Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Le poids nul de la gauche antilibérale.
de : michel onfray
samedi 24 mars 2007 - 13h35 - Signaler aux modérateurs
44 commentaires
JPEG - 20.4 ko

de Michel Onfray

Voilà, ils sont douze, dont cinq à la gauche du parti socialiste, donc à gauche. Dans l’ordre aléatoire du Conseil Constitutionnel : Olivier Besancenot, Marie Georges Buffet, Gérard Schivardi, José Bové et Arlette Laguiller. Soit : Ligue Communiste révolutionnaire, Parti Communiste français, Parti des Travailleurs, Alter mondialisme, et Lutte Ouvrière. Cette explosion de candidatures est malheureuse. A l’heure de l’ouverture de la campagne officielle, je dois bien constater que mon engagement public pour un José Bové qui aurait rassemblé cette pléiade de gauche a échoué et qu’il en va désormais de sa candidature comme d’un ajout de la division à la division. Clémentine Autain avait raison…

Cette force désunie, cet éclatement de la gauche antilibérale, cette dispersion qui est aussi volatilisation me navre. Et je ne suis pas le seul… Nous ne pèserons rien du tout. Quelques plumes, autant dire un dérisoire qui fera sourire ou rire nos adversaires, et ils auront bien raison… Les choses se joueront entre les « grands » - ou plutôt les gros…- et , dans un hypothétique second tour, la candidate socialiste n’aura aucun souci à se faire d’une force inexistante parce que partie au combat en désordre de marche. Le poids nul de la gauche antilibérale la conduira à se tourner vers son tropisme libéral naturel : nous n’avons pas fini d’entendre parler de François Bayrou. Et de Dominique Strauss-Kahn.

Ces cinq candidats disposent chacun d’atouts majeurs qui disparaissent dès lors qu’ils sont joués dans un jeu personnel : Olivier Besancenot montre une intelligence redoutable, une excellente connaissance des dossiers, un pouvoir de frappe médiatique considérable. Il s’inscrit dans un mouvement politique anti-stalinien de la première heure, et il peut sans vergogne signer un éloge de Louise Michel – qu’il cite régulièrement par ailleurs - dans une page « Rebonds » de Libération. Dans un dîner qui nous rassembla avec Alain Krivine et Daniel Bensaïd, Olivier Besancenot affirmait ne pas être trotskyste, et je le crois volontiers, car lui-même et ses deux comparses savent que les temps ont changé et que la cristallisation d’une gauche mouvementiste peut constituer une identité nouvelle pour une Ligue rénovée.

Marie Georges Buffet incarne une gauche responsable, qui connaît de l’intérieur, pour le meilleur et pour le pire, le fonctionnement de tous les échelons du pouvoir – de la commune à Matignon. Laissons de côté le pire, gardons ici le meilleur : elle défend une gauche qui compose avec le réel et ne rêve pas ; elle a le sens de l’idéal, sans pour autant croire qu’il ne faut jamais lui faire rencontrer la réalité ; elle draine une histoire qui a mobilisé les ouvriers, les employés, les modestes et les gens de peu pour obtenir de réels acquis sociaux ; elle dispose d’un maillage militant national dévoué corps et âme à sa cause ; elle est forte d’un réseau d’élus qui travaillent sur le terrain.

J’avoue moins connaître Gérard Schivardi soutenu par le Parti des travailleurs. Je découvre sur son site qu’il propose de défendre le service public, la république laïque et les 36.000 communes françaises contre leur regroupement forcé en communautés, la rupture avec l’union européenne et qu’il affirme dans ses principes reconnaître la « lutte des classes ». Le PT regroupe officiellement des sensibilités diverses : socialiste, communiste, anarcho-syndicaliste et communiste internationaliste (trotskyste). A défaut d’en savoir plus, ma fibre anarcho-syndicaliste trouve son compte à ce que la tradition de Fernand Pelloutier – un penseur qui compte dans mon panthéon personnel…- puisse être revendiquée aujourd’hui…

José Bové me plaît pour son tempérament libertaire revendiqué, son action de syndicaliste paysan – anarcho-syndicaliste lui aussi-, sa lecture mondialisée du monde, sa proposition d’un alter mondialisme dans lequel il joue un rôle important dans nombre de pays du globe, son indépendance partisane, son inorganisation – pour le meilleur et pour le pire-, son incarnation des philosophies dont il se réclame – par exemple La désobéissance civile de Thoreau-, et ce jusqu’à la prison, sa façon d’être en phase avec la jeune génération ( les moins de trente ans) par ailleurs tellement dépolitisée , sa double écologie locale-rurale et mondiale- planétaire aux antipodes de sa version mondaine.

Enfin, Arlette Laguiller représente contre vents et marées la pureté idéologique, le sillon imperturbablement tracé, le défaut total de compromission, un genre de kantisme en politique radicale, un souci jamais pris en défaut de « la classe ouvrière » et de la défense des « travailleurs, travailleuses ». J’aime, pour l’avoir entendu le raconter sur une antenne de radio, qu’on propose aux aspirants militants de Lutte ouvrière la lecture d’un certain nombre de livres, dont des romans, pour disposer d’une vision du monde qui ne soit pas qu’un cliché produit par les brochures du parti.

Le lieu n’est pas de pointer ce qui nous sépare les uns les autres. Je le fais par ailleurs, ce qui me vaut régulièrement des insultes, des menaces, et parfois des passages à l’acte. Peu importe… Dans le programme de ces cinq candidats, on trouve le matériau d’un rassemblement possible, d’une union pensable, sinon d’un parti, du moins d’une coalition, disons d’une coordination : tout ceci pourrait contribuer à la formation d’une gauche libertaire dans laquelle nous devrions pouvoir (r)assembler, agencer : le style libertaire d’Olivier Besancenot, la volonté responsable de Marie Georges Buffet , la méthode anarcho-syndicaliste de Gérard Schivardi, l’écologie locale/globale de José Bové, et la clarté de ligne d’une Arlette Laguiller.

En laissant de côté les Partis, les organisations, les machines à perdre que sont souvent les appareils, en passant par-dessus les egos que pourraient contraindre d’authentiques mécaniques électives internes à mettre au point, en mettant sur pied une union de la gauche radicale, en cristallisant dans une forme inédite ces énergies considérables, mais nulles quand elles ne sont pas coalisées, nous pourrions éviter qu’un référendum gagné hier se transforme en candidatures éparpillées aujourd’hui.

Pour la gauche antilibérale, les élections sont d’ores et déjà perdues, car elle ne pèsera rien du tout et n’infléchira aucunement l’équipe de Ségolène Royal. Car qui composerait avec rien ?

Pour la suite, car elle aura lieu, et ce dès aujourd’hui, un rassemblement trans-partis s’impose. Car le libéralisme ne peut être l’horizon indépassable de notre époque. Il doit y avoir une vie - et non une survie- après Sarkozy, Bayrou ou Royal dont probablement l’un d’entre eux présidera aux destinées de la France pendant cinq ans. Au moins…

http://michelonfray.blogs.nouvelobs...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Le poids nul de la gauche antilibérale.
24 mars 2007 - 14h50

C’est quand meme curieux que tout le monde gomme le vote des collectifs. Vous avez la démocratie sélective(ou élitiste) chers amis. Il est vrai qu’un communiste n’est bon qu’à coller des affiches et distribuer des tracts. Pour le reste ,laissez faire les élites anti-libérales. Consternant.



Le poids nul de la gauche antilibérale.
25 mars 2007 - 20h24 - Posté par

AUX INNOCENTS LES MAINS PLEINES... TZ.


Le poids nul ? MO a encore changé de parfum, c’est "SENTEUR DE CLEMENTINE"
26 mars 2007 - 02h25 - Posté par

MICHEL ONFRAY A ENCORE CHANGE DE PARFUM...C’EST "SENTEUR DE CLEMENTINE"

Michel Onfray n’est pas un innocent c’est un ignare volage, il finira sans doute par voter à droite pour flatter son égo en se rapprochant du pouvoir dominant. MO est un faux libertaire, un faux anti-libéral, et peut-être n’est-il qu’un philosophe en recherche de notoriété.....Dérisoire....

Son départ est une bonne nouvelle pour tous les antilibéraux...Et une claque pour ceux d’entre eux qui croyaient devoir défendre son soutien que d’autres trouvaient scandaleux à José Bové. Je disais moi-même que JB méritait mieux que d’être soutenu par des imposteurs...Un de moins et c’est tant mieux pour toute la gauche...

Voir mon papier "Michel Onfray à encore changé de parfum"...

http://bellaciao.org/fr/article.php...

Jacques Richaud


Le poids nul de la gauche antilibérale.
26 mars 2007 - 17h57 - Posté par

Ne soyons pas hypocrites, oui, les élus communistes sont en grande majorité responsables du dégout de leurs plus fidèles militants, beaucoup sont devenus des petits et moyens bourgeois, qui se sont bien accommodés des trente désastreuses, comme dirait l’autre.
Quel rapport entre un sénateur PC et une employée même cadre, puisque vous faites le distingo entre salariés.
C’est fini , je ne mettrais plus mon avenir professionnel en danger pour ces gens là.
Et pourtant, je respecte M.G. Buffet.


Le poids nul de la gauche antilibérale.
24 mars 2007 - 14h52

c’est triste de vous voir écrire celà aujourd’hui, quand vous avez été un des premiers à détruire ce qui pouvait être construit en vous déclarant radicalement contre marie george buffet qui venait d’être elue , aussi bien au parti communiste , qu’au sein des collectifs, vous continuer a dire qu’elle est la représentante du parti communiste ( c’est à dire vous insinuer que son programme est celui du parti communiste ) alors qu’elle ne peut pas le faire puisqu’elle porte aves brio le progamme que vous avez vous aussi participé a son élaboration et elle est représentant de plusieurs tendances qui fait qu’elle ne peut pas être seulement representante du parti communiste , ce que vous faites et que font tous les médias pour tromper le peuple !!!!. Ne croyez vous pas qu’il aurait été préferable de tous se mettre avec elle pour faire comme elle le demandait une campagne unitaire, et s’arranger aprés pour élaborer un bon groupe de toutes les tendances pour avoir assez de force au parlement parceque finalement c’est là que tout peut se jouer. Mais l’anti communisme primaire que vous avez utilisé a fini par faire éclater le collectif puissiez vous ne pas vous reprocher plus tard les conséquences de vos actions de division qui continuent même maintenant, il est clair que votre but principal est de nuire et d’éssayer de détruire le parti communiste, d’autres ont essayés et ce sont faits oubliés de l’histoire il est probable que vous suivrez leur cheminement, je vous dis ceci en toute tranquilité parceque je ne suis pas membre du parti communiste ni du reste d’aucun parti ,je veux être libre de mes positions,et bien sûr je suis pour marie george buffet parceque à mon avis même si je ne suis pas d’accord sur tout avec elle je pense que c’est elle qui défend le mieux les intérêts du peuple , du reste je vois que vous même semblez la trouver la plus performante, c’est pourquoi je ne m’explique pas votre positionnement , encore que vous en changez assez souvent. J’espére que vous continuerez à réflechir et finalement arriver à voter pour le bon sens. A L DE TOULOUSE



Le poids nul de la gauche antilibérale.
24 mars 2007 - 15h06

Rien,rien, rien, rien, rien= 5x0=0

Voilà ce que nous expose un type qui se présente comme philosophe dans le domaine politique.
Ce n’est qu’un destructeur d’espoir politique et qui ne propose rien, donc, pour combattre et battre,un jour, le pire des capitalismes.
Pour lui, communisme= stalinisme, il manque d’analyse historique et ses petits enfants pourront lui demander pourquoi aura-t-il user de sa plume pour ne faire que de l’anti - Parti Communisme Français ?
Il est temps que ce dernier ( mon PCF, dont je ne suis pas membre, aujourd’hui ) n’ait pas honte de lui même et de son histoire, qu’il remonte en puissance pour présenter, expliquer, ses propositions marxistes et communistes, pour une France des salariés, une Europe des travailleurs, un monde des peuples, en confisquant les dividendes des actionnaires qui sous prétexte de prêter de l’argent veulent en récupérer le double.
C’est tout simple : quand je prête ma pioche à mon voisin, j’attend qu’il ne me rende qu’une seule pioche...
Un peu plus de véritable idéologie et philosophie politique populaire : voilà ce qu’attendent les salariés exploités.

JLL-64



Le poids nul de la gauche antilibérale.
24 mars 2007 - 15h50 - Posté par

Monsieur Onfray vous avez insulté les miens qui aux premières heures de la résistance, c’est à dire aux cotés des républicains espagnoles se sont battus contre le fascisme. Je suis issue d’une famille de pendus et de torturés par les nazis, je ne vous pardonnerai pas. Certes la droite fait du mal ce n’est pas une surprise pour tous ces militants dévoués, mais les gens les plus dangereux ce sont des gens comme vous qui tirent dans le dos. Nous n’avons pas besoin de vos conseils ni de grande gueule comme Bové. Être véritablement de gauche c’est d’être humble et agir collectivement pour une France plus juste, et contre l’exploitation de l’homme par l’homme qui est la pollution la plus dangereuse pour la civilisation.
Monsieur Onfray vous avez pris des décennies de retards, le temps est révolu ou les communistes attendaient les directives d’en haut. Par votre positionnement vous aurez contribué au sauvetage de la droite Fv


Le poids nul de la gauche antilibérale.
24 mars 2007 - 15h21

Monsieur ONFRAY devrait faire un peu d’anthropologie pour mieux philosopher...en politique.On ne mesure pas suffisamment le poids des individuations et le niveau de conscience que cela entraîne sur les comportements pour aller vers des constructions collectives.

L’éparpillement est d’abord et avant tout l’éparpillement TROTSKISTE:BOVE,BESANCENOT,SCHIVARDI,LAGUILLER,des gens qui ne veulent absolument pas apporter de solutions réelles aux urgences sociales et économiques vécues par les salariés.

Le message de ces gens là, "c’est battez-vous on vous suit...".

MGB est surtout, jusqu’à présent,victime du bipartisme médiatique,cette entreprise d’abrutissement collectif.Son programme est le meilleur ,celui qui est porteur d’une réelle ambition de changement.



Le poids nul de la gauche antilibérale.
24 mars 2007 - 15h51 - Posté par

Tout à fait d’accord avec toi.

C’est une des raisons pour lesquelles je voterai MGB.


Le poids nul de la gauche antilibérale.
24 mars 2007 - 17h41 - Posté par

J’approuve à 110%, si on doit avoir une femme comme président de la république, que ses initiales soient MGB et non SR !


Le poids nul de la gauche antilibérale.
25 mars 2007 - 19h38 - Posté par

Bové n’est pas un trotskyste, je croyais que l’époque ou toute pensée différentes étéait qualifié de trotskysme révolue.
Gaël


Le poids nul de la gauche antilibérale.
26 mars 2007 - 17h08 - Posté par

Je suis étonné de cette comptabilité : que laguiller soit trotskyste, c’est assez peu douteux ! Que Besancenot le soit aussi, c’est sans doute plus contestable (parce que lui, comme d’ailleurs une majorité des dirigeants de la LCR ne se définissent plus par la fidélité aux mânes de Trotsky) Maintenant que schivardi soit "trotskyste" est carrément faux : c’est le candidat "des maires" (y compris d’ailleurs des maires UMP) Quand a Bové, c’est une insulte que tu lui fait : il est largement autant antitrotskyste qu’il n’est antipcf...

De toute façon, si les choses s’étaient bien passé, et qu’il y avait eu un(e) "candidat(e)" antilibérale unique, cela aurait il empéché Laguiller et schivardi de se présenter ? Je ne le crois pas du tout !

Les camarades de la LCR étaient extrémement méfiant Et franchement ils avaient deux raisons "objectives" de l’etre : la campagne "juquin" ou ils s’étaient fait ballader, et ce qui s’était passé en italie (ou leurs camarades se sont fait exclure du PRC pour avoir maintenu une attitude antiimpérialiste conséquente) On peut peut etre penser qu’ils ont fait eux meme une grosse erreur dans les deux cas (c’est évident dans le premier cas, ça reste a démontrer selon moi dans le second) mais on ne peut pas vraiment les assimiler a Bové : la ligne politique défendue n’est pas vraiment la même !


Le poids nul de la gauche antilibérale.
27 mars 2007 - 00h05 - Posté par

cher 82.26, on se pose trop de questions a gauche, quand les gens se mettent a ump ou cdu( allemagne) ils ne se posent pas de questions ils sont pour le capitalisme et nous a gauche BIEN SUR QU´ON EST DIFFERENT ET QU´ON DOIT SE POSER DES QUESTIONS mais d´abord on doit combatrre le capital et cela ne se fera que si nous sommes ensemble et pour etre ensemble il ne faut avoir qu ´un parti ! C´est vrai que le pc et lcr ont change et que certains veulent se fondre dans un parti , c´est vrai que arlette se presente toujours et l´autre je ne le connais pas ! Enfin UN PARTI GAUCHE EUROPEENNE SINON ON FERA DANS CE SIECLE LES MEME FAUTES QUE LE SIECLE DERNIER : LA DIVISION !!!!!!!!!!! ET CA ON NE PEUT PLUS SE LE PERMETTRE APRES L´ELECTION PRESIDENTIELLE 2007 salut j-f d


Pour un sursaut à gauche : la candidature de Marie George Buffet !
24 mars 2007 - 15h23

« Pour la gauche antilibérale, les élections sont d’ores et déjà perdues, car elle ne pèsera rien du tout et n’infléchira aucunement l’équipe de Ségolène Royal. »

Après avoir soutenu, un temps, la candidature de J. Bové et dénigrer la candidature de rassemblement populaire et antilibérale portée par Marie George Buffet, voilà que M. Onfray change encore d’avis, tel une girouette déboussolée par la dure réalité du combat politique.

Abandonner le combat en pleine bataille, voilà une chose de plus qui nous différencie, M. Onfray. Heureusement que l’on a pas écouté de tels discours lors de la campagne référendaire au moment où les communistes et d’autres n’étaient pas très nombreux à se mobiliser pour faire barrage à la constitution anti-libérale.

Alors OUI cela ne va pas etre facile, OUI il va falloir se battre, mais çà M. Onfray, les communistes et l’ensemble des forces du camp antilibéral et populaire vont le surmonter, mobilisés pour battre la droite et REUSSIR à gauche : on ne quitte pas le champ de bataille en plein combat !

Surtout quand le risque est de voir la droite rester au pouvoir 5 années supplémentaires.

_ http://www.mariegeorge2007.org/-Le-Conseil-de-Campagne-.html

Et NON M. Onfray je ne partage pas votre pessimisme !

NON tout n’est pas perdu : le camp antilibéral peut peser au premier tour !

Le temps est venu du sursaut à gauche et la candidature de rassemblement de Marie George Buffet, antilibérale et populaire, c’est le meilleur moyen de changer la donne et de faire mentir les sondages !

http://www.pcf.fr/spip.php?article1469

C’est la candidate qui aujourd’hui rassemble le plus largement les collectifs antilibéraux ,les militants communistes, socialistes qui veulent une vraie gauche et associatifs. C’est la candidate qui porte et les 125 propositions et la stratégie décidée par les collectifs sans oublier de dire COMMENT ON FINANCE ces propositions.

_ http://www.mariegeorge2007.org/-Pour-une-autre-politique-a-gauche-.html

MAIS SURTOUT, c’est la candidate DE GAUCHE, de part son expérience et les forces qui la soutiennent, la plus capable de réussir après le scrutin à imposer à gauche une politique qui change vraiement la vie contrairement aux candidatures de témoignagne de l’extreme gauche.



Le poids nul de la gauche antilibérale.
24 mars 2007 - 14h39 - Posté par

Après "Tintin au pays des soviets".

On a le droit à Onfray au pays des Maurice.

Ce n’est pas dans la rébellion citoyenne que vous devez vous engager, mais dans un club de pétanque, et encore…

Arrêtez de philozozopher, iznogoud .

Je ne suis pas Krasucki KIKI…

Mais un obscur syndicaliste de la CGT qui ne deviendra pas célèbre, militant communiste de surcroit.

Je suis encarté,vacciné, tatoué, enfumé, "enc…lé" et tout et tout et le plus terrible c’est que ça me plait !… Etonnant NON…

Allez, sans rancune et bonne continuation dans votre quête de la troisième voie, du Saint Graal ou de l’arme absolue "Camarade" philosophe…

Alain62


Le poids nul de la gauche antilibérale.
24 mars 2007 - 23h43 - Posté par

Eh oui , plus fort que les autres ,JB, le seul qui représente juste sa gueule ...

Eh bien moi , je voterais pour celle qui porte légitimement le programme le plus intéressant et le plus abouti , celle qui s’est pliée à tous ses engagements , à tous les votes , en toute clarté et avec beaucoup de modestie ...celle qui fait passer l’engagement collectif avant son égo !

Vous l’aurez dc compris , je voterais pr MGB !

Marjo


Le poids nul de la gauche antilibérale.
24 mars 2007 - 23h54 - Posté par

Ce n’est pas le PCF qui a choisi mais ce sont les militants et les collectifs ...et ça tu as l’air de t’en foutre comme d’une guigne !

Moi , j’aurais suivi n’importe quel nom sorti du vote des 9 et 10 décembre ... ms c’est vs qui avez exclu MGB d’emblée pr la seule raison qu’elle était issue du PCF ...l’argument était un peu faible et l’inverse pouvait aussi s’entendre (légitime parce qu’issue d’un parti), d’ailleurs, la suite ns a donné raison, Bové, le messie , devait faire péter les sondages ...on attend tjs : c’est vraiment être trés naïf et tomber ds le panneau de la personnalisation que de croire qu’un homme est la solution...

Marjo


Le poids nul de la gauche antilibérale.
25 mars 2007 - 00h25 - Posté par
Pour un sursaut à gauche : la candidature de Marie George Buffet !
25 mars 2007 - 01h43 - Posté par

Dans la série Onfray au pays des d’élires.

5eme épisode :
Onfray se reconnait dans Clémentine qui change elle aussi d’avis comme de chemise.
Il la demande en mariage.

prochain épisode : Onfray déçu se fait moine et appel à voter pour le pape.

dernier épisode : Onfray appelle à voter pour dieu


Pour un sursaut à gauche : la candidature de Marie George Buffet !
25 mars 2007 - 19h52 - Posté par

Finira-t-il libertaire ? genre anar ?

l’Abstention, Michel ; ca te dit ?


Le poids nul de la gauche antilibérale.
24 mars 2007 - 16h00

Le fait qu’il y ait multiplicité de candidatures relève de l’immaturité globale de la gauche dite "antilibérale", qui pour anti-libérale qu’elle soit, n’a pas encore pris l’exacte mesure du libéralisme, et n’a pas encore réellement élaboré de projets alternatifs à la hauteur de l’offensive, de la remise en cause profonde et brutale à laquelle nous sommes confrontés. Certes il y a bien des "catalogues de proposition" qui se sont constitués, ici ou là, depuis le "non" à la constitution européenne, mais il leur manque la dimension de l’histoire, la dimension du monde. A quand des projets élaborés en commun entre les forces militantes des différents pays d’Europe, des pays du Nord et du Sud ? Nous en sommes loin.

En attendant la fait qu’il y ait cinq candidats relève de cette immaturité, et pas de la seule responsabilité des différents candidats dont les mandants, qu’ils fussent issus de partis ou de nébuleuses, n’ont pas réussis à se mettre d’accord. Et je ne vois pas en quoi le fait d’être soutenu par une nébuleuse donne plus de légitimité que de l’être par un parti politique organisé.

Le fait qu’il y a cinq candidats permettra de multiplier le temps d’antenne de la "gauche anti-libérale", de cela on ne va pas se plaindre, et que chacun d’entre eux, avec son "étiquette", avec sa personnalité, son audience particulière, contribuent à la prise de conscience la plus large possible.

Quand au poids, ou plus exactement au nécessaire contrepoids face à un pouvoir libéral, qu’il soit incarné par la gauche ou par la droite, il reposera de toute façon sur l’existence (ou noni du mouvement social et de sa force



Le poids nul de la gauche antilibérale.
24 mars 2007 - 16h06

"je dois bien constater que mon engagement public pour un José Bové qui aurait rassemblé cette pléiade de gauche a échoué"

Il se prend pour quoi, Onfray : je claque des doigts, je prends position, tout le monde doit suivre ???



Le poids nul de la gauche antilibérale.
24 mars 2007 - 17h13 - Posté par

Si José Bové se sent la vocation d’être un jour le sauveur de la France, je lui conseille :

 de se préparer à une traversée du désert, non pas de douze ans, comme Charles de Gaulle, mais du double. Si Charlie ne supportait pas les partis en tant qu’institutions, pénibles parfois, faut bien le dire, comme toute institution, il n’a jamais manifesté un anticommunisme aussi virulent. Son arrogance n’a pas été plus loin que de traiter des syndicalistes de "braves gens...". Ce que beaucoup de gens de gauche eurent du mal à lui pardonner, vu que, sous cette expression anodine, des interprétations venues des terroirs divergent.

 Charlie envoyait promener plus facilement les Amerloques que les cocos, et en ce sens, il avait raison, sinon on paierait tout aujourd’hui en dollars, y compris le chwimgomme, je préfère mille fois les euros. Et les fonctionnaires devraient savoir impérativement non seulement parler, mais aussi écrire l’américain. Les Américains, disait-il, ils les aimaient bien "chez eux".

Dans un mois il faut se rassembler sur un seul nom, malgré les cinq excellentes candidatures, c’est la seule philosophie qui vaille.

Critiquer les partis ce n’est guère difficile. Mais imagine-t-on des fonctionnaires qui démissionneraient sans cesse de leurs administrations respectives sous le prétexte d’institutions bornées, ce qu’elles sont pourtant le plus souvent ? Et ce sont ces institutions-là qui, bon an mal an, assurent les services publics.

Ce qu’il faut en conclure, c’est que toute institution, ou organisation, est constituée de femmes et d’hommes qui essaient de mettre en commun leurs talents. C’est ainsi que les grands groupes humains évoluent.

Je ne jette pas la pierre à ceux qui pensent politique en dehors des partis car c’est ce que je croyais il y a dix ans.

Monique Renouard


Le poids nul de la gauche antilibérale.
24 mars 2007 - 18h27 - Posté par

Oui et surtout pourquoi perdons nous notre temps à commenter les propos su pro-capitaliste Onfray !

Jean Claude des Landes


Le poids nul de la gauche antilibérale.
24 mars 2007 - 17h47

" Non Encartée " mais très engagée à gauche ; j’essaye de ne pas sombrer dans ce tsunami fratricide, et je cherche à comprendre :
en 2002 j’ai été très présente et active pour soutenir J.Bové lors de son incarcération à la prison de Villeneuve les Maguelonne. Les TAM TAM quotidiens étant des moments forts, d’échanges d’infos, d’accueil des sympathisants de toutes les régions venus encourager le Comité de soutien installé sur place grâce à l’appui sans faille du maire communiste G.Buisson qui a favorisé la mise en place de la logistique. Au fil des jours, parmi la foule de + en + nombreuse les communistes étaient présents. Je me souviens de l’émotion partagée lorsque Marie Georges lui ayant rendu visite , nous a commenté leur entretien. Liberti, député communiste de Sète lui a rendu visite, et venu l’accueillir à sa sortie de prison,et défilé bras desus-desous avec Buisson et d’autres en tenue de forçat,et enchainés,. Nous étions des milliers ,Tous Ensemble, à crier notre Victoire ....
Peu de temps après, lors de la Fête de l’ Huma à Fréjorgues, José était à la tribune, pour un débat ; sa compagne était aussi présente au stand de la librairie, où elle dédicaçait son recueil de lettres écrites à son compagnon en prison, et publiées quotidiennement dans l’ Humanité.
En 2002, le P.C n’était donc pas " un appareil fossilisé et stalinien " tant décrié aujourd’hui, mais il a bien servi de tremplin pour accéder à une tribune de dénigrement médiatisée, Certains veulent tenter l’aventure du joyeux bordel ? On voit déjà le constat de l’échec par M.ONFRAY, Quel voyant !
Pour ma part, si prochainement J.B. est condamné à retourner en prison, pour fauchage d’ O.G.M., je continuerai à le soutenir et exiger sa libération, et demander un moratoire sur les cultures. en plein champ.
Mais, bien que NON ENCARTEE, je mène campagne et voterai Marie Georges Buffet, sans hésitation.

NC. 34



Le poids nul de la gauche antilibérale.
25 mars 2007 - 22h23 - Posté par

merci de rappeler la place des communistes de ses élus et de l’Huma dans la bataille mener pour faire libérer José Bové il sans doute la mémoire qui flanche !!!


Le poids nul de la gauche antilibérale.
25 mars 2007 - 23h26 - Posté par

Bel exemple de ce que devrait être l’engagement de chacun.
Pas de plémique, mais du vécus.
Juste, fidel à son engagement, en recherche de l’efficacité pour gagner.
Jaime ça !
Ca nous montre qu’il est possible de faire grandir les choses, et surtout commen.

Philippe, Toulouse.


Le poids nul de la gauche antilibérale.
24 mars 2007 - 18h18

Vu dans le métro cette semaine une pub de plus pour nous présenter une nouvelle facette du fachistoïde de Neuilly

Philosophie Magazine (ici la couverture)
Dialogue exclusif
Nicolas S...
Michel O...

Quel que soit le contenu du « dialogue », tout ce que ça peut produire, c’est
1) une affichette de plus qui rappelle le nom du fachistoïde
2) un vernis intellectuel pourle fachistoïde

Ça sert à quoi un "philosophe" médiatique ?

Jean-François



Le poids nul de la pensée de Michel Onfray
25 mars 2007 - 21h34 - Posté par

Quand je pense que Baudrillard nous a quitté aussi brutalement il y a peu,
et quand je vois ce qui le suit franchement.........................................
il y a de quoi déprimer...

Marie George Buffet en 2007 et à bas ces nouveaux philosophes de gauche (enfin à ce qu’ils en disent)


Le poids nul de la gauche antilibérale.
25 mars 2007 - 08h50

81*203 tu a raison de faire ce rappel. C’est comme en 2005, lors de la campagne contre le TCE. Quel parti a donnez du temps de parole, de l’argent, de la main d’œuvre, pour que le non gagne ? Aujourd’hui, pour des raisons qui ne sont pas avouable, les amis d’hier, nous mette un coup dans le dos. Les manipulateurs derrière ONFRAY sachez que vous ne tromperez pas tout le monde, tout le temps. les français ne sont pas des moutons.



Le poids nul de la gauche antilibérale.
25 mars 2007 - 19h51

JE REMERCIE BELLACIAO QUI DONNE UN BLOG A TOUS LES GAUCHISTES - ON NOUS A REPROCHE D´ETRE CONTRE JOSE ET OLIVIER ET MARIE ET ARLETTE et GERARD ET DOMINIQUE ALORS QUE NOUS SOMMES CONTRE LE CAPITALISME ET PAS QUE ALTER-MONDIAL (POUR MOI) ; NOUS LAISSONS UNE PLACE A CHACUN AUSSI POUR MICHEL ONFRAY ! BIENTOT ON NOUS REPROCHERA A NOUS LA GAUCHE EUROPEENNE D´ETRE ANTICAPITALISTE SUR bellaciao , et UN DU FN ! ME DISAIT QU´IL FALLAIT QUE JE REGARDE BIEN LE PROGRAMME DE LE PEN !!!!!!!!!!!OUI ON EST TELLEMENT MAUVAIS QUE LES MILITANTS DU FN PARLENT AVEC MOI !. oui il y a du travail, oui il faudra se rassembler et plus vite qu´on pense, legislatives ! et si chaque candidat je mettrai aussi dominique a gauche, si 6 candidats ont chacun 2% pour ne pas faire de jaloux cela veut dire qu´on a 12 % au second tour donc ce n´est pas rien , ensuite il est dommage que parti et alter - cela n´a rien contre je suis au parti DIE LINKE et au mouvement alter ! Oui on n´a pas reussi a rassembler la gauche, et il faudra le faire avec un seul parti LA GAUCHE , et attac (ou je suis aussi encarte ) c´est un mouvement ; mais la on vote , c´est comme cgt c´est le syndicat c´est bien mais la on vote pour les presidentielles et non a l´entreprise ! on a besoin de tous parti (UN SEUL SVP) syndicats et alter-mondial et mouvement pour la paix et grenpeace et A I et defense des animaux vegetarien , et en etant anarcho c´est mon idee politique - MAIS ON DOIT SE BATTRE SUR TOUS LES TERRAINS ET TOUS LES JOURS . sans parti on est foutu, cela ne m´empeche pas de continuer le travail sur le terrain dans mon parti avec les coco et sociaux (pour le socialisme) et dans le syndicat comme en allemagne il n´y a qu´un syndicat on est aussi avec les sociaux-democrates ! Salut a tous et a michel onfray aussi, il y aura du travail a faire a gauche, ce n´est peut etre pas si mal comme cela il y aura du nouveau a gauche et chacun devra voir son autocritique plutot que de regarder a sa droite et gauche. Salut jean-francois dieux



Le poids nul de la gauche antilibérale.
25 mars 2007 - 19h59

quand on est de gauche et libertaire - on n´est pas de gauche on est ps = centre = liberal : la gauche c´est d´etre au moins antiliberal DIE LINKE ALLEMANDE , la gauche et pour etre adherent c´est d´etre et seulement cela au moins ANTILIBERAL, on ne demande pas beaucoup, on sent fou de ce que tu sois . sans parti, c´est fini, mon petit. ENFIN comme ca il y aura du boulot pour les legislatives et le nouveau parti de la gauche francaise. et si on est de gauche on est pas anti-coco ? quand on a appris ca on a appris beaucoup, en allemagne aussi ceux qui sont venus du ps voulaient que dans ce nouveau parti gauche il n´y ait pas de COCO-c´etait SANS COMPTER AVEC NOUS, meme si je deviends plus anarcho ma culture est coco et je n´accepte pas a gauche qu´on soit contre un autre groupuscule que le sien, on doit defendre ses idees , mais pas de anticoco antianarchie etc..salut jean-francois dieux



Le poids nul de la gauche antilibérale.
25 mars 2007 - 22h52

ALORS MICHEL TOUJOUR EN TRAIN DE CHERCHER UNE AUTRE VOIX POUR L ANTICAPITALISME LES 125 PROPOSITIONS,AMBITION STRATEGIE CELA NE TE DIT RIEN DONC TU FAIT CE QUE TU FAIT DE MIEUX MAINTENANT L ANTI TOUS ,CONTRE LA DEMOCRATIE TU CHANGE LE PEUPLE ET PRATIQUE LE CLOONAGE, CONTRE LES SANS PAPIERS TU PROPOSERA DANS QUELQUE TANT DES MURSAVEC MIRADORE ET BARBELES,CONTRE LES CHOMEURS DES EMPLOIE A BAGDADE,CONTRE LES SANS ABRIS LES DESERT DE SABLE OU BIEN DE TERRE ARIDE,CONTRE LES SANS VOIX TON ANALYSE SUR MAURICE QUE TU AS FAIT GERBER.ENFIN JE NE PEUT TE SUIVRE CAR COUPER DU MONDE TA SEUL LECTURE DOIT ETRE LE LIVRE DE SARKO OU BIEN MAIN CANF TELLEMENT TU EST NEGATIONISTE SUR DES INDIVIDUS QUI LUTTE CONTRE LES PRIVILEGES QUE TU REFUSE DE VOIRE OU QUE TU AS. JEAN LUC 76 LE SEINOMARIN



Le poids nul de la gauche antilibérale.
26 mars 2007 - 00h29

"Pour la gauche antilibérale, les élections sont d’ores et déjà perdues, car elle ne pèsera rien du tout et n’infléchira aucunement l’équipe de Ségolène Royal. Car qui composerait avec rien ?Pour la gauche antilibérale, les élections sont d’ores et déjà perdues, car elle ne pèsera rien du tout et n’infléchira aucunement l’équipe de Ségolène Royal." Même si on peut penser que c’est quelque peu maladroit à 4 semaines du scrutin de poser les choses ainsi...on est assez nombreux à partager ce sentiment, et ce quelque soit le résultat du 2 ème tour. Dans l’incapacité collective de réaliser le dépassement de nos pratiques et logiques partidaires nous nous retrouvons dans le plus mauvais des scénarii. Dans les mêmes errements qu’en 2002 et dans une posture opposée à notre démarche initiale, une demarche revendiquée, partagée et portée depuis plus de 2 ans par et dans nos collectifs. De ce goût d’inachevé, il ne peut sortir aucune dynamique, aucun espoir. Nous aurons à faire face à deux défaites, celle de notre démarche politique commune puis celle de la gauche dans son ensemble. A l’évidence aujourd’hui c’est bien d’un moment fondateur qu’il nous a manqué...comment avons nous pu croire que le cadre institutionnel d’une élection présidentielle sous la 5 ème, pouvait être une opportunité à nous lancer ainsi, immature et inconstant, fragilisant par la même ce que la gauche anti-libérale se devra d’être. Les mois d’automne sont propices aux étas généraux et au mouvement social...et la situation politique l’imposera n’en doutons pas.
Que les candidats anti-libéraux et tous les candidats anti-libéraux fassent leur meilleur score...Et à l’inconstance de ces trois derniers mois, répondons dès la présidentielle achevée par une capacité retrouvée de penser sereinement sans acrymonie les rapports entre les forces de l’arc anti-libéral...A ne pas le faire, ce qui reste de l’espoir que nous avons pu susciter serait voué à disparaître. Ce ne sera pas le capital qui nous aura alors condamné mais notre propre médiocrité.
Alain Costes - élu communiste à Ivry sur Seine



Le poids nul de la gauche antilibérale.
26 mars 2007 - 02h51

Hypocrite,manipulateur,antidemocrate

....va désormais de sa candidature comme d’un ajout de la division à la division.

La faute a qui ?

Assumes tes actes,nous ne sommes pas "philosophes" mais de simples gens, ouvriers, syndicalistes, militants qui avons un rêve.

il Bové) est parti, Nous avons choisis,

En attendant Monsieur le donneur de leçons ce n’est pas toi qui fait 8H de turbin matin midi et soir en encaissant les réflexions,les pets au morale,les boules aux ventres en espérant qu’ il ne va rien t’arriver et que demain cela changera.

MGB n’était pas parfaite pour tous le monde ; soit

Mais elle nous aurez donné avec l’appuie de tous les autres candidats a la candidature un ballon d’oxygen phénoménale.

On ne voulait pas grand chose, vous vouliez tous,le beurre,le PCF, et Bové

Le bordel, c’est vous a Paris qui l’avez foutu,dans les collectifs nous étions sereins , attentionnés , assidus ,faisant des compris .
Vous nous avez entrainé dans la compromission ,vous (les beaux parleurs, les "intellectuels" les "philosophes" avez apportez le ver dans la Cerise.

Les dé sont jetés, on fera tout pour qu ils tombent sur la candidate qui ne s’échappe pas par la porte et qui revient par le vasistas.

Marie-Georges Buffet, nous sommes là, honnête, avec des convictions et des rêves.

Nous te porterons jusqu’au bout.......

Seb64



Le poids nul de la gauche antilibérale.
26 mars 2007 - 09h02 - Posté par

Bové, aurait-il assez servi ? Assurément , et pour Monsieur ONFRAY, "les affaires reprennent", BHL s’en charge et il s’y connaît lui-aussi en philosophie marchande. Parions qu’à l’image de CHARLIE HEBDO, qu’on risque de retrouver dans les salles d’attentes des cabinets médicaux, Onfray fera les délices des thés dansants de Madame FIGARO. JdesP


Le poids nul de la gauche antilibérale.
26 mars 2007 - 11h32

Ma petite analyse de petit citoyen que je suis m’amène à penser petitement que notre petit quotidien peut être transformé par un bulletin de vote... mais si le vote ne suffit pas, je ne baisse pas mes petits bras. Je fais partit du petit peuple et lorsque le petit peuple refuse ce qu’une petite minorité lui impose, il grogne, il tempète, il manifeste, il se révolte (ex : le C.P.E, le NON au T.C.E). Je laisse ma petite analyse de côté, je prends mon courage à deux mains, je vois et j’entends d’autres femmes et d’autre hommes qui partagent les mêmes angoisses et les mêmes espoirs, d’autres femmes et d’autres hommes qui s’acharnent à vouloir vivre et non survivre, d’autres femmes et d’autres hommes qui refusent de démissionner...
Mercredi 28 Mars à 18h00 devant la C.C.I (medef) de LA ROCHE SUR YON, je participerai à la présentation des candidates et candidats antilibéraux(unis) pour les législatives dans mon petit département de la Vendéee (fief de l’agité du bocage, PH.de V). Je soutiendrai toutes celles et ceux qui comme moi ont cet objectif de transformer notre société. Le temps n’ai plus au bilan.
NOUS EXISTONS, NOUS RESISTONS !!!



Le poids nul de la gauche antilibérale.
26 mars 2007 - 12h12 - Posté par

le seul but des politiciens,le pouvoir,tout le reste n’est que demagogies et hypocrisies.
ne soyons pas dupes de ces charlatants de la politique politicienne.
pour notre emancipation : ABSTENTION

AGIR AU LIEU D’ELIRE !

campagne unitaire anti-electorale des anarchistes :

infos/dossier : http://www.enrages.lautre.net/

http://federation-anarchiste.org/


Le poids nul de la gauche antilibérale.
26 mars 2007 - 12h46 - Posté par

Emancipation...devenir indépendant, se libérer d’une autorité, d’une contrainte intellectuelle ou morale...Il y a plusieurs chemins pour y arriver.
La rhétorique de MO ne me conviens pas , j’analyserai la tienne. Juste une toute petite chose, le vote est un acte par lequel les personnes expriment leur opinion...
J’attends ton "vote".

judicaël


Le poids nul de la gauche antilibérale.
27 mars 2007 - 19h32 - Posté par

83*** 170***, j’ai particulièrement aimé le fond et la forme de ton commentaire.

Mon intention est de le proposer à publication sur notre Site.

Tu pourras toujours le commenter là... ou nous écrire, si ta belle PETITE volonté te le commande. ;-)

Encore MERCI d’être ce que tu es... "si petitement" !

Un jour viendra où tous LES PETITS se donneront la main.

PETIT À PETIT, L’UNION NOUS GRANDIRA TOUS.

R . B de http://wwwlavie.over-blog.com


précipité d’opinion
26 mars 2007 - 14h55

j’ai même pas lu le texte d’ONFRAY mais je peux dire une chose : En tapant a bras raccourcis sur le PCF je ne vois quel poids peut gagner la gauche anti libérale.

andré 18



Le poids nul de la gauche antilibérale.
26 mars 2007 - 15h33

Sur le site de campagne de Bové, une contribution "étonnante" :

D’une part de la suppression de l’ISF sur la résidence principale.

http://www.unisavecbove.org/spip.ph...



Le poids nul de la gauche antilibérale.
26 mars 2007 - 16h43 - Posté par

C’est très surprenant, je confirme que j’ai bien lu.

"Bose Walesa même combat", par un dirigeant d’une TPE (je pense que cela veux dire Très Petite Entreprise, c’est à dire Artisan en fait).

L’ISF menace la petite entreprise, ben voyons.

Mal barré, le Bové avec des soutiens de ce genre...

Plutôt tristounet selon moi, pas trop de quoi se marrer.

Sinon à l’Ouest, rien de nouveau.

La guéguerre continue, mais moi je ne suis toujours pas anti-buffet.
Je vais sans doute voter OB, mais si elle fait plus de voix que lui, cela ne sera pas une defaite pour moi, je serai content, j’espère que cela est réciproque pour les militants PCF.

jyd.


Le poids nul de la gauche antilibérale.
26 mars 2007 - 18h02 - Posté par

Pas étonnant, il a les curés avec lui et pas tous à gauche encore. JdesP





Mort d’Adama Traoré : le « J’accuse ! » de sa sœur Assa (repris par le yéti blog)
samedi 20 - 17h52
de : nazairien
les deux actions du 18 juillet
jeudi 18 - 23h19
de : Jean-Yves Peillard
À LA LIGNE - Feuillets d’usine
jeudi 18 - 19h09
de : Ernest London
Pourquoi je suis gilet jaune
mercredi 17 - 22h52
de : Chantal Mirail
1 commentaire
Un américain à Paris (sans Gene Kelly) : LE REGARD D’UN AMÉRICAIN SUR LES GILETS JAUNES (vidéo)
mercredi 17 - 22h32
de : nazairien
2 commentaires
Ni République de l’apparat, ni moine-soldat
mercredi 17 - 21h24
de : Christian D et Monique D
1 commentaire
JUSQU’À RAQQA : AVEC LES KURDES CONTRE DAESH
mercredi 17 - 11h51
de : Ernest London
Révolution algérienne : « l’auto-organisation constitue la clef de la suite du mouvement »
mercredi 17 - 11h38
1 commentaire
L’ANARCHISME N’EST NI UNE MODE NI UNE POSTURE
mercredi 17 - 11h28
de : jean 1
1 commentaire
Exigeons la libération de la chercheuse franco-iranienne Fariba Adelkhah arrêtée en Iran
mercredi 17 - 08h40
de : Christian DELARUE
14 Juillet 2019, est ce un "galop d’essai" , avant la "prise de la Bastille" ? (vidéo)
mercredi 17 - 00h26
de : nazairien
2 commentaires
Manon Aubry Députée Européenne (LFI), balance du lourd, envers, Ursula von der Leyen, candidate à la sucession de Junck
mardi 16 - 17h06
de : nazairien
4 commentaires
"Homard m’a tué" François de Rugy démissionne du gouvernement
mardi 16 - 15h21
de : nazairien
9 commentaires
Gauche homard du capitalo-écologisme
mardi 16 - 00h26
de : Christian DELARUE
11 commentaires
Le NICARAGUA inaugure la plus grande centrale solaire d’Amérique-Latine
lundi 15 - 17h57
de : JO
Gilets Jaunes 14 juillet, Champs-Elysées : Une femme serait éborgnée !
lundi 15 - 17h42
de : JO
Hommage des Gilets jaunes d’Angers aux révoltés de 1789
lundi 15 - 16h27
de : Le Cercle 49
macron au firmament
lundi 15 - 14h06
de : jean 1
Saïd Bouamama censure post-coloniale
dimanche 14 - 23h49
de : UJFP LMSI via jyp
2 commentaires
14 juillet, Champs-Élysées, Paris : les Gilets jaunes humilient « l’éborgneur » (vidéos)
dimanche 14 - 15h46
de : nazairien
11 commentaires
Alain Damasio : « Créer une pluralité d’îlots, d’archipels, est la seule manière de retourner le capitalisme »
samedi 13 - 14h51
de : jean 1
Courant continu : C’est l’heure de l’mettre, avec entre autres Youssef Brakni, et Alexandre Chantry
samedi 13 - 12h22
de : Hdm
PLUTÔT COULER EN BEAUTÉ QUE FLOTTER SANS GRÂCE - Réflexions sur l’effondrement
samedi 13 - 11h17
de : Ernest London
Affaire De Rugy : l’exemplarité pour tous !
samedi 13 - 09h29
de : JO
alerte gilets noirs
vendredi 12 - 19h06
1 commentaire
Cela suffit
vendredi 12 - 13h46
de : jean 1
1 commentaire
BURQINI de droit bien que contestable !
jeudi 11 - 22h15
de : Christian DELARUE
3 commentaires
LA HORDE et le Député François Ruffin revisitent "La Marseillaise" ! (video)
jeudi 11 - 22h07
de : jean 1
« Chute catastrophique » du niveau scolaire en France : une prof torpille l’Éducation nationale (vidéo)
jeudi 11 - 15h38
de : nazairien
2 commentaires
Lettre ouverte à Emmanuel Macron : non, la grève n’est pas une « prise d’otage »
jeudi 11 - 08h01
de : Cédric Maurin
1 commentaire
Le RIC des gueux ( que l’on nomme RIC Campagnard) est de retour.
mercredi 10 - 18h33
de : Arnaud
2 commentaires
COEUR DE BOXEUR - Le Vrai combat de Christophe Dettinger
mercredi 10 - 08h24
de : Ernest London
1 commentaire
Décrocheuse de portrait
mardi 9 - 23h51
de : Jean-Yves Peillard
Message publié par le Collectif Autonome de Dockers de Gênes
mardi 9 - 18h38
de : jean 1
La France de Macron : la liberté d’expression en péril ! (no coment)
mardi 9 - 11h48
de : JO
2 commentaires
Sanctions contre les chômeurs : dix associations, collectifs et syndicats déposent un recours devant le Conseil d’État
lundi 8 - 17h06
ENVIRONNEMENT : Pas nette la planète sauf que "bla/bla" etc... !
lundi 8 - 16h11
de : JO
GODIN, INVENTEUR DE L’ÉCONOMIE SOCIALE
dimanche 7 - 20h11
de : Ernest London
1 commentaire
Billet de Pierrick Tillet : Effondrement : le ministre Blanquer contraint de saborder le baccalauréat
dimanche 7 - 12h01
de : nazairien
3 commentaires
Week-end de résistance et d’occupation contre le projet de Surf Park de Saint Père en Retz (44) le 20 et 21 Juillet 2019
dimanche 7 - 11h02
de : Collectif Terres Communes

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Sous un gouvernement qui emprisonne injustement n'importe qui, la vraie place d'un homme juste est en prison. Henry David Thoreau (1817-1862)
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite