Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite, commenter l'article...

NOUS NE LACHERONS PAS LA PROIE POUR L’OMBRE

de : ANNEXES CINEMA SPECTACLE
lundi 7 juillet 2003 - 19h56 - Signaler aux modérateurs

ANNEXES CINEMA SPECTACLE : NOUS NE LACHERONS PAS LA PROIE POUR L’OMBRE

Les syndic (CNT/CGT/SUD/FO/AC) + tous les électrons libres confirment l’ appel à la grève reconductible à compter du 8 juillet 2003

A la lecture de la déclaration faite ce lundi 7 juillet par le Ministre de la Culture et de la Communication à propos du système d’assurance chômage des artistes, réalisateurs, techniciens et ouvriers du spectacle vivant et enregistré, tout indique que l’économie générale du protocole d’accord minoritaire du 26 juin dernier sur les Annexes 8 et 10 n’est en rien fondamentalement modifiée.

Jean-Jacques Aillagon propose en effet de reporter sur 2004 et 2005 la restriction des conditions d’entrée dans les Annexes Cinéma Spectacle et l’amputation des durées d’indemnisation.

Faut-il rappeler que ces mesures conjuguées entraîneraient l’exclusion d’environ un tiers des professionnels actuellement indemnisés qui se trouvent être principalement parmi les plus précaires. En effet, selon les chiffres de l’UNEDIC, la plupart d’entre eux perçoivent actuellement une indemnité journalière de l’ordre de 15 € par jour.

Les mêmes causes produisant les mêmes effets, ce serait à terme en 2005 la liquidation du cœur même de nos métiers. CELA EST INACCEPTABLE.

Le Ministre de la Culture et de la Communication a annoncé son intention de tout mettre en œuvre contre l’abus des CDD d’usage qui ouvrent l’accès aux Annexes 8 et 10. Nous ne pouvons que nous féliciter d’une telle annonce. Nous n’avons cessé de réclamer à corps et à cris depuis de nombreux années des mesures allant dans ce sens.

Dans le même temps, nous sommes en droit de nous interroger quand on connaît la réduction des moyens du Ministère des Affaires Sociales pour les contrôles des inspecteurs du travail.

Il reste que le Ministre a annoncé certaines " avancées " (qui, pour certaines, ne sont pas sans ambiguïté) mais aussi plusieurs contre-vérités. Parmi les " avancées " mises en avant par JJ Aillagon : les formations dispensées n’entraîneraient plus l’exclusion du régime (affirmation qui se trouve être en contradiction avec le texte soumis à l’agrément), les prérogatives de l’AFDAS seraient reconduites ou encore le plafonnement hebdomadaire des cachets effectués par les artistes-interprètes serait supprimé.

Il reste que certaines affirmations du Ministre sont assurément dénuées de tout fondement. Les droits à indemnisation ouverts seraient seulement maintenus et décalés mais en aucune manière prolongés. Avec ce système (glissant), ce serait l’instauration d’un dispositif totalement aléatoire et profondément inéquitable qui relèverait de la " loterie ", puisque certaines périodes de travail ne seraient, dans bon nombre de cas, pas prises en compte pour l’ouverture des droits.

A LA SUITE DE L’ALLOCUTION DE JEAN-JACQUES AILLAGON DE CE MATIN, L’OPPOSITION DE FOND DES SYNDICAT (CNT/FO/SUD/AC) + tous les électrons Libres DEMEURE EN L’ETAT.

Comment peut-on en effet justifier un accord " pipé à l’avance " qui exclurait des milliers de professionnels qui doivent bénéficier d’une couverture chômage digne de ce nom alors que, dans le même temps, certaines entreprises continueraient à abuser du CDD d’usage ?

On ne reporte pas des dispositions scélérates, on les refuse. C’EST DE LA RESPONSABILITE DU GOUVERNEMENT.

Ce ne sont pas quelques " reculs tactiques " qui, pour être le fruit de la mobilisation des professionnels, seront de nature à apaiser l’inquiétude et la colère des artistes et techniciens du spectacle vivant et enregistré.

Ce n’est pas non plus la première enveloppe de 20 millions d’Euros destinée au développement de l’emploi artistique et culturel qui est de nature à répondre à la crise que nous connaissons. Chacun sait que Bercy vient de piocher à nouveau dans les crédits de report de la culture à hauteur de 222 millions d’Euros. Et en 2004, Raffarin a annoncé que le tour de vis sera encore plus terrible.

Nous ne nous laisserons pas " suicider ". Manifestement, le gouvernement est atteint de surdité. Unanimement, nos professions rejettent cet accord. De nombreux élus demandent que cet accord ne soit pas agréé.

C’est pourquoi nous ne baisserons pas la garde. NOUS APPELONS ET CONFIRMONS NOTRE APPEL A LA GREVE GENERALE ET RECONDUCTIBLE A COMPTER DU 8 JUILLET.

Il s’agira par ce mouvement de peser de tout notre poids sur la réunion paritaire qui aura lieu au MEDEF dès demain après-midi à 16 heures et, au delà, sur l’agrément du gouvernement.

Les manœuvres ne manqueront pas. Seule notre unité garantira notre droit à vivre de nos métiers, à faire respecter nos savoirs faire et nos droits de salariés ; conditions indispensables à l’existence et à la pérennité d’une culture vivante et plurielle dans notre pays.

Il reste quelques heures au gouvernement pour se ressaisir. La balle est dans son camp.


Partager cet article :

Imprimer cet article




accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite
Une trahison indicible de la France
mercredi 28 avril
de Collectif Bellaciao
3 commentaires
28 avril 2021 : 7 réfugiés politiques italiens arrêtés à Paris : Enzo Calvitti, Giovanni Alimonti, Roberta Cappelli, Marina Petrella, Sergio Tornaghi, Giorgio Pietrostefani, Narciso Manenti, trois recherchaient Luigi Bergamin, Maurizio Di Marzio et Raffaele Ventura. Tous accusés d’actes de terrorisme dans les années 70 et 80. Macron heureux : "Je résolu ce problème comme l’Italie le demande depuis des années" Draghi heureux : "Le gouvernement se déclare satisfait de la (...)
Lire la suite
21 avril 1961 - 21 avril 2021 le rêve du « putsch des généraux »...
mercredi 28 avril
de Roberto Ferrario
2 commentaires
A propos de « la tribune des généraux » les signatures on été récolté par Jean-Pierre Fabre-Bernadac, officier de carrière et responsable du site Place Armes et ancien responsable du service d’ordre du Front national entre 1993 et 1994, qui avait initialement publié le texte le 13 avril dernier ou des signatures continuent à être comptabilisés, 30 généraux étaient dénombrés et 2500 militaires étaient au total recensés ce mardi. Après ca le 21 avril la tribune à été publié sur Valeurs (...)
Lire la suite