Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite, commenter l'article...

France, terre d’asile ? Le HCR dénonce une loterie scandaleuse

de : Bruno Lamothe
mercredi 21 novembre 2007 - 10h17 - Signaler aux modérateurs
2 commentaires
JPEG - 40 ko

Par Bruno Lamothe
(Ensemble à Gauche)

L’information est datée d’un mois et demi. Mais elle reste, malheureusement, d’une triste actualité, et ceci dans un "silence médiatique assourdissant"...

Le Haut Commissariat aux Réfugiés a dénoncé, le 3 octobre, la gestion "politique" du droit d’asile en dénonçant le fait que "les soucis de sécurité", des quotas implicites, des procédures pour le moins inéquitables compromettent le droit d’asile qui est reconnu aux réfugiés du monde entier.

"Les préoccupations sécuritaires occupent une place prépondérante dans les régimes de l’asile dans un nombre croissant de pays, avec une tendance inquiétante à reléguer les droits des personnes au second plan" considère le Haut Commissariat, dépendant de l’ONU. Une situation que nous vivons en France. "Le monde des frontières est particulièrement sombre ; des interceptions, des demi-tours et des refoulements" ajoutait Erika Feller, déléguée à la protection des réfugiés.

Ainsi, le HCR s’est déclaré "particulièrement inquiet" du nombre croissant de détentions ou rétentions arbitraires, y compris celles des enfants, ce qui est inacceptable. Cette critique rend encore plus important le signal d’alerte tiré par la Cimade, qui dénonce une "logique de camps". Des faits qui se produisent en France et qui sont indignes d’une République : 200 enfants, agés de 8 ans en moyenne, ont été enfermés dans des centres de rétention, sans droit, titre ou existance, pendant quelquefois plus d’un mois. Le pire étant que ces enfants sont très souvent nés en France !

Mais revenons au HCR, qui a tenu à indiquer que, dans nos pays riches et qui se prétendent "modèles de la démocratie", le droit d’asile est devenu "une loterie", au mépris de l’application stricte des dispositions de la Convention de Genève de 1951 pour les réfugiés.

L’occasion, aussi, de dénoncer,comme exemple de la marchandisation des personnes, l’accord franco-roumain signé en février 2007 et relatif notamment au rapatriement des "mineurs isolés" roumains.

Cet accord s’inscrit dans la logique actuelle du Gouvernement consistant à limiter, de manière drastique et scandaleuse, les droits des populations roumaines et bulgares sur le territoire français.

Non seulement leur liberté d’aller et venir ainsi que leur droit d’accès à une profession est strictement encadré, mais cet accord entend supprimer l’obligation du passage du mineur devant le Juge pour Enfants.

Cet accord, contraire à la Convention internationale des droits de l’enfant, porte atteinte à un certain nombre de garanties fondamentales encadrant le retour des mineurs isolés (suppression de la demande d’évaluation préalable au retour du mineur, suppression de la saisine automatique du juge des enfants, absence de procédure contradictoire, absence d’enquête et de suivi du retour du mineur dans son pays).

Oui, la France est responsable, et coupable, d’un deni de justice envers ces populations. Oui, la France est responsable, et coupable, d’avoir expulsé des êtres humains qui, menacés de mort, ont été exécutés quelques jours, semaines ou mois plus tard...

A quoi sert d’avoir une (certes jolie) secrétaire d’Etat aux droits de l’Homme, si ces droits sont sans cesse bafoués dans notre pays ?

http://ensemble-a-gauche.over-blog....


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
un refuger togolais au benin( mourir un espoir de vivre)
31 décembre 2008 - 17h21 - Posté par mark

merci pour cet article que vous avez publier. en effet je suis un jeune togolais de 22 ans trouvant asile au benin pendant les troubles socio politique qui ont secoué notre pays en avrile 2005. j’ai été poursuivis jusqu’au bénin et quelqu’un ma aider a rentrer dans l’avion un jour pour trouver de refuge en france .arriver a l’aéroport apres ma demande d’asile les soldat francait m’ont pris sans avoir m’écouté pour ma demande d’asile bien sur que je leur a dit que je serer uncasseré si je restais au bénin voisin avec des preuve a l’appui et mon attestation de refuger. ils m’ont retouner au benin . aujourdh’hui j’ai ma vie en danger car je dirigeait dans le temps une association des jeune pour la démocratie purement des opposant contre un petit fils de président defunt gnassigbé éyadéma. rester en afrique et mourir ou chercher ailleur refuge pour vivre. au secour !!!!
mon mail est coulmark@yahoo.fr
au secour au secour



un refuger togolais au benin( mourir un espoir de vivre)
31 décembre 2008 - 17h27 - Posté par mark

merci pour cet article que vous avez publier. en effet je suis un jeune togolais de 22 ans trouvant asile au benin pendant les troubles socio politique qui ont secoué notre pays en avrile 2005. j’ai été poursuivis jusqu’au bénin et quelqu’un ma aider a rentrer dans l’avion un jour pour trouver de refuge en france .arriver a l’aéroport apres ma demande d’asile les soldat francait m’ont pris sans avoir m’écouté pour ma demande d’asile bien sur que je leur a dit que je serer uncasseré si je restais au bénin voisin avec des preuve a l’appui et mon attestation de refuger. ils m’ont retouner au benin . aujourdh’hui j’ai ma vie en danger car je dirigeait dans le temps une association des jeune pour la démocratie purement des opposant contre un petit fils de président defunt gnassigbé éyadéma. rester en afrique et mourir ou chercher ailleur refuge pour vivre. au secour !!!!
mon mail est coulmark@yahoo.fr
au secour au secour







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite
Une trahison indicible de la France
mercredi 28 avril
de Collectif Bellaciao
3 commentaires
28 avril 2021 : 7 réfugiés politiques italiens arrêtés à Paris : Enzo Calvitti, Giovanni Alimonti, Roberta Cappelli, Marina Petrella, Sergio Tornaghi, Giorgio Pietrostefani, Narciso Manenti, trois recherchaient Luigi Bergamin, Maurizio Di Marzio et Raffaele Ventura. Tous accusés d’actes de terrorisme dans les années 70 et 80. Macron heureux : "Je résolu ce problème comme l’Italie le demande depuis des années" Draghi heureux : "Le gouvernement se déclare satisfait de la (...)
Lire la suite
21 avril 1961 - 21 avril 2021 le rêve du « putsch des généraux »...
mercredi 28 avril
de Roberto Ferrario
2 commentaires
A propos de « la tribune des généraux » les signatures on été récolté par Jean-Pierre Fabre-Bernadac, officier de carrière et responsable du site Place Armes et ancien responsable du service d’ordre du Front national entre 1993 et 1994, qui avait initialement publié le texte le 13 avril dernier ou des signatures continuent à être comptabilisés, 30 généraux étaient dénombrés et 2500 militaires étaient au total recensés ce mardi. Après ca le 21 avril la tribune à été publié sur Valeurs (...)
Lire la suite