Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Michel Denisot protège et défend son vieil ami Sarkozy.

de : Instit
lundi 25 février 2008 - 11h29 - Signaler aux modérateurs
6 commentaires
JPEG - 27.3 ko

de Instit

A la fin de l’année 1994 et au début de l’année 1995, les sondages donnent Edouard Balladur élu président de la République face à Jacques Chirac. D’autres sondages montrent qu’après l’élection présidentielle de mai 1995, le Premier Ministre du président Balladur pourrait être Nicolas Sarkozy. Les grands médias prennent parti contre Chirac. Les grands médias s’engagent en faveur du tandem Balladur-Sarkozy.

Premier exemple, le 1er janvier 1995, la présentatrice de TF1 Claire Chazal écrit une hagiographie de Balladur. Ce livre est intitulé "Balladur". Il est édité chez Flammarion.

Deuxième exemple, deuxième hagiographie. Le 1er mars 1995, le journaliste de Canal + Michel Denisot publie un livre d’entretiens avec Nicolas Sarkozy, "Au bout de la passion, l’équilibre", édité par Albin Michel. Tout au long du livre, Michel Denisot ne fait que servir la soupe à Nicolas Sarkozy. L’objectif est de montrer aux lecteurs que le jeune Sarkozy est en réalité un homme politique raisonnable, calme et équilibré.

Treize ans plus tard, en 2008, Michel Denisot est encore et toujours sarkoziste. Il anime l’émission « Le Grand Journal » sur Canal +. Il défend encore et toujours son ami Sarkozy.

Vous pouvez voir toute l’objectivité de Michel Denisot...

Le Grand Journal de Canal+ polémique avec JFK

Jean-François Kahn était hier l’invité du Grand Journal sur Canal+, pendant lequel Jean-Michel Aphatie et Michel Denisot ont polémiqué de manière énergique avec le fondateur de Marianne sur l’appel pour une vigilance républicaine. Devant l’avalanche de réactions de nos lecteurs, nous publions la vidéo de cette émission.




Pour une vigilance républicaine



Les soussignés se réclament de sensibilités très diverses, et ils ont sur un certain nombre de sujets importants des positions très différentes, mais ils ont malgré tout en commun un certain nombre de convictions et de valeurs qu’ils entendent réaffirmer.

- Leur attachement au principe républicain et, en conséquence, leur refus de toute dérive vers une forme de pouvoir purement personnel confinant à la monarchie élective.

- Leur attachement aux fondamentaux d’une laïcité ferme et tolérante, gage de la paix civile.


- Leur attachement à l’indépendance de la presse et au pluralisme de l’information.

- Leur attachement aux grandes options qui ont guidé, depuis cinquante ans, au-delà des clivages partisans, une politique étrangère digne, attachée à la défense du droit des peuples et soucieuse de préserver l’indépendance nationale et de construire une Europe propre à relever les défis du XXI° siècle.

Au-delà de leurs divergences, les soussignés tiennent à rappeler leur engagement à défendre, séparément ou ensemble, ces impératifs, comme toujours cela fut fait au cours de l’Histoire de la République.

Pierre Lefranc, ancien chef de cabinet du Général de Gaulle
Dominique de Villepin, ancien Premier ministre
Ségolène Royal, ancien ministre, Présidente de la région Poitou-Charentes
François Bayrou, ancien ministre, député des Pyrénées-Atmantiques
Jean-Pierre Chevènement, ancien ministre
Corinne Lepage, ancien ministre

Nicolas Dupont-AIgnan, député de l’Essonne
Bertrand Delanoë, maire de Paris
Maurice Leroy, député de Loir-et-Cher
Nöel Mamère, député de la Gironde
Jean-Christophe Lagarde, député de la Seine-Saint-Denis
Marielle de Sarnez, conseillère de Paris

André Gérin, député du Rhône
Arnaud Montebourg, député de la Saône-et-Loire
Jacqueline Gourault, sénatrice du Loir-et-Cher
Jean-Pierre Brard, député de la Seine-Saint-Denis
Jean-Paul Bled, président des Cercles universitaires d’études et de recherches gauliennes

Pour signer ce texte, cliquer ici.

http://www.marianne2.fr/Le-Grand-Jo...


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Michel Denisot protège et défend son vieil ami Sarkozy.
25 février 2008 - 19h37 - Posté par Jean-Yves DENIS

bof.

Moi je suis ni de droite, ni de droite.

Les surprises tardives concernant le contenu réactionnaire du programme de l’UMP ne sont une surprise que pour ceux qui n’ont compris que la Sarkozy a été élu pour instaurer un régime aligné sur l’OTAN.

Ces petits tortillements tardifs pour s’offusqué que le programme UMP est réactionnaire ?

Mais les commentaires anti-communistes dans Marianne l’étaient tout autant...

jyd.



Michel Denisot protège et défend son vieil ami Sarkozy.
26 février 2008 - 08h49

Le 1er mars 1995, le journaliste de Canal + Michel Denisot publie un livre d’entretiens avec Nicolas Sarkozy, "Au bout de la passion, l’équilibre", édité par Albin Michel.

En 2008 tout se resume a ce titre : Au bout de la passion, l’équilibre ?

A quand la publication du bulletin de santé impartial du President ?



Michel Denisot protège et défend son vieil ami Sarkozy.
26 février 2008 - 10h52 - Posté par dominique

Merci beaucoup pour cette info,désolée d’être si bête, savais pas que Denisot était sarkoziste, comprend mieux la haine qui m’a saisie en regardant l’émission.........



Michel Denisot protège et défend son vieil ami Sarkozy.
26 février 2008 - 12h18

Encore beaucoup trop cher le livre de Sarko ! Même vendu à 1 €, j’me taterais !

Quant à Denisot, le minet qui sommeillait sur Canal+ mirant tout le monde de ses yeux fendus, je comprends mieux aujourd’hui ce qu’il en est ! C’est pour ça que Gildas est parti ??? Et appeler son émission qui passe à tabac tout ce qui n’est pas sarkozyste le "grand journal", dieu que c’est présomptueux. Un animateur devrait juste animer et ne pas donner son sentiment. Il est loin du prototype !

Alors Apathie ! Berk je me mets les deux doigts dans la bouche !



Michel Denisot protège et défend son vieil ami Sarkozy.
26 février 2008 - 14h26 - Posté par momo11

Apathie et Denisot ne sont pas payés par le pouvoir.Par contre ils pourraient etre licenciés par ce meme pouvoir......momo11



Michel Denisot protège et défend son vieil ami Sarkozy.
27 février 2008 - 11h13 - Posté par johnny c.

Je m’amuse tjr beaucoup en allumant canal+ à l’heure du grand journal : je me dis, "quel homme de droite Michel Denisot va-t-il inviter aujourd’hui ?", et 9 fois sur 10, c’est la cas (Fabius y compris...)

Denisot n’est plus crédible mais ça fait longtemps qu’on le savait. Son émission est affligeante de complaisance.







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite