Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

De l’irresponsabilité à la confusion politique

de : CUALvilleneuvelès maguelonnes (34)
mardi 13 mars 2007 - 12h20 - Signaler aux modérateurs
6 commentaires

par JL SYLVESTRE

La transformation de plus en plus évidente de la coordination des Cuals de l’Hérault et de la coordination nationale issue de la réunion du 21 janvier 2007, en collectifs J BOVE est en rupture avec la charte. Depuis cette date les collectifs qui continuent de vivre sur la base des documents fondateurs sont exclus de fait du mouvement, la candidature Bové illustre pitoyablement cette situation.

J’en veux pour preuve dans le département de l’Hérault, l’ordre du jour de la réunion du 12 mars à Agde de la coordination des Cuals34, la convocation est ainsi libellée « Le seul ordre du jour est la préparation du meeting de Joseph Bové à Sète, c’est-à-dire le bilan de ce qui est déjà fait, les propositions et les désignations de personnes (volontaires) pour ce qu’il reste à faire. ».

Le résultat de ce type de fonctionnement départemental, vise à exclure plus qu’à rassembler. Dans notre département nous pouvions comptabiliser 33 Cuals début décembre, une majorité ont disparu, d’autres se sont mis en sommeil, d’autres encore ont choisi un candidat 5 ou 6 pour BOVE et 1 ou 2 pour MGB, il reste peu de CUALs Unitaire et pluraliste comme celui de Villeneuve lés Maguelone. Lors de la dernière réunion du Cual, nous avons fait ce triste bilan et avons estimé que la politique mise en oeuvre au niveau départemental était profondément contradictoire avec notre volonté de rassemblement pour une alternative aux politiques libérales.

Alors que nous avons décidé de faire vivre l’espoir dans l’Unité à partir des 125 propositions comme le dit la charte : Ces propositions, nous les soumettons donc au débat public, pour les enrichir et pour qu’elles prennent force collective. Car nous le savons bien : aucun programme, aucune politique ne peuvent s’imposer et changer l’ordre des choses s’ils ne sont pas les fruits d’un vaste mouvement populaire et citoyen, où chacun-e discute, décide et contrôle. Sans peuple acteur, et en permanence, sans lutte collective, sans mobilisation sociale et politique vigilante, aucune transformation sérieuse n’est envisageable. Nous ne disons pas : « Faites-nous confiance », mais Luttons, contestons et bâtissons ensemble, à tout moment et partout.

La coordination départementale s’est transformé en un outil au service du candidat Bové qui ne porte plus aucunes idées, ne met plus rien en débat avec nos concitoyens et ne coordonne plus que quelques collectifs Bové. Il est légitime de s’interroger sur son utilité face aux projets de la droite.

La situation nationale est aussi triste que celle que nous vivons dans notre département en effet. S’il est manifeste que la réunion de St Ouen à été un grave échec, la réponse apportée à cette situation les 20 et 21 janvier à Montreuil, n’était pas la bonne. Si l’aspiration à l’unité des forces de progrès pour une alternative anticapitaliste est une réalité fallaient-ils pour autant proposer et retenir un candidat qui d’évidence ne remplissait pas toutes les conditions définies par le texte (Ambition-stratégie) et qui de plus nous était imposé de l’extérieur et en dehors de toute procédure démocratique.

Cette décision irresponsable a amené de nombreuses composantes a se retirer du mouvement. Cette situation renforce la désespérance de la majorité des salariés, des privés d’emploi, des précaires, des jeunes, ect.... Elle fait le lit de la droite de l’UDF, UMP au FN, et ravit le MEDEF, a croire que certains sont en service commandé pour maintenir le pouvoir en place et faire élire Sarkozy, ce n’est plus tenable.

En décidant de reporter d’une semaine - pour des raisons techniques !!! la réunion du 11 mars, l’actuelle coordination ne respecte pas les engagements pris le 21 janvier à Montreuil. La seule façon de sortir de la crise, c’est la démission collective de la coordination Bové, et l’organisation d’une assemblée générale extraordinaire de tous les CUALs existants à la date du 1er décembre 2006, et la réorganisation du mouvement- Cette proposition ne devrait pas nuire à la campagne des divers candidats antilibéraux, mais elle permettrait de sauver ce qui peu encore l’être en revivifiant l’espoir que nous avions fait vivre le 29 mai 2005.

Jean Louis SYLVESTRE Cual de Villeneuve Lés Maguelone 34

Source :
site candidature unitaire 2007


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
De l irresponsabilité a la confusion politique
13 mars 2007 - 12h39

JE PARTAGE COMPLETEMENT...

...ce qui est dit dans ce texte.
D’ailleurs les appels se multiplient pour que se remette en place une structure de coordination (et pas de commandement !) rassemblant l’ensemble des collectifs locaux pluralistes et unitaires.
De très nombreux collectifs continuent à se réunir quel que soit le choix opéré par leurs membres s’agissant de la candidature à l’élection présidentielle.
Dans plusieurs départements (Ariège par exemple) des candidatures unitaires incluant toutes les composantes de la gauche antilibérale se mettent en place pour les élections législatives.
On ne peut rester sur l’échec de la candidature unitaire à l’élection présidentielle !
L’aspiration unitaire demeure comme la nécessité d’une gauche de transformation sociale.
Il faudra continuer à construire au-delà des échéances électorales.

JL GREGOIRE



De l’irresponsabilité à la confusion politique
13 mars 2007 - 13h15

Je suis tout à fait d’accord avec cette analyse, sauf quelques points de détail, et avec la proposition faite. La coordination des collectifs (de tous les collectifs) est restée trop longtemps maintenant en sommeil. Les collectifs doivent se réunir rapidement et continuer ce qu’ils ont commencé. L’espoir levé ne doit pas être éteint.

Je pense que les pro-Bovétistes, sincères ou non, peuvent maintenant faire le bilan et mesurer le résultat de leur action au sein des collectifs.

Cette coordination des CUALs n’a plus rien à voir avec ce que nous avions construits depuis plusieurs années.
Dans mon collectifs, ils étaient 2 pro-Bové. Bilan, le collectif est en sommeil et ils en sont à se plaindre qu’on ne respecte pas les affiches "Osez Bové" lors des collages.
Personnalisation de la campagne à outrance, éviction de tout ce qui ne voit pas comme eux, abandon de la démarche des collectifs : ils ont réussi à casser cette dynamique unitaire déjà mise à mal par le retrait de la LCR.

Avec le recul, le PCF a eu bien raison de maintenir la candidate Marie-George Buffet.

Et déjà le responsable du Comité Bové de mon canton annonce qu’il ne veut pas d’une candidature qui serait communiste aux législatives...
Je lis et relis le document "ambition, stratégie et candidatures" et je rève qu’on aurait dû être tous ensemble en campagne depuis le 10 décembre, qu’on discuterait de la société qu’on veut construire, de la 6° République, des mesures d’urgence...

Et je n’ai qu’un seul écho en ce sens : la campagne menée par Marie-George Buffet (son parti et ses alliés).

L’unité ne se fera pas sur ce qui nous oppose, mais sur ce qui nous est commun.
Non, l’unité qui gagnera ne se fera pas sur la base d’un anti-communisme, même (à peine) masqué.

Jean-Claude Bergès
de Béthisy Saint Pierre (Oise)



Bové veut racketer le PS !
13 mars 2007 - 18h52

Et voilà Bové après Besancenot, qui menace le PS pour obtenir ses signatures, lui qui à longueur de temps crache sur les partis : CHERCHEZ L’ERREUR !!!



Bové, c’est qui ?
13 mars 2007 - 22h22 - Posté par

Malgré le bluff de ses partisans qui tentent de détourner les signatures promises non seulement à Besancenot mais aussi à Dominique Voynet et à Arlette Laguiller en affirmant aux maires que ces candidats ont dépassé les 500 parrainages, José Bové est sur le point de jeter l’éponge.

Il dispose à trois jours de la date limite de moins de 350 formulaires signés. Les 420 annoncés étaient du pipeau, additionant de vagues promesses.

Les élus n’ont pas été dupes du grand cirque et du "tout sauf Buffet".

Toutes les candidatures à gauche du PS sont légitime, mais Marie George était bien la seule candidate investie par les collectifs.

Gazpacho


De l’irresponsabilité à la confusion politique
14 mars 2007 - 08h31

Et quand on voit sur le site BOBOvésien "unis avec BOVE" l’une des animateurs (Minga) appeler à aller trouver en urgence les maires UDF et UMP pour les parrainages de Bové, on ne s’étonne plus de rien... sa candidature était depuis le début une candidature de division qui ne peut que faire le jeu de la droite !



De l’irresponsabilité à la confusion politique
14 mars 2007 - 09h36

"Ah, ils nous en ont fait avaler des couleuvres,
de Prague à Budapest, de Sofia à Moscou...."

Vous connaissez la suite !

De qui je veux parler à travers cela, non pas des staliniens (il n’y en a plus beaucoup et le documentaire fort bien fait sur Staline hier sur M6 nous montre à quel point le stalinisme ne représente plus aujourd’hui que de très vieux nostalgiques plus amoureux d’un mythe d’ailleurs que de sa sordide réalité) mais plutôt de ces bobos qui nous ont fait perdre beaucoup de temps en tentant leurs manoeuvres anti-PCF que nous n’avons pas voulu voir !

Des couleuvres, on en a avalé beaucoup avec le PS mais force est de constater que quand on voit le peu de respect des bobovéistes pour la démocratie dans les collectifs, leurs prétention à nier la réalité du mouvement pour s’en servir et diviser pour mieux régner, je ne peux m’empêcher de penser que cette couleuvre là nous reste aussi en travers de la gorge.

Nous avons voulu l’unité jusqu’au bout pour...........rien ! Ou du moins pour se rendre compte que nos "partenaires" nous détestaient au point d’espérer nous récupérer pour construire ce nouvel espace politique (qui ressemble à l’ancien en pire). Ah si Onfray, Autain, et leurs amis avaient eu l’honnêteté de dire ce qu’ils pensaient vraiment dès le début, les communistes n’auraient pas perdu leurs temps à chercher des compromis, à consulter par deux fois les adhérents, à jouer l’union pour des gens qui n’avaient que des arrières-pensées.

J’en prend pour mon grade puisque je dois avouer qu’il y a 6 mois j’aurai souhaité que Bové soit ce candidat unique de la gauche populaire et anti-libérale ! Je n’ai pas voulu croire que :
 La LCR n’avait pas changé et que fort d’un porte parole "médiatique " et "médiatisé" elle préfèrerai jouer solo dans l’espoir de battre le PCF et de s’imposer au dessus réalisant le vieux rêve des soixantehuitards anticommunistes.
 Les "alters"regroupent une mouvance anarcho-bobo élevée dans les poncifs de l’anticommunisme qui ne souhaitaient qu’une chose : une brèche pour se créer un espace au détriment des autres organisations existantes, les "appareils" comme ils disent pour mieux cacher qu’ils s’orientent vers un fonctionnement des plus sectaires (on l’a vu avec le veto mis sur MGB).

Je suis amer mais pas résigné car lorsque je discute avec des collègues de travail, peu au fait de toutes ces péripéties, ils ont un apriori positifs sur Marie georges Buffet. En 2002, j’avais bien plus de mal à convaicre avec Hue !

Alors continuons le combat avec Marie Georges et montrons à Bové que son rêve d’être le fossoyeur du PCF ne se concrétisera pas !

SB







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
14e festival des Canotiers mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021
lundi 5 juillet
L’association Ménil Mon Temps présente le 14e festival Les Canotiers, « cinéma et concerts en plein air », qui se déroulera du mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021 sur le parvis de l’église de Ménilmontant. Au programme : Des concerts (20h30) : Mer 7 : Dominique Grange et Mymytchell, avec Jonathan Malnoury (guitare) et Alexis Lambert (accordéon). Jeu 8 : Cheikh Sidi Bemol (solo). Ven 9 : TyArd, [Duo Électro-Pop]. Dim 11 : M.A.J, [Duo Électro-Folk’n’Roll]. (...)
Lire la suite
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite