Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Apologie du terrorisme : des élèves signalés à la police

jeudi 15 janvier 2015 - 21h02 - Signaler aux modérateurs
9 commentaires

Dans les établissements scolaires, la minute de silence après l’attentat contre Charlie Hebdo a parfois été l’occasion de dérapages. Certains avec des propos violents, interdits par la loi.

La lutte contre le terrorisme se mène aussi dans les salles de classes. Selon nos informations, des élèves ont été signalés à la police pour apologie du terrorisme à l’occasion de la minute de silence en hommage aux victimes de l’attentat contre Charlie Hebdo. C’est la toute première application de la loi du 13 novembre 2014, un arsenal législatif destiné à renforcer la lutte contre le terrorisme.

Les terroristes, "mes frères". Lors du jour de deuil national, le ministère de l’Education nationale a recensé 70 cas de perturbations. Avec parfois, des propos particulièrement violents qui tombent sous le coup de la loi. "Ils ont réussi leur coup, moi je suis fière de ceux qui les ont tués, ce sont mes frères." Ce sont les mots d’une jeune collégienne de 15 ans, prononcés au lendemain de l’attaque contre l’hebdomadaire satirique. Ces propos ont été retranscrits dans un document confidentiel que nous avons pu consulter. Dans celui-ci, sont indiqués le nom de l’élève, son âge, son adresse, et très précisément les propos qui ont été tenus. Autre signalement effectué, celui d’un élève de 16 ans, qui a véritablement proféré des menaces de mort et de djihad envers tous les "Blancs". Ces propos ont été consignés par écrit par les enseignants ou les surveillants et ont été transmis au chef de l’établissement, puis au rectorat. Les rectorats ont ensuite l’obligation de prévenir la police et le parquet.

Stopper l’embrigadement. Dès lors, les services de renseignement vont analyser les propos énoncés pour distinguer entre la simple provocation et l’apologie du terrorisme. Une enquête est alors ouverte : les services s’intéressent au jeune, à ses parents - étaient-ils au courant -, à son entourage, à ses activités sur internet. Rien n’est négligé pour stopper au plus vite l’embrigadement. L’auteur des propos peut même être interpellé. Car si certains jeunes ne mesurent pas ce qu’ils disent ou apparaissent comme déséquilibrés, selon un spécialiste de la prévention de la radicalisation, d’autres connaissent parfaitement la portée de leurs propos et ont déjà le profil d’apprentis djihadistes.

Vendredi, à Châteauroux, l’élève d’un lycée technique a d’ailleurs été tabassé par des camarades pour avoir un peu trop manifesté son soutien aux douze victimes de l’attentat de Charlie Hebdo.

http://www.europe1.fr/faits-divers/...


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Apologie du terrorisme : des élèves signalés à la police
15 janvier 2015 - 21h44 - Posté par SVPat

Attention à la "loi des suspects", qui ,accompagné de délation ,( on vit cela en ce moment dans nos écoles et même sur France 2), qui toutes ont abouti à l’émergence de lois liberticides ou de régimes autoritaires acclamés dans un premier temps par des belles unanimités nationales pour terminer comme nous l’apprend l’histoire de façon tragique pour tous les peuples ! .



Apologie du terrorisme : des élèves signalés à la police
15 janvier 2015 - 23h55 - Posté par Philou’S Off

Apologie du terrorisme... ?

 Bon sang, mais c’est bien sûr... quelqu’un a t’il donc signalé à la police le comportement d’un certain F. Hollande que tout un chacun a pu voir sauter au cou de netanyhu, un criminel contre l’humanité notoire (et hélas surtout récidiviste).

S’agit-il là d’une fanfaronnade d’irresponsable, ou bien d’un encouragement délibéré aux crimes de masse ?



Apologie du terrorisme : des élèves signalés à la police
16 janvier 2015 - 15h28 - Posté par RICHARD PALAO

oui PHILOU’S , à qui pourrais-je dénoncer ces dangereux incitateurs qui encouragent les jeunes à rejoindre les camps djihadistes en SYRIE en ne dénonçant que les crimes ( réels ) de BACHAR EL ASSAD , mais en se taisant sur les crimes , les décapitations de masse commises par les intégristes sur les musulmans syriens ?

Les services spécialisés dans la lutte anti-terroristes risquent d’être débordés puisque ces incitateurs se situent dans tout l’arc en ciel du monde politique français , à de rares exceptions et dans tous les médias ...

et dire que parmis ces incitateurs on trouve des politiques qui sont partisans de poursuivre ceux qui reviennent de SYRIE alors qu en criminalisant ASSAD et en cachant les exactions de "l opposition" syrienne , ils les ont encouragés à s engager aux cotés des fous de dieu criminels .


Apologie du terrorisme : des élèves signalés à la police
16 janvier 2015 - 15h51 - Posté par

« en cachant les exactions de "l opposition" syrienne »

Il n’y a pas Une opposition mais des oppositions (les Kurdes ou les "Démocrates" pro occidentaux ou de gauche n’ont rien à voir avec Daesh, ne soyons pas binaires). Plus pour longtemps je le crains. Ne restera plus que le boucher au pouvoir et les fascistes islamiques. Sale époque...


Apologie du terrorisme : des élèves signalés à la police
16 janvier 2015 - 17h30 - Posté par RICHARD PALAO

J’ ai mis "opposition " entre guillemets car l opposition démocratique à BACHAR est divisée et inorganisée et ne pèse donc pas politiquement et militairement , la seule opposition efficace mais au combien dangereuse est donc celle des djihadistes , en considérant BACHAR comme le seul adversaire , le pouvoir socialiste joue les apprentis sorciers et jette des jeunes perturbés dans les bras des intégristes et après hypocritement les assimilent à des terroristes fabriqués par l’étranger .

On pourrrait également parler de la LYBIE que l on a "libérée" , qui est maintenant controlée par différents groupes djihadistes qui interviennent au MALI et au NIGERIA en massacrant et terrorisant la population et à l occasion tuent nos soldats ....


Apologie du terrorisme : des élèves signalés à la police
16 janvier 2015 - 10h53 - Posté par Limproviste

Attention, délation ! en dénonçant ces élèves non politiquement corrects (les enseignants font des signalements, les chefs d’établissement transmettent au rectorat, à la gendarmerie) "nous" participons à un engrenage de violences à venir. Place au débat d’idées et quoi de plus normal pour un adolescent que de s’opposer à la parole institutionnelle ? à la pensée dominante. Ne participons pas au "crime de la pensée", au délit d’intention.
Ce sont les pouvoirs publics, leur lâcheté (abandon de la Syrie et le l’ASL par peur de la réaction russe, interventions militaires répétées au Moyen-Orient, absence de prévision, de décision lorsque le départ de jeunes européens vers la Syrie a commencé...) qui sont responsables de cette situation. L’arrivée de l’extrême-droite au pouvoir et le retour des Christ prosélyte en seront les conséquences.



Apologie du terrorisme : des élèves signalés à la police
16 janvier 2015 - 15h14 - Posté par RICHARD PALAO

encore un effort et nous aurons bientôt droit à un" patriote act " à la française ...


Apologie du terrorisme : des élèves signalés à la police
16 janvier 2015 - 15h52 - Posté par Combes

La liberté d’expression, mais pas pour des gamins.
Est-ce vraiment "laïque" d’imposer une minute de silence à des enfants ? Sommes-nous dans un pays totalitaire avec participation obligatoire aux manifestations officielles ?
Je déplore cette identification d’une partie de la jeunesse avec des assassins qu’elle considère comme des héros, mais à qui la faute ?
Quels crétins croient que le signalement à la police, l’exclusion et l’ostracisme font faire évoluer les esprits vers davantage de tolérance et de dialogue ?



Apologie du terrorisme : des élèves signalés à la police
16 janvier 2015 - 22h48 - Posté par

Tu as raison. a ceic près : les signalements pour apologie du terrorisme sont postérieurs à l’apologie du terrorisme. Alors, en effet, à qui la faute ? Qui a laissé des jeunes croire que leur discours de haine, fondamentalement anti-juif était finalement acceptable, puisque rien ne se passait quand ils le tenaient ?






accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite
Une trahison indicible de la France
mercredi 28 avril
de Collectif Bellaciao
3 commentaires
28 avril 2021 : 7 réfugiés politiques italiens arrêtés à Paris : Enzo Calvitti, Giovanni Alimonti, Roberta Cappelli, Marina Petrella, Sergio Tornaghi, Giorgio Pietrostefani, Narciso Manenti, trois recherchaient Luigi Bergamin, Maurizio Di Marzio et Raffaele Ventura. Tous accusés d’actes de terrorisme dans les années 70 et 80. Macron heureux : "Je résolu ce problème comme l’Italie le demande depuis des années" Draghi heureux : "Le gouvernement se déclare satisfait de la (...)
Lire la suite
21 avril 1961 - 21 avril 2021 le rêve du « putsch des généraux »...
mercredi 28 avril
de Roberto Ferrario
2 commentaires
A propos de « la tribune des généraux » les signatures on été récolté par Jean-Pierre Fabre-Bernadac, officier de carrière et responsable du site Place Armes et ancien responsable du service d’ordre du Front national entre 1993 et 1994, qui avait initialement publié le texte le 13 avril dernier ou des signatures continuent à être comptabilisés, 30 généraux étaient dénombrés et 2500 militaires étaient au total recensés ce mardi. Après ca le 21 avril la tribune à été publié sur Valeurs (...)
Lire la suite