Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Mineur, fils de mineur, fier d’être communiste. Lettre ouverte à Michel Onfray

de : Achille Blondeau
samedi 3 mars 2007 - 15h02 - Signaler aux modérateurs
15 commentaires
JPEG - 48 ko

de Achille Blondeau, résistant, syndicaliste.

Quand une énormité était proférée devant elle, ma mère disait : "il vaut mieux entendre cela que d’être sourd".

Si elle avait pu prendre connaissance des énormités proférées dans Libération par Michel Onfray, atteint d’un violent délire anticommuniste, elle aurait inévitablement conclu : "il vaut mieux lire cela que d’être aveugle."

Trop c’est trop. Je m’insurge avec vigueur, avec colère, contre cette monstrueuse calomnie : "la classe ouvrière a été le cadet des soucis du Parti communiste".

Elle est tellement énorme qu’aucun idéologue anticommuniste n’avait osé l’énoncer. Michel Onfray, qui croit sans doute ainsi bien servir José Bové, l’a osé !

Mon père était un mineur communiste.

Il fut un des artisans du Front populaire dans les mines du Nord. Les communistes furent dans tout le pays à la pointe de la grande grève générale de juin 1936 qui amena, entre autres, les 40 heures et les congés payés.

Le Parti communiste m’a d’abord conduit à la Résistance à l’occupant nazi, puis à agir pour la défense des travailleurs, ce qui m’a amené à militer à l’organisation syndicale des mineurs à laquelle j’ai voué ma vie. Mon père spirituel a été Henri Martel, député du Douaisis, légendaire dirigeant syndical des mineurs, dont les deux fils, Germinal et Henri, furent fusillés par les nazis.

C’est un ministre communiste, Marcel Paul, qui fut, au bout de la chaîne, l’artisan décisif pour la nationalisation des houillères et l’adoption par le Parlement du statut du mineur. C’est un autre ministre communiste, Ambroise Croizat, qui promulgua la Sécurité sociale minière (et aussi la Sécurité sociale qui, malgré les atteintes qu’elle a subies, demeure un exemple pour le monde entier). Michel Onfray peut invoquer l’excuse qu’il n’était pas né à l’époque. Mais alors, qu’il se renseigne.

J’ai été un dirigeant national de la Fédération des mineurs de la CGT. J’en ai été le secrétaire général de 1968 à 1980 qui vit mon départ en retraite. Dans toutes les grandes luttes revendicatives que la corporation minière a menées, j’ai naturellement trouvé le PCF à ses côtés.

Je cite (pardon pour les nombreux oublis) : la grève générale de 1948 contre le démantèlement du statut du mineur, la grève générale de 1953 contre les décrets Laniel, la grande grève générale des mineurs de 1963 (1), les grèves d’Aubrives (1961) et Decazeville (1961-1962) Ladrech (Gard) début 1980 et (force est de dire etc. ).

J’ai toujours vu le PCF et ses élus aux côtés des mineurs.

On peut naturellement apporter des critiques à l’action de ce parti politique depuis sa naissance. Je suis prêt à en débattre, avec n’importe qui et n’importe où (salle de réunion, télé, radio, presse etc.), j’attends les offres.

Je pourrais encore écrire des pages et des pages sur la situation passée, je préfère conclure en disant : j’ai été communiste tout gosse (2). J’ai adhéré aux Jeunesses communistes clandestines en octobre 1940. Cela me fait près de soixante-sept ans de Parti, de « dévot communiste » pour reprendre les termes de Michel Onfray, moi qui n’ai jamais eu aucun rapport avec la religion. De ces soixante-sept ans de vie militante, j’en ai tiré une certitude : seul le Parti communiste a su défendre en tous lieux et en tous temps les intérêts généraux de la classe ouvrière.

C’est pourquoi, en conclusion, je voudrais dire à tous les salariés : « les avantages sociaux dont vous bénéficiez et dont certains sont sérieusement menacés par Sarkozy et consorts, sont le résultat des luttes dont les communistes ont été les meilleurs artisans et les meilleurs dirigeants. Rien n’est acquis définitivement mais, croyez-moi, il est plus facile de défendre des droits acquis que d’en acquérir d’autres. Alors, ne laissez toucher à aucun de vos droits.

On les menace au nom du modernisme et on veut vous ramener aux débuts du capitalisme industriel. Rejetez les charlatans, défendez vos droits et luttez pour en obtenir d’autres. Les richesses produites par le travail le permettent. »

Nous sommes près de l’élection présidentielle. Le choix du bulletin de vote n’est pas toujours facile. Malheureusement, le camp antilibéral n’a pas trouvé de candidat unique. Quel que soit le souhait que nous ayons pu exprimer, les uns et les autres, il y a peu de temps, quels que soient les regrets que l’on puisse avoir devant la dispersion des candidats, pour moi le choix est clair : c’est celui de Marie-George Buffet, désignée majoritairement par les comités antilibéraux, et ratifié à plus de 80 % par les membres de son parti.

Il n’y a aucune équivoque, les grands changements antilibéraux auxquels j’aspire et qui nécessiteront encore d’autres luttes importantes passent par le vote au premier tour en faveur de Marie-George Buffet et au second tour par le vote anti-Sarkozy.

(1) 1963 : Quand toute la mine se lève, d’Achille Blondeau, Éditions Messidor.

(2) J’ai été communiste tout gosse, d’Achille Blondeau, Éditions le Geai bleu.

http://www.humanite.presse.fr/journ...


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Mineur, fils de mineur, fier d’être communiste. Lettre ouverte à Michel Onfray
3 mars 2007 - 16h45

entre onfray et un MONSIEUR comme achille ya pas photo

L’un parle de CE QU’IL A CECU

L’autre de CE QU’IL PRETEND CONNAITRE EN INSULTANT

La difference c’est L’INTELLIGENCE LA PROBITE ET LE TRAVAIL CAR JE DOUTE QU’ONFRAY SACHE CE QUE CELA VEUILLE DIRE ET TOUTE CHOSES QU’IL IGNORE

louis coconuts



Mineur, fils de mineur, fier d’être communiste. Lettre ouverte à Michel Onfray
4 mars 2007 - 19h35 - Posté par

il faut seulement ignorer , nous on sait qu´on est la et qu ´on va depasser ce probleme coco et gauche ; si chacun y met un peu du sien ; coco et de gauche (et en plus j´en suis fier ) Bien a Vous tous, la propagande est aussi la : il faut une nouvelle ouverture a gauche et que l´on se rassemble sur la gauche europeenne ,apres cette election presidentielle ou la gauche devra remettre tout carte sur table pour qu´on puisse avancer mieux ensuite. J-F coco syndique et altermondial


Mineur, fils de mineur, fier d’être communiste. Lettre ouverte à Michel Onfray
3 mars 2007 - 17h11

Quand le PARTI Communiste s’est effondré, et que la droite a cru qu’il était rayé de la carte politique, j’ai dit : " et pourtant c’est un parti d’avenir, car tôt ou tard, il faudra aller dans ce sens". Le jour où tous les salariés se diront que c’est eux qui créent toutes les richesses du pays, et qu’il est normal de se partager les fruits du travail, alors la politique changera. Parce qu’enfin, à la lumière de ce qu’on voit en ce moment, on est en droit de se demander s’il est légitime de donner l’initiative d’entreprendre à un seul type ? Plus ça va et plus je remets en cause la validité et la légitimité du MEDEF.

Le PARTI COMMUNISTE vaut beaucoup mieux que 3 %, dans notre pays. Il devrait être un parti incontournable dans l’échiquier politique, mieux placé que Bayrou qui n’est que du vent. Et Michel Onfray me désole de plus en plus. On n’a pas le droit de cracher comme ça sur les Communistes, en raison du rôle primordial qu’il ont eu dans les avancées sociales. Merci à vous.



Mineur, fils de mineur, fier d’être communiste. Lettre ouverte à Michel Onfray
3 mars 2007 - 17h40 - Posté par

Bravo !!!!

Ne laissons plus ces bobos nous cracher dessus !

Fiers d’être communistes !!!!

http://mjcf13.gauchepopulaire.fr/in...


Mineur, fils de mineur, fier d’être communiste. Lettre ouverte à Michel Onfray
3 mars 2007 - 17h56 - Posté par

je viens de découvrir vote site :
merci de la part d’un "vieux" militant, vous reprenez le flambeau et le portez bien haut,
çà fait chaud au coeur.

salut et fraternité

Roger de ANDRADE de Pluvigner en Morbihan


Mineur, fils de mineur, fier d’être communiste. Lettre ouverte à Michel Onfray
3 mars 2007 - 22h44

Oh ! Le beau "Coup de talon" que voici !

Achille, je ne suis pas de ta génération, ni de la région des "Gueules Noires", mais j’ai la même Certitude que la tienne, et la même Fierté !

Fils de ’Mineur de fond des Mines de Fer de Lorraine’, et petit-fils spirituel de ces anarcho-communistes venus d’Italie, cravachés par la misère, ces futures "Gueules Rouges" jusqu’aux dents, Créateurs ’dans l’action’, dès 1920, des premières Organisations Communistes et Syndicales dans chaque Puits de Mine de l’Est de la France... Oui, je me souviens...

Cette "Mémoire" de génération en génération, je la porte au tréfonds de mes neurones, moi aussi, et veux, pour le moins, la voir ’respectée et reconnue’.

MERCI À TOI, ACHILLE, MERCI À TOUS qui surent lever "le poing des vieilles batailles" et cette "RAGE DE VIVRE" malgré l’adversité et les coups !

R . B http://wwwlavie.over-blog.com



Mineur, fils de mineur, fier d’être communiste. Lettre ouverte à Michel Onfray
3 mars 2007 - 23h38 - Posté par

Rassurez-vous "le temps des bagarres" ,comme autrefois, reviendra, le MEDEF et les politiques de droite, créant eux-mêmes les conditions pour que ça pète ! Ces gens-là n’ont pas encore compris que les salariés se lèvent, sont debouts et que si le virage vers le social n’est pas amorcé, ça castagnera. Il y a des limites à tout !!!


Mineur, fils de mineur, fier d’être communiste. Lettre ouverte à Michel Onfray
4 mars 2007 - 01h45

POUR COMPLETER CE QUE DIT A.BLONDEAU,

LIRE "L’AURORE SE LEVE AU PAYS NOIR"

JMP-38 SEYSSINET



Mineur, fils de mineur, fier d’être communiste. Lettre ouverte à Michel Onfray
4 mars 2007 - 09h48

Taper sur le PC c’est l’activité à la mode actuellement.
Cela leur passera dès que le PC fera des bons scores aux élections !
VOTEZ MG BUFFET !



Mineur, fils de mineur, fier d’être communiste. Lettre ouverte à Michel Onfray
4 mars 2007 - 15h54 - Posté par

Il y a un truc que je comprends pas, on est en train de faire dans les médias, un matracage incroyable sur le stalinisme, en montrant du doigt les communistes. Alors une question toute bête me vient à l’esprit : le PCF présenterait-il un véritable danger pour la droite aux prochaines élections ? Si oui, ça voudrait donc dire que les sondages sur MGB sont faux et truqués, et qu’en fait, le chiffre est beaucoup plus élevé que ce qu’il paraît. Mais silence, il faut minimiser le mouvement ascendant...

En tout cas, ça me paraît assez normal que les gens aillent vers la gauche, voyant le peu de cas que les grosses entreprises font des salariés, avec la bénédiction de Sarkozy et Bayrou. Et c’est pas fini, au niveau des restructurations, délocalisations et licenciements. Le soit disant 8 % de chômeurs va vite remonter, libéralisme oblige ! Putain de libéralisme à la con !


Mineur, fils de mineur, fier d’être communiste. Lettre ouverte à Michel Onfray
4 mars 2007 - 20h32 - Posté par

Le pcf est le seul parti qui gêne vraiment la droite parce qu’il est la seule organisation anti libérale qui pèse vraiment dans le rapport des forces contre la toute puissance du capital triomphant !(cf Gattaz, un pcf à 20% et un pcf à 2%). Sans le pcf c’est toute la crédibilité de l’anti libéralisme qui disparaîtrait de notre pays : c’est le poids réel de ce parti qui explique seul l’exception politique française. Voilà pourquoi l’anticommunisme y est et y sera toujours plus virulant et tant mieux ! Alors Onfray...
Seuls des ignorants peuvent se laisser influencer par les effets de manche libertaros hédonnistes d’un philosophe qui n’apporte rien à la pensée française . Ce monsieur qui est incapable de comprendre quoi que ce soit à la grandeur du patrimoine humain déposé dans les religions est tout autant incapable de comprendre quoi que ce soit à la réalité du mouvement historique qu’a été et qu’est encore le communisme. La grossièreté de la pensée de monsieur Onfray s’est manifestée avec éclat dans sa charge anticommuniste, elle n’est pas plus mauvaise ici qu’ailleurs...ailleurs c’est du même niveau !!

Un athée communiste et prof de .... philo !


Mineur, fils de mineur, fier d’être communiste. Lettre ouverte à Michel Onfray
5 mars 2007 - 12h55 - Posté par

.....et c’est pas demain la veille .......


Mineur, fils de mineur, fier d’être communiste. Lettre ouverte à Michel Onfray
4 mars 2007 - 20h14

C’est d’autant plus regrettable quand cela sort de la bouche d’une personne revendiquant la posture critique du philosophe. Onfray, avec ce genre de propos, est sous l’emprise de la plus basse doxa...

L’outrance et la caricature de ses affirmations le décridibilise et la réponse donnée par Achille a, elle, de la hauteur d’esprit.

Le PCF ne prétend pas faire de son histoire un récit angélique ou apologétique. Il y a eu des moments sombres, d’autres très éclairés. Cela mérite un examen sérieux, argumenté et non des philippiques à la petite semaine. Et que les autres partis en fassent de même également...

Marx dans la préface du premier livre du Capital écrivait ceci :

« Tout jugement inspiré par une critique vraiment scientifique est pour moi le bienvenu. Vis-à-vis des préjugés de ce qu’on appelle l’opinion publique à laquelle je n’ai jamais fait de concessions, j’ai pour devise, après comme avant, la parole du grand Florentin :

Segui il tuo corso, e lascia dir le genti ! » (suis ton chemin et laisse dire les gens)

Sans commentaires...

Ghibli



Mineur, fils de mineur, fier d’être communiste. Lettre ouverte à Michel Onfray
5 mars 2007 - 14h25 - Posté par

Achille Blondeau, toi qui as le souci de l’histoire tu sais que c’est une contre-vérité historique d’affirmer que MGB avait la majorité des collectifs derrière elle, les chiffres ont été publiés (pas de majorité pour MGB même en comptant les aujourd’hui fameux "collectifs Champigny" poussés en quelques jours.


Mineur, fils de mineur, fier d’être communiste. Lettre ouverte à Michel Onfray
5 mars 2007 - 18h56

Chapeau bas devant Achille le Bienheureux.
Respect devant tous ces militants qui y ont cru et y croient encore.
Pour avoir fait partie du "Parti", j’ai en mémoire des camarades dévoués aux autres, mais tellement obéissants, tellement soumis aux ordres des cadres du parti, quand ce n’est aux retournements dialectiques de la direction. Avec une naïveté ou un aplomb peu banal, du jour au lendemain, j’en ai vu qui disaient le contraire de ce qu’ils proclamaient la veille. Via l’Huma ou les consignes de la Fédération, il fallait changer de cap fissa. Certains toussaient un peu. Mais avec deux ou trois citations marxiennes et deux ou trois trouvailles du secrétaire général en place, c’était reparti comme en 17.
Bien entendu, les magouilles entre élus arrivent rarement jusqu’à la base. On ne se vante pas d’avoir voté avec la droite pour empêcher un socialiste de prendre la direction d’une région.
On ne va pas raconter aux militants qu’en réalité, l’un des responsables de la fédé était pété comme un coing et que c’est lui qui a agressé les flics et non le contraire, avec manif à la clé, contre les "forces fascisantes" de la bougeoisie. CRS SS, CRS, SS.

Je préfère M.Onfray, le philosophe, il est piètre historien et surtout politicien sans intérêt. Il devrait prendre un peu de recul, prendre le temps d’analyser, de peser ses mots. Certes.

Mais, il y a les faits, rien que les faits. Après, certains leur font dire ce que leur foi ou leur fantaisie leur dictent. A chacun de juger. Mais l’honnêteté intellectuelle oblige à reconnaître, que pour sauver la boutique, pour obéir aux ordres venus de Moscou, principal pourvoyeur de fonds, le PCF n’a pas toujours été honnête avec la classe ouvrière française.

Ne jamais oublier camarades, que l’histoire n’a pas de poubelle. Enfin, pas encore. Pas toujours. Les preuves disparaissent. Les anciens s’éteignent. D’aucuns racontent ce qu’ils ont rêvé autant que vécu. Les témoignages doivent toujours être pris avec des pincettes, recoupés. Et parfois, l’on aimerait bien que ce que l’on a cru vrai corresponde à la Vérité. Mais hélas... Des générations nouvelles arrivent, sans complexe, sans respect, et s’appuyant sur des textes, des articles de journaux, des lettres, des déclarations, des photoghraphies, des archives de la police, de l’armée mettent au jour ce que l’on avait tu, camouflé, enjolivé, mythifié.

La Vérité est aussi cruelle que la Vie, mais aussi passionnante et parfois "tanta bella".
Salut fraternel à Achille.

MAX ANGEL







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
14e festival des Canotiers mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021
lundi 5 juillet
L’association Ménil Mon Temps présente le 14e festival Les Canotiers, « cinéma et concerts en plein air », qui se déroulera du mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021 sur le parvis de l’église de Ménilmontant. Au programme : Des concerts (20h30) : Mer 7 : Dominique Grange et Mymytchell, avec Jonathan Malnoury (guitare) et Alexis Lambert (accordéon). Jeu 8 : Cheikh Sidi Bemol (solo). Ven 9 : TyArd, [Duo Électro-Pop]. Dim 11 : M.A.J, [Duo Électro-Folk’n’Roll]. (...)
Lire la suite
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite