Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Pourquoi « Réveil Communiste » votera Jean Luc Mélenchon aux deux tours.
de : Gilles Questiaux
mardi 13 septembre 2016 - 21h40 - Signaler aux modérateurs
2 commentaires
JPEG - 16.2 ko

Signez cette pétition : Communistes, nous soutenons Jean-Luc Mélenchon pour 2017 ici : http://bellaciao.org/fr/spip.php?ar...

On ne peut pas attendre de résultat révolutionnaire d’une élection, à elle seule ; même Chavez n’est pas issu d’une élection, mais des rangs d’une armée politisée. Les élections, on dirait que ça vient toujours après les résultats, pour confirmer des choix toujours déjà faits. Cela ne signifie pas qu’elles sont dépourvues d’importance.

Mais quitte à y participer, mieux vaut que ce soit pour atteindre un résultat.

Or Il n’y a qu’un candidat qui peut rassembler. Jean Luc Mélenchon est à 12% dans les sondages sans avoir fait campagne et son score peut monter, car sa notoriété est faite, alors si nous voulons un candidat « de gauche » qui perce, au moins dans les chiffres, c’est lui le bon. Surtout pas un de ces « frondeurs » pourris que favorise la direction du PCF, pas même capables de censurer le gouvernement sur la loi El Khomri.

Je doute de la pertinence d’une « candidature communiste ». Ce « communiste » si on le trouvait voudrait-t-il seulement quitter l’OTAN ? Du PCF tel qu’il est pourrait-t-il sortir autre chose qu’un second Tsipras, qui pour Pierre Laurent était la perle rare ?

On pourra directement aller à la pêche en mai 2017 si on a décidé de faire de la figuration. La « gauche » y compris le PCF n’y a jamais joué d’autre rôle aux élections présidentielles depuis la première en 1965. Cette année-là ce sont les magouilles de l’aile droite de la direction du PCF qui ont crédibilisé la candidature de ce cheval de retour fasciste qu’était Mitterrand. Opportunisme et bêtise conjuguée, il fallait le faire ! L’histoire montre qu’il ne faut pas trop compter sur la clairvoyance, ni sur la transparence des objectifs du groupe dirigeant du PCF. Alors si le parti tourne aujourd’hui le dos à Mélenchon après être allé le chercher, sans demander l’avis des militants ni dans un cas ni dans l’autre, on peut s’interroger sur la qualité de sa stratégie, voire s’il en a une.

Donc si le but est de faire bonne figure, 10%, le seul à l’avoir fait récemment et à pouvoir le refaire facilement est Mélenchon ; car ce n’est pas la machine à perdre du PCF (3% en 2002, 1% en 2007) qui l’a hissé à ce niveau, mais à quoi bon en effet ne faire que 10% ?

Il faut avoir 50% des votes, et faire en sorte de conserver ce résultat. Ce serait du travail de professionnel. Il fut un temps, dans d’autres pays, où les communistes étaient des pros.

Le président français de la Cinquième République concentre pas mal de pouvoir, et un président bien marqué à gauche et déterminé à appliquer son programme devrait être un élément important pour changer la société ; mais pas à lui seul. Il pourrait le faire à condition que la situation déclenche comme en 1936, ou mieux, au Venezuela en 2002, un authentique mouvement populaire.

Tous les actuels politiciens « de gauche » ont peur du peuple, pas assez mondialiste à leurs yeux, il n’y a qu’à voir comme ils emploient avec prédilection le terme bourgeois stigmatisant de « populiste ». Mélenchon est « trop populiste » à leur goût, paraît-il, je considère que c’est un bon point pour lui. Le peuple, il en a peut-être un peu moins peur que les autres.

Quitte à participer à une élection, autant tenter le coup pour gagner ; ce qui est une perspective complètement oubliée par le PCF depuis 1946.

On dit que Mélenchon est une figure parmi d’autre de la gauche petite bourgeoise avec un passé mitterrandien et trotskyste. Bon. Comme tous ceux qu’on nous présentera. Pas un seul ne sera politiquement correct si c’est cela qu’on recherche.

Ce qui compte, c’est qu’il a une chance, limitée mais non négligeable de gagner cette élection présidentielle.

Les légitimistes du PCF, ceux pour qui le parti a toujours raison, surtout quand il a tort, se répandent en aigreur sur le net en lui reprochant d’avoir un « ego » surdimensionné. Il s’est déclaré tout seul, sans demander le feu vert à l’appareil, ni aux milieux bavards et improductifs du militantisme gauchiste. En tout cas on ne pourra pas dire de lui cette fois-ci qu’il est sorti comme la dernière fois des manipulations de leur groupe dirigeant comme un lapin du chapeau.

Si Mélenchon obtient environ 17 ou 18 % des voix, avec la multiplication des candidatures, il pourra être au second tour. Il est manifestement le seul candidat potentiel de la gauche à pouvoir le faire. Ce qui aura déjà pour effet immédiat de couler le PS, et ce ne sera pas si mal je crois, ce sera même le principal objectif rationnel à atteindre dans l’année électorale 2017, une priorité stratégique (il est clair qu’il faudra pour ça voter contre les « socialistes » aux législatives, quelque soit l’alternative. Ce qui sera le vrai « vote utile »).

Il y a une probabilité forte de voir Mélenchon rassembler suffisamment « à gauche » pour accéder au deuxième tour. Mais cela dit, à quoi bon figurer au deuxième tour ?

Et bien au deuxième tour, si Mélenchon est opposé à Marine Le Pen, et qu’il ne se met pas tout à coup à faire des manières sur l’euro ou sur le terrorisme, il a de grandes chances de gagner.

Ce qui n’est pas rien il me semble !

Ceux qui défendent Mélenchon au PCF et ailleurs et qui n’ont pas l’air d’envisager autre chose que « encore 10% » vont être surpris. Ils pourraient être emportés bien plus loin qu’ils ne le voudraient par une vague historique qui se saisirait de l’occasion-Mélenchon.

Les légitimistes « pur-jus » qui rêvent d’une campagne « communiste » pour apporter le résultat en cadeau au PS au deuxième tour sont des ultra-droitiers. C’est la fine équipe de la gauche plurielle de1997-2002 qui théorisait au PCF les privatisations Gayssot.

Sans parler de l’opposition communiste interne ou externe au PCF, qui n’agit jamais et qui est tout juste bonne à avaler des couleuvres, et qui finira par voter PS comme les autres par peur des calomnies et de la mauvaise réputation qu’on colle aux « radicaux » ces temps-ci.

Mélenchon est soutenu par des forces gauchistes, écologistes, il est vrai bien contestables. Mais si les forces communistes pures et dures était un peu moins … faibles on pourrait peut être se passer d’elles, et de lui.

Signalons aussi que en cas d’échec au second tour contre Marine Le Pen beaucoup de masques tomberaient à droite et à gauche, et cela ne signifierait pas pour autant le FN au pouvoir : il lui faudrait encore emporter les législatives, qui sont hors de sa porté. Le FN n’est qu’un épouvantail qui va faire « pschitt » comme disait l’autre.

Dans le programme de Jean Luc Mélenchon, on trouvera l’abolition des lois Khomri et Macron, et l’accent sur la souveraineté (les autres politiciens « de gauche » ne savent même pas ce que ça veut dire). Il veut quitter l’OTAN et s’il ne veut pas quitter l’UE il prétend au moins pouvoir le faire si elle ne fait pas de concession. Or elle n’en fait jamais. Là aussi, on verra.

Ce qui est sûr c’est que si ce n’est pas lui qui représente la gauche au deuxième tour on ne verra rien (si c’était Jacques Nikonoff on aurait en théorie un meilleur programme … mais Nikonoff peut-il faire 1% ?).

Quant au nucléaire, je pense que si Mélenchon devenait président, il aurait d’autres chats à fouetter que de provoquer des pannes de courant en fermant des centrales. Et entre les Verts et la CGT il aura vite fait de ne pas choisir les Verts.

Voilà pourquoi je voterai Mélenchon aux deux tours. S’il ne commet pas d’impair du style de son vote pour l’invasion de la Libye, ou s’il ne se dégonfle pas comme en 2012, quand il a manifestement eu peur de faire réélire Sarkozy. Maintenant il a l’air d’avoir pris conscience de ce que Hollande est le choix le pire de tous du point de vue de la pratique réelle.

Un président de gauche élu déterminé à appliquer son programme doit être courageux. Il court le risque de finir comme Salvador Allende, un autre 11 septembre. Je pense que Mélenchon, pour « changer de République » est prêt à assumer ce risque, et surtout à ne pas se laisser faire.

Nous voterons Mélenchon parce qu’il a pris de bonnes positions sur des enjeux importants, et parce qu’il peut gagner pour les concrétiser. C’est aussi simple que cela, et personne d’autre à gauche ne le peut. C’est le seul qui peut gagner cette élection, et c’est le seul qui ait assez de caractère pour ne pas se faire lessiver par le déchainement de haine qui lui tombera dessus dès qu’il sera élu.

Réveil Communiste est animé par Gilles Questiaux (GQ), né en 1958, professeur d’histoire, membre du PCF et du SNES.



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Pourquoi « Réveil Communiste » votera Jean Luc Mélenchon aux deux tours.
14 septembre 2016 - 19h44

OUI.

Mélenchon est probablement la dernière chance de la gauche authentique et pourtant le bonhomme m’est tout à fait antipathique.

Je fais ce que je peux pour persuader mes potes anars qui sentent aussi que la situation française est prête à basculer dans du gros n’importe quoi archi sécuritaire/1984+le meilleur des mondes...

Si le méluche passe, faut pas oublier que la nouvelle constitution qu’il promet (et il a plutôt intérêt à s’y tenir) devrait comprendre à terme des clauses pour empêcher la politique de carrière (seul moyen pour eviter la corruption, l’endogamie...)

Du coup soutien au jean-cul.



Pourquoi « Réveil Communiste » votera Jean Luc Mélenchon aux deux tours.
15 septembre 2016 - 15h07

Question au député européen , au Sénateur Jean-Luc Mélenchon

ALSTOM : que savait le gouvernement de la fermeture du site de Belfort ?






les deux actions du 18 juillet
jeudi 18 - 23h19
de : Jean-Yves Peillard
À LA LIGNE - Feuillets d’usine
jeudi 18 - 19h09
de : Ernest London
Pourquoi je suis gilet jaune
mercredi 17 - 22h52
de : Chantal Mirail
1 commentaire
Un américain à Paris (sans Gene Kelly) : LE REGARD D’UN AMÉRICAIN SUR LES GILETS JAUNES (vidéo)
mercredi 17 - 22h32
de : nazairien
2 commentaires
Ni République de l’apparat, ni moine-soldat
mercredi 17 - 21h24
de : Christian D et Monique D
1 commentaire
JUSQU’À RAQQA : AVEC LES KURDES CONTRE DAESH
mercredi 17 - 11h51
de : Ernest London
Révolution algérienne : « l’auto-organisation constitue la clef de la suite du mouvement »
mercredi 17 - 11h38
1 commentaire
L’ANARCHISME N’EST NI UNE MODE NI UNE POSTURE
mercredi 17 - 11h28
de : jean 1
1 commentaire
Exigeons la libération de la chercheuse franco-iranienne Fariba Adelkhah arrêtée en Iran
mercredi 17 - 08h40
de : Christian DELARUE
14 Juillet 2019, est ce un "galop d’essai" , avant la "prise de la Bastille" ? (vidéo)
mercredi 17 - 00h26
de : nazairien
2 commentaires
Manon Aubry Députée Européenne (LFI), balance du lourd, envers, Ursula von der Leyen, candidate à la sucession de Junck
mardi 16 - 17h06
de : nazairien
4 commentaires
"Homard m’a tué" François de Rugy démissionne du gouvernement
mardi 16 - 15h21
de : nazairien
9 commentaires
Gauche homard du capitalo-écologisme
mardi 16 - 00h26
de : Christian DELARUE
7 commentaires
Le NICARAGUA inaugure la plus grande centrale solaire d’Amérique-Latine
lundi 15 - 17h57
de : JO
Gilets Jaunes 14 juillet, Champs-Elysées : Une femme serait éborgnée !
lundi 15 - 17h42
de : JO
Hommage des Gilets jaunes d’Angers aux révoltés de 1789
lundi 15 - 16h27
de : Le Cercle 49
macron au firmament
lundi 15 - 14h06
de : jean 1
Saïd Bouamama censure post-coloniale
dimanche 14 - 23h49
de : UJFP LMSI via jyp
1 commentaire
14 juillet, Champs-Élysées, Paris : les Gilets jaunes humilient « l’éborgneur » (vidéos)
dimanche 14 - 15h46
de : nazairien
11 commentaires
Alain Damasio : « Créer une pluralité d’îlots, d’archipels, est la seule manière de retourner le capitalisme »
samedi 13 - 14h51
de : jean 1
Courant continu : C’est l’heure de l’mettre, avec entre autres Youssef Brakni, et Alexandre Chantry
samedi 13 - 12h22
de : Hdm
PLUTÔT COULER EN BEAUTÉ QUE FLOTTER SANS GRÂCE - Réflexions sur l’effondrement
samedi 13 - 11h17
de : Ernest London
Affaire De Rugy : l’exemplarité pour tous !
samedi 13 - 09h29
de : JO
alerte gilets noirs
vendredi 12 - 19h06
1 commentaire
Cela suffit
vendredi 12 - 13h46
de : jean 1
1 commentaire
BURQINI de droit bien que contestable !
jeudi 11 - 22h15
de : Christian DELARUE
2 commentaires
LA HORDE et le Député François Ruffin revisitent "La Marseillaise" ! (video)
jeudi 11 - 22h07
de : jean 1
« Chute catastrophique » du niveau scolaire en France : une prof torpille l’Éducation nationale (vidéo)
jeudi 11 - 15h38
de : nazairien
2 commentaires
Lettre ouverte à Emmanuel Macron : non, la grève n’est pas une « prise d’otage »
jeudi 11 - 08h01
de : Cédric Maurin
1 commentaire
Le RIC des gueux ( que l’on nomme RIC Campagnard) est de retour.
mercredi 10 - 18h33
de : Arnaud
2 commentaires
COEUR DE BOXEUR - Le Vrai combat de Christophe Dettinger
mercredi 10 - 08h24
de : Ernest London
1 commentaire
Décrocheuse de portrait
mardi 9 - 23h51
de : Jean-Yves Peillard
Message publié par le Collectif Autonome de Dockers de Gênes
mardi 9 - 18h38
de : jean 1
La France de Macron : la liberté d’expression en péril ! (no coment)
mardi 9 - 11h48
de : JO
2 commentaires
Sanctions contre les chômeurs : dix associations, collectifs et syndicats déposent un recours devant le Conseil d’État
lundi 8 - 17h06
ENVIRONNEMENT : Pas nette la planète sauf que "bla/bla" etc... !
lundi 8 - 16h11
de : JO
GODIN, INVENTEUR DE L’ÉCONOMIE SOCIALE
dimanche 7 - 20h11
de : Ernest London
1 commentaire
Billet de Pierrick Tillet : Effondrement : le ministre Blanquer contraint de saborder le baccalauréat
dimanche 7 - 12h01
de : nazairien
3 commentaires
Week-end de résistance et d’occupation contre le projet de Surf Park de Saint Père en Retz (44) le 20 et 21 Juillet 2019
dimanche 7 - 11h02
de : Collectif Terres Communes
POINTS DE NON-RETOUR [THIAROYE]
vendredi 5 - 20h16
de : Ernest London
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Le progrès technique est comme une hache qu'on aurait mise dans les mains d'un psychopathe. Albert Einstein
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite