Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

DOSSIER PRODUIRE SON ÉLECTRICITÉ PROPRE / Chapitre 3

de : Matt Lechien
mardi 31 mai 2005 - 17h15 - Signaler aux modérateurs
14 commentaires

de Matt Lechien

Ce texte fait partie d’un dossier complet qui explique comment produire de l’électricité proprement. Il est en cours de réalisation sur Bellaciao.org.

Préambule

Introduction

Chapitre 1

Chapitre 2

Chapitre 3

Chapitre 4


FABRIQUER DU COURANT PAR DIFFÉRENCE DE TEMPÉRATURE

Dans ce chapitre, vous allez pouvoir découvrir deux solutions pour fabriquer de l’électricité proprement par différence de température. Certes, elles ne sont pas faciles à mettre en œuvre tout seul, mais le jeu en vaut la chandelle. Nous commencerons par la grande star de ce dossier : le moteur stirling. Et puis nous finirons par celle qui va lui voler la vedette : la thermopile. C’est certainement la partie la plus technique de ce dossier, mais c’est aussi la plus révolutionnaire.

1) LE MOTEUR STIRLING

Le moteur stirling est également appelé moteur à air chaud ou à combustion externe. C’est un proche cousin du moteur à vapeur. Le brevet fut déposé le 27 septembre 1816 par Robert Stirling, un pasteur écossais. Ce moteur se prête particulièrement à la production d’électricité avec cogénération d’eau chaude et de chauffage. Il existe aussi un type particulier de stirling dédié à la production de froid.

Le stirling se décompose en plusieurs catégories. Tout d’abord les "low temperature" qui fonctionnent avec un faible écart de température et les "hight temperature" qui fonctionnent avec un fort écart. Il faut ensuite compter avec les moteurs de type : alpha, beta, gamma... Mais plutôt qu’un long discours, je vous invite à visiter cet excellent site :

http://www.moteurstirling.com

A l’heure actuelle, ce moteur propulse les sous-marins de l’armée suédoise et équipe des engins spatiaux fabriqués par la NASA. Pour ce qui est des particuliers, son prix prohibitif a de quoi les dissuader de s’équiper. Il existe une dizaine de petites sociétés dans le monde qui commercialisent des stirlings pour la production électrique et la cogénération. Bien qu’il s’agisse d’une technologie fort simple, on trouve des prix qui avoisinent les 20000 €. Il faut donc à peu près une quinzaine d’années pour amortir cet investissement.

Si vous cherchez une solution du commerce, je vous conseille le site suivant qui liste tous les fabricants :

http://isolenr.free.fr

Et aussi celui-ci en anglais qui est assez riche en explications et qui contient des infos intéressantes pour faire fonctionner un stirling avec la biomasse :

http://www.stirling-engine.de/engl/

Le principe du stirling est simple : on prend une source de chaleur et une source froide (généralement l’air ambiant ou de l’eau) et le moteur se met en action presque en silence étant donné que, contrairement à un moteur classique, il n’y a absolument aucune explosion. A partir de là, fabriquer de la chaleur avec des produits pétroliers est à la portée de n’importe quel abruti, je suis persuadé que même Debeuliou Bush s’en sort très bien. Mais vous vous en doutez bien, là n’est pas l’objectif de ce dossier. Alors on va plutôt se concentrer sur les moyens de production de chaleur propre. A savoir : le solaire, la géothermie, le biogaz, l’HVB...

Bon, avec tout ça vous en savez déjà beaucoup sur le moteur stirling. Le seul problème qu’il reste c’est que vous vous dites que vous n’avez pas 20000 € à débourser. Eh bien rangez votre porte-monnaie et sortez vos outils, car voici des plans de moteur à fabriquer avec vos petites mains.

1) Voici les plans d’un moteur de type gamma. C’est presque le même que le moteur de démonstration de Surréaliste. Vous n’aurez plus qu’à rajouter une génératrice.

Voir la fiche wiki

2) Pour celles et ceux qui ne connaissent pas de tourneur/fraiseur, voici un moteur à réaliser entièrement avec du matériel de récupération sur la base d’un moteur de tondeuse à gazon Briggs & Stratton. Il développe plus de 6OO rpm, ce qui est amplement suffisant pour faire cracher 800 watts à un générateur.

Voir la fiche wiki

LA CALOPILE

Cette invention récente qui se base sur des trouvailles très anciennes est purement et simplement révolutionnaire. Il y a de quoi dire rapidement adieu à EDF. La calopile est en grande partie basée sur la compilation des effets physiques bien connus de Seebeck et Peltier. Son principe est le même que le moteur stirling (un point chaud et un point froid), sauf qu’il n’y a aucune pièce en mouvement. Ce n’est pas une batterie non plus, car elle n’utilise pas de produits chimiques. C’est un composant qui peut aussi être utilisé en cogénération. La calopile est aussi bien adaptée aux besoins industriels qu’aux particuliers. Elle se décline dans toutes les tailles. Du gros modèle capable de débiter des kilowatts au modèle miniature qui peut alimenter des petits appareils électriques (caméscopes, appareils photo...).

Le seul problème qu’il y a, c’est que ce projet traîne du pied. Son inventeur n’est pas du tout pressé de le mettre à disposition des particuliers. Il préfère visiblement céder aux sirènes des industriels pollueurs. Les brevets et la notion de propriété intellectuelle sont la plus grosse chienlit de notre société. Ils réduisent à néant toute action humaniste. Personnellement, à choisir entre respecter un brevet et continuer à crever à petit feu, je n’hésite pas l’ombre d’une seconde, je copyleftise (du verbe copyleftiser, comme chacune et chacun le sait). C’est en autre pour cette raison que nous allons retrousser nos manches afin de placer la calopile dans le domaine public. Vous pourrez suivre l’avancement de ce projet ici :

Voir la fiche wiki

En attendant, n’hésitez pas à faire circuler l’information sur la calopile afin de faire pression pour démocratiser cette alternative qui se suffit à elle-même.

Voici le site du fabricant :

http://www.calopile.com

3) CONCLUSION

Ce chapitre m’a donné chaud, je vais donc aller me rafraîchir avec une bonne bière. Avec un peu de chance, je vais peut-être produire de l’électricité grâce au houblon. Trêve de plaisanterie, maintenant ACTION ! C’est pas le tout de lire, faudrait peut-être penser à vous mettre un peu au bricolage, parce que sinon, dans dix ans, on n’en sera toujours au même point. C’est pas compliqué : un point chaud et un point froid et bye bye le nucléaire. Si vous avez des difficultés pour vous servir de vos dix doigts, faites vous aider. Sortir de la pollution et de l’age des factures, c’est encore plus marrant à plusieurs. Just enjoy !

JPEG - 19.6 ko
GIF - 6 ko
JPEG - 32.4 ko
JPEG - 15.9 ko

Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
> DOSSIER PRODUIRE SON ÉLECTRICITÉ PROPRE / Chapitre 3
6 juillet 2005 - 23h00

"Personnellement, à choisir entre respecter un brevet et continuer à crever à petit feu, je n’hésite pas l’ombre d’une seconde, je copyleftise"

Entre deux choix, tu n’hésites pas : tu prends la troisième voie ! Tu serais pas un peu blairiste sur les bords toi ? Jolie bourde, j’adore. ;o)

EnE



> DOSSIER PRODUIRE SON ÉLECTRICITÉ PROPRE / Chapitre 3
27 septembre 2005 - 13h12 - Posté par

normalement, à vérifier, toute personne peut pour faire des essais ou pour son usage personnel construire des dispositifs protégés par un brevet même en vigueur, en nombre restreint je crois, mais surtout sans le commercilaliser c’est-à-dire sans en tirer de l’argent. En effet le brevet empêche pendant 20 ans l’exploitation du brevet. je pense que celà est étendu aux produits obtenus par ex électricité pour un générateur mais celà s’applique à la vente de cette électricité et non pas à sa consommation.


> DOSSIER PRODUIRE SON ÉLECTRICITÉ PROPRE / Chapitre 3
8 septembre 2005 - 18h04

Bonjour,

en lisant cet article cela me fait penser à comment créer artificiellement une différence de chaleur dans une maison.
Dans une maison, il y a toujours un côté sud au soleil (ou mieux éclairé s’il n’y a pas de soleil), et un coté nord (idem pour l’orientation est-ouest). Et on sait que quand on ouvre les fenêtre des deux côtés cela crée un vent qui fait claquer les fenêtres.
Pourquoi ne pas utiliser ce phénomène, créer un conduit ou un passage entre les deux parties de la maison, et y mettre des petites éoliennes ? Ca permettrait de produire gratuitement de l’électricité en moyenne 12h/24.

C’est très simple, il suffit juste d’en tenir compte dans la construction des bâtiments. Pas d’installation supplémentaire.

hugues



> DOSSIER PRODUIRE SON ÉLECTRICITÉ PROPRE / Chapitre 3
6 décembre 2005 - 13h36 - Posté par

salut , éffectivement, les courants d’air dans une maison pourrai étre mis a contribution pour faire tourner des petites héoliennes. Je vais éssayer. Bonne idée a creuser.


> DOSSIER PRODUIRE SON ÉLECTRICITÉ PROPRE / Chapitre 3
4 février 2006 - 18h41 - Posté par

C’est une idée qui est venu à Mr Lecorbusier, et qu’il a mise en pratique vers St Etienne (42).
Il a immaginer créer un courant d’air dans un ensemble de batiments, de placer un grosse héolienne à l’endroit le plus adapter et de récupérer l’énergie. Malheureusement, la technique de l’époque ne permettait de réduire les vibrations et les immeubles ont subit de gros dégas.
L’idée n’est pas jeune mais on a tendance à oublier (surtout les marchants d’énergie).
S Magnier , serge.magnier@laposte.net


> DOSSIER PRODUIRE SON ÉLECTRICITÉ PROPRE / Chapitre 3
5 octobre 2012 - 13h57 - Posté par ion

c’est deja fait ?la tour de perle au japon toutes les tecnoloogies vertes et in novantes sont dessus


> DOSSIER PRODUIRE SON ÉLECTRICITÉ PROPRE / Chapitre 3
31 juillet 2006 - 11h40

C’est vrai, le projet prend du temps à se réaliser, mais croyez bien que nous voudrions déjà être en mesure de produire industriellement et de vendre la calopile sur toute la planète. Mais voilà, pour monter une industrie, il faut des investisseurs avec des sous, beaucoup de sous, et ça ne se trouve pas comme ça. De passer des prototypes à la production industrielle est obligatoire pour arriver à un prix de revient qui est attrayant pour le consommateur. Il faut concevoir des équipements spécifiques pour la fabrication de la calopile. Croyez bien que nous mettons beaucoup d’énergie (…) pour atteindre cet objectif au plus vite.
Et merci de votre intérêt et de votre soutien.

René Aubert
Ecovalia S.A., propriétaire du brevet et promoteur du projet.
r.aubert@calopile.com



> DOSSIER PRODUIRE SON ÉLECTRICITÉ PROPRE / Chapitre 3
31 juillet 2006 - 18h57 - Posté par

Merci Mr Aubert pour ces informations qui nous tiennent en halène.

J’ai la désagréable impression que la Calopile sera réservée aux plus riches et aux plus informés. Je crois que ce n’est pas demain la veille qu’un petit village de brousse pourra s’équiper d’une calopile, ne serait-ce que pour faire fonctionner l’unique poste de télévision pendant le temps du journal.
La Calopile est peut-être une solution pour faire des conversions d’énergie, mais elle est encore loin d’être la solution pour la grande majorité des hommes.
.
.
.
.
Il y a encore du chemin à faire.
Arnaud de Lyon


DOSSIER PRODUIRE SON ÉLECTRICITÉ PROPRE / Chapitre 3
3 mai 2007 - 00h32

Bonsoir
je viens de découvrir ce site et je le trouve intéressant. J’ai pour ma part construit un moteur stirling à partir d’un kit (35 euros), je donne le lien du site où on le trouve, c’est très instructif, de quoi sauter le pas.
Je fais partie des gens qui ont un moteur stirling chez eux, génial, non ?? Il y aura des photos et impressions sur mon site !

c’est depuis http://www.photologie.net .

A noter que ce kit est japonais, et fabriqué à partir du moteur décrit sur le site et créé par le webmaster plus de trois ans auparavant !

je continue ma promenade sur le site.

Olivier

site perso sur le sujet http://www.dudus-company.com



DOSSIER PRODUIRE SON ÉLECTRICITÉ PROPRE / Chapitre 3
30 septembre 2008 - 09h52 - Posté par Alain

merci de me bdonner plus de précisions^pour acquerir le petit moteur STIRLING
Alain


DOSSIER PRODUIRE SON ÉLECTRICITÉ PROPRE / Chapitre 3
11 avril 2008 - 20h34

super ct article ,dommage que les liens wiki et acces aux dossier ne fonctionne pas !



DOSSIER PRODUIRE SON ÉLECTRICITÉ PROPRE / Chapitre 3
20 juin 2008 - 15h54 - Posté par sellier gregory

MICRO COGENERATION SOLAIRE A MOTEUR STIRLING ALPHA
3 KW ELECTRIQUE
10,5 KW THERMIQUE
4,5 M DE DIAMETRE
http://i44.servimg.com/u/f44/12/54/...



DOSSIER PRODUIRE SON ÉLECTRICITÉ PROPRE / Chapitre 3
31 août 2008 - 09h09 - Posté par Jean-Luc

Il est dommage que la plupart des liens ne mènent nulle part.



DOSSIER PRODUIRE SON ÉLECTRICITÉ PROPRE / Chapitre 3
2 octobre 2012 - 14h26 - Posté par Djin

oui je fais partie de ceux qui ont du mal à se servir de leur 10 doigts ....même en tant que sculpteur, bizzare, non ?
Mais peut-être connaissez-vous quelques habiles manuels qui ADORENT bricoler... ????
Si oui merci de me mettre en contact. C’est urgent !!please, EDF m’a coupé le jus !
et les nuits vont bientôt être longues...

Sinon je serai meilleure pour diffuser cet engin de rêve, comptez sur moi !!!
Merci pour vos info intéressantes

Djin







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite