Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Italie : Scission a Rifondazione, les bertinottistes s’en vont.
de : UMBERTO ROSSO
lundi 19 janvier 2009 - 04h14 - Signaler aux modérateurs
6 commentaires
JPEG - 66.3 ko

PRC : Giordano annonce la scission : "il n’y a plus les conditions pour rester"

de UMBERTO ROSSO

Nous y voilà. L’annonce de la scission du PRC arrive, venant de l’ancien secrétaire Franco Giordano, exprimant le point de vue de la tendance Vendola – Refondation pour la Gauche »- qui contrôle au moins 40% du parti.

Le compte à rebours a commencé. "Il n’y a plus les conditions pour rester dans ce parti, tel qu’il est dirigé et géré. Il se déploie dans une niche politique ultra minoritaire, avec l’annihilation culturelle de toutes les innovations expérimentées ces dernières années. Un parti qui a malheureusement la nostalgie du Mur de Berlin."

Adieu à Refondation ?

"Si ce déclin ne s’arrête pas et s’il ne naît pas une liste unitaire de la gauche aux élections européennes, pour bloquer l’atomisation en cours, nous ne resterons pas dans cette voie-là."

Le secrétaire Ferrero a déjà exclut la liste commune pour Strasbourg, au nom de la ligne sortie victorieuse au congrès de Chianciano.

« Oui, mais depuis le monde a changé. Et la ligne de ce congrès devrait être totalement réécrite. Moi je pense qu’il y a les conditions pour un nouveau sujet à gauche dans ce pays, et une liste unitaire aux européennes en serait l’expression ».

Si jamais, comme tout le laisse prévoir, le secrétaire, ne cède pas, l‘autre moitié du PRC fera scission.

« La vraie scission – même si nous n’utilisons plus ce genre de catégorie- est celle qui a été accompli par la majorité, qui a coupé les racines de l’histoire, du projet et du peuple de Refondation. Avec des fragments de la société, avec les mouvements ».

S’en vont Vendola, Migliore, Gianni, la Sentinelli, s’en vont les bertinottistes en somme. Et Fausto qu’en dit-il, n’est –il pas opposé au choix de rompre avant les européennes ?

« L’opinion de Bertinotti, il faut la demander à Bertinotti. Moi aussi je pose la question de la liste unitaire. Mais ce sont tous les aspects de nouveautés introduites par Fausto qui tombent les uns après les autres à l’ombre du groupe dirigeant. »

Le timing de l’adieu prévoit le jour J à la fin janvier. C’est bien cela ?

« Il y aura une assemblée de toute notre tendance. Nous discuterons à fond ».

Et que ferez vous, l’enième groupuscule à gauche, peut-être avec la Gauche Démocratique [ndt : les sociaux-démocrates] et un petit morceau des Verts ?

« Moi, je pense qu’il y a besoin de tenir ouvert un processus pour construire un nouveau sujet, dans un champ large de forces à gauche. C’est l’ère des mouvements plutôt que des partis classiques ».

Mais aux européennes, une fois la scission consommée, comment les vendoliens vont entrer en piste ?

Du moment qu’une liste unitaire vaut pour aujourd’hui, mais aussi pour demain, nous serons prêts avec toutes les forces disponibles pour ce projet. Ce qui est dramatique, c’est que l’inadéquation de l’actuelle ligne du PRC risque de dilapider un grand patrimoine politique ».

Que voulez-vous dire ?

« Le danger serait que Di Pietro devienne le pôle d’attraction pour notre électorat. Ou bien k la version de droite, anti-politique, du vote protestataire. Avec les compliments de Silvio Berlusconi ».

Ne serait –il pas possible que les rebelles deviennent l’aile gauche du PD ?

« C’est radicalement exclut. Le PD, en grave crise, est désormais une force complètement centriste. Nous croyons en une gauche de classe" »

Lundi, la direction est convoquée pour exclure Sansonetti.

« J’espère encore qu’on va changer d’avis. Mais j’ai peur qu’ils veulent donner libre cours à une culture rétrograde, pour étouffer l’autonomie dont le directeur a jouit pendant toute ces années. S’ils chassent Sansonetti, nous nous lèveront à la minute même et nous nous en iront aussi. Nous en laisseront la responsabilité à la direction. »

source : http://bellaciao.org/it/spip.php?ar...

Repubblica — 08 gennaio 2009 pagina 11 sezione : POLITICA INTERNA



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Italie : Scission a Rifondazione, les bertinottistes s’en vont.
19 janvier 2009 - 08h26 - Posté par Copas

Il se déploie dans une niche politique ultra minoritaire, avec l’annihilation culturelle de toutes les innovations expérimentées ces dernières années. Un parti qui a malheureusement la nostalgie du Mur de Berlin.

Innovations ?

Comme celle qui a consisté à mener une politique d’agression des travailleurs avec Prodi ?
(résultat : retour de Prodi), de soutien à la guerre afghane ? de soutien aux bases militaires de l’OTAN ? Participer à un gouvernement s’en prenant aux immigrés ? (comme ça Berlusconi n’a eu qu’à accentuer le trait)

Innovation ?

Faire passer un parti de 8 à 3% (et encore, c’était en coalition avec d’autres partis) ?

Innovation ?

De quoi parle-t-on ?

Toujours autant de morgue dans ceux qui se sont roulés dans la boue !

Quand à la nostalgie du mur de Berlin c’est aussi sensé que quand les fachos disent que Besancenot est pour un système à la Polpot....

Une niche politique ultra-minoritaire ?

Ah bon ?
La politique menée a-t-elle fait augmenter les voix du parti quand ces braves gens étaient majoritaires ? Ben..... de 8 à 2%.... humpf.....

Comment ça s’écrit Bouffon en italien ?



Italie : Scission a Rifondazione, les bertinottistes s’en vont.
19 janvier 2009 - 10h53 - Posté par Roberto Ferrario

Salut Copas

c’est un mot "international"...

On ecrit en italien et en pluriel "BUFFONI"...

En réalité sont bien pire que ca, eux on décidé de partir et pour bien faire faire les choses et pour laisse que des problèmes a qui veux remonte le parti, on fait coule le quotidien (que controle... un peux comme ici avec l’Huma...) "Liberazione" et VOLONTAIREMENT on sabote les vents avec un politique éditoriale débile... résulta chute des vent et énorme ardoise de plus des 3 millions des euros des dettes... que le parti doit maintenait rembourse... le directeur a été change mais le problem reste avec la parti de "soit disant" journaliste encore "fidèle" a Bertinotti-Vendola...

Pas content son entrent de "recouper" pour pas dire vole... tous les sous que eux arrive a trouve dans les différentes sections que "contrôle" cet groupe et donc sont entrain d’essaie de vide les caisses de les différent trésorerie...

C’est aussi intéressant de voir le rôle ultra active dans cet histoire que a eu le "Parti de la Gauche Européenne" ou on retrouve le PCF ...

On va revenir sur cet histoire... on peux arrive a trouve plein des similitudes dans ce que est entrain de passe en Italie, dans le parti communiste, est de ce que ce passe ici dans le notre... française... ;-)

Dr
Furioso


Italie : Scission a Rifondazione, les bertinottistes s’en vont.
19 janvier 2009 - 14h16 - Posté par

on peux arrive a trouve plein des similitudes dans ce que est entrain de passe en Italie, dans le parti communiste, est de ce que ce passe ici dans le notre... française... ;-)

Yes, Doctor !!!

Et on peut même se demander si derrière y a pas les mêmes qui tirent les ficelles ???

Pour mon compte y a longtemps que j’ai répondu à la question.

Mais c’est vraique je suis un "parano" invétéré... Et fier de l’être.

G.L.


Italie : Scission a Rifondazione, les bertinottistes s’en vont.
19 janvier 2009 - 19h56 - Posté par Copas

Ce n’est pas une question d’alliance ou de complot mais l’histoire d’un appareil qui ne concevait la démocratie interne qu’à partir du moment où son pouvoir n’était pas remis en cause.

Les mêmes maux produisent les mêmes effets.

Quand à la question du parti de gauche européen, une initiative forte de rifondazione permettrait peut-être d’autres alliances (en Italie comme en Europe), moins mouillées avec le libéral-nomenclaturisme et le social-libéralisme.

Unité populaire contre unité des bureaucraties, c’est à dire des batailles qui ne mettent pas au centre de tout l’électoralisme, qui se souviennent qu’au centre des grandes conquêtes il y eu d’abord, et avant toute logique gouvernementale, des mouvements sociaux sur-puissants.

Dans la phase actuelle,la gauche politique se recompose dans la douleur, dans des déchirements et des fusions, des scissions et des écroulements, des progressions tumultueuses, etc...

Mais le mouvement social, dans son organisation tarde à se recomposer et il faut l’aider. Il faut réussir à impulser des organisations larges du mouvement social qui soient en même temps unitaires, démocratiques et lutte de classe.

Un des enjeux essentiels de la gauche politique c’est bien la question de l’organisation du mouvement social.

Des élections européennes, par exemple, n’ont de sens que si elles aident à réactiver et pousser le moteur de la mobilisation sociale. Les beaux catalogues ne servent pas à grand chose là dessus. Ca sert mais de la même façon qu’on fait une critique du système. Pire encore faire des pieds et des mains pour avoir très peu d’élus dans un parlement européen sans pouvoir est ridicule.

Il faut prendre donc le problème d’une autre façon.

Par contre, se servir de ces campagnes électorales pour parler de la démocratie des travailleurs, pour appeler au mouvement social, pour appeler à l’organisation de celui-ci, pour appeler donc à une logique qui est indépendante de la logique de la démocratie subalterne et étriquée, voilà une bonne orientation.

Et cerise sur le gâteau, il y aurait des élus à l’arrivée car une telle orientation serait populaire.


Italie : Scission a Rifondazione, les bertinottistes s’en vont.
19 janvier 2009 - 08h29 - Posté par Copas

« Oui, mais depuis le monde a changé. Et la ligne de ce congrès devrait être totalement réécrite. Moi je pense qu’il y a les conditions pour un nouveau sujet à gauche dans ce pays, et une liste unitaire aux européennes en serait l’expression ».

Avec qui ?



Italie : Scission a Rifondazione, les bertinottistes s’en vont.
19 janvier 2009 - 14h19 - Posté par

LENINE disait : " un parti se construit pas le bas, le haut et les côtés, en s’épurant de ses plus mauvais éléments"

à méditer pour nos camarades italiens





GILETS JAUNES à REIMS : Les brutes macronistes dans leurs oeuvres ?
dimanche 19 - 09h25
de : JO
La stratégie horizontale.
samedi 18 - 16h38
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
Jean-Claude Kaufmann, sociologue. Les gilets jaunes ne sont que le début d’autres surprises à venir (vidéo)
samedi 18 - 14h32
de : nazairien
2 commentaires
LUNDI MATIN PAPIER #4 - Gilets jaunes : un assaut contre la société
samedi 18 - 14h04
de : Ernest London
Gilets jaunes : la révolte inattendue, la révolte des "Gueux".NOUS SAVONS QU’IL EXISTE UN PEUPLE EN FRANCE (vidéo)
vendredi 17 - 21h58
de : nazairien
1 commentaire
52éme congrès confédéral CGT La structure CGT-Police n’a pas le droit à l’expression !
vendredi 17 - 12h12
de : CGT-Police
2 commentaires
52E CONGRÈS DE LA CGT : LE DOYEN DES SYNDICATS EMPÊCHÉ D’INTERVENIR !
vendredi 17 - 09h01
de : Info’Com-CGT
GOODYEAR : LA SEULE LUTTE QUE L’ON EST SUR DE PERDRE EST CELLE QUE L’ON LE MÈNE JAMAIS . (video)
vendredi 17 - 08h58
de : Mickael Wamen
Comment (et pourquoi) le Rassemblement national a "retourné" un élu de la France Insoumise
vendredi 17 - 08h52
de : Maxence Lambrecq et Olivier Bénis
1 commentaire
Gilets jaunes à Toulouse : accusée pour avoir bousculé des policiers avec son fauteuil roulant (video)
vendredi 17 - 08h37
Violences policières : les images décryptées (video)
vendredi 17 - 08h20
de : Arthur Carpentier
26 actes et toujours pas de Molière (video)
jeudi 16 - 23h04
de : Gilets jaunes intermittents chômeurs précaires
Monsanto, avance masqué,"Envoyé Spécial : Monsanto aurait recruté des agriculteurs à leur insu pour vanter le glyphosate
jeudi 16 - 22h46
de : nazairien
1 commentaire
Horreur et justice
jeudi 16 - 19h51
de : jean 1
Portraits Macron décrochés : Ne frise-t-on pas des emprisonnements politiques ?
jeudi 16 - 17h44
de : J0
2 commentaires
L’art de la compromission
jeudi 16 - 14h49
de : Jean-Marie Défossé
On avance, en Angleterre les gilets jaunes sont vus comme des héros. Ça fonctionne ! Ensemble !!! (vidéo)
jeudi 16 - 14h49
de : nazairien
3 commentaires
Mobilisation contre les lois Blanquer : la grève reconductible, c’est pas automatique
jeudi 16 - 12h20
Intervention sur RTL du camarade Mickael Wamen au sujet du jugement prud’hommes pour les 823 ex Goodyear (video)
jeudi 16 - 11h59
de : Mickael Wamen
Don quichotte dort à l’Elysée
mercredi 15 - 22h00
de : Irae
VGE ne meurt jamais.
mercredi 15 - 19h55
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
La Ditature en marche : GILETS JAUNES : EN GARDE À VUE POUR UNE PANCARTE (vidéo)
mercredi 15 - 07h09
de : nazairien
2 commentaires
Gilets Jaune "nous accusons" ; 10000 citoyens accusent le gouvernement (video)
mardi 14 - 23h00
de : le media
4 commentaires
Vaccynisme et réalité
mardi 14 - 22h53
de : Annee Gourvès pour AIMSIB
3 commentaires
Plus de 100 artistes français dénoncent l’Eurovision 2019 en Israël et en appellent à France Télévisions
mardi 14 - 17h32
de : JO
Suppression de postes d’enseignants spécialisés dans l’Hérault
mardi 14 - 17h06
de : AREN34
Tourisme de riches
mardi 14 - 13h20
de : Irae
1 commentaire
LE BOURREAU DES GOODYEAR ACCEUIL LA CGT ... !!!
mardi 14 - 08h39
de : Mickael Wamen
3 commentaires
Il ne faut pas s’arrêter en si bon chemin
lundi 13 - 16h46
de : jean 1
1 commentaire
I.B. Ou la Bourgeoise Ridicule.
lundi 13 - 16h44
de : L’iena rabbioso
Syndicalisme et féminisme : aller ensemble vers l’égalité.
lundi 13 - 09h18
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Italie : 12 mai 1977, l’assassinat de Giorgiana Masi (videos)
lundi 13 - 08h28
de : Roberto Ferrario
1 commentaire
Congrès de la CGT : pourquoi les débats s’annoncent vifs sur les questions internationales
lundi 13 - 08h16
de : Stéphane Ortega
3 commentaires
Menacée par les autorités, la juriste, Georgia Pouliquen, nous parle d’Angleterre, exfiltrée par des amis anglais (videos)
dimanche 12 - 17h56
de : nazairien
Agnes HELLER, un marxisme sans lutte de classe, ni perspective socialiste
dimanche 12 - 14h34
de : Christian DELARUE
Quelle ignominie ! (video)
dimanche 12 - 13h56
de : jean 1
MAKE ROJAVA GREEN AGAIN
dimanche 12 - 11h20
de : Ernest London
Il s’appelait Fiacre Gbédji. Il était guide dans le parc de la Pendjari, au Bénin. Il n’aura pas d’hommage, pas d’émission spéciale...
samedi 11 - 21h38
de : jean 1
1 commentaire
Malaise dans la police ?
vendredi 10 - 17h38
de : JO
4 commentaires
Vous me demandez pourquoi je suis Gilet Jaune ? (Réponse en vidéo, démonstration, excellent, à partager))
vendredi 10 - 15h02
de : nazairien
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

La critique de la religion aboutit à cet enseignement que l'homme est l'être suprême pour l'homme, c'est-à-dire à l'impératif catégorique de renverser tous les rapports sociaux qui font de l'homme un être humilié, asservi, abandonné, méprisable... Karl Marx
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Info Com-CGT

Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite
Tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai...
vendredi 4 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
C’est une photo prise par Baker 5 minutes avant que tu tombe... Avec ton sourire magique, Marceline Lartigue Ma compagne, mon amour, mon amie, ma camarade tu me manque, tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai, avec tout mon courage et ma force je suis pas arrivé a empêcher la faucheuse de faire son salle boulot, tout le temps ensemble sur les barricadés contre les injustices de cet monde, aujourd’hui je part a manifester pour (...)
Lire la suite
13 Mars ! Déjà 8 ans que Jean Ferrat nous quittait emportant ses rêves inachevés d’un monde meilleur (video)
mercredi 14 mars
de Roberto Ferrario
Jean Ferrat, auteur-compositeur né le 30 décembre 1930 à Vaucresson (Seine et Oise) et mort le 13 mars 2010 à Aubenas (Ardèche) est intimement lié à la commune d’Ivry-sur-Seine, où il a vécu 40 ans. En octobre 1960, il s’installe avec sa compagne Christine dans un petit appartement du 129, rue de Paris (plus tard renommée avenue Maurice Thorez), qui servira de cadre à plusieurs reportages lui étant consacrés, dont cet extrait de l’émission "Au delà de l’écran" (...)
Lire la suite