Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Les raisons de la percée de la Ligue du Nord

de : Gaël De Santis
lundi 21 avril 2008 - 09h46 - Signaler aux modérateurs
4 commentaires
JPEG - 73.5 ko

Italie . Le parti sécessionniste et xénophobe a réussi à capter une bonne part de l’électorat populaire du Nord, en tournant à son avantage le discrédit de la politique.

de Gaël De Santis

En perçant de 4,5 % à 8,1 %, la Ligue du Nord (LN) est apparue comme la formation gagnante des élections de dimanche et lundi derniers. Dans le Nord, la - formation séparatiste d’Umberto Bossi parvient à prendre des voix à son allié le Peuple des libertés (PDL) de Silvio Berlusconi. Selon l’Institut Cattaneo, elle gagne au Nord 1 421 273 voix, alors que le parti berlusconien PDL en perd 831 309. Mieux, elle élargit son influence territoriale en réalisant 7,1 % des suffrages dans l’ex-région rouge d’Émilie-Romagne et passe à 26 % en Vénétie et 20 % en Lombardie.

Ce renforcement du parti xénophobe, qui, depuis 1983, réclame l’indépendance, ou tout au moins plus d’autonomie pour le nord de l’Italie, qui serait "pillé par Rome la voleuse", coupable de redistribuer trop largement les richesses de la région vers le sud, a remis en selle la "question septentrionale".

La Padanie, nom donné par Umberto Bossi à l’ensemble des provinces nordiques en mal de sécession, a rejoint le groupe de plus en plus remuant de ces régions riches d’Europe qui réclament désormais plus d’autonomie au nom de l’application du principe de compétition, au coeur du dogme libéral de l’actuelle construction de l’UE. Toutes ces provinces, comme la Catalogne, la Flandre ou le Pays Basque, entendent réduire leurs versements à l’État central, au détriment bien entendu des solidarités nationales. Mais le parallèle s’arrête sans doute là. Car l’identité padane ne repose sur rien, sinon sur un travail d’élaboration de celle-ci par la Ligue du Nord…

La Ligue a réussi à séduire en tenant un discours très libéral-populiste. Au-delà des diatribes contre l’immigration, elle a su anticiper la crise des grands partis politiques (DC, PCI, PSI) et pu prospérer en critiquant « la partitocratie » et « l’establishment ».

Les dernières enquêtes montrent que la LN est parvenue à capter une bonne partie de l’électorat populaire, mais aussi de la bourgeoisie, si bien que le quotidien économique Il Sole 24 Ore la définissait mardi comme un parti territorial, à l’image de la CSU en Bavière. Jouant sur le ni droite ni gauche, la Ligue a réussi à faire fonctionner l’idée d’un rassemblement de producteurs de richesses spoliés par les partis, l’État et la bureaucratie, peuplés de fonctionnaires venus du Sud.

En fait, la Ligue du Nord a fait son fonds de commerce des inefficacités de l’État - central, qui entraveraient le - dynamisme économique du nord du pays. « En Espagne, il y a 279 km d’autoroutes pour un million d’habitants. En Italie 144, et en Lombardie 61 », se plaint ainsi le responsable léguiste Roberto Castelli.

Le parti est parvenu à - imposer ses thèmes de campagne. Les infrastructures et la débureaucratisation de l’État ont été parmi les principaux sujets abordés par Walter Veltroni et Silvio Berlusconi.

Menaçant ouvertement l’unité de l’Italie, la Ligue du Nord est déterminante pour la majorité de Silvio Berlusconi. Umberto Bossi faisait monter hier les enchères pour obtenir des ministères clés. Première traduction de la redoutable influence acquise par la Ligue : un arsenal de mesures anti-immigrés a été annoncé par Berlusconi. Et le nouveau président du Conseil a décidé, dès mardi, de ressusciter la loi Bossi-Fini, si restrictive en matière d’immigration.

http://www.humanite.fr/2008-04-18_I...


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Les raisons de la percée de la Ligue du Nord
21 avril 2008 - 12h32

Voila ou mène la dissolution du PCI et de l’alliance avec la social démocratie.
A des "camarades" socialiste, dans les années 1985/1986 je leurs disais, vous nous apporter le fascisme ; leur petit sourire en disait long.
Quand est il aujourd’hui ?
Alain 04



Les raisons de la percée de la Ligue du Nord
21 avril 2008 - 16h27 - Posté par

Nous sommes loin du discours séduisant du Mitterrandisme sur cette Europe en direction des Classes Moyennes qui furent le moteur des "Oui" successifs au Libéralisme. Beaucoup de salariés ayant choisi une mode de vie de vie se rapprochant des moeurs des capitalistes et de leurs zélateurs, se trouvent de plus en plus menacés et il est à craindre que cette crise qui les touche à leur tour, entraîne des réactions brutales et malheureusement proches des arguments de cette ligue du Nord italienne. Les médias ont été une arme décisive parce qu’ils ont su entretenir des illusions qui ont agi comme des somnifères.Quelles déconvenues nous attendent encore avec la fin de la Gauche vidée de toute pensée progressiste égalitaire et universelle ? Pourquoi se posait-on chez nos penseurs de "gauche" la question de "donner du sens" à l’action politique ? C’est parce que cette action a perdu tout son sens en perdant son caractère révolutionnaire : agir pour le Bien Public : Ce n’est pas aux élus professionnels dont l’existence est devenue une course aux places d’honneur pour les plus en vue qu’il faut se référer, ils nous ressemblent trop. Faut-il "attendre" la prochaine guerre civile ou militaire ? JdesP


Les raisons de la percée de la Ligue du Nord
22 avril 2008 - 10h06 - Posté par

Réaliste JdesP
Cordialement alain 04


Les raisons de la percée de la Ligue du Nord
22 avril 2008 - 18h27 - Posté par

Je crois que nous sentons ces choses, gros comme une maison, Alain 04, le Peuple n’est pas parfait, nous non plus, nous le savons, nous en faisons partie. Que faire de plus que de continuer à refuser cette fatalité qui veut nous plonger dans la nuit noire, renverser ces valeurs auto destructives pour toute société, inculquées, assénées avec méthode et violence sur le mode "Moi d’abord, et seul contre tous." ?
Trop de gens à "gauche" ont désormais intérêt à accepter ce monde pourri pour les plus démunis, tant qu’ils pourront en tirer parti personnel : il faut les débusquer et les écarter des responsabilités. La lecture de samedi, et d’aujourd’hui de l’Humanité ne me rend pas optimiste, et montre bien que le souci principal de certains dirigeants de cette "gauche" qui a perdu son idéologie et ses valeurs, c’est de revenir au pouvoir.
JdesP






accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite
Une trahison indicible de la France
mercredi 28 avril
de Collectif Bellaciao
3 commentaires
28 avril 2021 : 7 réfugiés politiques italiens arrêtés à Paris : Enzo Calvitti, Giovanni Alimonti, Roberta Cappelli, Marina Petrella, Sergio Tornaghi, Giorgio Pietrostefani, Narciso Manenti, trois recherchaient Luigi Bergamin, Maurizio Di Marzio et Raffaele Ventura. Tous accusés d’actes de terrorisme dans les années 70 et 80. Macron heureux : "Je résolu ce problème comme l’Italie le demande depuis des années" Draghi heureux : "Le gouvernement se déclare satisfait de la (...)
Lire la suite
21 avril 1961 - 21 avril 2021 le rêve du « putsch des généraux »...
mercredi 28 avril
de Roberto Ferrario
2 commentaires
A propos de « la tribune des généraux » les signatures on été récolté par Jean-Pierre Fabre-Bernadac, officier de carrière et responsable du site Place Armes et ancien responsable du service d’ordre du Front national entre 1993 et 1994, qui avait initialement publié le texte le 13 avril dernier ou des signatures continuent à être comptabilisés, 30 généraux étaient dénombrés et 2500 militaires étaient au total recensés ce mardi. Après ca le 21 avril la tribune à été publié sur Valeurs (...)
Lire la suite