Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Ni rire, ni pleurer, comprendre (Spinoza)

de : Boudine Jean-Pierre
lundi 23 avril 2007 - 16h48 - Signaler aux modérateurs
6 commentaires

Ayant fait campagne pour José Bové, j’ai éprouvé le besoin de faire pour moi-même cette analyse et ces réflexions, que je soumets à la critique de tout un chacun.

Comparaisons 2002, 2007, et premières réflexions.

Une remarque préliminaire, d’ordre mathématique. Le fait qu’il y ait eu en 2002, 28.5 millions de votes exprimés et en 2007, 36.7 millions, rend assez compliquée la formule qui relie les gains (ou pertes) en pourcentage et les gains (ou pertes) en voix.

Si on note p le pourcentage de 2002 et q le pourcentage de 2007 (pour un candidat donné), la différence du nombre de voix de 2007 et de 2002 est donnée par la formule D = 0.367*p - 0.285*q.

Cela explique par exemple que l’ accroissement du nombre des voix pour Bayrou (avec Lepage) soit à peu près le même que celui de la droite classique (Chirac, Boutin, Madelin —> Sarko) soit environ 4.3 millions, tandis que l’accroissement en pourcentage, s’il est de 6.2% pour la droite classique, est de presque 10% pour Bayrou !

A) considérations globales.

La gauche du PS (gauche anti libérale) (LCR+PCF+LO+Bové-pour 2007- + PT) perd 5 points en pourcentage (de 13.8 à 8.9) et 600 000 électeurs.

La gauche social-libérale (PS + Verts + RG + Chevènement en 2002 ; PS + Verts en 2007) perd 1.58 en pourcentage. Mais gagne 1.870 000 électeurs.

Le centre droit ( Bayrou, Lepage) gagne 9.88 % points en pourcentage et 4.32 millions d’électeurs.

Le CNPT, difficilement classable (centre droit ? droite ? extrême droite ?) perd 3.1% et 780 000 voix.

La droite classique (Chirac + Madelin + Boutin) gagne 6,2 points en pourcentage et 4.35 millions d’électeurs.

L’extrême droite (Le Pen + Mégret en 2002, Le Pen + de Villiers en 2007) perd 6.6% et 860 000 électeurs.

B) Autres considérations.

Après avoir envisagé de se joindre au mouvement anti libéral unitaire, la LCR s’est fermement orientée vers une candidature de témoignage et de propagande générale, ce qui a eu pour conséquence de la rapprocher de la candidature de LO.

Le total LO + LCR perd un million de voix et 4.5%. le fait que la LCR se maintienne (la LCR passe de 4.25% à 4.12% mais gagne presque 300 000 voix) est sans doute dû au fait qu’une partie de l’électorat de LO s’est reporté sur Besancenot, compensant peut-être des pertes du type "vote utile".

Le PCF perd plus de 1% et 250 000 voix. Si l’on considère que les candidatures du PCF et de Bové sont des candidatures anti libérales d’action et de combat(et s’opposent ainsi aux candidatures LO-LCR de témoignage), le total PCF + Bové gagne 200 000 voix par rapport au score du PCF en 2002.

Le "vote utile" est assez insaisissable. Le total du PS et de ses alliés, on l’a vu, n’augmente pas en pourcentage (au contraire). Comme le phénomène le plus spectaculaire du scrutin est la hausse du vote Bayrou, on peut penser qu’il y a eu des vases communicants. Les 6% perdus par la gauche anti libérale sont allés principalement sur le PS, mais c’est de l’électorat potentiel du PS que viendraient les 9.5% de hausse de Bayrou.

Enfin, le total de la droite et de l’extrême droite passe de 44.2 à 43.9, il se tasse. Mais en voix, il y a un gain de plus de 3 millions d’électeurs.

Les 7 millions d’électeurs en plus se sont sans doute portés principalement sur Bayrou, Sarkosy et plus faiblement, le PS. L’ensemble de ces calculs rend a priori difficile une défaite de Sarkosy, ce qui ne nous empêche pas de tout faire pour l’obtenir !

C) Conclusions et voeux. 1 Je pense que nul parmi nous n’a honte de la campagne belle et positive que nous avons conduite avec José Bové. Personnellement, j’ai été déçu par certains aspects de la campagne (affiches, fonctionnement), mais je me suis senti en parfait accord avec le matériel écrit (quatre pages) et les interventions publiques de José Bové.

Mon opinion personnelle est que nous gagnerions à assumer le fait que nous sommes du côté d’une vraie gauche d’action et de combat, comme le PCF, et à la différence de la LCR, qui est du côté d’une ultra gauche qui s’en tient à des déclarations très générales ("nos vies valent plus que leurs profits", certes...).

La campagne de José a été très proche de celle de MGB, avec une certaine complémentarité dans le ton et les thèmes. Je pense que nous devrions maintenir ce cap et préparer ainsi un pôle sérieux à la gauche du PS, en prévision, en particulier, d’une crise au PS qui se développera quoi qu’il arrive, soit parce que Ségolène sera battue, soit parce qu’elle gouvernera...à droite.

2 Il est à souhaiter que nous parviendrons à un mode de fonctionnement un peu démocratiqe, permettant une discussion politique. Que le temps de ceux qui sont "au centre du dispositif sans l’avoir voulu et par souci d’efficacité", que ce temps se termine...

3 Dans l’immédiat, naturellement, nous combattons contre l’élection de Sarkosy. Nous devons porter le "tout sauf Sarko" au même niveau qu’en 2002 le "tout sauf Le Pen" !!!

Nous devons faire passer le message que quoi qu’il arrive nous nous battrons contre les mesures de régression sociale qui nous menacent, contre l’extension de la misère, du chomage et de la précarité, la mise en coupe réglée des salaires, de la sécurité sociale et des retraites, que nous le ferons avec tous les militants sincères, qu’ils viennent du parti socialiste ou de la LCR.


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Ni rire, ni pleurer, comprendre (Spinoza)
23 avril 2007 - 17h36

Le total LO + LCR perd un million de voix et 4.5%. le fait que la LCR se maintienne (la LCR passe de 4.25% à 4.12% mais gagne presque 300 000 voix) est sans doute dû au fait qu’une partie de l’électorat de LO s’est reporté sur Besancenot, compensant peut-être des pertes du type "vote utile".

Le PCF perd plus de 1% et 250 000 voix. Si l’on considère que les candidatures du PCF et de Bové sont des candidatures anti libérales d’action et de combat(et s’opposent ainsi aux candidatures LO-LCR de témoignage), le total PCF + Bové gagne 200 000 voix par rapport au score du PCF en 2002.

La LCR gagne environ 250 000 voix, le PCF en perd environ 250.000.. Puis-je prétendre que c’est un repport automatique ???

Alors les calculs ci-dessus sont amusant, mais manque un peu de sérieux... Ne serais qu’un fait, quelques électeurs ont hésité à voter LCR et préfére José Bové, quelques militantes et militants de la LCR on fait la campagne Bové (Voir à Clermont Ferrand). De nombreuses électrices et nombreux électeurs de la LCR (il y en a dans mon entourage) on voté ce qu’ils pensaient utile..

Et peut être que l’électorat de LO, suite au second tour de 2002, suite à la non participation unitaire contre le TCE, suite à la posture de LO pendant les luttes contre le CPE, suite à la suite... Ces electeurs ont peut être fortement basculer vers le vote utile pour une grande part, et sans doute un partie vers la LCR et marginalement vers le PCF..

je retiends dans le texte publié que l’unité proné commence par un exclusion
El Pueblo unido....

Marco Gentilly



Ni rire, ni pleurer, comprendre (Spinoza)
23 avril 2007 - 17h39

Depuis ce matin, c’est vraiment délirant de voir tous ces bovetistes déçus se trouner à nouveau vers l’union après avoir bavé pendant des semaines sur le PCF !

Comparer la campagne de Bové à Celle de MGB : ça c’est la meilleure !

Mieux vaut en rire

Francesca



Ni rire, ni pleurer, comprendre (Spinoza)
23 avril 2007 - 18h35

J’ai eu un peu de mal à suivre ta démonstration...-surtout sur ’p’.’q’...- mais ça doit pouvoir se comprendre. ;-)

L’ensemble de ton propos, incontestablement, tient bien la route et ne peut, en aucune manière, ne pas être entendu pour ce qu’il est : un acte assumé et *réfléchi jusqu’à la racine*.

À compter de ce jour, *en ce lieu virtuel - en cet outil prodigieux - qui fut nommé Bellaciao* aucune opinion ne sera rejeté à priori ! [-point ’r’-]

Toutes seront lues, prises en considération, et "défaites" ou *promues* après être passées *au crible de notre **critique-critique-collective** sereinement argumentée mais fermement
conduite*.

Je ne vois pas d’autres voies possibles si nous voulons, réellement et constructivement, dépasser et défaire ce $ystème, honni mondialement, et que la pensée humaine la plus lucide a dénommé : "capitalisme".

Voilà, ce sera tout pour aujourd’hui.

*Fraternellement* et *Intelligemment*.

RBBR - http://wwwlavie.over-blog.com



Ni rire, ni pleurer, comprendre (Spinoza)
24 avril 2007 - 01h33 - Posté par

Bonsoir
Je n’ai pas la même analyse que toi puisque j’ai compté l’ensemble des voix de gauche +extrême gauche ensemble mais tu aurais dû trouvé un élément qui démontre que sarkozy n’a pas fait mieux qu’en 2002 (le score en + est infime) personne ne souligne que les voix de sarkozy représente un PARTI UNIQUE l’ensemble de la droite unie udf purs comprisLes jeux ne sont pas faits, ne baissons pas les bras


Ni rire, ni pleurer, comprendre (Spinoza)
24 avril 2007 - 10h43

Je trouve qu’il y a une certaine mauvaise foi dans cette analyse ; c’est évidemment difficile de dire qu’on a commis des erreurs, ceci explique sans doute en partie cela.

Au-delà de la démonstration mathématique (ça c’est ta spécialité il me semble), j’aimerais bien avoir un début d’argumentation politique sur ces affirmations balancées brutes de décoffrage :

nous sommes du côté d’une vraie gauche d’action et de combat, comme le PCF, et à la différence de la LCR, qui est du côté d’une ultra gauche qui s’en tient à des déclarations très générales ("nos vies valent plus que leurs profits", certes...).

Moi il me semblait justement qu’au-delà du slogan généraliste, la LCR (et le PCF et Bové aussi, d’ailleurs) développait une série de mesures très précises et finançables. Aurais-tu des préjugés aveuglant ?

Quant au slogan général, personnellement « Nos vies valent plus que leurs profits » me parle infiniment plus que « Osez Bové » (chacun ses goûts, après tout).

Pour finir, s’il te plait essaie de ne pas employer le terme « ultra-gauche », ça me fout la trouille, après j’en rêve la nuit, j’imagine des mecs un peu timbrés et fanatisés avec un pavé entre les dents...

OC



Ni rire, ni pleurer, comprendre (Spinoza)
25 avril 2007 - 19h26 - Posté par

90.**.8.***, précisons le terme "ultra-gauche" :

"Ultra" vient du Latin et signifie : "au delà" qui exprime l’excès, l’exgération.

C’est donc bien vu.

Oui, LO et LCR = deux "ligues" qui ne dépassent jamais ’le stade de la critique formelle’.
(en plus grave pour LO -au moins jusqu’à ce jour.)

Le vivier de la LCR peut, lui, compter, parfois, des ’intellectuels’ qui mettent leur savoir théorique au service de "la classe des exploités", mais ils en restent, généralement, à ce ’stade’ "purement idéel".

POURTANT ON CONNAÎT CETTE LOI D’AIRAIN = On ne change pas le réel sans mettre les mains dans le cambouis des rouages responsables de nos vies...

[NOS VIES... qui valent bien plus que "les profits privatisés/volés/produits DU TRAVAIL HUMAIN"].

À bon entendeur... Salut !

RBBR - http://wwwlavie.over-blog.com






accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
14e festival des Canotiers mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021
lundi 5 juillet
L’association Ménil Mon Temps présente le 14e festival Les Canotiers, « cinéma et concerts en plein air », qui se déroulera du mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021 sur le parvis de l’église de Ménilmontant. Au programme : Des concerts (20h30) : Mer 7 : Dominique Grange et Mymytchell, avec Jonathan Malnoury (guitare) et Alexis Lambert (accordéon). Jeu 8 : Cheikh Sidi Bemol (solo). Ven 9 : TyArd, [Duo Électro-Pop]. Dim 11 : M.A.J, [Duo Électro-Folk’n’Roll]. (...)
Lire la suite
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite