Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

L’union fait la force : La Coordination des Groupes Anarchistes (CGA) se dissout pour contribuer à la création de l’UCL
de : jean 1
jeudi 13 juin 2019 - 10h31 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire
JPEG - 21.9 ko

L’union fait la force  !

La CGA, réunie conjointement avec Alternative libertaire au congrès de l’Allier de juin 2019, a pris la décision de prononcer son auto-dissolution marquant le terme d’un an et demi de processus de création conjoint de l’Union Communiste Libertaire (UCL) ayant pour objectif le rassemblement des communistes libertaires.

Notre organisation a été fondée en 2004 de la volonté de groupes ayant fait le choix de quitter la Fédération Anarchiste, notamment : Montpellier, Toulouse et Perpignan. Ces camarades ont ensuite été rejoints par d’autres groupes tels que Lyon ou Bordeaux.

Dès ses débuts, les militant·e·s qui animaient la nouvelle organisation ont voulu lui donner deux facettes importantes :

  • celle d’une organisation inscrite et active dans les luttes, faisant entendre sans sectarisme la voix des anarchistes dans les combats sociaux de notre époque  ;
  • celle, aussi, d’une organisation au fonctionnement fédéral exigeant, où il existe une cohérence entre nos pratiques organisationnelles et notre projet de société basé sur la solidarité entre les groupes, la démocratie directe, le fédéralisme, la culture du mandatement et de son contrôle.

En 2015, des désaccords idéologiques ont poussé des camarades (Perpignan, Toulouse, Carcassonne, Comminges) à poursuivre leur chemin de leur propre côté, au sein de l’Organisation Anarchiste, continuant d’éditer à ce jour le journal Infos&Analyses Libertaires, qui avait été celui de la CGA jusqu’en 2015, et que nous avons remplacé par Résistances Libertaires.

Durant nos 15 années d’existence, nos pratiques et nos idées se sont affinées. Les luttes contre les oppressions liées au patriarcat ou au racisme, sont devenues pour notre organisation des questions centrales, au même titre que le combat contre l’État et le capitalisme.

L’adoption, en novembre 2011, de notre actuelle motion antipatriarcale, a constitué une étape importante dans le développement de [notre vision du féminisme et des luttes LGBTI. Nous avons également validé un processus d’exclusion spécifique aux agresseurs sexistes, considérant que ceux-ci bénéficiaient trop souvent d’une solidarité masculine qui devait être mise à bas par des outils organisationnels formels.

En 2015, nous avons également pu adopter notre analyse du «  système de domination raciste en France  », dans lequel nous avons repris le concept de minorités et de majorité nationale.

Ces différentes étapes ont largement renforcé la notion de non-hiérarchie des luttes dans nos combats et dans notre théorie.

Dans le même temps, nous avons continué à renforcer la formation de nos militant·e·s sur la question syndicale, refusant la facilité consistant au choix à refuser en bloc le syndicalisme, ou à opposer des bases fantasmées à des bureaucraties syndicales qui freineraient toute action. Sans nier l’existence de bureaucraties à l’intérieur des différentes confédérations, nous avons considéré qu’il était possible et nécessaire de faire valoir des positions offensives et autogestionnaires dans le syndicalisme .

Nous avons en effet eu à cœur que nos militant·e·s ne se limitent pas à un militantisme uniquement interne à la CGA, qu’on pourrait qualifier d’activisme, mais bien qu’ils puissent porter une forme de « double engagement », c’est-à-dire un engagement au sein de l’organisation politique (la CGA) mais également un engagement au sein d’une organisation sociale (collectifs de lutte, syndicat, association, éducation populaire, lieu autogéré..), dans le respect de son indépendance, permettant à nos pratiques et idées de toucher plus largement que si nous nous limitions à un militantisme exclusivement propagandiste ou culturel.

Ce second engagement, on peut le qualifier « d’insertion sociale ». En cela, nous avons trouvé un écho et avons pu nous inspirer des pratiques dites «  especifistes  », sans toutefois nous en revendiquer pleinement. Courant majeur en Amérique Latine et notamment en Uruguay où il est né, l’especifisme est mis en pratique par des organisations telles que la Coordination Anarchiste Brésilienne ou la Fédération Anarchiste de Rio de Janeiro et de nombreuses autres organisations d’Amérique Latine qui ont été pour nous d’importantes références idéologiques au cours des dernières années.

Si nos positions ont évolué, nous pensons, positivement avec le temps, que nous avons tout de même rencontré de sérieux obstacles. La scission de 2015 nous a, par exemple, considérablement affaiblis alors même que la guerre de la bourgeoisie contre notre classe s’est intensifiée : l’état d’urgence en 2015, la loi travail en 2016, le face à face Le Pen – Macron en 2017…

A l’inverse, des réponses de notre camp (mobilisations contre la loi Travail, Nuit Debout, grèves dans le rail, la santé et l’éducation, marches et grèves pour le climat, mouvement MeToo ou plus récemment les gilets jaunes…) ont montré que beaucoup ne se sont pas résigné·e·s et remettent en cause le système politique, économique et social dans un contexte d’urgence écologique.

Nos aspirations peuvent être partagées par d’autres, à condition d’avoir un outil organisationnel ayant une surface suffisante pour être audible.

Malgré des investissements locaux souvent importants, nous n’y sommes pas parvenu·e·s. Ces difficultés nous ont poussé·e·s à regarder la réalité en face et à en tirer les conclusions qui nous paraissaient s’imposer.

Notre organisation n’était pas à la hauteur des événements. En l’état, nous avons convenu qu’il ne servait à rien de maintenir la CGA à flot pour le simple plaisir d’exister. La nécessité de changer d’échelle, de s’élargir et de s’enrichir de la pratiques d’autres s’imposait au vu de l’urgence à populariser un projet social émancipateur et libertaire.

C’est pourquoi nous avons décidé, conjointement avec Alternative Libertaire, de déclencher un processus de dépassement de nos deux organisations dans l’espoir de pouvoir créer en France un pôle communiste libertaire à même de peser dans le camp révolutionnaire.

Ce processus a aujourd’hui abouti à la naissance de la présente l’Union Communiste Libertaire. Il met un terme à la très belle aventure collective qu’a représenté pour ses militants et ses militantes la Coordination des Groupes Anarchistes qui, malgré ses défauts, a aussi su être lieu d’expérimentation et école du militantisme pour beaucoup d’entre nous.

Nous, militantes et militants de la CGA, sommes fièr·e·s du chemin parcouru ensemble.

Nous continuerons celui-ci au sein de l’UCL, pour diffuser la pratique et la pensée anarchiste, et, nous l’espérons, créer une société meilleure libérée des oppressions et de l’injustice.

Salutations sororales et fraternelles à toutes celles et ceux qui luttent, à toutes celles et ceux au travers du monde qui souffrent de leur chaînes et aspirent à les détruire.

Ensemble, nous pouvons  !

Vive l’Anarchie  !

Vive le socialisme  !

Vive la lutte de toutes et tous les opprimé·e·s  !

Bellenaves,

10 juin 2019

Ci-dessous, la première déclaration de l’UCL suite de Congrès :

L’union fait la force : La Coordination des Groupes Anarchistes (CGA) se dissout pour contribuer à la création de l’Union Communiste Libertaire.

https://www.infolibertaire.net/luni...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
L’union fait la force : La Coordination des Groupes Anarchistes (CGA) se dissout pour contribuer à la création de l’UCL
13 juin 2019 - 15h12 - Posté par Raymond H

Félicitation et merci à ces camarades anarchistes. Même si je suis communiste, tendance ML, je pense que ce mouvement d’unité au sein des forces révolutionnaires d’extrême-gauche est une bonne chose. Ce mouvement qui se fait également dans la famille ML (pour les trotskistes, je ne sais pas).
Si à terme, tous ces chemins (séparés par un sectarisme qui fait long feu trop longtemps), pouvaient converger vers une unité plus grande, ne serait-ce que pour devenir un contre-pouvoir progressiste à un éventuel pouvoir LFI, ce serait une bonne chose. Pourquoi pas, même, ne pas devenir un pouvoir tout court.
Il faut travailler à cette unité révolutionnaire, travailler sur le terrain, sans cacher nos divergences, en mettant en avant nos convergences.
Il est plus que temps, car le prolétariat est en souffrance et en attente d’une vraie solution (il y a encore beaucoup d’abstentionnistes, ce qui dénote de cette vraie attente).
Encore merci à ces camarades.






Gauche homard et gauche caviar : Débat pour en sortir !
dimanche 21 - 10h48
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Mort d’Adama Traoré : le « J’accuse ! » de sa sœur Assa (repris par le yéti blog)
samedi 20 - 17h52
de : nazairien
les deux actions du 18 juillet
jeudi 18 - 23h19
de : Jean-Yves Peillard
À LA LIGNE - Feuillets d’usine
jeudi 18 - 19h09
de : Ernest London
Pourquoi je suis gilet jaune
mercredi 17 - 22h52
de : Chantal Mirail
1 commentaire
Un américain à Paris (sans Gene Kelly) : LE REGARD D’UN AMÉRICAIN SUR LES GILETS JAUNES (vidéo)
mercredi 17 - 22h32
de : nazairien
2 commentaires
Ni République de l’apparat, ni moine-soldat
mercredi 17 - 21h24
de : Christian D et Monique D
1 commentaire
JUSQU’À RAQQA : AVEC LES KURDES CONTRE DAESH
mercredi 17 - 11h51
de : Ernest London
Révolution algérienne : « l’auto-organisation constitue la clef de la suite du mouvement »
mercredi 17 - 11h38
1 commentaire
L’ANARCHISME N’EST NI UNE MODE NI UNE POSTURE
mercredi 17 - 11h28
de : jean 1
1 commentaire
Exigeons la libération de la chercheuse franco-iranienne Fariba Adelkhah arrêtée en Iran
mercredi 17 - 08h40
de : Christian DELARUE
14 Juillet 2019, est ce un "galop d’essai" , avant la "prise de la Bastille" ? (vidéo)
mercredi 17 - 00h26
de : nazairien
3 commentaires
Manon Aubry Députée Européenne (LFI), balance du lourd, envers, Ursula von der Leyen, candidate à la sucession de Junck
mardi 16 - 17h06
de : nazairien
4 commentaires
"Homard m’a tué" François de Rugy démissionne du gouvernement
mardi 16 - 15h21
de : nazairien
9 commentaires
Gauche homard du capitalo-écologisme
mardi 16 - 00h26
de : Christian DELARUE
12 commentaires
Le NICARAGUA inaugure la plus grande centrale solaire d’Amérique-Latine
lundi 15 - 17h57
de : JO
Gilets Jaunes 14 juillet, Champs-Elysées : Une femme serait éborgnée !
lundi 15 - 17h42
de : JO
Hommage des Gilets jaunes d’Angers aux révoltés de 1789
lundi 15 - 16h27
de : Le Cercle 49
macron au firmament
lundi 15 - 14h06
de : jean 1
Saïd Bouamama censure post-coloniale
dimanche 14 - 23h49
de : UJFP LMSI via jyp
2 commentaires
14 juillet, Champs-Élysées, Paris : les Gilets jaunes humilient « l’éborgneur » (vidéos)
dimanche 14 - 15h46
de : nazairien
11 commentaires
Alain Damasio : « Créer une pluralité d’îlots, d’archipels, est la seule manière de retourner le capitalisme »
samedi 13 - 14h51
de : jean 1
Courant continu : C’est l’heure de l’mettre, avec entre autres Youssef Brakni, et Alexandre Chantry
samedi 13 - 12h22
de : Hdm
PLUTÔT COULER EN BEAUTÉ QUE FLOTTER SANS GRÂCE - Réflexions sur l’effondrement
samedi 13 - 11h17
de : Ernest London
Affaire De Rugy : l’exemplarité pour tous !
samedi 13 - 09h29
de : JO
alerte gilets noirs
vendredi 12 - 19h06
1 commentaire
Cela suffit
vendredi 12 - 13h46
de : jean 1
1 commentaire
BURQINI de droit bien que contestable !
jeudi 11 - 22h15
de : Christian DELARUE
3 commentaires
LA HORDE et le Député François Ruffin revisitent "La Marseillaise" ! (video)
jeudi 11 - 22h07
de : jean 1
« Chute catastrophique » du niveau scolaire en France : une prof torpille l’Éducation nationale (vidéo)
jeudi 11 - 15h38
de : nazairien
2 commentaires
Lettre ouverte à Emmanuel Macron : non, la grève n’est pas une « prise d’otage »
jeudi 11 - 08h01
de : Cédric Maurin
1 commentaire
Le RIC des gueux ( que l’on nomme RIC Campagnard) est de retour.
mercredi 10 - 18h33
de : Arnaud
2 commentaires
COEUR DE BOXEUR - Le Vrai combat de Christophe Dettinger
mercredi 10 - 08h24
de : Ernest London
1 commentaire
Décrocheuse de portrait
mardi 9 - 23h51
de : Jean-Yves Peillard
Message publié par le Collectif Autonome de Dockers de Gênes
mardi 9 - 18h38
de : jean 1
La France de Macron : la liberté d’expression en péril ! (no coment)
mardi 9 - 11h48
de : JO
2 commentaires
Sanctions contre les chômeurs : dix associations, collectifs et syndicats déposent un recours devant le Conseil d’État
lundi 8 - 17h06
ENVIRONNEMENT : Pas nette la planète sauf que "bla/bla" etc... !
lundi 8 - 16h11
de : JO
GODIN, INVENTEUR DE L’ÉCONOMIE SOCIALE
dimanche 7 - 20h11
de : Ernest London
1 commentaire
Billet de Pierrick Tillet : Effondrement : le ministre Blanquer contraint de saborder le baccalauréat
dimanche 7 - 12h01
de : nazairien
3 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

L'homme le plus heureux est celui qui fait le bonheur d'un plus grand nombre d'autres. Denis Diderot
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite