Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Les altermondialistes renoncent à présenter des listes

de : Caroline Monnot
dimanche 30 mai 2004 - 13h36 - Signaler aux modérateurs
2 commentaires

Le manque d’argent et "le tir de barrage" des partis de gauche sont invoqués. Les "100 % altermondialistes" rengainent leurs listes. Un mois après avoir annoncé leur volonté de se présenter aux élections européennes, les promoteurs de cette initiative - parmi lesquels figuraient plusieurs responsables d’Attac - ont indiqué, jeudi 27 mai à Paris, qu’ils jetaient l’éponge.

La faute à qui ? D’abord au manque d’argent. Les "100 % alter" n’ont récolté que "plusieurs dizaines de milliers d’euros, par souscription, a déploré M. Le Glatin, porte-parole des "100 % alter" et président d’Attac-Culture. Cela permettait de tirer des bulletins de vote, les professions de foi, mais pas les affiches".

Pour Christophe Ventura, un jeune permanent d’Attac en disponibilité de l’association depuis l’annonce des listes ce retrait s’explique aussi par "le black-out sur les enjeux européens et sur le contenu du traité constitutionnel" dont la dénonciation était pourtant la raison d’être de ce projet de listes. Selon lui, ce silence "organisé par le gouvernement" s’opère avec "la complicité de fait des principaux partis de gouvernement de la gauche plurielle".

"ÉLECTROCHOC UTILE"

M. Ventura a ensuite invoqué "le tir de barrage contre les listes "100 %" provenant de l’extrême gauche, du PC, des Verts et du PS", qui, a-t-il estimé, ont agi "par réaction de propriétaires". Enfin, il a mis en cause "le comportement malheureusement classique de la plupart des médias" qui, selon lui, "ont occulté le fond pour se consacrer à l’anecdote" en attribuant "des colonnes entières au débat que ces listes provoquaient chez certains membres d’Attac". Avant de déplorer "le trouble inutile" ainsi provoqué au sein d’Attac.

En revanche, aucune mention n’a été faite de la résolution adoptée, le 15 mai, à l’unanimité par le conseil d’administration d’Attac, qui avait jugé que la situation créée par les listes "100 % alter" était "dommageable" pour l’identité de l’association.

Pour autant, les "100 % alter" estiment avoir provoqué "un électrochoc utile", en brisant "le tabou" du "débouché politique" du mouvement altermondialiste. "Nous avons fait gagner à ce débat un à deux ans", a ainsi affirmé M. Ventura. "Le mouvement altermondialiste n’est pas condamné à s’en remettre aux partis existants", a indiqué M. Le Glatin. Les "100 % alter", qui se maintiennent en association, ont prévu d’intervenir sur la question du référendum sur le projet de Constitution européenne, en organisant un rassemblement après le scrutin du 13 juin.

http://www.lemonde.fr/web/article/0...


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Le panurgisme a du plomb dans l’aile , les militant-e-s dans la tête ?
30 mai 2004 - 14h00

Visiblement les militant-e-s d’ATTAC n’ont pas apprécié non plus d’être
informé-e-s par voie de presse.

C’est de plus en plus dur
d’instrumentaliser et manipuler les militant-e-s.

Que faire ?



> Les altermondialistes renoncent à présenter des listes
1er juin 2004 - 18h21

Il est impensable de ne se consacrer qu’a la critique même militante

il me semble impératif d’en passer par les élections et le pouvoir, ne serait ce que pour confronter nos idées a la réalité et en prouver le bien-fondé

si nous ne passons pas par là, il me semble que tout cela va se diluer dans des luttes de pouvoir interne et fratricides

la prise des pouvoirs par les urnes est une réalités incontournable pour le moment, les gens ne sont pas prêt a accepter d’autres modes de définition des résponsabilités
a nous d’y envoyer les plus competents (mais en savoir faire, pas des bateleurs électoraux)

mais ce n’est que mon humble avis

merci de m’avoir lu
jean marie







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite