Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
1 commentaire
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite, commenter l'article...

LA BARBARIE DES GARDIENS DU DIRECTOIRE MONDIAL

de : G8
jeudi 21 juin 2007 - 11h58 - Signaler aux modérateurs

LA BARBARIE DES GARDIENS DU DIRECTOIRE MONDIAL

Voici le témoignage d’une militante altermondialiste qui a tenté d’exprimer pacifiquement son opposition aux réunions du G 8, ce directoire mondial qui ne représente que 13,5 % de la population de la planète, mais entend imposer ses décisions au monde entier.

Je suis parmi les 1200 personnes arrêtées par la police allemande dans la région de Rostock durant le G8. Mardi 5 juin 2007 à 15 h 30 : Nous sommes 45 personnes dans un bus ayant quitté vers 15 h. le camp alter mondialiste de Reddelich pour se rendre près de l’aéroport de Rostock Laage, où a lieu une manifestation. Le bus roulant sur l’autoroute menant de Rostock à Berlin est arrêté par la police. On nous fait descendre un à un pour nous fouiller puis nous placer dans un rectangle formé par les voitures de la police. Nous attendons là environs 2 h. debout sous la pluie, sans pouvoir prendre nos vêtements qui sont dans nos sacs pris par la police et sans savoir ce qui se passe ; parmi nous une maman avec un enfant de 2 ans.

Des camions de police arrivent ; on nous fait monter dans ces camions les mains menottées, je suis seule à ne pas avoir de menottes ; est-ce un oubli ? ou est ce dû à mon age (65 ans) ; ce camion a une allée centrale sur laquelle donne une quinzaine de portes. Quand on ouvre une de ces portes pour me faire entrer dans la cellule, je résiste en criant « claustrophobe » car l’idée d’être enfermée dans ce petit espace m’est insupportable ; 2 policiers m’obligent brutalement à y rentrer puis la porte est verrouillée derrière moi. Ensuite 3 autres personnes seront enfermées avec moi dans cette petite cellule. Nous restons très longtemps dans ce camion après le trajet effectué jusqu’à Rostock.

Plus tard on nous fait sortir un à un de ces cellules . Nous sommes à nouveau fouillés, photographiés ; on passe de bureau en bureau ; on me demande de signer des papiers que je ne signe pas ; ne comprenant pas l’allemand je ne sais d’ailleurs pas de quoi il retourne . On me remet un imprimé en français et en allemand : « informations importantes concernant les droits des personnes placées en garde à vue » ,le motif de cette garde à vue étant « pour parer à un danger » et « dans le but d’une poursuite pénale » .

Nous sommes ensuite enfermés dans des cages de 4m. par 4m., entre 5 et 10 par cages. Je partage la mienne avec 5 jeunes détenues de diverses nationalités. Il n’y a rien dans ces cages, nos vêtements sont encore trempés et il fait froid. Nous attendons longtemps avant que l’on nous donne une combinaison de texture papier ; nous nous changeons à la vue de tous ; on nous remet un tout petit matelas en mousse de 2 mm d’épaisseur ; il y a beaucoup de bruit et des lumières très fortes.

Vers minuit on me donne la possibilité de téléphoner d’abord à la famille ; quand je veux téléphoner à l’aide juridique, dont j’ai noté le numéro sur mon bras, on ne me laisse pas faire. À mon retour dans la cage, j’explique ce qui s’est passé et la détenue qui est ensuite appelée arrive à faire le numéro de l’aide juridique, laissant croire que c’est celui de sa famille et à donner nos noms. L’on nous propose ensuite comme repas une banane ou une tranche de pain. Vers 2h je suis menée encadrée par 2 policiers dans un autre bâtiment pour rencontrer un avocat qui m’explique que cette arrestation est illégale et qu’il va faire en sorte que nous soyons rapidement libérés.

Vers 5h30, on commence de libérer les détenus ; je le suis vers 6h mais l’on me remet un imprimé écrit en allemand sur lequel est indiqué, me fait comprendre la police, que je dois avoir quitté la région de Rostock ce jour à 8h et ne pas y revenir avant le 9.

Par l’intermédiaire de l’aide juridique, j’ai déposé une plainte et j’ai demandé l’annulation de l’expulsion.

Anne Marie LOUIS


Partager cet article :

Imprimer cet article




accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
1 commentaire
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite
Une trahison indicible de la France
mercredi 28 avril
de Collectif Bellaciao
3 commentaires
28 avril 2021 : 7 réfugiés politiques italiens arrêtés à Paris : Enzo Calvitti, Giovanni Alimonti, Roberta Cappelli, Marina Petrella, Sergio Tornaghi, Giorgio Pietrostefani, Narciso Manenti, trois recherchaient Luigi Bergamin, Maurizio Di Marzio et Raffaele Ventura. Tous accusés d’actes de terrorisme dans les années 70 et 80. Macron heureux : "Je résolu ce problème comme l’Italie le demande depuis des années" Draghi heureux : "Le gouvernement se déclare satisfait de la (...)
Lire la suite
21 avril 1961 - 21 avril 2021 le rêve du « putsch des généraux »...
mercredi 28 avril
de Roberto Ferrario
2 commentaires
A propos de « la tribune des généraux » les signatures on été récolté par Jean-Pierre Fabre-Bernadac, officier de carrière et responsable du site Place Armes et ancien responsable du service d’ordre du Front national entre 1993 et 1994, qui avait initialement publié le texte le 13 avril dernier ou des signatures continuent à être comptabilisés, 30 généraux étaient dénombrés et 2500 militaires étaient au total recensés ce mardi. Après ca le 21 avril la tribune à été publié sur Valeurs (...)
Lire la suite