Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Philippe Martinez : « Gouvernement et patronat confondent la solidarité avec la charité.


de : JO
vendredi 15 mai 2020 - 16h19 - Signaler aux modérateurs

Source : Libération du 15/05/20 Philippe Martinez : « Gouvernement et patronat confondent la solidarité avec la charité » Le secrétaire général de la CGT appelle à augmenter le smic et à partager le temps de travail, plutôt que de l’augmenter. Philippe Martinez a souvent reproché au gouvernement de ne pas l’écouter. Pendant le confinement, son téléphone a beaucoup sonné,« je n’ai jamais autant vu ou entendu des ministres », s’amuse-t-il. Les dossiers étaient nombreux : télétravail, conditions sanitaires dans les usines… Aura-t-il l’oreille du gouvernement dans le monde d’après  ? Quand certains plaident déjà pour un « Grenelle social », le secrétaire général de la CGT demande, lui, une hausse immédiate du smic et le partage du temps de travail.

Cette crise a rendu visibles ceux que l’on disait « invisibles » : les soignants, les caissières, les femmes et hommes de ménage… N’est-il pas temps que ces métiers soient rémunérés à leur juste valeur  ?

C’est bien qu’on en parle maintenant, mais je rappelle que le gouvernement a refusé de donner un « coup de pouce » au smic en décembre. A l’époque, il fallait faire attention au fameux « coût du travail ». Effectivement, cette pandémie a mis en lumière des métiers souvent mal payés, souvent féminins, dans le commerce par exemple. Mais sans même parler d’un éventuel « Grenelle des salaires », il faut tout simplement augmenter le smic. C’est du ressort du gouvernement. Il n’y a pas que la CGT qui en parle : des associations, des ONG soulèvent la question. C’est une mesure urgente, sans grande messe, qui concernerait des millions de salariés. Il faut dans le même temps imposer des négociations par branche pour ne pas dévaloriser les autres salaires, dans la santé notamment. Le décor est déjà planté. Les invisibles sont redevenus visibles et ça recentre le débat.

On a vu le clivage dans les transports en commun : les premiers métros sont remplis de travailleurs précaires, les suivants sont presque vides car beaucoup de gens restent en télétravail…

Au-delà de la rémunération, il y a la question des conditions de travail. Que ce soit dans le nettoyage ou dans le commerce, il y a beaucoup de temps partiels imposés, de journées discontinues, les mêmes personnes commencent très tôt le matin et finissent très tard le soir. Il faut revoir l’organisation du travail. Dans les entreprises, le ménage pourrait être fait pendant que les gens travaillent, au lieu d’être fait avant. Ça réglerait en partie la question des transports. Dans le commerce, la pire des choses, c’est le week-end : ceux qui vont travailler le samedi ou le dimanche se lèvent toujours aussi tôt, mais avec moins de moyens de transport.

A lire aussi, Auxiliaires de vie : « On est la basse classe, celle dont on ne parle pas »

Chez LREM, l’idée en vogue serait plutôt de permettre aux salariés d’offrir des jours de congé aux soignants. Ça vous inspire quoi  ?

Le gouvernement comme le patronat confondent la solidarité avec la charité. C’est un partage de la misère : ceux qui ont un petit peu donnent à ceux qui n’ont pas grand-chose. Pendant ce temps-là, regardez le chiffre d’affaires de la grande distribution. C’est comme donner une médaille aux soignants, ça infantilise. D’autant que les salariés n’étaient pas en vacances. Ils étaient à la maison et beaucoup travaillaient, y compris en cumulant des boulots car ils étaient en chômage partiel. Car il faut rappeler qu’en chômage partiel, on perd de l’argent.

Justement, Muriel Pénicaud a annoncé la fin progressive du chômage partiel pris en charge par l’Etat. Faut-il prolonger ce soutien public  ?

Premièrement, il faut qu’on ait les chiffres réels de ceux qui étaient en chômage partiel. Il y a eu 12,4 millions de demandes des entreprises, mais ce n’est pas la réalité. Le ministère du Travail lance une enquête sur les employeurs fraudeurs, car il y a eu des abus. Dans certains endroits, un quart des entreprises ont fait appel au chômage partiel tout en faisant travailler leurs salariés. Mais ce système, qui est l’un des plus sociaux au monde et qui existait déjà avant, doit pouvoir perdurer pour tous ceux qui en ont besoin.

A lire aussiLes entreprises mettent le chômage partiel à profits

A droite, certains montent au créneau pour remettre en cause les 35 heures. Vous défendez toujours les 32 heures  ?

On n’a pas changé d’avis. Je n’ai toujours pas compris comment, en faisant travailler plus ceux qui ont du boulot, on va libérer du travail pour ceux qui n’en ont pas. Le travail, c’est autre chose que des statistiques : c’est le sens qu’on y met. C’est ça qu’il faut soigner et guérir aujourd’hui. Qu’ils aillent faire un stage sur une chaîne auto en travaillant 60 heures par semaine, et on verra comment ils en sortiront physiquement et mentalement.

Craignez-vous une vague de licenciements  ?

Bien sûr. On dresse actuellement la liste des entreprises qui prévoient soit de fermer, soit de licencier. Bien souvent, c’était prévu à l’avance et le Covid-19 a bon dos. Engie veut supprimer 15 000 emplois dans le monde dont 9 000 en France, par exemple. Air France veut aussi lancer un plan de restructuration. Il faut avoir une réflexion pour maintenir l’emploi, soit en diversifiant l’activité, soit en proposant des formations aux salariés en attendant le retour de l’activité. La solution ne peut pas être « le licenciement et ensuite on verra ».

A lire aussiTravailler plus  ? Le gouvernement dit non pour l’instant

Sur le dialogue social, vous avez été courroucé par l’attitude du gouvernement. Est-ce que ça a changé à la faveur de cette crise  ?

Oui, ça a changé. En deux mois, j’ai eu deux fois le président de la République, deux fois le Premier ministre, douze fois la ministre du Travail, plus le ministre de l’Economie et le ministre de la Santé. C’est plus qu’en trois ans. Mais on reste « courroucés ». Pourquoi  ? Par exemple, on a eu des échanges sur des « guides de bonnes pratiques ». On a pointé ce qui n’allait pas. Eh bien, ils ont quand même publié leurs guides. Y compris dans le BTP, où quatre confédérations sur cinq ont dit que le guide n’était pas bon.

L’un des gros enjeux des prochains mois, c’est aussi la question écologique…

Nous avons lancé une démarche avec Greenpeace, Attac et d’autres, pour préparer l’après-crise afin que l’idée d’une association entre urgence sociale et urgence environnementale reste présente. Je me félicite que dans une période compliquée, des organisations aussi diverses soient d’accord pour dire que ça ne peut plus continuer comme avant. Ça pose des questions très concrètes. Par exemple, si Air France doit cesser ses vols intérieurs, la direction pourra dire « on n’a plus besoin de tant de pilotes, de personnel de bord » … L’écologie, c’est aussi développer le transport ferroviaire de marchandises. Peut-être que du personnel d’Air France peut être embauché à la SNCF. Voilà typiquement des réflexions du jour d’après. Ce n’est pas la même logique que le gouvernement qui dit « l’économie avant tout », ou que le patronat qui demande d’assouplir les règles environnementales.

par Frantz Durupt et Gurvan Kristanadjaja



Imprimer cet article





Dans tous les cas TOUS EN GRÈVE ET EN MANIFESTATION LE 17 SEPTEMBRE
samedi 11 - 12h33
de : Laurent Brun
REMANIEMENT:CE QUE VOUS N’ENTENDREZ JAMAIS, en toute démocratie, bien sûr !
samedi 11 - 10h17
de : joclaude
1 commentaire
La Sécurité sociale, l’assurance chômage et les retraites en danger !
samedi 11 - 09h12
Çà suffit Mme Obono ! Un peu de sérieux !
samedi 11 - 08h17
de : Christian Delarue
2 commentaires
Je ne suis pas aussi blanc que j’en ai l’air...
vendredi 10 - 23h24
de : Christian Delarue
1 commentaire
Un p’tit coup de bourbon : Remaniement !
vendredi 10 - 15h10
de : joclaude
1 commentaire
La Cour des comptes pointe les errements et la gabegie de la filière nucléaire et de ses premiers de cordée
vendredi 10 - 05h47
de : coordi sud est via JYP
Air France : milliards de prêt, milliers de postes en moins, bonus époustouflant pour le PDG
jeudi 9 - 09h00
1 commentaire
Venezuela : Publication de la liste des organisations candidates aux élections législatives
mercredi 8 - 16h32
de : joclaude
Du 8 au 12 juillet 2020 Festival des Canotiers 2020 : le programme
mercredi 8 - 07h26
Conférence de presse de Jean-Luc Mélenchon
mardi 7 - 18h03
2 commentaires
IRAN : Israël joue-t-il avec le feu ?
mardi 7 - 17h47
de : joclaude
AVEC CASTEX çA CARBURE SEC
mardi 7 - 05h25
de : Nemo3637
1 commentaire
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 - 21h35
de : Roberto Ferrario
1 commentaire
Services publics pour appliquer les droits sociaux « opposables »
dimanche 5 - 11h14
de : Christian Delarue (Converg SP)
Remaniement Ministériel:le 1er Ministre n’arrive pas en novice !
samedi 4 - 21h28
de : joclaude
Coronavirus : Superbe analyse d’Ignacio Ramonet
samedi 4 - 16h31
de : joclaude
Stopper le rouleau compresseur mondialiste
samedi 4 - 15h37
de : Claude Janvier
1 commentaire
LA PRÉFECTURE DE PARIS MET DES FAMILLES À LA RUE POUR UN HÔTEL DE LUXE
samedi 4 - 11h54
de : joclaude
Nomination de Castex à Matignon
samedi 4 - 08h15
de : jo.dez
L’indépendantisme catalan à la veille d’une recomposition d’envergure
vendredi 3 - 18h20
de : Antoine (Montpellier)
Remaniement : Emmanuel Macron réinvente la macronie d’avant le Covid-19
vendredi 3 - 15h29
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 - 15h00
de : Roberto Ferrario
4 commentaires
MUNICIPALES : GAUCHE BOBO CONTRE GAUCHE PROLO
vendredi 3 - 11h21
de : joclaude
2 commentaires
SYNDICALISTE - ANTIRACISTE - ANTISEXISTE
vendredi 3 - 07h21
de : DELARUE C. & LE QUEAU S.
La Via Campesina condamne le plan d’annexion colonialiste en Palestine
vendredi 3 - 06h25
de : VIA CAMPESINA
Crise et robotisation : De l’actualité des Grundrisse de Marx !
vendredi 3 - 02h32
de : Lepotier
MON COMMUNISME
jeudi 2 - 21h55
de : Nemo3637
1 commentaire
Soignants : une « grande famille ». Vraiment ?
jeudi 2 - 15h30
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 - 11h38
de : Mickael Wamen
Le creux de la vague - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 1er - 20h54
de : Hdm
QG présente : "« Le capital se radicalise » Mickaël Wamen, Monique Pinçon-Charlot" (video)
mercredi 1er - 17h28
de : Aude Lancelin
4 commentaires
CARNAGE ORGANISÉ CONTRE RÉACTION DÉSORGANISÉE ...
mercredi 1er - 17h06
de : Mickael Wamen
Convention Citoyenne pour le climat soumis au bon vouloir de notre monarque !
mercredi 1er - 12h27
de : joclaude
Courrier à l’adresse de Philippe Martinez SG CGT.
mardi 30 - 22h38
de : Mickael Wamen
IRAK : M.Macron ne nous l’expliquera pas : NOUS SOMMES EN GUERRE !
mardi 30 - 17h51
de : joclaude
« Ségur de la santé » : les soignants maintiennent la pression
mardi 30 - 17h43
André Bouny : « Agent orange, le déni reste total »
mardi 30 - 14h23
de : jean1
Municipales 2020:ABSTENTION – Une « insurrection froide contre toutes les institutions du pays »
lundi 29 - 17h57
de : joclaude
2 commentaires
Elections municipales 2020 : un vote nul ...
lundi 29 - 16h40
de : Mickael Wamen
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite