Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Drame pendant la récolte des pommes dans les Alpes de haute-Provence

de : joclaude
samedi 31 octobre 2020 - 14h25 - Signaler aux modérateurs

Source:témoignages recueillis auprès des saisonniers locaux, le tract rédigé, et les informations parues dans La Provence Dérive des conditions d’accueil des travailleurs saisonniers Drame pendant la récolte des pommes dans les Alpes de haute-Provence A la Motte du Caire, en pleine campagne de récolte des pommes, dimanche 11 octobre 2020, une saisonnière de 32 ans est retrouvée morte asphyxiée dans son véhicule. Un chauffage de fortune improvisé par la victime serait à l’origine de son décès. Cette terrible nouvelle amène à se (re)questionner sur les conditions d’accueil des travailleurs saisonniers. En effet, en guise d’hébergement, son utilitaire, stationné sur un bout de parcelle, non aménagé, alloué par son employeur à une partie des travailleurs venus récolter les pommes depuis septembre. Sans point d’eau, toilettes, ou douche, le campement de fortune n’est bien évidemment pas non plus équipé en électricité, malgré les requêtes répétées des saisonniers. Dans cette petite commune rurale de montagne, le froid se fait ressentir rapidement en cette saison automnale, ce jour là le thermomètre est déjà descendu sous 0°C. La victime s’est fabriqué de quoi se réchauffer, selon un tutoriel trouvé sur internet, et mourra asphyxiée par inhalation de la fumée du système de chauffage improvisé. Le lendemain, ni deuil, ni hommage, ses collègues ouvriers, encore sous le choc, sont exhortés à venir travailler. Les pommes doivent être ramassées. Dans la presse locale, quelques lignes aux informations erronées et laissant planer le vague sur les raisons de la présence de la jeune fille sont publiées. Un accident de plus est évoqué. C’en est trop pour les saisonniers pour qui ce drame terrible aurait probablement pu et dû être évité, si la travailleuse avait été accueillie dans des conditions dignes. Les travaux saisonniers agricoles comme les récoltes nécessitent une main d’oeuvre importante sur une courte période, la main d’oeuvre locale n’étant pas assez importante pour assurer la saison. Les exploitants agricoles en appellent alors aux saisonniers étrangers et français d’autres région, qui doivent se loger provisoirement, le temps que les travaux agricoles soient accomplis. L’offre privée reste insuffisante, inadaptée, et économiquement peu intéressante pour ces nombreux travailleurs précaires rarement rémunérés plus que les minimas sociaux imposés (lorsqu’ils ont la chance d’être déclarés). Face à ce problème, pour disposer de la main d’oeuvre suffisante et la fidéliser, certains employeurs proposent de loger les travailleurs, cependant les saisonniers en habitat mobile autonome (camping-car, vans...) et les campeurs restent très présents, et indispensables face à l’offre d’hébergement déficitaire en ces périodes. Mais les petits campings de ces régions rurales sont rapidement saturés. En connaissance de cause, certains exploitants se donnent les moyens de recevoir leurs ouvriers dans des conditions dignes (aménagement d’aire de camping aux normes, mise à disposition de mobil-home, d’espace commun chauffé, et/ou avec électricité...) et malheureusement d’autres ne le font pas (logements collectifs surpeuplés, camping sauvage sur une parcelle, sans mise à disposition de sanitaires ni d’eau potable, sans électricité...) quitte à mettre en danger les ouvriers contraints d’accepter des conditions indignes pour pouvoir travailler, tant il est devenu aisé d’être remplacé. Le cas de cette saisonnière n’est pas isolé, beaucoup d’exploitants agricoles adoptent cette attitude, embauchant des travailleurs sans pouvoir garantir des conditions d’hébergement dignes, dans l’indifférence la plus totale. D’autres secteurs comme le tourisme et la restauration faisant appel également à des saisonniers sont régulièrement pointés du doigt suite à de nombreux décès liés aux conditions d’hébergement. Entre tristesse et colère, les saisonniers encore présents dans le paisible village, bouleversés par le décès de leur collègue s’organisent pour informer par leurs propres moyens consommateurs, population, acteurs locaux et autres saisonniers de ce sinistre accident qui pour eux n’est pas une fatalité. Ci-joint le tract rédigé par les saisonniers, traduit en plusieurs langues et diffusé par leurs propre moyens pour alerter et appeler à la solidarité, afin que la longue liste des travailleurs, morts à cause des conditions précaires offertes aux ouvriers, ne s’allonge plus jamais. D’après les témoignages recueillis auprès des saisonniers locaux, le tract rédigé, et les informations parues dans La Provence extraites du rapport de gendarmerie. Contact : solidarite.saisonniers R73 mailo.com


Partager cet article :

Imprimer cet article




accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite
Une trahison indicible de la France
mercredi 28 avril
de Collectif Bellaciao
3 commentaires
28 avril 2021 : 7 réfugiés politiques italiens arrêtés à Paris : Enzo Calvitti, Giovanni Alimonti, Roberta Cappelli, Marina Petrella, Sergio Tornaghi, Giorgio Pietrostefani, Narciso Manenti, trois recherchaient Luigi Bergamin, Maurizio Di Marzio et Raffaele Ventura. Tous accusés d’actes de terrorisme dans les années 70 et 80. Macron heureux : "Je résolu ce problème comme l’Italie le demande depuis des années" Draghi heureux : "Le gouvernement se déclare satisfait de la (...)
Lire la suite
21 avril 1961 - 21 avril 2021 le rêve du « putsch des généraux »...
mercredi 28 avril
de Roberto Ferrario
2 commentaires
A propos de « la tribune des généraux » les signatures on été récolté par Jean-Pierre Fabre-Bernadac, officier de carrière et responsable du site Place Armes et ancien responsable du service d’ordre du Front national entre 1993 et 1994, qui avait initialement publié le texte le 13 avril dernier ou des signatures continuent à être comptabilisés, 30 généraux étaient dénombrés et 2500 militaires étaient au total recensés ce mardi. Après ca le 21 avril la tribune à été publié sur Valeurs (...)
Lire la suite
France : menace claire de coup d’État militaire imminent
lundi 26 avril
de Roberto Ferrario
Ainsi se termine la déclaration d’un groupe des militaires des Force des Armées françaises : “Par contre, si rien n’est entrepris, le laxisme continuera à se répandre inexorablement dans la société, provoquant au final une explosion et l’intervention de nos camarades d’active dans une mission périlleuse de protection de nos valeurs civilisationnelles et de sauvegarde de nos compatriotes sur le territoire national. On le voit, il n’est plus temps de (...)
Lire la suite