Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
24 mai, 20H : grand meeting à Lille avec Manon Aubry et Jean-Luc Mélenchon (video live)
vendredi 24 mai
de La France Insoumise
La France Insoumise vous donne rendez-vous ce soir à 20h sur https://bellaciao.org/fr/ pour visionner le grand meeting de Lille pour terminer cette belle campagne des européennes avant le scrutin à un tour du 26 mai ! (ENTRÉE LIBRE) Manon Aubry, tête de liste, Leila Chaibi, candidate, Anne-Sophie Pelletier, candidate et Julien Poix, candidat, seront accompagnés des députés Ugo Bernalicis, Adrien Quatennens et Jean-Luc (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Campement Paris
de : Anna Maria Merlo
dimanche 23 juillet 2006 - 18h24 - Signaler aux modérateurs
3 commentaires
JPEG - 59.3 ko

Le nombre des Sdf logés par la Mairie dans des tentes montées le long des rues augmentent dans la capitale. Un phénomène rendu plus visible par les manifestations estivales

de Anna Maria Merlo, Paris Traduit de l’italien par karl&rosa

Jeudi 20 juillet ouvre le nouveau "Paris-Plages", un mois de plages artificielles avec des activités sportives, des chaises longues, des bars et de la musique sur les berges de la Seine, étendues cette année à la Rive gauche jusqu’à la Bibliothèque François Mitterrand, où vient d’être inaugurée (et tout de suite fermée, mais elle devrait rouvrir demain) la nouvelle piscine à ciel ouvert qui flotte sur la Seine. Mais, pour installer "Paris-Plages" la mairie a dû déloger les occupants habituels des rives de la Seine : les Sdf, de plus en plus nombreux. "Les groupes qui sont en contact avec les Sdf leur ont demandé de se déplacer" explique-t-on à la mairie, sans préciser où.

Quiconque prend un bateau-mouche sur la Seine ne peut pas ne pas voir qu’entre la tour Eiffel et Notre Dame, sur un parcours déclaré patrimoine mondial par l’Unesco, des dizaines de personnes vivent sous tentes. Ce sont des canadiennes de la marque Quechua, que Médecins du Monde a distribuées l’hiver dernier. L’idée était de lancer un signal d’alarme, de faire une dénonciation pour secouer l’opinion publique, par une opération baptisée "igloo". Mais peu à peu la ville s’est habituée à ses tentes. Il y en a aux Halles, devant et derrière Beaubourg, le long des canaux Saint Martin et de l’Ourcq, sur les grands boulevards.

Médecins du Monde en avait distribué 300 au début de l’hiver, il semble qu’aujourd’hui elles soient devenues 500. « Nous constatons un phénomène de précarisation » affirme Mylène Stambouli, qui à la mairie de Paris est chargée des questions de l’exclusion. Les Sdf sont environ 10 000 à Paris. Des personnes qui se débrouillent entre des squat, des grabats de fortune dans la rue, des hôtels à bas prix, des centres sociaux. La mairie a affecté cette année 50 millions d’euros pour éviter la réduction de mille places d’accueil, comme chaque été. Le Secours catholique a lancé une campagne d’affichage dans les rues pour faire face à la précari-été.

L’opération « igloo » commence à être critiquée, parce qu’elle s’est transformée de manifestation de dénonciation en solution stable pour beaucoup. Selon Xavier Emmanuelli, fondateur du Samu social, « elles clouent le Sdf à la rue. Un mois dans la rue veut dire trois mois de travail pour la réinsertion. Mais s’ils s’habituent, que faire ? » Les associations qui gèrent les centres d’accueil signalent une diminution des demandes. Comme si habiter une tente dans la rue était désormais considéré comme une solution stable.

La Préfecture invoque la loi : « Humainement légitimes, les tentes posent un problème d’ordre public et de respect de l’environnement. A Paris, le camping est interdit. Il est difficile de tolérer le maintien de ce dispositif ». Les habitants protestent à cause des ennuis causés par ces présences. Les tentes dans Paris sont la pointe d’un iceberg bien plus consistant qui est en train de s’enraciner dans la région parisienne et qui ne concerne plus les populations marginales, comme les Sdf, mais des travailleurs en majorité précaires, qui avec un salaire autour de 1000-1200 euros n’arrivent pas à obtenir un petit appartement en location. « En cinq ans - dénonce-t-on à la Fondation Abbé Pierre - les situations bizarres, les logements de fortune ou les campings utilisés comme logements se sont notablement développés ».

Une autre association qui s’occupe des populations pauvres, Coup de main, explique que « des Français, intégrés mais en difficulté, s’installent un peu partout ». Les pouvoirs publics font semblant d’ignorer le problème. Mais certains maires de communes où se trouvent des campings transformés en résidences fixes commencent à soulever le problème. « Tout terrain ouvert toute l’année accueille des résidents permanents » a relevé une urbaniste, France Poulain, qui a rédigé un « Guide du camping caravaning » dans la région Île de France. Les personnes vivant toute l’année dans les campings restent cachées, parce que transformer un lieu de vacances temporaire en résidence stable est interdit.

Ainsi beaucoup ont perdu par exemple leur droit de vote, parce qu’ils ne peuvent pas donner une adresse légale. Selon un premier recensement de ce type de résidence réalisé par les associations pour le droit au logement, dans le département 91, aux portes de Paris, ils seraient 1700 à vivre dans des baraques de fortune. Dans le département 77, plus de 1500 familles se débrouillent, dans des cabanes à jardin ou dans des camping-cars. Dans certaines communes, un terrain communal est mis à la disposition des « campeurs involontaires », manque d’HLM. A La Ferté-Alais, une commune de la banlieue parisienne, la mairie a acheté un camping pour le rénover et l’offrir aux familles qui n’arrivent plus à payer la location d’un logement plus décent.

Les propriétaires des campings gardent le silence - louer un espace à longueur d’année est illégal - mais ils se sont rués sur l’affaire. Leur fédération admet : « Certes, il y a des cas. Dans les départements 95, 78, 77. Des provinciaux, des divorcés, de jeunes couples, des familles : la plupart sont des salariés, exclus du marché des locations parce qu’ils manquent des garanties à donner aux propriétaires ».

http://www.ilmanifesto.it/Quotidian...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
> Campement Paris
23 juillet 2006 - 22h38

Disparition des derniers bidonvilles en France : vers 1975
Disparition de l’affreuse menace bolchevique : vers 1990
Réapparition des bidonvilles en France : vers 2005

c’est réglé comme du papier à musique tout ça...



> Campement Paris
26 juillet 2006 - 23h30 - Posté par

"le camping est interdit à Paris"la connerie aussi mais elle prolifére surtout à la préfecture accompagnée par l’inhumanité.Le ducon préfectoral n’a pas compris,ou fait semblant de pas comprendre,que ce ne sont pas des touristes.
"parisiens de la misére
nous allons être gouvernés
par des mouchards et des gendarmes
des sabres peuple et des curés"
et par des préfets débiles
et des maires séniles.
Jean Claude des Landes


> Campement Paris
26 juillet 2006 - 23h25

"vous voulez les misérables secourus, moi je veux la misére supprimée." Victor Hugo

Si les bobosociaux parigo-plagistes ne veulent plus voir la misère, qu’ils s’appliquent à la supprimer lorsqu’ils ont le pouvoir.
Les SDF n’ont pas grand chose, leur supprimer les précarises encore plus...
Il vaut mieux un logement qu’une tente, mais il vaut mieux une tente que rien...

A.D.






60 ans de solitude ? / C’est ‘heure de l’mettre
samedi 25 - 22h24
de : Hdm
Belle convergence jaune et verte à Angers ce samedi 25 mai
samedi 25 - 22h05
de : Le Cercle 49
26 MAI : CE VOTE EST IMPORTANT, MÊLEZ-VOUS-EN !
vendredi 24 - 12h07
de : Jean-Luc Mélenchon
1 commentaire
FETE DE SOUTIEN AUX POSTIER-ES DU 92 : 14 MOIS DE GREVE
vendredi 24 - 09h22
JOURNALISTES À LA DGSI… DÉMOCRATIE EN DANGER
vendredi 24 - 08h18
de : Communiqué commun CGT Police et Info’Com CGT
24 mai, 20H : grand meeting à Lille avec Manon Aubry et Jean-Luc Mélenchon (video live)
vendredi 24 - 07h52
de : La France Insoumise
Là, on est passé, au delà de l’ignominie, il n’y a plus de mot, : ACCUSÉE DE VIOLENCES... EN FAUTEUIL ROULANT (vidéo)
vendredi 24 - 00h08
de : nazairien
1 commentaire
Marxisme-Léninisme, Marx, Lénine, ML, en deux mots, c’est quoi ? (Partie 2)
jeudi 23 - 23h06
de : Lepotier
4 commentaires
POST 52 : SYNDICALISME INTERNATIONAL POUR UN AUTRE MONDE
jeudi 23 - 22h55
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Au-delà du congrès de la CGT : le syndicalisme au défi du « libéralisme »
jeudi 23 - 20h43
de : Eve76
Revue de la semaine #93 – Spéciale européennes : 26 mai, campagne, vote, attaques médiatiques (video)
jeudi 23 - 12h04
de : Jean-Luc Mélenchon
"J’ai honte de ce gouvernement" : le scénariste de la BD "Les Vieux fourneaux" refuse la médaille des Arts et les Lettre
jeudi 23 - 11h21
de : Wilfrid Lupano
2 commentaires
Manon Aubry invitée de RTL du 23 mai 2019 (video)
jeudi 23 - 10h59
de : La France Insoumise
Valentine Oberti révèle avoir été convoquée par la DGSI comme 7 autres journalistes (video)
jeudi 23 - 09h04
L’inquiétante convocation d’une journaliste du « Monde » pour des articles sur l’affaire Benalla
jeudi 23 - 08h53
de : Luc Bronnel
CLIP OFFICIEL DE LA FRANCE INSOUMISE POUR LES ÉLECTIONS EUROPÉENNES (video)
jeudi 23 - 08h09
de : La France insoumise
DGSI et journalistes : la récidive !
jeudi 23 - 08h04
de : Syndicat National des journalistes
Brésil : « la résistance, après avoir été glacée par le résultat de l’élection, est en train de reprendre des forces »
jeudi 23 - 07h43
Glières ; Résister encore et encore face à l’ oppression qui mène à l’Holocauste de la Terre
mercredi 22 - 22h33
de : CRHA via jyp
Meeting de Toulouse avec M. Aubry, JL. Mélenchon et M. Bompard (video)
mercredi 22 - 07h55
de : La France Insoumise
1 commentaire
Marxisme-léninisme, Marx, Lénine, ML, en deux mots, c’est quoi ? (Partie 1)
mercredi 22 - 02h56
de : Lepotier
16 commentaires
Lambert : Pitié ou Empathie.
mardi 21 - 19h11
de : L’iena rabbioso
2 commentaires
Conférence de presse de Manon Aubry et Jean-Luc Mélenchon (video)
mardi 21 - 13h01
CATASTROPHISME, ADMINISTRATION DU DÉSASTRE ET SOUMISSION DURABLE
mardi 21 - 08h50
de : Ernest London
CGT : un congrès pour rien ?
lundi 20 - 18h15
VENEZUELA ! Tentatives de génocide des Etats-Unis ?
lundi 20 - 17h36
de : JO
Manifestation du 18 mai à #SAINTNAZAIRE #ACTE27 Résumé de la journée #GILETSJAUNES (vidéo)
lundi 20 - 16h37
de : nazairien
FAIT DU JOUR Les gilets jaunes passent à l’action contre la répression et les violences policières
lundi 20 - 14h28
de : jean 1
GILETS JAUNES à REIMS : Les brutes macronistes dans leurs oeuvres ? (video)
dimanche 19 - 09h25
de : JO
La stratégie horizontale.
samedi 18 - 16h38
de : L’iena rabbioso
2 commentaires
Jean-Claude Kaufmann, sociologue. Les gilets jaunes ne sont que le début d’autres surprises à venir (vidéo)
samedi 18 - 14h32
de : nazairien
2 commentaires
LUNDI MATIN PAPIER #4 - Gilets jaunes : un assaut contre la société
samedi 18 - 14h04
de : Ernest London
Gilets jaunes : la révolte inattendue, la révolte des "Gueux".NOUS SAVONS QU’IL EXISTE UN PEUPLE EN FRANCE (vidéo)
vendredi 17 - 21h58
de : nazairien
1 commentaire
52éme congrès confédéral CGT La structure CGT-Police n’a pas le droit à l’expression !
vendredi 17 - 12h12
de : CGT-Police
2 commentaires
52E CONGRÈS DE LA CGT : LE DOYEN DES SYNDICATS EMPÊCHÉ D’INTERVENIR !
vendredi 17 - 09h01
de : Info’Com-CGT
GOODYEAR : LA SEULE LUTTE QUE L’ON EST SUR DE PERDRE EST CELLE QUE L’ON LE MÈNE JAMAIS . (video)
vendredi 17 - 08h58
de : Mickael Wamen
Comment (et pourquoi) le Rassemblement national a "retourné" un élu de la France Insoumise
vendredi 17 - 08h52
de : Maxence Lambrecq et Olivier Bénis
3 commentaires
Gilets jaunes à Toulouse : accusée pour avoir bousculé des policiers avec son fauteuil roulant (video)
vendredi 17 - 08h37
Violences policières : les images décryptées (video)
vendredi 17 - 08h20
de : Arthur Carpentier
26 actes et toujours pas de Molière (video)
jeudi 16 - 23h04
de : Gilets jaunes intermittents chômeurs précaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Il faut avoir une parfaite conscience de ses propres limites, surtout si on veut les élargir. Antonio Gramsci
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite
Tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai...
vendredi 4 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
C’est une photo prise par Baker 5 minutes avant que tu tombe... Avec ton sourire magique, Marceline Lartigue Ma compagne, mon amour, mon amie, ma camarade tu me manque, tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai, avec tout mon courage et ma force je suis pas arrivé a empêcher la faucheuse de faire son salle boulot, tout le temps ensemble sur les barricadés contre les injustices de cet monde, aujourd’hui je part a manifester pour (...)
Lire la suite
13 Mars ! Déjà 8 ans que Jean Ferrat nous quittait emportant ses rêves inachevés d’un monde meilleur (video)
mercredi 14 mars
de Roberto Ferrario
Jean Ferrat, auteur-compositeur né le 30 décembre 1930 à Vaucresson (Seine et Oise) et mort le 13 mars 2010 à Aubenas (Ardèche) est intimement lié à la commune d’Ivry-sur-Seine, où il a vécu 40 ans. En octobre 1960, il s’installe avec sa compagne Christine dans un petit appartement du 129, rue de Paris (plus tard renommée avenue Maurice Thorez), qui servira de cadre à plusieurs reportages lui étant consacrés, dont cet extrait de l’émission "Au delà de l’écran" (...)
Lire la suite