Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Médias : François Hollande pratique les effets d’annonce sans lendemain

de : Le SNJ-CGT
vendredi 23 janvier 2015 - 13h48 - Signaler aux modérateurs

Le discours de François Hollande, à l’occasion des cérémonies du 70 e anniversaire de l’AFP, s’est soldé par l’absence de réponses concrètes. Quelques jours après la tuerie de Charlie Hebdo qui pose la question de la défense du droit d’expression et de l‘existence des titres sans ressources publicitaires et face aux menaces sur le pluralisme du fait des concentrations, le gouvernement n’apporte aucune proposition sérieuse.

La tenue de ces festivités avait suscité le refus du SNJ CGT d’y prendre part non seulement car ces agapes se tenaient quelques jours après l’assassinat de nos 12 confrères de Charlie, mais aussi parce que de nombreux salariés de l’AFP étaient choqués par l’invitation du PDG Hoog faite à la présidente du FN, Marine Le Pen, d’assister à la cérémonie. Malheureusement elle était bien présente et elle a bénéficié, grâce à cette invitation, une nouvelle fois d’une couverture médiatique abondante faisant oublier que l’on commémorait la libération de l’AFP du joug de l’occupant nazi par un groupe de journalistes résistants.

Le chef de l’Etat s’est borné pour sa part à réitérer les promesses faites par le candidat Hollande pour l’adoption du projet de loi devant re nforcer la protection des sources des journalistes. Le texte «  sera discuté au Parlement cette année  » a-t-il assuré, omettant toutefois de rappeler que le gouvernement Ayrault, et en particulier, le ministre de l’intérieur de l’époque, Manuel Valls, en av ait empêché le vote l’an dernier. Aujourd’hui le même Valls, hôte de Matignon, a demandé sans précision, que ces aides soient «  plus ciblées sur la presse dite d’information politique et générale quitte à ouvrir la définition de cette notion  ». Dont acte.

Concernant l’AFP, François Hollande s’est félicité du vote de la loi Françaix par les députés, pressant lourdement les sénateurs d’entériner ce projet. Même s’il a rappelé que le statut de 1957 a été depuis près de soixante ans «  le statut de l a liberté  », le chef de l’Etat a clairement laissé entendre qu’il avait cédé aux diktats de Bruxelles sur le dogme de la «  concurrence libre et non faussée  » pour mettre fin au statu quo.

Le SNJ-CGT réitère son opposition à cette réforme dangereuse et ap pelle à revoir cette loi et les pseudo s réformes qui l’accompagnent, car elles constituent un danger pour l’avenir de la seule agence de presse mondiale non anglo-saxonne. Une loi dont le contenu va à l’opposé des promesses du candidat Hollande qui, à l’ép oque, prônait la pérennité du statut de 1957 et la permanence de son budget pour lui permettre d’assurer son rôle mondial.

Si le chef de l’Etat a évoqué de grands principes et formulé de belles paroles sur la question du pluralisme, il a soigneusement évité de donner des pistes concrètes pour re médier aux concentrations qui sont de plus en plus prégnantes au profit des grands groupes multimédias et des banques. En clair c’est main basse sur la presse et on ne change rien.

Pour le SNJ-CGT, il y a urgence avec les journalistes et leurs organisatio ns syndicales à remettre en chantier les lois anti-concentrations et revoir de fond en comble la politique des aides à la presse. Il est temps de mettre les bouchées doubles pour que vivent les titres de la presse d’information générale et notamment ceux q ui sont en sursis. Le sort de Charlie Hebdo a été mis tragiquement sur le devant de la scène à ce sujet.

L’hebdomadaire satirique, avant la tragédie, était à l’agonie et, malgré les demandes pressantes auprès du gouvernement, n’avait pas trouvé de solution , hormis de lancer une souscription auprès de ses lecteurs. Il a fallu que survienne l’horreur pour qu’enfin les pouvoirs publics daignent débloquer des fonds et éviter la disparition du titre.

Nous rappelons également au gouvernement Valls-Hollande les d emandes de syndicats de la profession permettant de garantir l’indépendance des journalistes en accordant un statut juridique aux rédactions.

François Hollande, lors de ce discours, n’a pas trouvé un mot pour évoquer l’avenir du service public de l’audiovi suel. Il est pourtant urgent de mettre un terme aux politiques d’austérité appuyées sur les principes du cost killing qui conduisent à des réductions de postes et au bout du compte à une mise en cause de la qualité de l’information et des programmes du ser vice public. Nous attendons désormais du gouvernement des actes concrets afin de défendre la liberté d’expression mais aussi les droits des journalistes frappés par les suppressions d’emplois, la précarisation et les atteintes à leurs droits sociaux.

Les q uatre millions de manifestants du 11 janvier ont aussi marché pour défendre une information pluraliste et de qualité.

La démocratie c’est maintenant.

PDF - 418.1 ko

Partager cet article :

Imprimer cet article




accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite
Une trahison indicible de la France
mercredi 28 avril
de Collectif Bellaciao
3 commentaires
28 avril 2021 : 7 réfugiés politiques italiens arrêtés à Paris : Enzo Calvitti, Giovanni Alimonti, Roberta Cappelli, Marina Petrella, Sergio Tornaghi, Giorgio Pietrostefani, Narciso Manenti, trois recherchaient Luigi Bergamin, Maurizio Di Marzio et Raffaele Ventura. Tous accusés d’actes de terrorisme dans les années 70 et 80. Macron heureux : "Je résolu ce problème comme l’Italie le demande depuis des années" Draghi heureux : "Le gouvernement se déclare satisfait de la (...)
Lire la suite