Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Nouveaux scandales chez Info’Com CGT ?
jeudi 15 avril
Pendant que la direction de Info’Com-CGT diffuse un communique intitulé « Sans salaire, sans chômage, les fauchés de la crise se multiplient » des militants de la Fédération du Livre font filtrer des infos « internes » au syndicat Info’Com-CGT Nous rappelons que trois militants, adhérents à Info’Com CGT on été mis au chômage, sous pression de la direction de leur syndicat, et se retrouvent privés de leur poste de travail (Sacijo, societe sous-traitante du Journal (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Le ralliement de personnalités de gauche au sarkoton

de : Copas vendredi 18 mai 2007 - 09h40 - Signaler aux modérateurs
19 commentaires
JPEG - 14.4 ko

de Copas

J’entends, ici et là, bien des reproches aux Kouchner, Allegre, Besson, etc, qui "trahiraient" la gauche en allant à la soupe d’un gouvernement Fillon.

Mais enfin, que reproche-t-on ?

Le chemin ayant déjà été fait dans les pratiques, ce qu’on reproche en somme c’est de l’exprimer politiquement ? Sous forme d’une combinaison gouvernementale ?

Les politiques de droite de la gauche, quand elle était aux affaires, ont eu un prolongement : Rafarin, puis Villepin et maintenant Sarko.... Il y a là une logique ordinaire des choses.

Il y a longtemps qu’une grande partie des dirigeants de gauche sont pour le libéralisme versant jungle, pour une politique cruelle et impérialiste au Moyen Orient (les positions saugrenues de Royal sur l’Iran), contre la démocratie en Europe en ayant soutenu un projet de constitution foulant aux pieds 200 ans de batailles pour avoir des régimes + démocratiques,....

Il est logique que certains accordent leurs penchants concrets et doctrinaux avec leurs actes politico-gouvernementaux : En se nommant de droite, pro-capitalistes et sarkoziens.

Le grave ce n’est pas que des ralliés venant de gauche aillent à la soupe sarkofage, ce qui est grave est en amont, bien en amont, dans le soutien à des orientations massivement anti-démocratiques, anti-sociales, ultra-libérales, etc.

Le ralliement à sarko n’étant que la petite framboise qu’on met au sommet d’un très gros gateau au chocolat....

C’était la chronique d’au nom de la gauche.....



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Avec le Ralliement de Kouchner, La "modernité" social libérale est définitivement de droite.
18 mai 2007 - 10h11

Avec le Ralliement de Kouchner, La "modernité" social libérale est définitivement de droite.
N’oublions pas que cet homo politicus gamellus traduire cet homme politique qui va à la gamelle faisait parti de l’équipe désir d’avenir de Mme Royal et à ce titre qu’ils étaient sur la même longueur d’onde idéologique.

Quelles conséquences,

Idéologiquement la pensée des Straus Kahn et autres Segolènes est définitivement une impasse ou plutot une passerelle vers la Droite. On le savait, mais là, Kouchner nous en donne la preuve irré-futable !!!

Par conséquent, il existe réellement un boulevard (au moins une avenue) politique et idéologique à la gauche du ps, et que si la gauche antilibérale ne sait pas s’allier comme elle en fait la preuve dernièrement et bien ce sera un gachi impardonnable. Voyez nos amis allemands du Die Linke, qui on mis leurs divergences de côté pour s’allier entre communistes, socialistes et autres partisans d’une vraie ligne de gauche.

Léonnard



Avec le Ralliement de Kouchner, La "modernité" social libérale est définitivement de droite.
18 mai 2007 - 22h43 - Posté par

Tout cela est bien vrai il suffit d’en revenir aux fondamentaux : Le socialisme est un ensemble de courants, dont les premiers sont apparus au cours du XIXe siècle. Ils combattent l’individualisme ; défendent les notions d’égalité, d’égalitarisme et de solidarité. Il s’agit selon ses tenants de procéder à « l’abolition du gouvernement politique des hommes par d’autres hommes » et de « passer à une administration des choses par les hommes eux mêmes ». Le socialisme est ainsi un projet à la fois économique (collectivisme économique, autogestion, économie mixte), social (égalité), et politique (démocratie).

La sociale-démocratie : En réduisant son opposition à l’idéologie communiste à un désaccord sur la question de la révolution comme principe d’action, la social-démocratie choisit une conquête du pouvoir par l’élection et en respectant les principes de la démocratie représentative.

Elle triomphe au cours de la seconde moitié du XXe siècle, période pendant laquelle tous les pays d’Europe occidentale et d’Amérique du Nord adoptent, à des rythmes divers, des réformes social-démocrates aboutissant à l’État-providence.

Certaines mesures de contrôle des marchés et des capitaux sont relâchées à partir des années 1980, sous l’impulsion de partis de droite tels que les conservateurs britanniques ou canadiens et les républicains américains. En Europe, ce courant est qualifié de « néolibéral » par les anticapitalistes, les altermondalistes, et certains sociaux-démocrates.

L’effondrement du bloc communiste à partir de 1989, l’accélération de la mondialisation économique, et les succès électoraux des conservateurs dans plusieurs pays conduisent à une remise en question de certains principes sociaux-démocrates. Ils reprennent ainsi des éléments politiques du centre, voire de la droite, comme l’acceptation des privatisations industrielles ou de la mondialisation. Cette stratégie, parfois appelée « troisième voie » ou « social-libéralisme », permet aux travaillistes britanniques (menés par Tony Blair) de retrouver durablement le pouvoir en 1997, après quinze ans d’opposition. On en retrouve des éléments aux États-Unis (Bill Clinton, tombeur de George Bush) ou en Allemagne (Gerhard Schröder, tombeur d’Helmut Kohl).

Le libéralisme est une doctrine politique et économique née dans l’Europe des Lumières aux XVIIe et XVIIIe siècles, qui repose sur l’idée que chaque être humain possède des droits naturels sur lesquels aucun pouvoir ne peut empiéter, qui sont la liberté, et le plus souvent le droit à la propriété. En conséquence, les libéraux veulent limiter les prérogatives de l’État et des autres formes de pouvoir, quels qu’en soient la forme et le mode de désignation.

Au sens large, le libéralisme prône l’établissement d’une société caractérisée par la liberté de penser des individus, le règne du Droit naturel, le libre échange des idées, l’économie de marché et son corollaire l’initiative privée, et un système transparent de gouvernement dans lequel les droits des minorités sont garantis.

A partir de là, il est évident de faire le constat que le social-libéralisme (?) va du PS à l’UMP ce qui est la réalité vraie du fond idéologique de toutes ces boutiques, et que par suite les néo-marxistes et autres alternatifs authentiques rassemblent moins de 10% du corps électoral dispersés dans de petits groupes hétérogènes. C’est vrai qu’il est aussi ridicule (mais bien pratique pour tous les petits soldats) d’appeler "socialiste" B. Kouchner que libéral Sarkozy (dans la pratique) dans la mesure ou les seuls résultats connus (bien que discutés) de ce dernier sont le fait d’une politique basée sur la répression étatique (Les radars sur les routes ...). En gros on appelle socialiste des gens qui ne le sont pas fondamentalement et libéraux des gens qui ne le sont pas non plus si on veut bien se référer l’exacte définition de ces courants philosophiques.


Avec le Ralliement de Kouchner, La "modernité" social libérale est définitivement de droite.
29 mai 2007 - 00h17 - Posté par

attention les socialistes ALLEMANDS - cad qu´ils sont pour le socialisme , n´a rien a voir avec le ps (france ou allemagne) = sociaux -democrates , en francais ces socialistes sont des gens qui correspondent a une partie "droite pc" ou a des mrg ( a peu pres pour vous faire une idee), par contre avec la nouvelle gauche nous acceptons des gens du ps de gauche ( s´ils partent du ps )s´ils viennent chez nous, nous sommes en train de rassembler ce qui est au moins ANTILIBERAL , salut j f dieux encarte die linke (direction anarchie) stuttgart


Le ralliement de personnalités de gauche au sarkoton
18 mai 2007 - 10h38

C’est l’Archiduc "OTTO de HABSBOURG", Député Européen

qui a crée la "Société SAINT-SIMON" destinée à convertir des

élephant du P.S. à la pensée unique

dont SEGOLENE.

Dissoute vers 1999,

cette société a été remplacée par "LE SIECLE"

Michèle



Le ralliement de personnalités de gauche au sarkoton
18 mai 2007 - 12h12 - Posté par

Tout à fait d’acord !

Que ça serve de leçon aux coco et autres gens de gauches qui trouvaient :

_"sympathique" le Droit d’Ingérence : Kouchner, après avoir été pro guerre en Irak, devient pro Sarko.

_"naturel" de fricotter avec les curés charitables : Martin Hirsch d’Emaus s’engage pour le président le plus anti-social qu’on est jamais eu. Boutin elle on moins a tjrs joué franc-jeu.

_"séduisante" la construction européenne, qui serait amendable pour la rendre sociale : Jean-Pierre Jouyet après avoir conseillé Mitterrand pour nous enfumer avec des considérations infantilisantes sur la paix et l’amitié entre les peuples, va mettre en oeuvre la cristallisation des dogmes libéraux dans un nouveau traité.

Léo


Le ralliement de personnalités de gauche au sarkoton
18 mai 2007 - 21h42 - Posté par

Ce mec c’etait déjà plus rien, maintenant c’est son faire part qu’il vient de signer ! Okrent couche avec un mort vivant , horrible !

Brando


Le ralliement de personnalités de gauche au sarkoton
18 mai 2007 - 22h46 - Posté par

_"séduisante" la construction européenne, qui serait amendable pour la rendre sociale : Jean-Pierre Jouyet après avoir conseillé Mitterrand pour nous enfumer avec des considérations infantilisantes sur la paix (...)

Les libéraux authentiques sont contre le traité qui est un constructivisme à grande échelle. Plus un pays est libéral avec une économie qui tourne, moins il est pressé de rallier le traité (Irlande, Angleterre, la SUisse se fout de l’Europe etc ...). La France par contre est dépendante de la contruction Européenne comme toutes les démocratie-sociales. C’est évident.


Le ralliement de personnalités de gauche au sarkoton
18 mai 2007 - 20h22

Entre cette gauche caviar et une droite avec repris de justice c’est vraiment le changement !!!!!!momo11



Le ralliement de personnalités de gauche au sarkoton
18 mai 2007 - 20h29

Kouchner, Homme de gauche !! ???, Quelle bonne blague.

Il n’y a pas de trahison, puisque les gens du PS sont des gens de droite, donc ils sont bien à leur place, ils sont bien chez eux.

Le vrai problème c’est comment rompre l’alliance entre la vrai gauche, la gauche du combat et de la résistance avec ce PS qui est en fin de compte un parti de droite. La vrai gauche va continuer à nous dire de voter pour le moins mal ???. Ils sont tous de la même famille (Droite et PS), ils mangent ensemble, sortent des mêmes écoles, se marient entre eux, se lègues les biens entre eux.

Au lieu de discuter si Kouchner a trahit ou pas, discutons comment construire une gauche de rupture et de combat.



Le ralliement de personnalités de gauche au sarkoton
19 mai 2007 - 11h27 - Posté par

Un peu caricaturale la remarque ...tous les militants ou sympathisants PS ne sont pas des gens de droite ...

Il ne faut pas les oublier car sinon la Gauche pourra se résumer à moins de 10%de l’électorat Français et là, on risque pas d’aller bien loin........

Le Kouchner a rallié la droite , il n’est plus et n’a d’ailleurs js été un homme de gauche , voilà tout !

Marjo


Le ralliement de personnalités de gauche au sarkoton
18 mai 2007 - 21h16

LES RADIS DU PARTI SOCIALISTE...

La particularité du radis, par ailleurs excellent légume à la particularité, chacun le sait, d’être rose à l’extérieur et blanc dedans....et d’être un légume !

Or le Parti Socialiste a toujours compté dans son jardin de tels légumes prompts à oter leur costume rose pour leur tissu blanc, outre le fait qu’ils ont souvent servi de passerelle à de funestes - pour la classe ouvrière - ralliements.

A ce propos "L’histoire du réformisme" en 2 tomes parue aux Editions Sociales en 1976 ainsi que "La rosenclature" paru en 1990 aux éditions Messidor/Editions Sociales que j’encourage à lire illustrent le cheminement du PS et les "accidents de parcours" politiques de certains de ses membres et non des moindres. Quand ce n’est pas le PS in fine qui partage le pouvoir avec le MRP de Lecanuet "père spirituel" de Bayrou, puis De Gaulle.

Dès 1945 (le 24 Octobre) Léon Blum écrit "Le MRP a rallié la plus grande partie des troupes de la vieille droite" auquel il donne un brevet de laïcisme ! Déjà le PS prone à cette époque le tripartisme pour refuser l’union de la gauche, marginaliser le PCF et ne pas affronter la droite, errement qu’il payera cher !

De 1947 à 1951 le gouvernement est composé de socialistes, radicaux et MRP.

Puis c’est l’expérience du Front Républicain en 1954 (détournement du Front Populaire) avec les "démocrates libéraux" et les "démocrates conservateurs" donc hors des communistes, sous la direction de Guy Mollet alors secrétaire de la SFIO. Puis en 1956 le gouvernement Gaillard pour "le motif de défense républicaine". Enfin l’approbation de la constitutionn gaullienne.

DE 1958 à 1962 il participe puis soutien la politique du Général de Gaulle.Dès que les nouvelles institutions sont en place le PS peut se retirer du pouvoir une fois leur assise assurée.Guy Mollet déclare à cet effet : " Ma conduite a été dictée par des considérations tactiques (...)entre le péril d’une dictature (...) et le péril d’un mouvement populaire (...)au bénéfice du communisme" Le 51e Congrès PS reconnait en 1959 :"Nous nous sommes prétés à trop de compromissions depuis la Libération. Nous allons de concessions en compromissions." Comme quoi l’attitude du PS n’est pas nouvelle !

Donc le ralliement à Sarkozy de membres du PS n’est pas fortuit mais relève d’une logique propre au réformisme, à la social-démocratie. La nouveauté c’est que la droite est à l’origine de la satisfaction de cet appetit et permet de jeter les bases d’une recomposition déjà entamée par le PS par son glissement social-libéral et illustrée par l’inversion du calendrier électoral voulu par Jospin.

Mais peut-être le vil peuple risque de jeter du sable dans ce rouage, d’ou le positionnement prudent du PS avant le législatives.

Jacques Gleises



Le ralliement de personnalités de gauche au sarkoton
19 mai 2007 - 13h55 - Posté par

A ce propos "L’histoire du réformisme" en 2 tomes parue aux Editions Sociales en 1976 ainsi que "La rosenclature" paru en 1990 aux éditions Messidor/Editions (...)

2 ouvrages imparables mais qui finissent par vous donner la nausée en vue de la compromission permanente de la social-démocratie.


Le ralliement de personnalités de gauche au sarkoton
18 mai 2007 - 23h06

copas ce n’est pas un ralliement de gens de gauche mais des gens du ps ce qui fait une grosse difference, désolé !
e



Le ralliement de personnalités de gauche au sarkoton
19 mai 2007 - 00h40 - Posté par

Jean-David Levitte, l’ancien ambassadeur de France à Washington nommé conseiller diplomatique et "sherpa" de Nicolas Sarkozy sera le vrai ministre ! Kouchner est un guignol pour amuser les gogos, tous les politiques connaissent bien le personnage !
henri


Le ralliement de personnalités de gauche au sarkoton
19 mai 2007 - 14h00 - Posté par

Mon propos était celui-là (je me suis probablement mal exprimé) :

* Une grande partie de ce qui s’appelle la gauche a des positions pro-capitalistes, ultra-libérales, et surtout des pratiques en concordance avec ces positions.

Il n’y a donc pas de ralliements de gauche à droite quand on devient ministre de Sarko, mais un choix entre écuries capitalistes, entre Clinton et Bush pour s’exprimer d’une façon imagée. Bien sûr ce sont des écuries qui n’ont pas exactement les mêmes politiques mais elles poursuivent assidument le même but (comme on l’a vu lors du référendum, et lors des gouvernements de "gauche" et de "droite").

Je n’ai donc pas grand chose à reprocher à Kouchner, à part ce que je peux exprimer quand je pense à Chirac, DSK, Sarko, Fillon, Bayrou, etc.... Il est logique avec son évolution. Mais comme pour beaucoup d’hommes venus de combats honorables, "on" a tendance a les regarder avec des lunettes du passé et ils ne sont plus là où beaucoup de gens croient qu’ils sont.

Pour ce qui est de ce qui a été dit ici sur la social-démocratie :
Pour moi il n’y a presque plus de socio-démocrates et ceux qui s’en prétendent n’ont absolument rien de ce qui a fait la social-démocratie du passé :

- Ils n’ont plus que des liens essentiellement électoraux avec les travailleurs (voir la composition sociologique du PS et le type de liens entretenus avec ceux-ci).

- Ils ne sont plus sociaux : Choix de l’ultra-liberalisme (ils sont à droite du gouvernement américain de l’immédiat avant-guerre.

- Ils ne sont plus pour un changement de sociétés (même par des réformes).

- Ils ne sont même plus démocrates en ayant soutenu un projet de constitution piétinant 200 ans de combats pour le bel idéal de la démocratie (règles d’emblée pro-bourgeoises, inchangeables au concret, non séparations des pouvoirs, insuffisances graves sur l’inviolabilité de la liberté d’expression, etc...).

Ni sociaux, ni démocrates, ni socio-démocrates, bref, il faut cesser de regarder la couleur des mots pour en voir les contenus au concret et dans les actes.

Le problème c’est que nous continuons, même à gauche, d’utiliser des termes qui ne décrivent pas ce que sont ces gens et courants annoncés comme de gauche.

Quand Rocard ou Kouchner ou DSK disent qu’ils veulent faire de la social-démocratie, nous sommes déjà dans le charcutage de la signification des choses.

Si le PS devenait social-démocrate au sens plein du terme ça serait déjà un grand virage à gauche de ce parti, non en termes de postures mais en termes d’actes et d’engagements.

Une grande vague se termine avec l’adieu à la social-démocratie de l’essentiel des PS, partis "travaillistes", ou "socio-démocrates" en Europe.
Des champs immenses s’ouvrent à ceux qui veulent réellement se battre pour le social, la démocratie, pour les travailleurs ... Ceux-ci ne sont pas dans les PS mais dehors. Ces champs peuvent réunir les réformistes et les révolutionnaires, tous ceux qui sont pour au moins defendre avec fermeté les interets des travailleurs et de l’essentiel des populations.

Personne n’a raté le fait de la poussée electorale d’un ex-parti maoïste aux Pays-Bas (16,5%), ni les potentiels considérables qui se montrent en termes électoraux en France (si des solutions politiques unificatrices étaient trouvées), en Italie, au Portugal, en Europe du Nord, en Allemagne et en Grande-Bretagne (mêmes problèmes qu’en France).

Copas


Le ralliement de personnalités de gauche au sarkoton
19 mai 2007 - 09h16

LES INSTITUTIONS, LES HOMMES ET LES FEMMES QUI LES FONT FONCTIONNER NE SONT QUE LE

REFLET D UNE REALITE DEMOCRATIQUEMENT EXPRIMEE (MEME SI ON EN CONTESTE LES

MODALITES), ON A LES ELUS QU’ON MERITE !!!

LE PROJET A GAUCHE EST A REFONDER EN TOTALITE,DANS DES DIFFICULTES ENORMES,LES

RESPONSABILITES DE CET EFFONDREMENT IDEOLOGIQUE EST ET DOIT ETRE PARTAGE,SANS CE

PREAMBULE RIEN DE NOUVEAU NE SERA POSSIBLE.

PEUT¨ETRE Y ARRIVERONS NOUS APRES LA TROISIEME GUERRE MONDIALE,TOUS LES

NATIONALISMES MILITAIRES,ECONOMIQUES,CULTURELS SE METTENT EN PLACE POUR QUE CETTE

ISSUE MONDIALE DEVIENNE INCONTOURNABLE ET S IMPOSE COMME SEULE SOLUTION GLOBALE.

NOUS AURONS PEUT ETRE UN FACTEUR DECLANCHANT AVEC LA REPONSE QUE LA "COMMUNAUTE

INTERNATIONALE" VA DONNER AU NUCLEAIRE IRANIEN DANS LES SEMAINES QUI VIENNENT.

RASPOUTINE



Le ralliement de personnalités de gauche au sarkoton
19 mai 2007 - 14h45

voila aussi comment on pourrait décrire cette "alliance" très guerrière de deux "atlantistes"

C’est prémonitoire de la prochaine guerre contre l’Iran ?

P. Bardet

(remarque : ce montage n’est pas de moi, mais d’un camarade qui publie parfois en commentaires)



Le ralliement de personnalités de gauche au sarkoton
29 mai 2007 - 00h23 - Posté par

le ps son logo ; la rose ! nous on est vert et rouge , cad : la paix - economie pour les gens - ecologie , partager argent -travail -temps, le ps ne peut nous trahir le ps sera tjs social-democrate reformateur , c´est comme le capitalisme il n´a pas de fautes -il est lui meme LA FAUTE ! salut j f dieux


Le ralliement de personnalités de gauche au sarkoton
23 octobre 2007 - 22h07

Le PS est un parti de droite, une droite soft. Qui le croyait de gauche ??? Voilà qui risque de radicaliser une bonne partie de l’electorat PS... Le PS éclaté...






Le 8e Congrès du Parti communiste de Cuba a commencé ses travaux "Hasta la victoria siempre"
samedi 17 - 11h55
de : nazairien
Cuba : Il y a 60 ans , les États-Unis bombardaient Cuba
samedi 17 - 11h16
de : joclaude
1 commentaire
Madama : « un véritable gâchis humain »
vendredi 16 - 14h00
1 commentaire
Nouveaux scandales chez Info’Com CGT ?
jeudi 15 - 17h38
Jean-Luc Mélenchon : Périple Equateur/Bolivie
jeudi 15 - 14h23
de : joclaude
Calais, Grande-Synthe : chiffrer les violences d’État faites aux exilés
jeudi 15 - 09h49
Alerte ! les zapatistes vont envahir l’Europe cet été
mercredi 14 - 22h46
de : AMASSADA
100.000 morts du Covid : Macron prêt à réagir... à coup de communication
mercredi 14 - 21h13
de : jean1
TNT : Ni dedans ni dehors.
mercredi 14 - 20h42
de : jy.D
14e Festival des Canotiers, du 9 au 13 juin 2021 - Ménilmontant
mercredi 14 - 19h10
de : Asso Ménil Mon Temps
La une des bobards : L’heure de l’mettre !
mercredi 14 - 17h55
de : Hdm
Election législative partielle les 30 mai et 6 juin
mercredi 14 - 16h42
de : Ménil Info
Théâtres occupés : pas d’essoufflement après un mois de lutte
mercredi 14 - 16h37
FAKE NEWS du brevet déposé sur le Coronavirus par l’Institut Pasteur
mercredi 14 - 11h51
FAKE NEWS AU SUJET DE LA COVID-19 : L’INSTITUT PASTEUR A SAISI LA JUSTICE
mercredi 14 - 11h37
Meeting sur l’eau : « La Terre est notre patrie commune » Video de JL Melenchon
mardi 13 - 16h39
de : jean1
Rapports de force : déjà quatre ans
lundi 12 - 07h45
1 commentaire
Assez de pouvoirs maudits : politique, économique, médiatique violeur de conscience !
dimanche 11 - 15h56
de : joclaude
Gilets Jaunes-DARMANIN : HUMILIATION JUDICIAIRE FACE À JÉRÔME RODRIGUES
dimanche 11 - 15h34
de : joclaude
Intervention de J.L.Mélenchon à l’Assemblée sur le climat
samedi 10 - 20h39
de : joclaude
Ceci n’est pas un oh putain y a marre.
vendredi 9 - 20h02
de : jy.D
La Commune au jour le jour
vendredi 9 - 17h42
de : jean1
Bureau à la maison ou espace de co-working | Où devrais-je travailler ?
vendredi 9 - 13h52
de : gloriar
2022 : l’appel de Mélenchon aux communistes (vidéo)
vendredi 9 - 11h51
de : Communistes insoumis.e.s
6 commentaires
J.L.Mélenchon répond à Macron
mercredi 7 - 16h10
de : joclaude
Droits humains : Amnesty adresse un « carton rouge » à la France
mercredi 7 - 14h56
de : joclaude
3 commentaires
Le travail social dans une grève reconductible inédite
mercredi 7 - 14h29
AstraZeneca : vaccin qui tue !
mercredi 7 - 11h39
de : joclaude
Notre menu gastronomique - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 7 - 11h34
de : Hdm
Juan Branco:nous CONSTATONS que le sang a déjà commencé à couler (cf. les Gilets jaunes blessés, mutilés, éborgnés)
mardi 6 - 15h45
de : joclaude
VACCINS : la France sait pas faire, le flaconnage si ?
lundi 5 - 17h57
de : joclaude
1 commentaire
Moi j’ai pleuré quand le 1er homme a marché sur la lune
lundi 5 - 17h41
de : jean1
1 commentaire
Mesures liberticides : pour qui sonne le glas ?
lundi 5 - 17h19
de : joclaude
Conférence de presse sur la covid-19 de Christophe Alévêque.(video)
dimanche 4 - 12h15
de : jean1
Black Bloc : au cœur de l’extrême gauche américaine (video)
dimanche 4 - 11h59
de : jean1
OCCUPATION DE L’ODÉON : UN THÉÂTRE QUI NE SE TIENT PAS SAGE
samedi 3 - 21h19
de : joclaude
Scandaleux toubibs vaccineurs !
samedi 3 - 20h37
de : joclaude
1 commentaire
Le monarque ne s’est pas adressé qu’aux Français : il s’est adressé en filigrane à ses sponsors.
samedi 3 - 20h05
de : joclaude
Querelles sur les vaccins:Le directeur général de l’AP-HP convoqué par Véran
samedi 3 - 19h41
de : joclaude
1 commentaire
De l’origine du vouvoiement.
vendredi 2 - 19h39
de : jy.D

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Nouveaux scandales chez Info’Com CGT ?
jeudi 15 avril
Pendant que la direction de Info’Com-CGT diffuse un communique intitulé « Sans salaire, sans chômage, les fauchés de la crise se multiplient » des militants de la Fédération du Livre font filtrer des infos « internes » au syndicat Info’Com-CGT Nous rappelons que trois militants, adhérents à Info’Com CGT on été mis au chômage, sous pression de la direction de leur syndicat, et se retrouvent privés de leur poste de travail (Sacijo, societe sous-traitante du Journal (...)
Lire la suite
2022 : l’appel de Mélenchon aux communistes (vidéo)
vendredi 9 avril
de Communistes insoumis.e.s
6 commentaires
Nous nous adressons plus particulièrement aux communistes membres du PCF. Nous les invitons à écouter le message que Jean-Luc Mélenchon leur a adressé et à se faire leur opinion. Nous connaissons les différends qui ont pu exister mais nous pensons que la gravité du moment que nous vivons mérite de porter attention à ce message Ce message argumente autour d’une idée simple et pourtant éminemment révolutionnaire : l’enjeu de la présidentielle c’est de faire gagner le « (...)
Lire la suite
À la direction d’Info’Com-CGT : soutien aux camarades Roberto Ferrario et Sidi Boussetta
lundi 29 mars
de FRONT POPULAIRE
À la direction d’Info’Com-CGT Nous avons appris dernièrement les discriminations, les harcèlements dont sont victimes les camarades Roberto Ferrario et Sidi Boussetta. Le camarade Roberto Ferrario est un militant qui contribue à diffuser de vraies informations, à diffuser pour le peuple et non contre le peuple, à diffuser des communiqués grâce à son site internet bellaciao.org Sidi Boussetta, secrétaire-adjoint de l’UL CGT de Blois est un militant reconnu. Ce camarade (...)
Lire la suite
Agir contre les discriminations et les harcèlements dans Info’com-CGT !!!
jeudi 25 mars
de Roberto Giordano Ernesto Ferrario
Je pas seulement le mème deuxième prénom "Ernesto" mais je partage aussi pas mal de ces idées. Dédicace spécial à la direction de Info’Com-CGT qui discrimine et harcèle les camarades militants... Roberto Giordano Ernesto Ferrario "Sobre todo, sean siempre capaces de sentir en lo más hondo cualquier injusticia cometida contra cualquiera en cualquier parte del mundo. Es la cualidad más linda de un revolucionario." Che Guevara Traduction : "Surtout, soyez toujours capables de (...)
Lire la suite
Honteux !!! : un salarié viré par la direction de Info’Com-CGT, avant d’être embauché...
mercredi 10 mars
de UlCGT-Vendome
Bonjour, A l’attention de : Romain Atlman de : David Jordan de : Julien Gicquel de : Marianne Ravaud Nous suivons toujours avec intérêt la situation dans laquelle se trouve notre camarade Sidi. Situation dont vous êtes à l’origine. Sidi est un militant convaincu, honnête, qui donne tout de sa personne aux autres. C’est d’ailleurs notamment pour ces raisons que vous êtes venus le chercher. Vous a-t-il fait peur ou vous a-t-il fait de l’ombre ? (...)
Lire la suite
8 mars à Ciudad Juarez, Mexique, État de Chihuahua, à la frontière avec les États-Unis
lundi 8 mars
de Roberto Ferrario
de Roberto Ferrario A Ciudad Juarez depuis 1993, plus de 500 cadavres ont été retrouvés dans des décharges et dans les zones désertes, la plupart des femmes jeunes voire adolescentes, étudiantes, ouvrières de nuit dans les usines, femmes de chambres, petites employées. Beaucoup vivent dans des conditions très précaires avec parfois des enfants à élever. Elles ont été enlevées, détenues en captivité, victimes de tortures et de graves violences sexuelles avant d’être assassinées à (...)
Lire la suite
Un vieil article qui reste d’actualité : "Sarkozy l’Italien"
mardi 2 mars
de Roberto Ferrario
1 commentaire
jeudi 9 avril 2009 Le meurtre perpétré par les fascistes de Sergio Argada le 20 octobre 1974 a Lamezia Terme de Bellaciao Avertissement - Comme vous le savez peut-être, nous sommes un collectif Franco-Italien. Nous avons toujours un œil sur la vie politique italienne et l’autre sur la vie politique française. Dernièrement, nous sommes souvent troublés par les nombreuses coïncidences, par les échos, que l’on trouve d’une ou de l’autre chez le voisin (...)
Lire la suite