Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Luisa Morgantini : "NOUS SOMMES ENTRES DANS LA BANDE DE GAZA" (video)

de : Par Luisa Morgantini
dimanche 11 janvier 2009 - 22h33 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire
JPEG - 55.6 ko

de Luisa Morgantini, Partito della Rifondazione Comunista - Sinistra Europea (Indipendente) *

Luisa Morgantini, Vice Présidente du Parlement européen, et la délégation de députés européens sont entrées dans la Bande de Gaza, aujourd’hui, 11 Janvier 2009, par le poste frontière de Rafah.

La délégation - qui est composée de 8 députés appartenant à différents groupes politiques et d’un membre du Sénat italien, restera dans la bande de Gaza du samedi 10 au mardi 13 Janvier, quand les députés reviendront à Strasbourg pour témoigner de la situation lors de la session plénière du Parlement européen et tiendront une conférence de presse.

À Gaza, la délégation sera logée par l’UNRWA et visitera les camps de réfugiés, les hôpitaux et les villes.

Les députés européens remercient les Autorités égyptiennes et l’UNRWA pour leur coopération et leur soutien.

Les députés européens participants :

Luisa Morgantini (Italie)
David Hammerstein Mintz (Espagne)
Hélène Flautre (France)
Véronique de Keyser (Belgique)
Miguel Portas (Porturgal)
Feleknas Uca (Allemagne)
Chris Davies (Grande-Bretagne)
Kyriacos Triantaphyllides (Chypre)
et Alberto Maritati (Italie) Membre du Sénat italien

Pour toute information, déclaration ou rapport, contactez :

Luisa Morgantini : +972 547271742 (portable) ou 0039 348 39 21 465 (portable en Italie) ou Francesca Cutarelli : 00 39 340 56 49 335

luisa.morgantini@europarl.europa.eu

www.luisamorgantini.net

http://www.europarl.europa.eu/membe...

luisa.morgantini@europarl.europa.eu

* Curriculum Vitae

Employée (1954-1958) ; assistante sociale à l’institut national et confédéral d’assurance sociale de la confédération générale italienne du travail (INCA-CGIL) (1958-1964) ; enseignante pour adultes à la Società Umanitaria (1969-1970). Études de sociologie industrielle et d’économie au collège Ruskin à Oxford (1967-1968).

Dirigeante syndicale au syndicat unitaire de la métallurgie (FLM) représentant la fédération italienne de la métallurgie affiliée à la confédération des syndicats de travailleurs (FIM-CISL). Responsable de la formation (1971-1974) ; membre du secrétariat à Milan pour le secteur Télécommunications et Presse (1974-1985). Responsable nationale aux relations internationales (1985-1998). Membre de l’exécutif de la fédération européenne de la métallurgie (FEM) (1987-1988).

Députée au Parlement européen (depuis 1999) ; présidente de la délégation pour les relations avec le Conseil législatif palestinien (1999-2004).

Observatrice électorale à l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) (1997-1998). Coordinatrice de l’association Italie-Nicaragua (1979-1991). Porte-parole nationale de l’Association pour la paix, mouvement non violent pour la paix et la justice sociale (1994-1999) ; responsable du groupe Palestina (1994-1999). Cofondatrice du mouvement "Donne in nero contro la guerra" (Femmes en noir contre la guerre) et du réseau international "Donne per la pace nei luoghi dei conflitti" (Femmes pour la paix sur les lieux des conflits).

Prix pour la paix des "Donne in nero israeliane" (Femmes en noir israéliennes) (1996). Prix Colomba d’Oro per la pace (2002). Nommée parmi les "1000 femmes pour le prix Nobel de la paix" (2005) ; lauréate, pour le développement, du Prix du député européen de l’année 2006.


pour rappel :

Une délégation de députés européens se rend à Gaza pour demander un cessez-le-feu IMMEDIAT !

Une délégation de députés européens organisée par Luisa Morgantini, vice-présidente du Parlement européen, partira le 10 janvier pour se rendre dans la Bande de Gaza en passant par Rafah, le passage de la frontière avec l’Égypte, pour demander un cessez-le-feu, la protection de la population civile et de l’UNRWA (Office de secours et de travaux de l’ONU).

"Personne ne peut regarder le massacre quotidien d’enfants, de femmes, d’hommes et la destruction des maisons, des infrastructures, des écoles, des mosquées, des églises. Personne ne peut plus supporter le siège imposé à la population palestinienne de Gaza. Notre message est un cessez-le-feu total, terminé les bombes, terminé les troupes, terminé les roquettes. Et ensuite, il faudra agit concrètement pour mettre fin à l’occupation des territoires palestiniens de 1967", a déclaré la vice-président de l’Union Européenne, Luisa Morgantini.

Traduction : MG pour ISM

via Paz


 Luisa Morgantini à Gaza en 2006


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Luisa Morgantini : "NOUS SOMMES ENTRES DANS LA BANDE DE GAZA"
11 janvier 2009 - 22h58

J’en ai la chair de poule.

A vrai dire, cette femme en a pour 1000 hommes, parce qu’aller sous les bombardements, il fallait oser. J’en suis toute chavirée. Mais si l’ONU marqué sur le toit n’a pas arrêté Israël, je crains que cette délégation européenne emmenée par une vice présidente de l’UE se fasse canarder par ce même envahisseur qui se met au dessus de toutes les lois, même les siennes.

En plus des innombrables manifestations partout dans le monde, voilà ce genre d’action nécessaire pour tenter de faire ployer l’attaquant. J’aurai bien aimé qu’un Bush, même finissant politiquement, ou qu’un Sarkozy, ou qu’un pape au péril de sa vie y aille voir de plus près à quoi ressemble la vie des palestiniens sous les bombes, notamment les enfants appeurés au regard terrorisé et qu’est-ce qui peut justifier de telles attaques contre une population civile.

Quelle force, quelle humanité Madame Luisa Morgantini.







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite
Une trahison indicible de la France
mercredi 28 avril
de Collectif Bellaciao
3 commentaires
28 avril 2021 : 7 réfugiés politiques italiens arrêtés à Paris : Enzo Calvitti, Giovanni Alimonti, Roberta Cappelli, Marina Petrella, Sergio Tornaghi, Giorgio Pietrostefani, Narciso Manenti, trois recherchaient Luigi Bergamin, Maurizio Di Marzio et Raffaele Ventura. Tous accusés d’actes de terrorisme dans les années 70 et 80. Macron heureux : "Je résolu ce problème comme l’Italie le demande depuis des années" Draghi heureux : "Le gouvernement se déclare satisfait de la (...)
Lire la suite
21 avril 1961 - 21 avril 2021 le rêve du « putsch des généraux »...
mercredi 28 avril
de Roberto Ferrario
2 commentaires
A propos de « la tribune des généraux » les signatures on été récolté par Jean-Pierre Fabre-Bernadac, officier de carrière et responsable du site Place Armes et ancien responsable du service d’ordre du Front national entre 1993 et 1994, qui avait initialement publié le texte le 13 avril dernier ou des signatures continuent à être comptabilisés, 30 généraux étaient dénombrés et 2500 militaires étaient au total recensés ce mardi. Après ca le 21 avril la tribune à été publié sur Valeurs (...)
Lire la suite