Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
1 commentaire
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Honteux !!! : un salarié viré par la direction de Info’Com-CGT, avant d’être embauché...

de : UlCGT-Vendome
mercredi 10 mars 2021 - 15h41 - Signaler aux modérateurs

Bonjour,

A l’attention
de : Romain Atlman
de : David Jordan
de : Julien Gicquel
de : Marianne Ravaud

Nous suivons toujours avec intérêt la situation dans laquelle se trouve notre camarade Sidi. Situation dont vous êtes à l’origine.

Sidi est un militant convaincu, honnête, qui donne tout de sa personne aux autres. C’est d’ailleurs notamment pour ces raisons que vous êtes venus le chercher.

Vous a-t-il fait peur ou vous a-t-il fait de l’ombre ?

Syndicalisme est-il un gros mot pour certains d’entre vous ?

Sidi n’est pas un syndicaliste du « fauteuil », il n’est pas et ne cherche pas à être un apparatchik de la CGT.

Fait-il effet miroir pour vous ?

Sidi avait une promesse d’embauche au journal officiel, embauche que vous deviez proposer officiellement à la direction de la DILA. Quelle ne fut pas notre stupéfaction en découvrant un mail de Mme Lehideux , ou nous apprenons que vous n’avez jamais déposé le dossier d’embauche de Sidi.

On peut dire que Sidi a été viré avant d’être embauché.

Les patrons pourtant déjà bien aguerris à la discrimination ne vous arrivent pas à la cheville, et s’ils leur manque de la formation, vous pouvez postuler comme formateur.

En effet, Sidi a été licencié avant même de signer son contrat de travail.

Il est vrai qu’il cumule les handicaps, en plus de ces états de services syndicaux, sans arrière-pensée carriériste, il se prénomme Sidi, son nom de famille est Bousseta, et selon une certaine « militante » d’info com il serait musulman. (Même pas de chance !!)

Nous sommes en présence de personnes « se disant représentant » la CGT, tout en ayant eux-mêmes discrédité racialement, religieusement et syndicalement l’un des nôtres ; En opposition complète avec les statuts de notre confédération.

En conséquence l’Union locale CGT de Vendôme exige la réintégration de Sidi dans l’emploi qu’il devait occuper. Nous exigeons aussi, l’exclusion des toutes les personnes à l’initiative de cet impitoyable procès stalinien, pour notamment le non-respect des valeurs de la CGT.

Vous savez très bien que Sidi ne retrouvera jamais de travail dans la région. Le patronat connait bien Sidi :

SIDI Bousseta= CGT.

N’oubliez pas que Sidi va être au RSA dans quelques semaines.

Sidi est un professionnel, il n’hésite pas à se former dans de nouvelles reconversions.

Un syndicat digne de ce nom comme se revendique Info Com devrait tout faire pour aider un militant de cette trempe. Mais non, vous avez préféré le trahir, salir, discriminer.

Sidi n’est pas la seule personne militante victime de vos agissements, d’autres en ont déjà fait les frais. Mais nous saluons tous les militants, les adhérents qui ne marchent pas dans vos combines.

Sachez que vous faites beaucoup de mal à la CGT et que le travail formidable des camarades d’info com n’a quand même plus la même saveur. Vous en êtes responsables. Vous devriez vous-même vous retirer afin de redonner à Info Com et à la CGT ses vrais valeurs.

Si vous n’avez pas cette noblesse d’esprit, il est toujours temps de revenir à des dispositions plus syndicales plus fraternelles. Nous attendons une réponse d’ouverture qui ferait suite à votre promesse d’embauche faite dans votre réponse au PCF.

Recevez nos salutations syndicales et militantes.

Ludovic Loiseau et le bureau de l’Union locale CGT

Vendôme, le 4 mars 2021

https://www.facebook.com/people/Ulc...

JPEG - 311.7 ko
JPEG - 162.5 ko

Partager cet article :

Imprimer cet article




accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
1 commentaire
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite
Une trahison indicible de la France
mercredi 28 avril
de Collectif Bellaciao
3 commentaires
28 avril 2021 : 7 réfugiés politiques italiens arrêtés à Paris : Enzo Calvitti, Giovanni Alimonti, Roberta Cappelli, Marina Petrella, Sergio Tornaghi, Giorgio Pietrostefani, Narciso Manenti, trois recherchaient Luigi Bergamin, Maurizio Di Marzio et Raffaele Ventura. Tous accusés d’actes de terrorisme dans les années 70 et 80. Macron heureux : "Je résolu ce problème comme l’Italie le demande depuis des années" Draghi heureux : "Le gouvernement se déclare satisfait de la (...)
Lire la suite
21 avril 1961 - 21 avril 2021 le rêve du « putsch des généraux »...
mercredi 28 avril
de Roberto Ferrario
2 commentaires
A propos de « la tribune des généraux » les signatures on été récolté par Jean-Pierre Fabre-Bernadac, officier de carrière et responsable du site Place Armes et ancien responsable du service d’ordre du Front national entre 1993 et 1994, qui avait initialement publié le texte le 13 avril dernier ou des signatures continuent à être comptabilisés, 30 généraux étaient dénombrés et 2500 militaires étaient au total recensés ce mardi. Après ca le 21 avril la tribune à été publié sur Valeurs (...)
Lire la suite