Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Jacques Perreux "Qui donc t’a fait Roi ?"
de : Jean-Pierre LANDAIS
samedi 7 avril 2007 - 15h06 - Signaler aux modérateurs
35 commentaires
JPEG - 22.1 ko

de Jean-Pierre LANDAIS

L’Humanité du 4 Avril relate la visite de José Bové à Vitry où tu l’accueillais lundi soir et rapporte tes propos. A la question "Pourquoi un élu communiste, vice-président du Conseil Général, ne soutient pas Marie-George Buffet, mais soutient José Bové ?", tu réponds :"Si je votais pour Marie-George, j’encouragerais le Parti Communiste à préférer sa chapelle plutôt que l’intérêt général" (sic).

Dès lors, je me demande avec gravité comment m’adresser à toi. Puis-je continuer à dire "Cher camarade..." ? mais alors l’un de nous deux n’est plus en phase historique avec l’autre. Dois-je dire "Cher ami..." ? au risque de ne plus voir que le flou branché de l’expression. Ou encore "Monseigneur" ?, puisque tu sembles avoir quitté la chapelle pour une église o combien plus vaste !

Non, finalement c’est "Sire" qui convient le mieux, car selon la formule célèbre "Qui donc t’a fait Roi ?", sinon ces centaines de militants de la base qui t’ont soutenu, avec leurs petits cerveaux (forcément), leurs petits bras et leurs cotisations, souscriptions et dons souvent modestes mais si généreux, dans une disponibilité sans espoir de fortune en retour, et qui t’ont permis d’accéder, toi, à des fonctions aussi prestigieuses que celles que tu détiens maintenant et auxquelles ils n’auraient sans doute pas oser rêver. Vrai !

Cela te permet certainement de ne pas regarder en arrière, de parader sans vergogne, et par là-même de piétiner l’intérêt général qui était certainement ton credo, à l’époque où tu avais besoin des voix de ceux que tu oublies aujourd’hui pour aller folâtrer dans les champs de coquelicots. Je crains fort cependant que ces aimables papavéracées soient bien malingres sur les dalles de ta cité !



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Jacques Perreux "Qui donc t’a fait Roi ?"
7 avril 2007 - 16h00

Je suis tout à fait d’accord avec toi camarade Jean-Pierre, pour ses prochaines éléctions il ira trouver les colleurs et les distributeurs de tracts du Bovéthon, jamais plus je ne me battrai pour lui (perreux). Fraternellement. Albert Moreau



Jacques Perreux "Qui donc t’a fait Roi ?"
7 avril 2007 - 16h13

UNE CHAPELLE ???

De quel langage s’agit-il ? Religieux catho ? Intégriste ?

Non, d’un élu qui se dit communiste...
En fait , comme d’autres élus professionnels, il se prend pour le prédicateur baptiste qui fini par
vouloir voler en solo et faire son sermon au pauvre peuple qu’il croit crédule.

Le PCF, comme d’autres partis qui se veulent démocratiques et progressistes, n’est pas aidé par certains de ses élus qu’il aurait fallu renvoyer au travail salarial aprés un ou deux mandats au maxi.

C’est de la pure trahison...

Ceux qui payent ( de leurs personnes militantes), ont fait le boulot et sont vite oubliés.

C’est dégueu. et décourageant.

JLL-64



Jacques Perreux "Qui donc t’a fait Roi ?"
7 avril 2007 - 17h08 - Posté par

A mon avis, il nous faut dépasser ces problèmes qui nous tirent en arrière et avancer dans nos luttes. La vie du parti communiste comme celle de la plupart des organisations est ponctuée de gens contestataires qui vont et qui viennent... qui s’arrêtent un moment, qui repartent ensuite ou qui passent dans l’oubli voire qui passent dans le camp des adversaires... n’est-ce pas le propre d’un mouvement par nature ?

La grande référence des Perreux (pas encore mais cela ne saurait tarder) et de certaines personnes c’est de se couvrir du beau titre Ancien Communiste...

S’ils s’en servent encore même quand ils ne le sont plus c’est quand même un hommage à cette organisation.... Sans doute est-ce pour faire valoir qu’ils sont mieux que ce titre en s’étant écartés, mais le malaise est avant tout chez eux et non chez celles et ceux qui poursuivent le combat...

Poursuivons notre combat, faisons voter MGB, peut-être sommes nous minoritaires dans notre lutte, mais combien est exaltante notre démarche pour la justice, pour faire rendre la richesse vers celles et ceux qui la produisent !!! Perreux se trompe, mais des comme lui il y en a hélas beaucoup...c’est aux électeurs qu’il appartient de remettre ce garçon sur la bonne voie. Désolé mais ne perdons pas notre temps et moi non plus !

Galou des Landes


Jacques Perreux "Qui donc t’a fait Roi ?"
7 avril 2007 - 17h03

Que penser de toi, pour un ancien JC, comme toi ? Et bien, je ne sais pas pour les JC de l’époque ce qu’ils en penses ?

Mais moi je vais te le dire, et d’une, si tu est élus, les mandats ne t’appartiennes pas. Et de plus tu a agis, comme si tu était le propriétaire des voix qui ton élu, et que tu trompe avec ton engagement nouveau, depuis que tu a été élu.

Enfin rien ne t’empêchais de démissionner de tes mandats, pour rester dans ta logique. Non tu préfère garder une sécurité au qu’a ou, cela se passera mal pour JB.

C’est facile dans ces conditions de parader, et de mettre deux fer au feux. Pense tu à tes anciens camarades, quand il allait coller, distribuer les tracs ? Faire le travail d’un bénévole, pour qui le meilleurs moment, c’est le soir des élections, quand son candidat a été élu, que leurs dit tu, a tous ceux la ?



Jacques Perreux "Qui donc t’a fait Roi ?"
7 avril 2007 - 18h07 - Posté par

Mais il y a un autre raisonnement que font les gens, vous voyez bien avec Perreux que les communistes ne sont pas stables, ils critiquent les autres partis qui ne respectent pas leurs engagements, mais lui qui se dit toujours communiste il ne respecte ses électeurs. j’ai entendu hier Braouzec sur une télé il est très mal.
Je suis d’accord de tout temps il y a des aventuriers qui ne tiennent pas la route, mais ils ont une vraie capacité de nuisance. Qu’il retourne au charbon. Un ami qui vote Marie George.


Jacques Perreux "Qui donc t’a fait Roi ?"
7 avril 2007 - 18h31 - Posté par

si le PCF s’offre aux "autres", pour servir "l’intérêt commun", il est dans la suite logique du comportment de Marie-george Buffet, ayant mis les temps de parole du Parti à disposition de ceux des antilibéraux qui en étaient privés...

Mais parmi ces derniers, il en est qui n’ont ni cohérence de long terme ni pudeur, ni souci de l’équité : ils veulent tout prendre à "l’appareil" en profitant de l’anticommunisme dominant, et ils ne s’inquiètent pas de savoir qui n’attend que cette médiocrité de la part des "partenaires du PCF : la parisot...

alain de nantes


Jacques Perreux "Qui donc t’a fait Roi ?"
7 avril 2007 - 18h36 - Posté par

Les camarades et les électeurs n’ont qu’à renvoyer à ses chères études et à un métier qu’il n’a jamais exercé cet élu qui a trahi et qui confond professionnel de la politique et "révolutionnaire professionnel" (au sens de tous ceux qui ont sacrifié et sacrifient leur vie pour une révolution).

En dépit d’une belle histoire, le PCF est mortellement parasité par ces gens qui font carrière.

Ce sont les Gorbatchev et Eltsine de France qui n’attendent qu’une occasion pour trahir ou aller à la soupe dans un quelconque ministère.

Ayons le courage de le dire et prenons enfin des dispositions pour avoir un parti communiste en phase avec nos valeurs et notre discours !

El Viejo Topo.


Jacques Perreux "Qui donc t’a fait Roi ?"
7 avril 2007 - 17h57

JACQUES... SOUVIENS-TOI DE TES RACINES simplement...
de tes racines et NON de tes griefs (cette bile au fond de toi... qui te noit)

VOIT LE MOUVEMENT !... mais... accompagne-le... SANS FUITE EN AVANT !

Sache être "humblement génial" -si tu crois encore en la ’génialité humaine’ ! ;-)-

Sache *aider* le mouvement, sache l’accompagner... NE TE PRENDS PAS POUR DIEU-CE-JÉSUS-EN-CROIX-DES-IMAGES-D’ÉPINAL !

SOIS ce que tu es : un homme faillible, mais pas jusqu’à la traîtrise !
CHOISIS LA MAÎTRISE... DE TOI !! DANS TOUS LES CAS DE FIGURE !!

ET *NON* TES SEULES INTÉRÊTS IMMÉDIATS... MAL APPRÉCIÉS.

L’ORGUEIL EN NOUS... N’A PAS D’AVENIR !.

JE SUIS COMME TOI... *HUMAIN*... ET NOUS MOURRONS PAREILLEMENT.

ET CE « PAREIL...*MENT-VRAI* ... À EN MOURIR ».

R . B de http://wwwlavie.over-blog.com



Jacques Perreux "Qui donc t’a fait Roi ?"
7 avril 2007 - 19h01

Qu’est-ce qu’attend Perreux pour quitter le PC ?

Que les unitaires aient au moins le COURAGE d’assumer leurs positions...

En tous cas, j’espère que les électeurs communistes les sanctionneront...



Jacques Perreux "Qui donc t’a fait Roi ?"
7 avril 2007 - 19h26 - Posté par

en passant je te rappelle que les "unitaites " étaient une centaine pour créer leur association et que les pas unitaires, c’est à dire nous hé bien nous sommes à peine 136 900.

alors hein un peu de modestie les minos svp


Jacques Perreux "Qui donc t’a fait Roi ?"
7 avril 2007 - 19h41 - Posté par

A 83 98,

Je suis complétement d’accord avec toi,il faut sanctionner tous ces gens qui n’ont plus rien de communiste et j’espère bien qu’il ne seront plus soutenus par le parti aux législatives, c’est des arrivistes, ils fanfaronnent maintenant mais il ne pousse pas la logique jusqu’a rendre son mandat, celà le ferait aller travailler ce qu’il n’a pas dù faire beaucoup dans sa vie.AL DE TOULOUSE


Jacques Perreux "Qui donc t’a fait Roi ?"
7 avril 2007 - 23h39 - Posté par

Oui ,effectivement , les élus PCF qui ont décidé de soutenir Bové devraient avoir l’honneteté intellectuelle d’abandonner leurs mandats et ne plus dire qu’ils sont encore communistes.

A partir de ce moment là, libres à eux de soutenir qui ils veulent. Je parie qu’ils seront réélus sous l’étiquette socialiste : la candidature Bové sent le coup de main de la direction du PS afin que le "moustachu du Larzac au type gaulois" affaiblisse le PCF surtout dans les banlieues.

Limeper


Jacques Perreux "Qui donc t’a fait Roi ?"
7 avril 2007 - 19h24

Pourquoi être aussi durs avec ce camarade Perreux !
j’avoue avoir du mal à suivre quant on s’intéresse un peu à sa situation réelle...
il est bien connu qu’un dirigeant national des JC doit, pour le moins, terminer sa carrière comme maire d’une ville dite de banlieue.Problème : des villes nous en avons perdu et il devient ardu de recycler tous nos produits.
alors Jacques qui est un homme de conviction n’a pas abdiqué et en toute connaissance de sa haute valeur, a pris conscience qu’il serait, fatalement, président du Conseil Général du 94.

malheureusement pour lui, les communistes, monstres sans reconnaissance, préfèrérent reconduire Michel Germa, homme intègre, propre et militant jusqu’au bout de sa gitane maïs.
ce dernier annonçant qu’il arrêtait, nous vimes un pois sauteur tout frétillant émerger de sa boîte comme du bon vieux temps de Pif et de ses poids sauteurs.
Enfin, le plan de carrière se remettait en place, enfin il y avait mieux qu’une mairie avec des ploucs de banlieue, le Conseil Général, un département à lui tout seul, pour lui tout seul.

là encore, des enfoirés de staliniens, marchaisiens et tutti quanti rompirent le contrat de carrière de Jacques, condamné une nouvelle fois à n’être qu’un conseiller général de Vitry, certes grande ville mais confetti devant la taille et le budget du département.

Alors Jacques se mit en bande, sans mettre le feu aux bagnoles, il tenta de le mettre au parti, il en oublia même totalement que l’adversaire était la droite, le Medef. Avec ses potos, tout sauf prolos, Jacquou le croqué prit son bâton de pélerin et se rendit, au propre comme au figuré, au chevet de grands malades, au propre comme au figuré, Gaston Viens maire d’Orly et J Rossignol maire défroqué PS de Limeil. Gastounet qui avait quitté le PCF car ce dernier avait refusé de le couronner président du Conseil Général vit là une revanche à travers son fils putatif : Perreux.
Rossignol, ardent soutien des sans-papiers de Cachan qui voulaient les installer sur le territoire d’une commune qui n’était pas la sienne mais qui refuse aujourd’hui les SDF sans -papiers de Saint Martin mais là sur sa commune, lui avait une revanche à prendre sur son PS natal qui avait salué son départ comme une libération.Ajoutons à cela le soutien ardent de M Trigon ancien maire d’Arcueil vexé comme un rat mort de ne pas avoir obtenu le siège de Georges Marchais à l’assemblée nationale.

Donc Jacqou le coucou est grillé, plan de carrière parti en pétard alors que lui reste t-il sinon Bové et tenter le coup final : une candidature antilibérale qui pourrait bien être soutenue indirectement par l’absence de candidat socialiste face à lui, à charge de renvoyer l’ascenseur...

Le PS rêve de prendre ce département, Perreux également.

Perreux est en solde par votre faute. il n’en coutait presque rien de reconnaitre son talent, sa verve, son audace.Il se donnait à nous le parti avec confiance et nous ne lui laissons qu’amertume et désolation. Par notre absence totale de fraternité nous l’avons obligé au retour à la terre, au point qu’il s’agenouille tellement que l’on peut s’interroger : lorsque l’on tombe si bas, peut on se relever ?
Au point que désormais livré à la traite des chèvres il n’est que des pis et que sa vie tourne au lait caillé.

infâmes nous fumes avec Jacqou, en ces jours de Pâques en regardant derrière nous songeons à cette éternelle question : qui est venu en premier : la poule ou l’oeuf, Perreux ou Bové.2
oeufs dans le même panier pour ces égos surdmentionnés, pour ces hommes que l’histoire nous rappellera sous le nom de:la secte du coquelicot, ou de 2 hommes et un coup...foireux.

Alain Girard 94



Jacques Perreux "Qui donc t’a fait Roi ?"
18 avril 2007 - 12h08 - Posté par

Des amis et camarades qui connaissent le Alain Girard du Val de Marne que je suis , militant communiste depuis qq décennies,adjoint au Maire d’ Orly,Conseiller Régional ,se sont étonnés que je puisses tenir sur Jacques Perreux les propos populistes et déplacés concernant son implication dans la campagne de José Bové. Le Alain Girard du 94 qui signe la délaration ce n’est evidemment pas moi . Ce n’ est pas la première fois que cela arrive . La personne en question n’ignore pas cette confusion qui doit l’ amuser sinon lui convenir . Je lui demande donc de faire le nécessaire pour que cela ne reproduise plus . C’est une question de correction vis à vis de ma personne et des responsabilités publiques que j’assume. Ceci d’ autant plus que si je n’approuve absolument pas le choix politique de Jacques Perreux . Je refuse à la place du débat les charges populistes d’ un certain nombre de réactions sur le site . Je suis sûr que le Parti Communiste Français et les communistes concernés sauront politiquement et dans la dignité résoudre cette difficulté.
Alain GIRARD Militant d’ Orly du PCF -Adjoint au Maire-Conseiller Régional d’ ile de France


Jacques Perreux "Qui donc t’a fait Roi ?"
7 avril 2007 - 19h50

Démocratie, Démocratie, démocratie !!!!!!!!!!!!

Les Perreux, Asensi et autres DOIVENT ÊTRE ÉVALUÉS PAR LES COMMUNISTES EUX-MÊMES : qu’on organise un vote et on verra ce qu’ils représentent parmi les communistes...

PAS GRAND-CHOSE, si ce n’est RIEN.

Dans ces conditions, ils n’ont NI LA LÉGITIMITÉ NI LA LÉGALITÉ À REPRÉSENTER LES COMMUNISTES.

Maintenant, il y en plein de personnes de valeur au sein du PCF qui sont prêts à prendre la relève.



Jacques Perreux "Qui donc t’a fait Roi ?"
7 avril 2007 - 19h51

Oui mais il est malheureux de voir que, malgrés tout, la PCF va donner son investiture à ces gens là : Perreux, Braouezec, Villiers ....

Je ne comprends pas cette tendance à l’auto affaiblissement, voire au suicide collectif .... Ces gens veulent nuire au PCF, et le PCF les investit .... incompréhensible !

Jips



Jacques Perreux "Qui donc t’a fait Roi ?"
7 avril 2007 - 21h48 - Posté par

Cher JIPS,

Comme toi et bien d’autres, j’espère qu’après la présidentielle et les législatives, le PCF va savoir répondre aux questions urgentes :

 faudra-t-il eternellement se désister pour un PS de mois en moins à gauche et qui nous affaiblit de plus en plus,

 qu’elles formes doit prendre notre volonté unitaire,

 quels "plans de carrière" pour nos élus et nos cadres ?....questions parmi d’autres.

j-c coualan


Jacques Perreux "Qui donc t’a fait Roi ?"
7 avril 2007 - 20h30

je partage l’idée d’un certain nombre qui ont fait les commentaires ; il ne viendrait pas à l’idée à J Perreux de rendre son mandat qu’il tient quand même des électeurs communistes, et puis c’est vrai que sa " carrière " dans le parti ne lui a pas permis de connaitre le travail ou on se confronte avec vraiment la réalité des gens et de leur vie . Allez un peu de courage rends ton mandat et retourne devant les électeurs



Jacques Perreux "Qui donc t’a fait Roi ?"
7 avril 2007 - 23h03

il est dur pour notre parti le camarade Perreux :je préfèrerais donc ma" chapelle" plutôt que l’intérêt
général ? et mon intelligence ne serait qu’au service du parti ? comme mes jours de grève ou mes
distributions de tracts ou mes manifs diverses et multiples etc....
j’ai assez souffert de la division chez les camarades anti-libéraux et communistes et je n’accepte pas
ce point de vue d’un membre du P C F sur mon vote et mon soutien pour Marie-Georges Buffet .
régis ;



Jacques Perreux "Qui donc t’a fait Roi ?"
7 avril 2007 - 23h19 - Posté par

Pour les législatives camarades, je veillerai avec attention à ce que Clémentine ne soit pas investie...Car il se murmure des bruits qui me font mal aux oreilles..

IlRosso...


Jacques Perreux "Qui donc t’a fait Roi ?"
7 avril 2007 - 23h46 - Posté par

Quelle tristesse de lire autant d’inépties chez un responsable communiste.

C’est le parti qui défend le plus efficacement l’intéret général, celui des classes populaires !

Après son tour de piste sous les projecteurs de la campagne, Bové il fera quoi ?

Rien.

Il ira chercher la lumière un peu plus loin.

Il peut payer bien des professionnels pour coller ses affiches mais il ne pourra jamais payer des gens pour défendre, à tous les echelons et de toutes les manières, ceux qui souffre de l’exploitation, comme le font les communistes.

Léo


Jacques Perreux "Qui donc t’a fait Roi ?"
8 avril 2007 - 00h06

Laissons le sieur Perreux, tout comme son maître José Bové, à ses divagations et à ses errements tant politiques qu’idéologiques.
J’ai entendu d’ailleurs Bové dire qu’il veut liquider la force de frappe française, autrement dit la défense nationale française,ce qui laisse donc supposer que notre défense dépendrait de l’OTAN .

Jean-Yves



Jacques Perreux "Qui donc t’a fait Roi ?"
8 avril 2007 - 08h44

je ne polémiquerai pas avec tous ces "communistes" qui soutiennent J. Bové, je leur demanderai simplement de lire la préface du livre de Ignacio Ramonet "biographie à deux voix" ou il cite Ignace de Loyola eh oui... disant "dans une forteresse assiégée toute division est une trahison"
sans autres commentaires.
Jérôme Caccavelli
Ajaccio



Jacques Perreux "Qui donc t’a fait Roi ?"
8 avril 2007 - 09h23

Voici l’intégralité de l’intervention de Jacques Perreux
Une autre gauche est déjà en marche

En fait, la diversité des raisons de voter José Bové que nous venons d’entendre recoupe la diversité des raisons d’agir pour toutes les causes émancipatrices. Elle recoupe donc les raisons de combattre le libéralisme et toutes les dominations qui se mettent en travers de ces causes.

Cette diversité est belle à voir et à entendre mais quand elle est dispersée et divisée, cela désole et fait enrager. Surtout quand on sait à quel point, lorsque cette diversité est rassemblée, convergente, mélangée et partagée, elle devient une force magique. Il n’y a pas besoin d’être un ancien combattant pour se rappeler que notre diversité unie a soulevé des montagnes au référendum et contre le CPE.

Ça me fait plaisir d’accueillir avec vous José Bové, dans cette ville où j’habite, où j’ai beaucoup de mes amis et où je suis élu. Bienvenue aussi à Francine, Norreddine et Eros.

Je ne vais pas vous faire l’article : Vitry est une ville aux belles traditions de luttes, une de ces villes où un maire communiste a installé l’un des premiers CMS dans les années 30, où un autre dans les années 70 a innové en créant le 1 % à la culture et où le Conseil général il y a deux ans a ouvert un musée d’art contemporain. C’est la ville aussi d’où est partie la grève insurrectionnelle des cheminots en 1945, une ville où on fait la chaîne pour empêcher que nos enfants sans-papiers soit chassés, une ville où une partie importante de la population s’est insurgée contre un référendum pour une police municipale, où des gens de bonne volonté agissent pour que les Roms ne soient pas mis à l’index et accèdent aux papiers et au logement, une ville comme tant d’autres où il y a des trésors de solidarité qui font que malgré la dureté de la vie, la société n’est pas une jungle.

Mais allons droit au but : on m’a demandé d’expliquer pourquoi un élu communiste vice-président du Conseil général ne soutient pas Marie-George Buffet et soutient José Bové, et pour aggraver son cas en est le directeur de campagne.

Il y a à cela trois raisons mais une seule aurait suffit :

la première raison c’est que la faute d’Olivier Besancenot et de Marie-George Buffet est pour moi impardonnable car elle a gâché un espoir énorme.

Si je votais pour Marie-George, j’encouragerais le parti à préférer sa chapelle plutôt que l’intérêt général. Si je votais pour elle, ce serait une façon d’oublier que des gens vont morfler du fait que nous n’aurons pas su réaliser l’unité.

Je sais bien que certains pensent que lorsque l’on est dans un parti, il faut être discipliné –je l’ai été- et respecter la loi de la majorité. Mais la respecter ne veut pas dire et ne peut pas dire se soumettre à des idées que l’on rejette. Par exemple les communistes ont eu raison d’alerter sur les atteintes aux libertés dans les pays socialistes alors qu’ils étaient minoritaires. Dans certains pays, ces communistes l’ont payé cher.

Aujourd’hui des militants de la LCR, des écologistes, font prévaloir l’intérêt de l’unité par rapport aux positions de leur parti. Hier, tout le monde a trouvé normal que des socialistes appellent à voter non au référendum alors que leur parti appelait à voter oui.

Il n’y a donc pas de quoi en faire un drame. Ça devient même une habitude. Cela veut dire sans doute que les partis existants ne correspondent plus aux attentes et qu’il faut sans doute inventer autre chose. En fin de compte, aucun parti n’a été inventé pour l’éternité.

En attendant je ne me résigne pas à ce que le PCF du Front Populaire, le PCF de la résistance et donc le parti communiste de l’union devienne le parti de la division.

Le PCF dans cette ville et ce département aurait tort pour tous les combats à venir s’il traitait en adversaires les antilibéraux, les comités Bové et les communistes qui y militent nombreux. Je dis à tous les communistes qui hésitent, s’inquiètent ou souffrent de cette situation : « s’il y a quelque chose à ne pas trahir c’est son idéal ». Et l’idéal communiste c’est la mise en commun.

la deuxième raison de mon choix :

C’est que les combats, les engagements de José Bové me parlent et me touchent. **- Contre la malbouffe et l’américanisation de toutes les formes de culture. **- Les Ogm et la santé **- L’altermondialisme **- Le fait de penser globalement pour agir localement.

J’étais au Larzac en 2000 pour empêcher l’emprisonnement de José. C’est ma première rencontre avec lui, au petit matin, en débarquant du train, dans les allées du rassemblement où avec Christian Favier nous nous sommes présentés à lui et où il nous a dit « vous êtes vraiment des chics types les communistes ».

Mes passions et mes combats pour l’eau comme bien commun et droit fondamental des hommes sont aussi pour beaucoup dans mes prises de position aujourd’hui. Je me souviens avoir eu l’occasion à Port Alegre lors d’un petit déjeuner de lui expliquer pourquoi le combat contre la marchandisation de l’eau dans le monde exigeait que nous menions la bataille en France pour le retour en régie de la gestion de l’eau. Alors que ces idées n’étaient pas évidentes dans mon propre parti (c’est le moins que l’on puisse dire), je me souviens avoir eu son soutien y compris pour que le Val de Marne accueille le Forum Social Européen, précisément sur les questions de l’eau et de l’environnement.

Et puis, il y eut l’autre Larzac, celui de 2003 : ces heures et ces heures d’embouteillages, ces kilomètres à pied et ce fantastique débat dans lequel j’intervenais pour sensibiliser aux batailles de l’eau et croiser des idées avec des militants d’autres sensibilités.

Et puis pour moi qui ai mené des actions pour libérer Angela Devis, Nelson Mandela, pour Arafat, je me dis que quelqu’un qui consent à aller en prison pour ses idées peut devenir un bon président de la République. Regardez précisément Mandela, Lula, Morales. Ce n’est évidemment pas obligatoire mais c’est quand même une garantie de fidélité à l’époque om l’on reproche tant aux hommes politiques de faire le contraire de ce qu’ils disent.

La troisième raison et la plus importante :

Certains d’entre nous chantent « il n’est pas de sauveur suprême, ni Dieu, ni César, ni tribun » ; d’autres affirment « ni Dieu ni maître ». Nous ne demandons rien de cela à José.

Non, le principal c’est que l’espoir, le mouvement, le nouveau est dans cette candidature.

Pourquoi ?

1. Parce que c’est là que ce sont donnés rendez vous tous les partisans de l’unité, des communistes, des socialistes, des écologistes, des LCR, des militants de quartiers, des militants issus de l’immigration, des libertaires, des associatifs, des électrons libres. Cela donne confiance non ? Qui peut espérer sans unité battre le libéralisme ? gagner le SMIC à 1 500 € ? instituer un système de sécurité d’emploi et de formation ? le droit de vote des étrangers ? imposer les moratoires sur l’EPR, les Ogm… ?
2. Parce que la gauche on le sait bien, telle qu’elle est aujourd’hui, ne fait pas l’affaire. A chaque fois qu’elle gagne l’élection, la fois d’après elle la perd parce qu’elle a déçu.

Regardez Ségolène Royal : plutôt que de répondre au thème sécuritaire du dangereux Sarkozy par des mesures ne faveur de la prévention, de la culture, elle propose l’encadrement par des militaires. Plutôt que de répondre à ce ministère de l’immigration nationale par la coopération, l’altermondialisme, les échanges, elle nous propose d’arborer le drapeau bleu blanc rouge à nos fenêtres. Jaurès réveille toi !

Avec cette gauche là on ne va pas au combat mais au renoncement. Il faut donc inventer une nouvelle gauche : pas derrière l’une ou l’autre des forces existantes. C’est le sens de la candidature de José Bové.

Une candidature trait d’union

On en crève de nos divisions, de nos méfiances, de nos incompréhensions, de nos replis sur soi. Va-t-on se parler, chercher à se comprendre avec les jeunes qui enragent de la violence permanente des contrôles policiers, des échecs à l’école, du « pas de boulot », d’être stigmatisés parce que l’on habite tel quartier. Ou est ce que le trop plein de colères accumulées et parfois la rancune y compris vis-à-vis de militants politiques va l’empêcher ? Est-ce que l’on va se parler et chercher à se comprendre avec tous ceux qui rejètent l’organisation comme synonyme de rigidité et de manque de liberté individuelle ?

Est-ce que l’on va se parler entre militants anti-nucléaires inquiets pour les déchets que l’on va laisser à nos enfants et militants pro-nucléaires qui privilégient la question de l’indépendance énergétique ?

Est-ce que l’on va chercher à dépasser nos codes et nos cases, nos grilles de lecture et nos cultures pour chercher à rentrer dans ceux des autres ?

Est-ce qu’on va être capable de créer le mouvement à géométrie variable où chacun sera à pied d’égalité avec l’autre, où on pourra rentrer et sortir, apporter et se servir, bénéficier pour ses combats de la force des combats des autres ?

Je pense comme beaucoup d’autres que ce mouvement est en cours. Comme directeur de campagne je le vois avec ses tensions et se difficultés, mais aussi avec ses prouesses : les 500 comités créés en quelques semaines, des trésors de dévouement, d’inventivité, de volonté.

Une autre gauche est déjà en marche : une gauche alternative qui rejette et surmonte les divisions coûte que coûte. Chaque bulletin José Bové le 22 avril va dire « puisqu’un autre avenir est possible et puisqu’un autre monde est en marche, j’en suis ».

En fait la raison principale de voter Bové c’est qu’une nouvelle force est en train de naître. C’est la force de l’unité. Et chaque bulletin de vote va aider ce rassemblement à devenir un peu plus une force irrésistible.



Jacques Perreux "Qui donc t’a fait Roi ?"
8 avril 2007 - 10h56 - Posté par

Ce que raconte M. Perreux pour justifier son appui à J. Bové manque totalement de sérieux comme le candidat qu’il soutient.

A Nice où il tenait meeting vendredi dans une salle du quartier populaire de l’Ariane (remplie d’un public qui venait de partout sauf des HLM environnantes) ,J. Bové est venu annoncer qu’il est désormais pour la suppression du ministère de la justice !
La presse locale s’en est fait l’écho avec beaucoup d’humour.

Ce genre de loufoquerie qui a surpris même ses partisans ne figure pas dans le programme antilibéral de tous les collectifs.

Mais il montre qui, par anticommunisme, ont préféré soutenir les Perreux, Bret, Sallesse, Autain et autres liquidateurs.

Pas question de les tenir pour quitte et qu’ils continuent leur entreprise de démolition du parti qui les a mis là où ils sont.

El Viejo Topo.


Jacques Perreux "Qui donc t’a fait Roi ?"
8 avril 2007 - 11h29 - Posté par

A 89 114,

Je ne suis pas d’accord avec votre analyse,la première grande faute incombe a jose bové ,c’est lui le premier que a crée la division en sortant qu’il ne fallait pas un leader des collectif issu d’un parti ,il visait déjà marie george et seulement elle ,ensuite besancenot a voulu faire sa campagne seul avec l’excuse de ne pas faire alliance avec le ps, puis bové etant en minorité dans son propre collectif s’est retiré,en disant qu’il ne reviendrait si besancenot et marie george se retiraient, entre temps aussi bien au parti communiste que dans les collectif le élections ont données une large majorité à marie george qui comme c’etait son devoir de respect envers les collectif a commencée sa campagne en déffendant les 125 propositions des collectifs et en proposant à tous les intervenants de faire campagne ensemble sur la même estrade, et celà malgré une petition signée par plusieurs d’entre eux,alors qu’elle n’a jamais attaquée personne, alors bové setant sa partie perdue a dit que si une petition recueillée 10 000 sigantures il revenait à condition que besancenot et marie george se retiraient, comme pour ces deux candidats il n’était pas question de ceder à un tel dictat ,le ventre lui a gratouilléet s’il s’est autodéclaré candidat sans être élu de personne, donc sans légitimité démocratique, hélàs soutenu par quelques soit disant communistes , qui bien sûr ont le droit de choisir qui ils veulent mais pour celà s’ils étaient cohérants avec eux même auraient dù rendre le mandant qu’ils ont obtenus avec les voix des communistes de ce qui était leur parti ,parcequ’ils ne devraient plus se référér à lui ,je pense que vous avez tord de donner la faute à besancenot et marie george buffet en déformant la réalité, vous avez le droit vous aussi de choisir qui vous voulez mais en disant la réalité des fait, je crois qu’il est inutile de vous dire que je vois marie george buffet comme la plus capable des candidat et la plus honnête même si je ne suis pas toujours d’accord sur certaines de ces positions .Je ne suis pas encarté à aucun parti ;A L DE TOULOUSE


Jacques Perreux "Qui donc t’a fait Roi ?"
8 avril 2007 - 11h52

Est-ce qu’on va être capable de créer le mouvement à géométrie variable où chacun sera à pied d’égalité avec l’autre, où on pourra rentrer et sortir, apporter et se servir, bénéficier pour ses combats de la force des combats des autres ?

C’est ça, tu veut faire comme BAYROU, un mouvement qui vas de LO au PS. Voila enfin le pourquoi du comment. Je suis pour l’union, mais pas n’importe comment. Si tu veut la mort du PCF, qui ta mis ou tu ai, continu, mais sans moi. Arrete de te prendre pour le secrétaire de la JC que tu n’est plus. La volontée viendra de la base et non d’appareil ( nouveau) soit il. Les français voterons pour des candidats sérieux, pas des girouettes.



Jacques Perreux "Qui donc t’a fait Roi ?"
8 avril 2007 - 19h05 - Posté par

jacques PERREUX,pourquoi encombres-tu encore le Parti ? jean-claude GASQUET 24110 ST ASTIER


Jacques Perreux "Qui donc t’a fait Roi ?"
8 avril 2007 - 19h53

Monsieur José Bové bénéficie d’une mansuétude surprenante en matiaire pénale si on compare le sort qui lui est fait à celui d’authentiques militants syndicaux.

Cette mansuétude se double d’une promotion médias largement disproportionnée de la réelle dimension politique du personnage.

En fait, à l’instar de Besancenot et Laguiller, il est un instrument privilégié de la droite pour diviser et discréditer la gauche.

Françoit Mitterand avait utilisé une stratégie similaire contre la droite en faisant mousser le phénomène Le Pen.

Cet acte de François Mitterand ne pouvait se comprendre que comme un calcul destiné à servir une stratégie personnelle.

C’est de toute évidence la stratégie de ceux qui tentent de présenter Monsieur Bové comme un présidentiable voir comme un homme politique crédible.

Il faut rajouter que la cible principale de Monsieur Bové est le PCF.

C’est pour cela que Monsieur Bové bénéficie, tels les détergents, d’un matraquage médiatique de haut niveau.

Oui, Monsieur Bové est un produit lessiviel anicommuniste.

Et, comme toutes les lessives, Besancenot, Laguiller, Shivardi et Bové se valent.

Yvon



Jacques Perreux "Qui donc t’a fait Roi ?"
8 avril 2007 - 21h44 - Posté par

Cher Yvon,

Puisses ton avis si bien exprimé etre le plus largement partagé !

j-c coualan


Jacques Perreux "Qui donc t’a fait Roi ?"
9 avril 2007 - 00h54

Comme tous les saints, il entre en religion.

Au moins les premiers moururent pour leur cause, et même si Pierre défaillit dans le jardin des oliviers, il eut le courage lui de se reprendre.

Pour quelqu’un qui porte deux fois le prénom d’un saint, je me permets de lui dire que je suis ancien "membre du PCF", mais encore communiste. Je me préfère ainsi sans jamais avoir "craché dans la soupe" par respect pour ceux qui font ou ont fait le parti.

Les saints eurent le mérite avant de rentrer dans une chapelle et d’y être honorés, d’aller jusqu’au bout de leurs engagements, jusqu’à donner leurs vies.

Sans doute, cette perspective est-elle trop cruelle pour un "président" de conseil général !

En bon entendeur

L’Agneau



Jacques Perreux "Qui donc t’a fait Roi ?"
9 avril 2007 - 22h39

et vous trouvez cela comment ?

mars 1990

JACQUES PERREUX a, ensuite, traité des objectifs de renforcement de la Jeunesse communiste.

« Oui l’organisation révolutionnaire c’est ce qui permet aux jeunes de ne pas être écrasés, de résister et de compter. Seul, on est impuissant, en tête à tête avec sa révolte. La bonne façon d’être libre de ses mouvements et de ses idées, c’est de se joindre aux autres pour conquérir le pouvoir du nombre. S’organiser avec la JC, c’est vraiment se donner les moyens de faire face à nos adversaires. Eux, ils s’organisent pour faire pleuvoir les mauvais coups, et nous enfoncer dans la crise. Pourquoi mettons-nous le cap sur les 100.000 à la JC ? Mais tout simplement parce qu’avec 70.000 adhérents, nous avons fait la preuve de notre utilité... mais aussi la preuve que nous ne sommes pas assez !

Il y a partout des milliers et des milliers de jeunes qui sont prêts à nous rejoindre. Certains nous connaissent déjà, nous apprécient pour nos actes, nos luttes mais quelque chose leur laisse à penser qu’entrer à la JC n’est pas si simple, mais sont immédiatement d’accord pour s’organiser quand on leur propose...

Ces jeunes sont-ils des Martiens ? Ou sont-ils à l’image de centaines de milliers de jeunes dans notre pays ? Si on opte - à juste titre ! - pour la deuxième solution : alors la balle est dans notre camp ! Oui, ouvrons les portes de la JC. »



chapelle....
10 avril 2007 - 15h49

" le Parti Communsite préfère sa chapelle ....." et pourquoi pas "boutiquier " ou " nous pféèrons notre secte " ( la sectes ..vous vous souvenez , nom qu’on afflmubait le Parti quand il avait 700 000 membres.). Si PERREUX considère que le parti communiste défend DABORD SA CHAPELLE AU DETRIMENT DE L’INTERET GENERAL alors nous sommes tous , membres et militants du PCF qu’une bande de salops égoistes qui n’avons que faire des autres et nous préservons dabord nos petits interet materiel et autres privilèges.

JACQUES au nom d’un idéal commun que nous avons partagé , moi je le partage toujours et est ce le cas pour toit ? je te le dis solenellement : SI il y avait le moindre signe que le Parti Communiste Français privilègie SA CHAPELLE AU DETRIMENT DE L’INTERET GENERAL je quiiterai immédiatement ce parti qui serait comme les autres. SEulement c’est loin d’etre le cas , le Parti Communiste Français est toujours un parti de camarades au service des autres et du pays. Si tu penses le contraire alors quitte le.
Que tu disent de telles choses est choquante voir insultant pour le Parti tout entier.
Mais tu peux rester je crois que le PCF est a assez adulte et mâture pour admettre des adhérents qui pensent autrement , mais la tu fais un peux " cracher dans la soupe "
Surtout diriger une campagne pour un autre , calamiteuse dailleur.Un peu d’humilité et pas de leçon aux communistes.

andré 18



Jacques Perreux "Qui donc t’a fait Roi ?"
10 avril 2007 - 16h37

Je reprends brièvement la main pour dire
1) la publication intégrale de la déclaration de J.Perreux était nécessaire, même si elle ne me convainc pas ;
2) Marie-George Buffet a eu raison de donner une partie de son temps de parole lors de la campagne du référendum sur les institutions européennes, c’était un gage très fort de capacité à s’ouvrir aux autres et à cimenter un espoir unitaire, il faut lui en être encore et toujours reconnaissant car elle continue à se présenter en candidate du rassemblement populaire, quoi qu’on en dise ;
3) à tous ceux qui, dans nos propres rangs, ont fait le choix de ne pas soutenir celle qui avait été désignée par deux fois par les collectifs antilibéraux ET par les militants de son Parti, je recommande de s’imprégner avec un peu d’humilité du texte de Roger MARTIN paru dans l’Humanité d’aujourdh’ui mardi 10 Avril et de se regarder dans un miroir non déformant.
JP Landais



Jacques Perreux "Qui donc t’a fait Roi ?"
11 avril 2007 - 03h35 - Posté par

C’est foireux d’entrée :"roi"de pacotille,c’est tout.
Si demain il me prend l’idée de monter ma bande d’illu-minés qui vont,révolutionner plus rouges que d’autres.ça peut se concevoir on n’a pas tous la même priorité au même moment.
Ca s’appelle le mouvement des idées (qui alimente la révolution,la vraie qui change tous les jours ,un peu plus,le champ de la bataille de classe).
Mais les loufiats qui se sont crus bons et indispensables,j’en ai trop connus :
A croire que la fonction crée l’organe,voire ça peut atteindre l’orgasme chez ceux qui arrivent à se croire investis (une cloche me dit que non !je lui répond Messie
J’en ai connu un (et d’autres)
Il s’appelle Silvano Marian il s’est fait petit chef local,et a été promu par la social démocratie victime des"staliniens"
Autant vous le dire cet autre Perreux (pieux),pour maintenir sa juridiction le loustic a fait des dégats.

combien de militants écoeurés ?

Donc beaucoup reviennent au départ de ces baudruches.

unequestion cependant en est-on vraiment sortis ?

je ne suis toujours point convaincu de lévolution/Présidet/secrétaire national(plaqué, sans être arrivé au dépérissement de la fonction du secrétaire général la présidentielle prouve,tout en le permettant,que le travail n’est pas encore gagné pour que la majorité ne souhaite plus de "sauveur suprème".

La tontonmania elle nous a bien plombés.

Pour moi marie georges c’est l’anti sauveur suprème:donc l’anti dévoyeuse des luttes.

Mais ça cela se voit à l’usage et il parfois un perreux trop tard.

Salut et fraternité

Momo défenseur depuis + de 30 ans de la psychiatrie publique et démocratique.





Gauche homard et gauche caviar : Débat pour en sortir !
dimanche 21 - 10h48
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Mort d’Adama Traoré : le « J’accuse ! » de sa sœur Assa (repris par le yéti blog)
samedi 20 - 17h52
de : nazairien
les deux actions du 18 juillet
jeudi 18 - 23h19
de : Jean-Yves Peillard
À LA LIGNE - Feuillets d’usine
jeudi 18 - 19h09
de : Ernest London
Pourquoi je suis gilet jaune
mercredi 17 - 22h52
de : Chantal Mirail
1 commentaire
Un américain à Paris (sans Gene Kelly) : LE REGARD D’UN AMÉRICAIN SUR LES GILETS JAUNES (vidéo)
mercredi 17 - 22h32
de : nazairien
2 commentaires
Ni République de l’apparat, ni moine-soldat
mercredi 17 - 21h24
de : Christian D et Monique D
1 commentaire
JUSQU’À RAQQA : AVEC LES KURDES CONTRE DAESH
mercredi 17 - 11h51
de : Ernest London
Révolution algérienne : « l’auto-organisation constitue la clef de la suite du mouvement »
mercredi 17 - 11h38
1 commentaire
L’ANARCHISME N’EST NI UNE MODE NI UNE POSTURE
mercredi 17 - 11h28
de : jean 1
1 commentaire
Exigeons la libération de la chercheuse franco-iranienne Fariba Adelkhah arrêtée en Iran
mercredi 17 - 08h40
de : Christian DELARUE
14 Juillet 2019, est ce un "galop d’essai" , avant la "prise de la Bastille" ? (vidéo)
mercredi 17 - 00h26
de : nazairien
2 commentaires
Manon Aubry Députée Européenne (LFI), balance du lourd, envers, Ursula von der Leyen, candidate à la sucession de Junck
mardi 16 - 17h06
de : nazairien
4 commentaires
"Homard m’a tué" François de Rugy démissionne du gouvernement
mardi 16 - 15h21
de : nazairien
9 commentaires
Gauche homard du capitalo-écologisme
mardi 16 - 00h26
de : Christian DELARUE
12 commentaires
Le NICARAGUA inaugure la plus grande centrale solaire d’Amérique-Latine
lundi 15 - 17h57
de : JO
Gilets Jaunes 14 juillet, Champs-Elysées : Une femme serait éborgnée !
lundi 15 - 17h42
de : JO
Hommage des Gilets jaunes d’Angers aux révoltés de 1789
lundi 15 - 16h27
de : Le Cercle 49
macron au firmament
lundi 15 - 14h06
de : jean 1
Saïd Bouamama censure post-coloniale
dimanche 14 - 23h49
de : UJFP LMSI via jyp
2 commentaires
14 juillet, Champs-Élysées, Paris : les Gilets jaunes humilient « l’éborgneur » (vidéos)
dimanche 14 - 15h46
de : nazairien
11 commentaires
Alain Damasio : « Créer une pluralité d’îlots, d’archipels, est la seule manière de retourner le capitalisme »
samedi 13 - 14h51
de : jean 1
Courant continu : C’est l’heure de l’mettre, avec entre autres Youssef Brakni, et Alexandre Chantry
samedi 13 - 12h22
de : Hdm
PLUTÔT COULER EN BEAUTÉ QUE FLOTTER SANS GRÂCE - Réflexions sur l’effondrement
samedi 13 - 11h17
de : Ernest London
Affaire De Rugy : l’exemplarité pour tous !
samedi 13 - 09h29
de : JO
alerte gilets noirs
vendredi 12 - 19h06
1 commentaire
Cela suffit
vendredi 12 - 13h46
de : jean 1
1 commentaire
BURQINI de droit bien que contestable !
jeudi 11 - 22h15
de : Christian DELARUE
3 commentaires
LA HORDE et le Député François Ruffin revisitent "La Marseillaise" ! (video)
jeudi 11 - 22h07
de : jean 1
« Chute catastrophique » du niveau scolaire en France : une prof torpille l’Éducation nationale (vidéo)
jeudi 11 - 15h38
de : nazairien
2 commentaires
Lettre ouverte à Emmanuel Macron : non, la grève n’est pas une « prise d’otage »
jeudi 11 - 08h01
de : Cédric Maurin
1 commentaire
Le RIC des gueux ( que l’on nomme RIC Campagnard) est de retour.
mercredi 10 - 18h33
de : Arnaud
2 commentaires
COEUR DE BOXEUR - Le Vrai combat de Christophe Dettinger
mercredi 10 - 08h24
de : Ernest London
1 commentaire
Décrocheuse de portrait
mardi 9 - 23h51
de : Jean-Yves Peillard
Message publié par le Collectif Autonome de Dockers de Gênes
mardi 9 - 18h38
de : jean 1
La France de Macron : la liberté d’expression en péril ! (no coment)
mardi 9 - 11h48
de : JO
2 commentaires
Sanctions contre les chômeurs : dix associations, collectifs et syndicats déposent un recours devant le Conseil d’État
lundi 8 - 17h06
ENVIRONNEMENT : Pas nette la planète sauf que "bla/bla" etc... !
lundi 8 - 16h11
de : JO
GODIN, INVENTEUR DE L’ÉCONOMIE SOCIALE
dimanche 7 - 20h11
de : Ernest London
1 commentaire
Billet de Pierrick Tillet : Effondrement : le ministre Blanquer contraint de saborder le baccalauréat
dimanche 7 - 12h01
de : nazairien
3 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Vous voulez les misérables secourus, je veux la misère supprimée. V. Hugo
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite