Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Honte à Michel Onfray

de : JPL - Manosque
vendredi 16 février 2007 - 14h40 - Signaler aux modérateurs
6 commentaires

L’histoire est faite de contradictions et celle du PCF en particulier n’y échappe pas. Mais ce qu’un auteur engagé dans un débat retient de cette histoire afin de le valoriser est une porte ouverte sur les sentiments qui l’animent. De ce point de vue la litanie anticommuniste de Michel Onfray ne manque pas d’effrayer. Non pas que les questions évoquées ne doivent faire débat ...mais parce que le regard partiel qu’il porte sur l’histoire du PCF est celui de ses pires ennemis. Et cela transpire la haine ... Alors, pour n’aborder qu’un aspect ... mais peut-être le plus odieux ... écoutons Marie-Claude Vaillant-Couturier :

" … parmi les otages fusillés au Mont-Valérien les 22 et 30 mai, les 11 août et 21 septembre 1942 nombreux étaient mes camarades de combat. Nous avions été arrêtés dans la même affaire par le service des Renseignements généraux dépendant de Pétain et livrés à la Sipo.SD (Services de sécurité et police de sûreté) dont Lischka était, entre autres, chef du service responsable pour les camps d’internement et l’exécution des otages pour toute la France.

Les noms figurant sur les listes d’otages publiées sont pour moi des hommes que je revois vivants.

Je revois les yeux si bleus de Politzer, le fin visage de Jacques Decour. J’entends la voix de Politzer nous disant par les canalisations de la prison de la Santé, quelques jours avant d’être fusillé, qu’il avait maintenant son livre sur des problèmes philosophiques entièrement en tête et que s’il avait du papier et un crayon il pourrait l’écrire d’un seul trait. Le 22 juin, j’ai pensé qu’avec sa vie c’était un morceau de notre patrimoine culturel que les nazis nous arrachaient

J’entends le vibrant adieu de Dalidet, si plein de vie et de courage, passant devant ma porte le 30 mai.

Pour ceux qui ont été emmenés les 11 août et 21 septembre de Romainville où nous avions été transférés, nous n’avons su que quelque temps après qu’ils avaient été fusillés. Toutes les femmes ont été déportées à Auschwitz, presque toutes y sont mortes comme Danièle Casanova.

Impossible de lire sans en être bouleversé les cyniques recommandations consignées lors d’une réunion des responsables des exécutions, sous la présidence du Sturmbahnführer S.S. Laube.

Le paragraphe 5 recommande « de trouver pour les futures mesures de représailles des cordes, poteaux, cercueils et de la sciure de bois en suffisance ». Le paragraphe 6 indique : « Il est d’usage d’offrir aux membres des pelotons d’exécution des rafraîchissements pendant les pauses entre les différentes exécutions. On recommande de tenir à leur disposition des cigarettes ou de l’eau-de-vie pour les remettre de leur ébranlement subi ».

Laube est témoin au procès contre Lischka, Hagen et Heinrichsohn.

Mais, en plus de l’émotion qu’ils suscitent, les documents réunis par Maître Klarsfeld (Le Livre des otages - Les éditeurs français réunis - 1979) sont d’une exceptionnelle importance par ce qu’ils démontrent.

Les autorités hitlériennes considéraient les communistes comme leurs ennemis irréductibles – la grande majorité des otages sont des communistes y compris quand ils sont désignés uniquement comme Juifs – c’est frappant dans le cas des otages fusillés le 15 décembre 1941 – ce n’est pas nous qui faisons cette distinction raciste entre des résistants.

Von Stülpnagel reconnaît que la répression n’a pas fait diminuer l’activité des communistes, au contraire elle s’est constamment amplifiée.

Le but des responsables nazis en désignant comme otages essentiellement des communistes et des Juifs était de les isoler de l’ensemble du pays.

Laube reconnaît dans une note du 7 janvier 1943 qu’ une partie très importante de la population de la France a une attitude négative à l’égard de l’Allemagne ». Il n’a pas été possible de dissocier les communistes de la Résistance, au contraire, celle-ci n’a fait que s’élargir et s’unir.

Une autre remarque que permet la publication des listes d’otages, quand y est mentionnée l’activité de chacun, c’est que nombre d’entre eux ont été arrêtés par la police de Pétain pour une activité résistante antérieure au 21 juin 1941. C’est le cas notamment parmi les fusillés du 15 décembre 1941 de Gabriel Péri arrêté le 18 mai 1941.

Berthier Julien est condamné le 12.11.40 pour distribution de tracts, Schipke Herman est arrêté le 4 octobre 1940 pour avoir collé des papillons communistes. Zajdorf Alje condamné le 8 mai1941 pour distribution de tracts. Arrêtés pour le même motif les jeunes communistes Martin Roland le 20 octobre 1940 et Huart Gaston le le 4 mars 1941 seront fusillés le 7 mars 42. C’est une réponse à ceux qui prétendent que nous n’avons commencé la résistance qu’après l’invasion de l’URSS.

La résistance armée était impossible sans soutien populaire. La propagande par tracts et journaux clandestins avait pour tâche de créer les conditions psychologiques de la lutte. Il est vrai que l’agression contre un pays aussi vaste et puissant que l’URSS apparaissait comme devant rendre l’Allemagne hitlérienne plus vulnérable. Cela créait les conditions pour passer de la propagande à l’action directe. Pour les communistes, il y avait aussi le sentiment de solidarité avec la victime de l’agression, le premier pays qui avait aboli le capitalisme ... "

On le voit, Marie-Claude Vaillant-Couturier n’élude pas certaines questions ... mais elle ne se trompe pas sur l’essentiel, sur ce qu’il faut retenir, d’abord et avant tout, d’une histoire dont le PCF n’a pas à avoir honte ... même s’il convient d’en examiner certaines zones d’ombre. Ce que l’on choisit de retenir n’est jamais innocent. JPL - Manosque


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Honte à Michel Onfray
16 février 2007 - 15h30

Si jaques Perreux n’avait pas honte de s’afficher au coté de ce"philosophe" il pourrait lui aussi parler de Vaillant Couturier comme il ose s’en réferer ce matin dans une tribune libre de l’humanité pour affliger son parti et en général le communisme francais !
Nous ne partageons pas en effet les mêmes valeurs oser parler -de milliers de militants communistes aux cotés de Bové- ,c’est faire insulte au vote de décembre que lui même et ses amis avaient dénigré - transformer un vote légitime et minoritaire en faveur du retrait de MGB en soutien à la candidature anticommuniste de bové ( tel que l’imagine onfray) est un tour de passe passe que j’abandonne à la "philosophie" de ces messieurs ! et dire qu’ils vont passer à la trappe dans quelques mois est ce bien raisonnable de polémiquer avec ça !



Honte à Michel Onfray
16 février 2007 - 18h18

Les communistes ont un passé et c’est déjà ça car il permet d’envisager l’avenir
Onfray n’a qu’un présent c’est peu, ridiculement peu !

Quand Maie Paul Vaillant Couturier a souhaité passer la main de son mandat elle a fait campagne aux côtés de celui qu’elle affectionnait : Georges Marchais quant à Perreux c’est qui ce Perreux au fait ?



Honte à Michel Onfray
16 février 2007 - 19h16 - Posté par

Pourquoi votre censure sur le rappel des temps heureux où TOUS les élus du PCF reversaient à leur Parti grande partie de leurs émoluments, étaient désignés par leurs sections et cellules locales qui tout naturellement contrôlaient leurs activités.
A cette époque, il était inimaginable qu’un député "communiste" en activité puisse choisir seul son dauphin comme héritier "légataire" de son mandat.


Honte à Michel Onfray
16 février 2007 - 20h41 - Posté par

Onfray vient de passer brillament son Brevet d’anticommunisme primaire !
Il peut désormais postuler à la succession de BHL ,Finkielkraut,ou Gluksman.

Mustou


Honte à Michel Onfray
17 février 2007 - 18h45

Mais où peut-on trouver ce fameux article d’Onfray, SVP ?

CDRHUM



Honte à Michel Onfray
18 février 2007 - 01h46 - Posté par




accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
14e festival des Canotiers mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021
lundi 5 juillet
L’association Ménil Mon Temps présente le 14e festival Les Canotiers, « cinéma et concerts en plein air », qui se déroulera du mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021 sur le parvis de l’église de Ménilmontant. Au programme : Des concerts (20h30) : Mer 7 : Dominique Grange et Mymytchell, avec Jonathan Malnoury (guitare) et Alexis Lambert (accordéon). Jeu 8 : Cheikh Sidi Bemol (solo). Ven 9 : TyArd, [Duo Électro-Pop]. Dim 11 : M.A.J, [Duo Électro-Folk’n’Roll]. (...)
Lire la suite
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite