Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite, commenter l'article...

A chacun sa bombe ou désarmer l’impérialisme ?

de : Paolo Gilardi
lundi 24 avril 2006 - 21h43 - Signaler aux modérateurs
2 commentaires
JPEG - 56.5 ko

de Paolo Gilardi

C’est depuis le Pakistan et l’Inde où il se trouvait il y a quelques semaines en visite officielle que le président des Etats-Unis s’est permis une fois encore de tancer l’Iran et ses velléités de se doter de la bombe atomique. Autrement dit, c’est depuis les capitales de deux pays qui, en violation flagrante de tous les traités internationaux, ont l’arme atomique que le président de la seule puissance qui a eu recours à cette arme s’inquiète des dangers que représenterait l’hypothétique bombe nucléaire iranienne !

La future et hypothétique bombe iranienne serait-elle plus dangereuse que celles, bien réelles, que détiennent Inde et Pakistan, mais aussi les membres permanents du conseil de sécurité de l’ONU ou encore Israël ? A moins de penser que le fond du problème ne serait pas celui de la bombe mais celui de qui la possède...

Dignes d’atomique donc les gouvernements de Grande Bretagne et des USA, ceux qui ont déclenché la guerre contre l’Irak ; dignes aussi ceux de France et Russie aux multiples exploits en Afrique pour les uns et en Tchétchénie pour les autres. Dignes d’atomique aussi Israël, le champion toutes catégories de la violation de la légalité internationale et, depuis peu, dignes aussi le Pakistan et l’Inde ! Mais pas l’Iran !

Ce constat n’autorise pas pour autant à invoquer le droit de chaque pays à se doter de l’arme atomique. Au contraire, l’exigence iranienne ne pourra être combattue que selon la méthode qui fut celle du mouvement contre l’installation des euromissiles au début des années 1980, à savoir, le désarmement atomique unilatéral. C’est la destruction des arsenaux nucléaires existants qui peut, seule, priver de légitimité l’exigence iranienne.

La relance d’une campagne pour le désarmement nucléaire redevient ainsi de première importance. Elle le devient d’autant plus que le recours à des « bombes atomiques tactiques », à savoir utilisables sans avoir à craindre les « dégâts collatéraux » qui furent ceux de Hiroshima et Nagasaki est de plus en plus ouvertement évoqué par la doctrine militaire étasunienne.

La fabrication de ce type armes viendrait étoffer l’arsenal des Etats-Unis -dont les dépenses militaires représentent plus de la moitié des dépenses militaires mondiales- dans la perspective de grosses crises régionales.

Elle s’ajouterait à la multiplication de leurs bases militaires dans le monde. A la veille de la guerre contre l’Irak, les Etats-Unis en avaient dans une soixantaine de pays distincts. Avec celles installées depuis à Barhein, au Quatar, à Oman et, désormais, en Irak, ce nombre a encore augmenté.

La construction en cours d‘une nouvelle base au Paraguay en dit long sur leur fonction. C‘est au moment même où les salarié.e.s et les opprimé.e.s de la Bolivie voisine -l’un des pays les plus pauvres du monde- commencent à prendre leur avenir en main, en empêchant la privatisation de l’eau, en exigeant la nationalisation des hydrocarbures, que le gouvernement des Etats-Unis fait construire des pistes d’aviation permettant le décollage et l’atterrissage des bombardiers B52.

C’est pourquoi l’impérialisme doit être désarmé : en l’obligeant à quitter l’Irak, en relançant la lutte pour le désarmement atomique, en organisant de larges campagnes pour le démantèlement de ses bases militaires et de l’OTAN.

http://www.labreche.ch/index.htm


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
> A chacun sa bombe ou désarmer l’impérialisme ?
25 avril 2006 - 23h58

La guerre a sévi dans des zones peuplées par des peuples faibles et arriérés ; elle a abouti à la participation de l’Afrique, de la Polynésie et de l’Asie, et ouvert la voie à la guerre actuelle. Mais, comme aucune guerre n’a éclaté en Europe depuis 1871, quoiqu’il y ait eu des conflits limités mais aigus, les petits bourgeois se sont bercés d’une douce illusion : l’existence et le renforcement continuel d’une armée nationale garantissaient la paix et permettraient un jour l’adoption d’un nouveau droit international. Les gouvernements capitalistes et le grand capital ne se sont évidemment pas opposés à cette interprétation « pacifiste » du militarisme. Pendant ce temps-là, les préparatifs du conflit mondial battaient leur plein, et bientôt la catastrophe se produirait.

Léon Trotsky

Le pacifisme, supplétif de l’impérialisme

juin 1917


che



> A chacun sa bombe ou désarmer l’impérialisme ?
30 avril 2006 - 10h56

quand le vrai problème est posé comme c’en est le cas ici, les ou la solution apparaît d’elle-même à l’évidence ; ne pas oublier également que le TNP prône ,à part la non-prolifération , le désarmement nucléaire général et complet ; personne ne le rappelle en Occident " !







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite
Une trahison indicible de la France
mercredi 28 avril
de Collectif Bellaciao
3 commentaires
28 avril 2021 : 7 réfugiés politiques italiens arrêtés à Paris : Enzo Calvitti, Giovanni Alimonti, Roberta Cappelli, Marina Petrella, Sergio Tornaghi, Giorgio Pietrostefani, Narciso Manenti, trois recherchaient Luigi Bergamin, Maurizio Di Marzio et Raffaele Ventura. Tous accusés d’actes de terrorisme dans les années 70 et 80. Macron heureux : "Je résolu ce problème comme l’Italie le demande depuis des années" Draghi heureux : "Le gouvernement se déclare satisfait de la (...)
Lire la suite
21 avril 1961 - 21 avril 2021 le rêve du « putsch des généraux »...
mercredi 28 avril
de Roberto Ferrario
2 commentaires
A propos de « la tribune des généraux » les signatures on été récolté par Jean-Pierre Fabre-Bernadac, officier de carrière et responsable du site Place Armes et ancien responsable du service d’ordre du Front national entre 1993 et 1994, qui avait initialement publié le texte le 13 avril dernier ou des signatures continuent à être comptabilisés, 30 généraux étaient dénombrés et 2500 militaires étaient au total recensés ce mardi. Après ca le 21 avril la tribune à été publié sur Valeurs (...)
Lire la suite