Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Nouveaux scandales chez Info’Com CGT ?
jeudi 15 avril
Pendant que la direction de Info’Com-CGT diffuse un communique intitulé « Sans salaire, sans chômage, les fauchés de la crise se multiplient » des militants de la Fédération du Livre font filtrer des infos « internes » au syndicat Info’Com-CGT Nous rappelons que trois militants, adhérents à Info’Com CGT on été mis au chômage, sous pression de la direction de leur syndicat, et se retrouvent privés de leur poste de travail (Sacijo, societe sous-traitante du Journal (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Monsieur le Curé est-il un hors-la-loi ?

de : Copas dimanche 12 février 2006 - 22h29 - Signaler aux modérateurs
4 commentaires

Je reprends ici un texte qui m’a fait sourire et qui parle de la gloutonerie liberticide des majors de la musique et de leurs serviteurs gouvernementaux...

Si Donnedieu, ministre de la culture veut bien lire ce qui suit et réflechir en se souvenant qu’il existe des choses plus importantes et qui passent avant les interets de 3 ou 4 industriels paranoiaques de la musique il aura aider au progrès humain...


 http://www.pile.be/article.php3?id_...
Le curé est un hors-la-loi !
De l’usage des DRM dans les offices religieux.

" Plusieurs articles lus ce weekend me posent la même question : Monsieur le Curé est-il un hors la loi ?

Avant de poursuivre la lecture de ce billet, allez lire 3 articles :

 Hardware FR sur la norme Haute Définition Vidéo lien
 Standblog sur la loi DADVSI en France lien
 Internet Actu qui revoit le point de vue des vendeurs de CD lien

Quelles que soient vos convictions, l’image que je cite en parlant de Monsieur le Curé est facilement perceptible et ne pose aucun autre débat philosophique ou religieux. C’est un exemple absurde de la société de l’information telle que l’avenir nous la prépare si nous ne réagisson pas !

Imaginons qu’un curé de paroisse s’empare de la Bible pour nous lire un texte des Evangiles, n’est-il pas en train de faire vivre un des derniers bastions de liberté culturelle dans nos sociétés occidentales ?

En effet, la lecture d’un livre ou de toute oeuvre culturelle est soumise à des droits d’auteurs. Toute publication est soumise à un enregistrement et qui dit enregistrement dit acquittement de certains droits.

Dans un très beau livre que j’ai acquis récemment (Le Zen des CSS de Dave Shea et Molly Holzschlag aux éditions Eyrolles), on peut lire en deuxième page : "Le code de la propriété intellectuelle du 1er juillet 1992 interdit en effet expressément la photocopie à usage collectif sans autorisation des ayant droits. Or cette pratique s’est généralisée notamment dans les établissements d’enseignement, provoquant une baisse brutale des achats de livres, au point que la possibilité même pour les auteurs de créer des oeuvres nouvelles et de les faire éditer correctement est aujourd’hui menacée".

A la rentrée littéraire, on constate l’arrivée de 700 à 800 bouquins nouveaux. Chaque mois voit la liste des livres s’allonger de quantité de nouveaux livres.

L’argument invoqué plus haut est un leurre, les "Agatha Christie" se vendent toujours aussi bien et "Le Code Da Vinci" également.

Ce qui se passe c’est simplement que les lecteurs souhaitent donner la priorité à ce qui est durable. Un manuel scolaire, outre le fait d’être souvent rébarbatif n’est d’usage que pendant quelques semaines, voire quelques mois tout au plus.

Son achat est-il donc justifié ?

La notion de prêt de livres est alors à l’honneur et l’usage de la photocopieuse ou non ne fera pas monter ou descendre la popularité d’un titre puisque la quantité d’exemplaires achetée est limitée et les éditeurs le savent bien.

Au Moyen-Âge, les moines copistes dupliquaient les oeuvres des philosophes et des écrivains de l’époque.

La grande diffusion de l’oeuvre était la fierté de son auteur. La reconnaissance de la nécessité de la diffusion était une évidence, peu importait le moyen de la diffusion.

Dans une époque barbare comme la nôtre, la diffusion des oeuvres est soumise à des contraintes bassement financières et les auteurs sont rémunérés (parfois anticipativement) suivant leur renommée et l’objectif de vente (et donc de diffusion) de l’oeuvre.

La raison d’être de certains auteurs n’est plus l’oeuvre en soi mais l’argent et l’aura égoïste qu’elle peut générer. Il n’est plus question de diffuser une idée mais de rapporter de l’argent.

C’est un choix, on ne peut pas tous être des génies de la littérature doublés de mécènes envers la race humaine.

Est-ce que Zola, Hugo, Vernes sont nés la plume à la main ? Non ! Ils ont écris leurs oeuvres en dehors du temps qu’ils consacraient aux tâches quotidiennes.

Cela ne les a pas empêché de vivre de leur plume par la suite en étant souvent pré-payés par leur éditeur.

L’éditeur est dans ce cas le preneur de risque.

Ah ah ! On y vient ...

L’éditeur va donc mettre en place une stratégie de récupération du risque au travers du marketing.

Jusqu’où cette stratégie peut-elle aller ?

Si Monsieur le Curé souhaitait lire un passage du "Prophète" de Khalil Gibran pour nous édifier d’un texte et d’une pensée que devrait-il faire à l’heure actuelle pour rester en règle avec les Droits d’Auteurs ainsi appelés pour ne pas avoir à dire : gains des éditeurs et diffuseurs ?

Avant sa messe, Monsieur le Curé devrait annoncer à la SABAM qu’il compte lire un extrait de texte protégé par les droits d’auteurs.

Il devrait dès lors s’acquitter des frais liés.

L’entrée de l’église devrait être payante pour que Monsieur le Curé puisse justifier que le nombre de personnes ayant entendu l’extrait ne soit pas supérieur à celui déclaré à la SABAM.

Si l’entrée est payante, c’est aussi pour percevoir de l’argent à redistribuer aux auteurs parce que quoiqu’il arrive, il y a de la fraude, des fraudeurs et des pirates. Disons que c’est assimilable à la taxe sur les CD et DVD vierges.

La Commune devrait à son tour autoriser Monsieur le Curé à organiser un rassemblement publique. Prévenir Monsieur le Maire, 20 jours à l’avance.

Les billets d’entrées seraient soumis à la réglementation en vigueur et soumis à la taxe.

Dans l’idée actuelle qui se met lentement en place par les diffuseurs d’oeuvres culturelles, chaque participant à la messe devrait comprendre que dans le prix du billet d’entrée est compris le payement des droits d’auteurs.

Toute contrefaçon, falsification des billets serait soumise à des poursuites judiciaires.

Toute écoute illégale en dehors de l’église (par une fenêtre ouverte) serait passible de poursuites judiciaires.

Une fouille des spectateurs (car une messe pourrait être assimilée à un spectacle) devrait avoir lieu pour prémunir les "diffuseurs" d’un éventuel piratage de l’oeuvre au moyen d’un appareil d’enregistrement sonore, visuel ou les deux.

Pour éviter toute copie illégale, le micro, les câbles, l’amplificateur et les enceintes seraient certifiées "sécurisées" grâce à des procédés informatiques.

Les spectateurs devraient jurer ne pas répéter le message verbalement, ne pas le diffuser, ne pas le retenir pour une durée supérieure à 24 heures, ne pas s’en inspirer en tout ou en partie.

Idéalement, chaque participant devrait posséder le livre de Khalil Gibran ainsi que la preuve d’achat contrôlée à l’entrée.

La preuve d’achat devrait être biométriquement approuvée, car dois-je le rappeler, le prêt d’une oeuvre à des tiers est assimilable à un détournement de licence.

Si le document original est, à vos yeux, précieux, vous n’avez pas le droit d’en faire une photocopie car la duplication d’une oeuvre culturelle même à des fins personnelles et privées est en passe d’être interdite.

Voilà où nous mène la logique des constructeurs, des diffuseurs, des éditeurs.

Bientôt, le soleil levant sera assimilable à un brevet.

Alors, puisque la Bible a été traduite, revue et corrigée avant une nouvelle impresssion, est-elle soumise aux droits d’auteurs comme un concerto de Mozart interprété par X ou Y l’est lui aussi ?

Monsieur le Curé est-il un hors la loi ?

La diffusion des idées à mené l’homme à revoir son point de vue sur lui-même, sur son univers, son passé et son devenir.

La gloutonnerie des "intermédiaires" aurait eu raison d’une géniale idée comme la relativité d’Einstein, de la diffusion du Coran. Le livre de Poche aurait-il existé ?

Tous les moyens d’expressions et de diffusion sont menacés par l’appât du gain. Où sont les créateurs qui s’opposent à cette main-mise des "intermédiaires" ?

Notre mission d’humain, disait hier Albert Jacquard à la radio, est de faire découvrir aux jeunes tout ce dont nous avons été capables de créer et de concevoir.

Etonnament, c’est la Révolution Française qui a mis sur pied lapolémique des droits d’auteurs.

Comme quoi ..."



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
> Monsieur le Curé est-il un hors-la-loi ?
13 février 2006 - 11h45

Bonjour,

En principe, il est sympa de contacter l’auteur pour lui signaler la recopie intégrale de son article ….
Quand on râle sur les Droits d’auteur, il est de bon ton de garder à l’esprit un peu de correction.

Le Pile (http://www.pile.be)



> Monsieur le Curé est-il un hors-la-loi ?
13 février 2006 - 17h15 - Posté par

Voyons, Copas !
Sont-ce des manières ? _ ;)

Brunz(y)
(qui vous apprécie en toutes circonstances, meme celles "d’emprunt" !)


> Monsieur le Curé est-il un hors-la-loi ?
13 février 2006 - 19h06 - Posté par

Zcuzes ,

Je pensais que ça ne ferai pas de mal (m’étant également trouvé dans l’exacte situation d’être recopié integralement, mais celà ne m’avait pas gèné) étant donné que cette opinion était présentée comme relevant clairement de quelqu’un avec citation du site....

Maintenant, OK, j’en tiendrai compte (Bellaciao n’y est pour rien...)...

Et mes excuses, je ne vous citerai plus (même en extraits).

Copas


> Monsieur le Curé est-il un hors-la-loi ?
14 février 2006 - 09h02 - Posté par

Bonjour,
Il n’y a pas de mal à citer, lier et recopier un article.
Le propos n’est pas là.

Il y eu un temps un truc bizarre appelé la Netiquette qui disait entre-autres que lorsque l’on citait, il était de bon ton de contacter la personne pour lui signaler la citation (et surtout son contexte d’emploi).
Je dois être "vieux jeu". :)

Le principe du "trackball" existe sur la plupart des blogs et est clairement destiné à lier intégralement un article.
Juste un petit mot pour dire "Pssst, j’ai trouvé ton article sympa et je le cite sur tel site". Voilà qui fait plaisir.
Plaisir d’autant plus simple que les moyens existent.

Voilà, sans plus et sans griefs, car il n’y a pas de mal.

Bonne continuation,

Le Pile





Le 8e Congrès du Parti communiste de Cuba a commencé ses travaux "Hasta la victoria siempre"
samedi 17 - 11h55
de : nazairien
Cuba : Il y a 60 ans , les États-Unis bombardaient Cuba
samedi 17 - 11h16
de : joclaude
1 commentaire
Madama : « un véritable gâchis humain »
vendredi 16 - 14h00
1 commentaire
Nouveaux scandales chez Info’Com CGT ?
jeudi 15 - 17h38
Jean-Luc Mélenchon : Périple Equateur/Bolivie
jeudi 15 - 14h23
de : joclaude
Calais, Grande-Synthe : chiffrer les violences d’État faites aux exilés
jeudi 15 - 09h49
Alerte ! les zapatistes vont envahir l’Europe cet été
mercredi 14 - 22h46
de : AMASSADA
100.000 morts du Covid : Macron prêt à réagir... à coup de communication
mercredi 14 - 21h13
de : jean1
TNT : Ni dedans ni dehors.
mercredi 14 - 20h42
de : jy.D
14e Festival des Canotiers, du 9 au 13 juin 2021 - Ménilmontant
mercredi 14 - 19h10
de : Asso Ménil Mon Temps
La une des bobards : L’heure de l’mettre !
mercredi 14 - 17h55
de : Hdm
Election législative partielle les 30 mai et 6 juin
mercredi 14 - 16h42
de : Ménil Info
Théâtres occupés : pas d’essoufflement après un mois de lutte
mercredi 14 - 16h37
FAKE NEWS du brevet déposé sur le Coronavirus par l’Institut Pasteur
mercredi 14 - 11h51
FAKE NEWS AU SUJET DE LA COVID-19 : L’INSTITUT PASTEUR A SAISI LA JUSTICE
mercredi 14 - 11h37
Meeting sur l’eau : « La Terre est notre patrie commune » Video de JL Melenchon
mardi 13 - 16h39
de : jean1
Rapports de force : déjà quatre ans
lundi 12 - 07h45
1 commentaire
Assez de pouvoirs maudits : politique, économique, médiatique violeur de conscience !
dimanche 11 - 15h56
de : joclaude
Gilets Jaunes-DARMANIN : HUMILIATION JUDICIAIRE FACE À JÉRÔME RODRIGUES
dimanche 11 - 15h34
de : joclaude
Intervention de J.L.Mélenchon à l’Assemblée sur le climat
samedi 10 - 20h39
de : joclaude
Ceci n’est pas un oh putain y a marre.
vendredi 9 - 20h02
de : jy.D
La Commune au jour le jour
vendredi 9 - 17h42
de : jean1
Bureau à la maison ou espace de co-working | Où devrais-je travailler ?
vendredi 9 - 13h52
de : gloriar
2022 : l’appel de Mélenchon aux communistes (vidéo)
vendredi 9 - 11h51
de : Communistes insoumis.e.s
6 commentaires
J.L.Mélenchon répond à Macron
mercredi 7 - 16h10
de : joclaude
Droits humains : Amnesty adresse un « carton rouge » à la France
mercredi 7 - 14h56
de : joclaude
3 commentaires
Le travail social dans une grève reconductible inédite
mercredi 7 - 14h29
AstraZeneca : vaccin qui tue !
mercredi 7 - 11h39
de : joclaude
Notre menu gastronomique - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 7 - 11h34
de : Hdm
Juan Branco:nous CONSTATONS que le sang a déjà commencé à couler (cf. les Gilets jaunes blessés, mutilés, éborgnés)
mardi 6 - 15h45
de : joclaude
VACCINS : la France sait pas faire, le flaconnage si ?
lundi 5 - 17h57
de : joclaude
1 commentaire
Moi j’ai pleuré quand le 1er homme a marché sur la lune
lundi 5 - 17h41
de : jean1
1 commentaire
Mesures liberticides : pour qui sonne le glas ?
lundi 5 - 17h19
de : joclaude
Conférence de presse sur la covid-19 de Christophe Alévêque.(video)
dimanche 4 - 12h15
de : jean1
Black Bloc : au cœur de l’extrême gauche américaine (video)
dimanche 4 - 11h59
de : jean1
OCCUPATION DE L’ODÉON : UN THÉÂTRE QUI NE SE TIENT PAS SAGE
samedi 3 - 21h19
de : joclaude
Scandaleux toubibs vaccineurs !
samedi 3 - 20h37
de : joclaude
1 commentaire
Le monarque ne s’est pas adressé qu’aux Français : il s’est adressé en filigrane à ses sponsors.
samedi 3 - 20h05
de : joclaude
Querelles sur les vaccins:Le directeur général de l’AP-HP convoqué par Véran
samedi 3 - 19h41
de : joclaude
1 commentaire
De l’origine du vouvoiement.
vendredi 2 - 19h39
de : jy.D

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Nouveaux scandales chez Info’Com CGT ?
jeudi 15 avril
Pendant que la direction de Info’Com-CGT diffuse un communique intitulé « Sans salaire, sans chômage, les fauchés de la crise se multiplient » des militants de la Fédération du Livre font filtrer des infos « internes » au syndicat Info’Com-CGT Nous rappelons que trois militants, adhérents à Info’Com CGT on été mis au chômage, sous pression de la direction de leur syndicat, et se retrouvent privés de leur poste de travail (Sacijo, societe sous-traitante du Journal (...)
Lire la suite
2022 : l’appel de Mélenchon aux communistes (vidéo)
vendredi 9 avril
de Communistes insoumis.e.s
6 commentaires
Nous nous adressons plus particulièrement aux communistes membres du PCF. Nous les invitons à écouter le message que Jean-Luc Mélenchon leur a adressé et à se faire leur opinion. Nous connaissons les différends qui ont pu exister mais nous pensons que la gravité du moment que nous vivons mérite de porter attention à ce message Ce message argumente autour d’une idée simple et pourtant éminemment révolutionnaire : l’enjeu de la présidentielle c’est de faire gagner le « (...)
Lire la suite
À la direction d’Info’Com-CGT : soutien aux camarades Roberto Ferrario et Sidi Boussetta
lundi 29 mars
de FRONT POPULAIRE
À la direction d’Info’Com-CGT Nous avons appris dernièrement les discriminations, les harcèlements dont sont victimes les camarades Roberto Ferrario et Sidi Boussetta. Le camarade Roberto Ferrario est un militant qui contribue à diffuser de vraies informations, à diffuser pour le peuple et non contre le peuple, à diffuser des communiqués grâce à son site internet bellaciao.org Sidi Boussetta, secrétaire-adjoint de l’UL CGT de Blois est un militant reconnu. Ce camarade (...)
Lire la suite
Agir contre les discriminations et les harcèlements dans Info’com-CGT !!!
jeudi 25 mars
de Roberto Giordano Ernesto Ferrario
Je pas seulement le mème deuxième prénom "Ernesto" mais je partage aussi pas mal de ces idées. Dédicace spécial à la direction de Info’Com-CGT qui discrimine et harcèle les camarades militants... Roberto Giordano Ernesto Ferrario "Sobre todo, sean siempre capaces de sentir en lo más hondo cualquier injusticia cometida contra cualquiera en cualquier parte del mundo. Es la cualidad más linda de un revolucionario." Che Guevara Traduction : "Surtout, soyez toujours capables de (...)
Lire la suite
Honteux !!! : un salarié viré par la direction de Info’Com-CGT, avant d’être embauché...
mercredi 10 mars
de UlCGT-Vendome
Bonjour, A l’attention de : Romain Atlman de : David Jordan de : Julien Gicquel de : Marianne Ravaud Nous suivons toujours avec intérêt la situation dans laquelle se trouve notre camarade Sidi. Situation dont vous êtes à l’origine. Sidi est un militant convaincu, honnête, qui donne tout de sa personne aux autres. C’est d’ailleurs notamment pour ces raisons que vous êtes venus le chercher. Vous a-t-il fait peur ou vous a-t-il fait de l’ombre ? (...)
Lire la suite
8 mars à Ciudad Juarez, Mexique, État de Chihuahua, à la frontière avec les États-Unis
lundi 8 mars
de Roberto Ferrario
de Roberto Ferrario A Ciudad Juarez depuis 1993, plus de 500 cadavres ont été retrouvés dans des décharges et dans les zones désertes, la plupart des femmes jeunes voire adolescentes, étudiantes, ouvrières de nuit dans les usines, femmes de chambres, petites employées. Beaucoup vivent dans des conditions très précaires avec parfois des enfants à élever. Elles ont été enlevées, détenues en captivité, victimes de tortures et de graves violences sexuelles avant d’être assassinées à (...)
Lire la suite
Un vieil article qui reste d’actualité : "Sarkozy l’Italien"
mardi 2 mars
de Roberto Ferrario
1 commentaire
jeudi 9 avril 2009 Le meurtre perpétré par les fascistes de Sergio Argada le 20 octobre 1974 a Lamezia Terme de Bellaciao Avertissement - Comme vous le savez peut-être, nous sommes un collectif Franco-Italien. Nous avons toujours un œil sur la vie politique italienne et l’autre sur la vie politique française. Dernièrement, nous sommes souvent troublés par les nombreuses coïncidences, par les échos, que l’on trouve d’une ou de l’autre chez le voisin (...)
Lire la suite