Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite, commenter l'article...

La CGT sauve les Cent ans du tour de France

de : Frédéric G.
vendredi 4 juillet 2003 - 04h27 - Signaler aux modérateurs
5 commentaires

Une grosse centaine d’intermittents ont réussi à entrer ce soir dans la partie réservée au public devant le podium dressé sur la place de l’hôtel de ville pour la soirée de direct France 2 consacrée aux "Cent ans du tour de France". Leur énergie a permis de perturber sérieusement la retransmission, sans parvenir toutefois à l’interrompre comme il était prévu. Cet objectif aurait pu être atteint très facilement pourtant : jusqu’à 20h45, les flics laissaient passer tout le monde, après une fouille au corps très sommaire. Il suffisait donc d’entrer les mains dans les poches et les banderoles sous les tee-shirts. Mais le gros des manifestants (un bon millier) s’était donné rendez-vous sur la place du Châtelet, distante de quelques centaines de mètres. Ceci à l’appel de la CGT, qui avait de toute évidence négocié avec les flics la non interruption de la soirée en échange d’une prise de parole de son secrétaire Jean Voirin. Il fut ensuite très facile pour les flics de contenir le cortège finalement arrivé du Châtelet à une distance suffisante pour que les cris soient à peu près inaudibles pour les téléspectateurs. Voirin vint alors gentiment expliquer à Michel Drucker combien son syndicat était prêt à chaque instant à revenir à la table des négociations. Drucker le remercia en se félicitant de ce que le service public donne ainsi la parole aux intermittents. La CFDT se voit traiter partout pour ce qu’elle est, un syndicat patronal. S’il faut traiter ses ennemis en ennemi, il ne faut pas oublier les faux amis : ceux qui aujourd’hui tentent de canaliser le mouvement des intermittents comme ils ont saboté la grève générale de mai, à seule fin de pouvoir tirer les marrons du feu en s’imposant comme les marchands de paix sociale, doivent être écartés de l’organisation du mouvement et des actions, qui doit être confiée à des personnes de confiance désignés en assemblées générale. Frédéric G., réalisateur.


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
> La CGT sauve les Cent ans du tour de France
4 juillet 2003 - 12h35

Je trouve que vous y allé un peu fort avec la CGT. Sur bien des villes en
action, les intermittents se posent encore aujourd’hui la question d’une
action dure et de faire en sorte d’annuler le festival, ou d’une action de
prise de parole, à chaque début de concert ou de pièce, et d’un forum avec
le public.
Vous voyez, les avis restent très partagés partout, alors parler de sabotage
me semble pas être le reflet d’une réalité.
Lisez plus attentivement les messages qui passent sur cette liste pour vous
en rendre compte.

Solange



> La CGT sauve les Cent ans du tour de France
4 juillet 2003 - 12h37

On constate sur pas mal d’action que la CGT reste un modérateur et un "canaliseur" d’énergies car sans eux, bien des action auraient viré à la catastrophe et au gros bordel ce qui n’est pas vraiment notre propos. En plus ne pas oublier que pendant toutes les négociations ils ne lâchent jamais d’un pouce, qu’ils représentent + de 80 % de la profession et qu’il serait temps de tous se syndiquer pour avoir encore plus de force. Et surtout laissons courir la rumeur, elle se cassera la gueule toute seule.

Mikko



> La CGT sauve les Cent ans du tour de France
4 juillet 2003 - 12h41

C’est exact, moi qui suis une toute toute petite compagnie avec un mal de chien à survivre, je me mets à la place de celle qui a tout sacrifié et qui s’est endettée pour pouvoir être présente sur un festival et pouvoir vendre son travail. Et je pense que bloquer tous les festivals sans négocier une présence via des forums et une prise de parole systhématique avec le public tue beaucoup d’entre nous. Je suis présente sur des temps et des opérations contact avec le public, manif devant des sites , mais pas sur des blocages durs. Nous faisons parti au 1ier chef du basculement possible de l"économie que génère ces manifestation. Ne pas oublier combien d’entres nous vont tombés et ne plus se relevés après. Est ce que nous seront là pour les aider, à ce moment là. J’en serais très etonnée

Solange



> La CGT sauve les Cent ans du tour de France
4 juillet 2003 - 12h54

Je ne suis pas d’accord avec l’analyse ci-dessous dans le sens où si
certains pensent qu’il faut se mettre en position de se castagner avec
les flics, ils peuvent le faire, et je ne comprends pas pourquoi il leur
faudrait une autorisation d’une organisation qqconque, dont la vocation
n’est en effet pas d’envoyer les gens se faire casser la gueule. Faut
être cohérent.
Il y a dans ce pays des lois et des usages concernant les
manifestations, je ne dis pas que c’est bien, je dis que l’ignorer n’est
pas non plus forcément faire preuve de responsabilité. A chaque
personne, à chaque organisation de personnes de voir si une
conflagration sociale avec boucherie peut nous aider en temps et heure à
nous rendre où nous voulons aller ; tu as le droit de contester ceux qui
prennent leurs responsabilités, tu as aussi le droit de prendre les tiennes.
Il va être difficile de participer à la construction d’un rassemblement,
à la solidarité générale, avec à la bouche des mots guerriers envers les
différents groupes qui participent à ce rassemblement.

Philippe



> La CGT sauve les Cent ans du tour de France
4 juillet 2003 - 15h02

D’accord avec toi ! Arrêtons de nous entredévorer ! Ce n’est vraiment pas le moment, en face, ils ne cherchent que ça ! La CGT est le syndicat qui défend le plus nos droits, parfois elle peut paraître incompréhensible, mais le mot confiance doit encore exister de nos jours non ? Il y a toujours des erreurs dans les stratégies, des réflexions sur les moyens d’agir différentes selon les natures et sensibilités. Attention cependant à ne pas développer de parano antisyndicale injustifiée ! Même si, et je ne suis pas dupe, il y a derrière tout cela des enjeux, des accords politiciens qui nous échappent. Parlons, lisons, débattons...mais agissons et ne nous trompons pas d’ennemi !
Cordialement,
Philippe Saïd
P.S. Je ne suis pas syndiqué (ni manipulé !)







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite
Une trahison indicible de la France
mercredi 28 avril
de Collectif Bellaciao
3 commentaires
28 avril 2021 : 7 réfugiés politiques italiens arrêtés à Paris : Enzo Calvitti, Giovanni Alimonti, Roberta Cappelli, Marina Petrella, Sergio Tornaghi, Giorgio Pietrostefani, Narciso Manenti, trois recherchaient Luigi Bergamin, Maurizio Di Marzio et Raffaele Ventura. Tous accusés d’actes de terrorisme dans les années 70 et 80. Macron heureux : "Je résolu ce problème comme l’Italie le demande depuis des années" Draghi heureux : "Le gouvernement se déclare satisfait de la (...)
Lire la suite
21 avril 1961 - 21 avril 2021 le rêve du « putsch des généraux »...
mercredi 28 avril
de Roberto Ferrario
2 commentaires
A propos de « la tribune des généraux » les signatures on été récolté par Jean-Pierre Fabre-Bernadac, officier de carrière et responsable du site Place Armes et ancien responsable du service d’ordre du Front national entre 1993 et 1994, qui avait initialement publié le texte le 13 avril dernier ou des signatures continuent à être comptabilisés, 30 généraux étaient dénombrés et 2500 militaires étaient au total recensés ce mardi. Après ca le 21 avril la tribune à été publié sur Valeurs (...)
Lire la suite