Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
1 commentaire
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Potere Al Popolo

de : Mathieu Dargel via RF
vendredi 9 février 2018 - 16h07 - Signaler aux modérateurs
2 commentaires
JPEG - 30.3 ko

Point culminant d’une initiative lancée cette automne, la première Assemblée Nationale de la liste « Potere al Popolo » s’est tenue à Rome le dimanche 17 décembre. Plus de 1000 personnes issues de collectifs militants, centres sociaux, associations, mouvements écologiques, syndicats et partis politiques, se sont réunies pour adopter le principe d’une liste unique de la gauche antilibérale et anticapitaliste aux prochaines élections législatives du printemps 2018, après plus de 80 réunions préparatoires au niveau local.

Le projet « Potere Al Popolo » est né d’un collectif militant napolitain, Je so Pazzo, (je suis cinglé), qui a transformé un hôpital psychiatrique désaffecté en centre social et espace de mobilisation. Ce projet vient après de nombreuses expériences, ces derniers mois, de constituer un « nouveau sujet politique » à la gauche du Parti Démocrate. Plusieurs tentatives ont eu lieu « par le haut » autour de la structure « Sinistra Italiana », principalement animée par les élus de Socialisme Ecologie et Liberté et des dissidents du Parti Démocrate, sous l’œil intéressé et critique de Rifondazione Comunista. Aujourd’hui, cette expérience se limite, pour l’essentiel à un groupe parlementaire. Pour dépasser les limites de cette première tentative, les animateurs de la campagne du Non au référendum constitutionnel ont lancé au printemps un processus constituant pour une liste de gauche, hors Parti Démocrate et refusant toute insertion dans un projet de recomposition d’un soi-disant « centre-gauche ». C’est ce que l’on a appelé le processus « Brancaccio » du nom du théâtre où s’est déroulée la première assemblée du projet.

Mais cette initiative, après quelques premiers succès, s’est embourbée dans des batailles d’appareils impulsées par les scissionnistes de gauche du Parti Démocrate, ex PCI, comme M. D’Alema et P. Bersani, qui ont décidé de créer leur propre parti, le MDP, mouvement démocratique et progressiste. Les débats complexes qui en ont découlé, les confusions entretenues dans les rapports avec les composantes politiques de « centre-gauche » ont abouti, ces dernières semaines, à la constitution d’une liste pour les élections,Liberi E Uguali (libres et égaux), présidée par Pietro Grasso, ancien président du Sénat. Liste attrape-tout, peu claire sur les questions européennes et sur les alliances politiques.

C’est dans cette situation que les forces radicales impliquées dans le processus Brancaccio ont répondu à l’appel du collectif napolitain « Je So Pazzo »et se sont engagées à soutenir le défi lancé depuis la base. Au-delà des collectifs locaux, des forces politiques comme Rifondazione, le « nouveau » PCI, Sinistra Anticapitalista et d’autres groupes autour de revues comme Contropiano, ont participé à l’Assemblée du 17 décembre à Rome. Assemblée à laquelle participait également l’ambassadrice de Palestine en Italie et des délégations de la France Insoumise et de Unidos Podemos.

En affirmant : « nous ne sommes pas la troisième liste de gauche, mais la seule », l’Assemblée a adopté le manifeste ci-dessous.

On pourra également lire (en anglais et en français) sur le site de Potere Al Popolo, un texte qui décrit les débuts de cette initiative innovante dans la reconstruction d’une gauche anticapitaliste en Italie.

https://poterealpopolo.org

https://www.ensemble-fdg.org/conten...


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Potere Al Popolo
23 février 2018 - 15h07 - Posté par nadia garrisi

Bonjour,

Je vote pour les élections italiennes du 4 mars, et, il n’ y a pas de candidat pour la circoscrizione estero ripartizione Europa.

qui voter ?
difficile choix
Nadia Garrisi



Potere Al Popolo
27 février 2018 - 15h52 - Posté par Roberto Ferrario

Moi je suis pour l’abstention active, le gouvernement italien a bloqué la possibilité de voter, pour les italiens a l’étranger, la liste "Potere al popolo"...






accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
1 commentaire
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite
Une trahison indicible de la France
mercredi 28 avril
de Collectif Bellaciao
3 commentaires
28 avril 2021 : 7 réfugiés politiques italiens arrêtés à Paris : Enzo Calvitti, Giovanni Alimonti, Roberta Cappelli, Marina Petrella, Sergio Tornaghi, Giorgio Pietrostefani, Narciso Manenti, trois recherchaient Luigi Bergamin, Maurizio Di Marzio et Raffaele Ventura. Tous accusés d’actes de terrorisme dans les années 70 et 80. Macron heureux : "Je résolu ce problème comme l’Italie le demande depuis des années" Draghi heureux : "Le gouvernement se déclare satisfait de la (...)
Lire la suite
21 avril 1961 - 21 avril 2021 le rêve du « putsch des généraux »...
mercredi 28 avril
de Roberto Ferrario
2 commentaires
A propos de « la tribune des généraux » les signatures on été récolté par Jean-Pierre Fabre-Bernadac, officier de carrière et responsable du site Place Armes et ancien responsable du service d’ordre du Front national entre 1993 et 1994, qui avait initialement publié le texte le 13 avril dernier ou des signatures continuent à être comptabilisés, 30 généraux étaient dénombrés et 2500 militaires étaient au total recensés ce mardi. Après ca le 21 avril la tribune à été publié sur Valeurs (...)
Lire la suite