Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Referendum en Italie. Moi, c’est décidé : dimanche, j’irai voter, en exerçant mon droit.

de : Vitaliano Della Sala
lundi 13 juin 2005 - 04h46 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire
JPEG - 16 ko

dimanche 12 juin 2005-06-12

de don Vitaliano Della Sala * traduit de l’italien par karl&rosa

J’ai malheureusement dû renoncer à participer aux débats de ces derniers jours sur les référendums, et ceci non pour des raisons de santé ou à cause d’autres engagements mais parce qu’après les menaces et la répression des autorités ecclésiastiques vis-à-vis de nombreux confrères, parmi lesquels Don Andrea Gallo de Gênes, réprimandés et punis pour avoir simplement déclaré leur intention de se rendre aux urnes, j’ai peur d’exprimer publiquement ma position quant au vote pour le référendum. Comme vous le savez, je suis déjà assez "puni" pour pouvoir me permettre de recevoir de nouvelles restrictions canoniques.

Après l’invite à s’abstenir du Président de la Conférence Episcopale Italienne, le cardinal Camillo Ruini, que l’on qualifie hypocritement "de conseil et non d’ordre", il s’est créé dans l’Eglise italienne un véritable climat de terreur et de répression contre ceux qui s’expriment simplement en faveur de leur droit, en tant que citoyen, à aller voter.

Tout ceci est honteusement anti-évangélique. La liberté, le primat de la conscience et la défense du droit civil à exprimer librement ses positions au sujet du référendum devraient être protégés et garantis, toujours et à qui que ce soit. Pour nous les prêtres, il n’en est pas ainsi et chaque fois que nous sommes amenés, en tant que citoyens, à nous exprimer sur un référendum, la répression est démesurée et disproportionnée et elle provoque des dizaines de "victimes", comme cela est arrivé par le passé.

Il est évident qu’il y a deux poids et deux mesures : des sauts de carrière pour les prêtres qui suivent la ligne et pour ceux qui font une propagande appréciée par la hiérarchie ; des restrictions, la répression et des punitions pour ceux qui expriment librement leur pensée. Contre ce traitement différent, les catholiques devraient avoir un sursaut de dignité et protester auprès de leur propres évêques contre l’acharnement dont ils font preuve vis-à-vis de ceux qui ne sont pas d’accord ou de ceux qui revendiquent le droit de s’exprimer librement.

Pour ma part, je ne regrette pas d’avoir adhéré à l’appel lancé par l’agence d’information ADISTA (www.adista.it) "pour le respect de la sacralité de la conscience à l’occasion du référendum des 12 et 13 juin pour la modification de la Loi 40/2004 sur la procréation assistée".

Je me sens de souscrire pleinement à ce que dit, entre autres, l’appel : "Le devoir des évêques est d’indiquer des valeurs, non pas d’imposer aux croyants des choix qui sont du ressort de la conscience et de la foi de chacun", justement parce que " le christianisme n’a jamais été seulement pouvoir et luttes de pouvoirs. L’Evangile et la prophétie ont sans cesse animé la croissance de l’humanité selon l’axe des valeurs démocratiques dont font part le primat de la conscience, le pluralisme, l’éthique de la responsabilité".

Ce n’est pas un appel en faveur du oui ou du non mais c’est une invitation à ce que chacun, surtout s’il est catholique, prenne une décision autonome et responsable à propos du référendum.

Il est évident que je défends la liberté personnelle de s’abstenir de voter qui est le droit sacro-saint de chacun. Mais je condamne comme immorale la tentative, effectuée par des personnalités religieuses et politiques, de conditionner les électeurs à ne pas se présenter aux bureaux de vote afin que le quorum ne soit pas atteint. Cela constitue une instigation ouverte à violer le secret du vote, protection indiscutable de tout système démocratique.

Moi, c’est décidé : dimanche, j’irai voter, exerçant mon droit, librement et en toute conscience.

* curé révoqué de Sant’Angelo a Scala

http://www.liberazione.it/giornale/...


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
> Referendum en Italie. Moi, c’est décidé : dimanche, j’irai voter, en exerçant mon droit.
13 juin 2005 - 18h10

En tant que catholique pratiquant, je suis profondément choqué du peu de cas que l’institution écclésiale fait de la démocratie.

Simple baptisé, je suis tenté, depuis l"élection de Benoît XVI, d’aller prendre une sorte de contrat précaire chez nos frères Protestants jusqu’au prochain pape, et ma tentation va crescendo... mais pour vous, en tant que prêtre, ça doit être beaucoup plus difficile.

Soyez assuré de ma prière, et de celle de nombreux chrétiens qui gardent les yeux ouverts, même s’ils n’ont pas le courage d’ouvrir la bouche.

Ne vous laissez pas entraîner par le courant : c’est vous qui suivez courageusement l’exemple du Christ et c’est le Grand Inquisiteur qui délire !







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite
Une trahison indicible de la France
mercredi 28 avril
de Collectif Bellaciao
3 commentaires
28 avril 2021 : 7 réfugiés politiques italiens arrêtés à Paris : Enzo Calvitti, Giovanni Alimonti, Roberta Cappelli, Marina Petrella, Sergio Tornaghi, Giorgio Pietrostefani, Narciso Manenti, trois recherchaient Luigi Bergamin, Maurizio Di Marzio et Raffaele Ventura. Tous accusés d’actes de terrorisme dans les années 70 et 80. Macron heureux : "Je résolu ce problème comme l’Italie le demande depuis des années" Draghi heureux : "Le gouvernement se déclare satisfait de la (...)
Lire la suite
21 avril 1961 - 21 avril 2021 le rêve du « putsch des généraux »...
mercredi 28 avril
de Roberto Ferrario
2 commentaires
A propos de « la tribune des généraux » les signatures on été récolté par Jean-Pierre Fabre-Bernadac, officier de carrière et responsable du site Place Armes et ancien responsable du service d’ordre du Front national entre 1993 et 1994, qui avait initialement publié le texte le 13 avril dernier ou des signatures continuent à être comptabilisés, 30 généraux étaient dénombrés et 2500 militaires étaient au total recensés ce mardi. Après ca le 21 avril la tribune à été publié sur Valeurs (...)
Lire la suite