 3 - 06h25
de : VIA CAMPESINA
Crise et robotisation : De l’actualité des Grundrisse de Marx !
vendredi 3 - 02h32
de : Lepotier
MON COMMUNISME
jeudi 2 - 21h55
de : Nemo3637
1 commentaire
Soignants : une « grande famille ». Vraiment ?
jeudi 2 - 15h30
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 - 11h38
de : Mickael Wamen
Le creux de la vague - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 1er - 20h54
de : Hdm
QG présente : "« Le capital se radicalise » Mickaël Wamen, Monique Pinçon-Charlot" (video)
mercredi 1er - 17h28
de : Aude Lancelin
4 commentaires
CARNAGE ORGANISÉ CONTRE RÉACTION DÉSORGANISÉE ...
mercredi 1er - 17h06
de : Mickael Wamen
Convention Citoyenne pour le climat soumis au bon vouloir de notre monarque !
mercredi 1er - 12h27
de : joclaude
Courrier à l’adresse de Philippe Martinez SG CGT.
mardi 30 - 22h38
de : Mickael Wamen
IRAK : M.Macron ne nous l’expliquera pas : NOUS SOMMES EN GUERRE !
mardi 30 - 17h51
de : joclaude
« Ségur de la santé » : les soignants maintiennent la pression
mardi 30 - 17h43
André Bouny : « Agent orange, le déni reste total »
mardi 30 - 14h23
de : jean1
Municipales 2020:ABSTENTION – Une « insurrection froide contre toutes les institutions du pays »
lundi 29 - 17h57
de : joclaude
2 commentaires
Elections municipales 2020 : un vote nul ...
lundi 29 - 16h40
de : Mickael Wamen
1 commentaire
Election Municipale à LYON : l’Humanitaire forcément HUMANISTE ?
lundi 29 - 11h02
de : joclaude
[Vidéo] Covid-19 : la Guyane souffre de sous-équipement et d’un manque de préparation de l’État
dimanche 28 - 18h50
Libérez Roland Veuillet !
dimanche 28 - 17h21
de : CNT 30
Pour un grand bol d’air pur, le point avec Manon Aubry , LFI au Parlement Européen.
samedi 27 - 17h14
de : joclaude
BFM-TV EN GRÈVE POUR LA PREMIÈRE FOIS (video)
samedi 27 - 16h41
Coronavirus : 15 médecins Cubains à La Martinique !
samedi 27 - 16h02
de : joclaude
Professeur Raoult auditionné sur RMC-J.J. Bourdin
samedi 27 - 15h26
de : joclaude
Reportage en direct sur la manif. à Paris
samedi 27 - 14h23
de : joclaude
CGT : Philippe Martinez à l’Elysée (video)
samedi 27 - 11h53
de : joclaude
Narbonne élection 28 juin
samedi 27 - 11h14
de : Lili Oto

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite
La CGT condamne sans aucune réserve les affiches de Info’Com
dimanche 10 mai
de La CGT
4 commentaires
La CGT condamne sans aucune réserve ces affiches. Ce type de communication ne fait que décrédibiliser l'action syndicale. A la Cgt, nous avons d'autres arguments que ceux là, ceux de l'intérêt des travailleurs et de la justice sociale. — La CGT ( 82L lacgtcommunique) May 10, 2020 La CGT condamne sans aucune réserve ces affiches. Ce type de communication ne fait que décrédibiliser l’action syndicale. A la CGT, nous avons d’autres arguments que ceux là, ceux (...)
Lire la suite