Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Les antilibéraux pas assez collectifs

de : MATTHIEU ÉCOIFFIER
vendredi 4 avril 2008 - 10h22 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire

de MATTHIEU ÉCOIFFIER

Ils ont encore changé de nom, se cherchent une ligne politique à la gauche de la gauche mais les collectifs antilibéraux et autres comités Bové bougent toujours. Aux municipales, ils ont obtenu 31 élus. Et malgré l’échec de la candidature Bové à la présidentielle (1,3 %), ils n’ont pas renoncé à leur perspective « unitaire ».

Environ 90 délégués représentant une cinquantaine de collectifs se sont réunis les 29 et 30 mars à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis). « Au total, il doit y avoir 150 collectifs. Soit une force d’environ 2000 militants et trois fois plus de sympathisants. Ce n’est pas énorme, mais pas négligeable », explique le conseiller d’Etat Yves Salesse, ancien porte-parole de José Bové, qui fait valoir la part des collectifs dans le bilan des municipales, où ils étaient en lice dans 125 villes. « Le résultat de la gauche de la gauche a été crédité à la seule LCR. Or, les listes où les collectifs, les alternatifs et certaines sections du PCF étaient présents ont enregistré de meilleurs résultats que celles où la LCR était en petit comité », plaide Salesse. Au total, des collectifs étaient présents dans 57 des 107 listes labellisées LCR. Mais aussi sur 17 listes d’union de la gauche, avec les écologistes, le PCF et le PS.

Fermeture.Cette ligne de partage révèle les difficultés de positionnement de ce mouvement, entre ceux qui veulent disputer à Olivier Besancenot le créneau de l’indépendance totale vis-à-vis du PS et ceux qui sont prêts à s’allier plus largement avec des écologistes, des communistes et des « socialistes du non », amis de Jean-Luc Mélenchon. Des divergences stratégiques à l’origine de nombreux débats à Saint-Denis. « C’est quand même problématique de faire alliance avec la gauche de la gauche les années impaires, pour la présidentielle de 2007, et avec les sociaux-libéraux les années paires, pour les municipales de 2008. On a demandé une clarification mais on n’a pas été entendus », regrette Emmanuel Chanial, un ex-militant de la LCR.

Le débat, en tout cas, fait rage sur l’attitude à avoir envers le futur Nouveau Parti anticapitaliste (NPA) d’Olivier Besancenot. La motion finalement adoptée oppose une fin de non-recevoir à son entreprise : ni les collectifs locaux ni la coordination nationale n’ont « vocation à participer à sa construction. Le projet de NPA ne correspond pas à notre démarche unitaire et de rassemblement », tacle la motion. Mais une minorité du mouvement dénonce cette attitude de fermeture a priori. « Les collectifs, c’est plus grand-chose ! », ironise de son côté Alain Krivine, leader de la LCR.

« Unitaires ». Mêmes divergences à propos des élections européennes de 2009. La coordination a décidé d’adresser « un appel pour des listes unitaires de large union » à « toutes les forces qui ont dit "non" au Traité constitutionnel européen en 2005 ». « On prend les mêmes et on recommence !, dénonce un militant. Comme si, depuis 2005, les amis de Mélenchon n’avaient pas signé la synthèse du Mans, le PCF plombé la candidature unitaire à la présidentielle avant de faire alliance avec le PS et le Modem aux municipales. » Une motion a tout de même fait consensus : troquer le terme de collectifs « antilibéraux » pour « unitaires ».

http://www.liberation.fr/actualite/...


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Les antilibéraux pas assez collectifs
10 mai 2008 - 14h14 - Posté par HELENE

J’ai lu sur les journaux que josé bové ferait alliance avec cohn-bendit et hulot pour les elections européennes. C’est vraiment n’importe quoi. J’ai fais partie du comité bové dans mon département, je suis une fidèle de josé et je ne comprends pas pourquoi aller à bruxelles, surtout avec ces gens-là. Je n’arrive pas à imaginer josé assis dans un fauteuil, alors qu’il y a des combats à mener en france. C’est dans la rue que le mouvement doit se faire, pas à bruxelles. J’espère que josé va rester chez nous à continuer ce qu’il fait. L’écologie c’est peut-être bien, mais il y a aussi les humains, la misère, la précarité qui s’installe, les sans-papiers, les banlieues.... Tout cela. Et si josé veut faire de l’écologie, il y a à faire en france, surveiller les champs, bloquer les cargaisons qui arrivent en bateau. Puis il a d’autres combats avec ses copains syndicalistes de kanaky qui ont écopé d’une peine de prison. D’ailleurs, il a toujours des procès en cours : carcassonne, toulouse, bordeaux.Et peut-être d’autres à venir si les faucheurs sont toujours actifs. Vraiment, j’espère que josé ne va pas aller se foutre avec des gens qui n’ont pas grand-chose à voir avec ce qu’il est. Parce qu’avant toute chose, c’est un combattant, un guerrier, et la guerre se fait dans la rue. Il a souvent dit qu’il y avait des bastilles à prendre, ce n’est pas à bruxelles qu’il le fera, avec des écolos, surtout hulot. Je n’ai pas suivi ce que besancenot voulait faire, mais je pense qu’une alliance (les trois B), serait plus profitable pour les quatre ans qu’il reste encore à subir, et peut-être plus.







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite
Une trahison indicible de la France
mercredi 28 avril
de Collectif Bellaciao
3 commentaires
28 avril 2021 : 7 réfugiés politiques italiens arrêtés à Paris : Enzo Calvitti, Giovanni Alimonti, Roberta Cappelli, Marina Petrella, Sergio Tornaghi, Giorgio Pietrostefani, Narciso Manenti, trois recherchaient Luigi Bergamin, Maurizio Di Marzio et Raffaele Ventura. Tous accusés d’actes de terrorisme dans les années 70 et 80. Macron heureux : "Je résolu ce problème comme l’Italie le demande depuis des années" Draghi heureux : "Le gouvernement se déclare satisfait de la (...)
Lire la suite
21 avril 1961 - 21 avril 2021 le rêve du « putsch des généraux »...
mercredi 28 avril
de Roberto Ferrario
2 commentaires
A propos de « la tribune des généraux » les signatures on été récolté par Jean-Pierre Fabre-Bernadac, officier de carrière et responsable du site Place Armes et ancien responsable du service d’ordre du Front national entre 1993 et 1994, qui avait initialement publié le texte le 13 avril dernier ou des signatures continuent à être comptabilisés, 30 généraux étaient dénombrés et 2500 militaires étaient au total recensés ce mardi. Après ca le 21 avril la tribune à été publié sur Valeurs (...)
Lire la suite
France : menace claire de coup d’État militaire imminent
lundi 26 avril
de Roberto Ferrario
Ainsi se termine la déclaration d’un groupe des militaires des Force des Armées françaises : “Par contre, si rien n’est entrepris, le laxisme continuera à se répandre inexorablement dans la société, provoquant au final une explosion et l’intervention de nos camarades d’active dans une mission périlleuse de protection de nos valeurs civilisationnelles et de sauvegarde de nos compatriotes sur le territoire national. On le voit, il n’est plus temps de (...)
Lire la suite