Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite, commenter l'article...

SARKOZY : Protectionniste à Paris, libre-échangiste à Bruxelles

de : Rosa Moussaoui
samedi 19 janvier 2008 - 08h29 - Signaler aux modérateurs

Protectionniste à Paris, libre-échangiste à Bruxelles

Europe . Les promesses du chef d’État d’instaurer des « protections » face à la mondialisation sont contradictoires avec le traité de Lisbonne qu’il a paraphé.

Le président de la République se flatte, plus souvent qu’à son tour, d’avoir su prendre en considération le « non » massif que les Français ont infligé au projet de constitution européenne. Prise en compte du verdict populaire ? Habile contournement, plutôt, fait de promesses de « protection » face à la mondialisation. « J’affirme qu’on peut être parfaitement européen et mettre l’Europe au service de la protection. Et ceux qui ignorent la préférence communautaire n’ont, me semble-t-il, rien compris à l’idéal européen », a répété le président de la République lors de sa conférence de presse du 8 janvier. « Si on a fait l’Europe, c’est justement pour la préférence communautaire, sinon (…) il n’y avait qu’à laisser faire l’Europe anglo-saxonne, celle du grand marché. » Son leitmotiv : protéger les produits européens face à la « concurrence déloyale » de pays qui ne respectent pas les mêmes normes sanitaires, sociales, environnementales.

Sarkozy, pourfendeur du libre-échange ? La ficelle est trop grosse, et il suffit de s’attarder sur la lettre du traité de Lisbonne dont il revendique la paternité pour se convaincre de la duplicité du discours.

Comme le projet de constitution, le traité de Lisbonne stipule que « l’Union contribue (…) au développement harmonieux du commerce mondial, à la suppression progressive des restrictions aux échanges internationaux et aux investissements étrangers directs, ainsi qu’à la réduction des barrières douanières et autres ». Une disposition qui fait des promesses présidentielles d’instaurer une préférence communautaire, de « s’opposer au dumping » et au « laisser-aller absolu », de futiles paroles en l’air.

Des promesses illusoires

Le tour de passe-passe est le même concernant la spéculation. À Paris, Nicolas Sarkozy n’a pas de mots assez durs contre la montée en puissance des fonds souverains, ces investisseurs d’origine étatique qui s’alimentent des excédents commerciaux des pays émergents et pétroliers. « Je crois à la mondialisation, mais je n’accepte pas que quelques dizaines de fonds spéculatifs et agressifs aient fait porter sur la croissance mondiale un risque majeur », lançait-il, samedi dernier, au conseil national de l’UMP, en dénonçant « un capitalisme de spéculateurs consistant à dépecer des entreprises (…) ». Avant de conclure : « Je n’accepte pas que certains fonds souverains puissent tout acheter chez nous et que nos propres capitalistes ne puissent rien acheter chez eux. Je demande la réciprocité avant d’ouvrir les barrières de l’Europe. » Une déclaration d’intention réduite à néant par le traité européen, qui stipule que « toutes les restrictions aux mouvements de capitaux sont interdites ». Cette disposition rend illusoires les promesses de taxes, barrières et autres « codes de bonne conduite » visant, pour reprendre les termes du chef de l’État, à « moraliser le capitalisme financier ».

D’ailleurs le président de la République ne s’est pas embarrassé de telles préventions, lundi dernier, à Riyad, devant les hommes d’affaires saoudiens. « Avec sagesse, plusieurs pays de la région ont canalisé une partie de cette richesse, aujourd’hui abondante, dans des fonds souverains destinés à la faire fructifier pour les générations futures, affirmait-il. Je serais bien mal placé pour contester une telle décision, gage de prudence et de vision de long terme. (…) Nous avons besoin d’investisseurs financiers de long terme, capables de voir plus loin que les résultats trimestriels. Vous êtes les bienvenus en France. » Vous avez dit double discours ?

Rosa Moussaoui
 http://www.humanite.fr/2008-01-18_P...

**************

Commentaire perso : remarquable article, pédagogique, à diffuser largement autour de soi en mettant bien en vis à vis les discours enfumants et leur exact contraire dans le traité que l’UMPS veut soustraire au verdict populaire.


Partager cet article :

Imprimer cet article




accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite
Une trahison indicible de la France
mercredi 28 avril
de Collectif Bellaciao
3 commentaires
28 avril 2021 : 7 réfugiés politiques italiens arrêtés à Paris : Enzo Calvitti, Giovanni Alimonti, Roberta Cappelli, Marina Petrella, Sergio Tornaghi, Giorgio Pietrostefani, Narciso Manenti, trois recherchaient Luigi Bergamin, Maurizio Di Marzio et Raffaele Ventura. Tous accusés d’actes de terrorisme dans les années 70 et 80. Macron heureux : "Je résolu ce problème comme l’Italie le demande depuis des années" Draghi heureux : "Le gouvernement se déclare satisfait de la (...)
Lire la suite
21 avril 1961 - 21 avril 2021 le rêve du « putsch des généraux »...
mercredi 28 avril
de Roberto Ferrario
2 commentaires
A propos de « la tribune des généraux » les signatures on été récolté par Jean-Pierre Fabre-Bernadac, officier de carrière et responsable du site Place Armes et ancien responsable du service d’ordre du Front national entre 1993 et 1994, qui avait initialement publié le texte le 13 avril dernier ou des signatures continuent à être comptabilisés, 30 généraux étaient dénombrés et 2500 militaires étaient au total recensés ce mardi. Après ca le 21 avril la tribune à été publié sur Valeurs (...)
Lire la suite