Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

— Il faut ouvrir d’urgence le débat théorique —
de : Les Terres Bleues
samedi 14 mars 2009 - 23h01 - Signaler aux modérateurs

« Tout est plus simple qu’on ne peut l’imaginer, et pourtant plus enchevêtré qu’on ne saurait le concevoir. » Johann Wolfgang von Goethe

La réflexion, la direction et la mise en œuvre de la construction d’une société pour le XXIème siècle ne peuvent sous peine d’échec assuré face à une exigence démocratique toujours montante en effet, et dans tous les domaines, être confiées, encore moins abandonnées à quelques comités d’experts ou de spécialistes que ce soient. La mode est révolue de la délégation de pouvoir et du prêt à penser. Le droit de discerner, personnel s’il en est, est l’affaire de tous et pas de petits groupes. La science ne pouvant pas se positionner en dehors du réel, ne fait conséquemment pas exception à la règle.

Les modèles physiques actuels semblent avoir définitivement atteint leurs limites historiques. Bien que très efficaces pour « prédire » les comportements des constituants de la matière et de l’Univers, ils s’avèrent incapables de fournir à l’humanité une représentation claire du monde dans lequel elle évolue. Ce qui, reconnaissons-le, est d’autant plus fâcheux que notre époque appelle la participation d’un maximum de citoyens afin de se porter à la hauteur des enjeux d’un développement durable.

L’impossibilité persistante de concilier les théories quantiques et relativistes, l’incapacité chronique à détecter « le boson de Higgs qui pourrait expliquer la masse des particules », et à repérer les ondes gravitationnelles « porteuses de l’information du champ de gravitation », l’interdiction conceptuelle contredite par la pratique d’une continuité entre c (la vitesse de la lumière) et inférieur à c, et surtout les notions « de masse et d’énergie au repos » situées à la base-même de ces systèmes alors que de l’atome à l’étoile, l’Univers n’est que mouvement, oui, tout cela et bien d’autres choses encore, sans se donner la peine d’ajouter le « pré-requis du temps », réclame incessamment une refondation.

Est-il envisageable que les professionnels de la recherche finissent par entendre cet appel pressant à une véritable remise en cause de ce qui constitue aujourd’hui les fondements de leurs travaux ? Ce n’est malheureusement pas certain tant sont nombreux les physiciens qui se considèrent comme des « gardiens du savoir quantique » agressés par toute une armée de « trolls » mal intentionnés dont le seul but, évidemment dissimulé, serait de faire échouer leur belle aventure sur le point de réussir. Il est capital de comprendre ce sentiment de « citadelle assiégée par des hordes barbares » qu’éprouve la majeure partie d’entre eux afin d’essayer de favoriser la sortie de cet enfermement mortifère.

Parce que l’interrogation centrale demeure : le monde oui ou non est-il accessible à l’entendement ? Et suivant la réponse que l’on donne à cette question, le terrain des idées est ou n’est pas laissé libre aux tenants de l’ésotérisme et de l’obscurantisme, aux intégristes et consorts, partisans des sciences occultes et autres méthodes ou absences de méthode. Or, c’est là qu’est le problème ! Si la physique du siècle précédent a su produire les descriptions les plus sophistiquées que nous ayons jamais eues, les modèles les plus performants et assurément les plus proches de la réalité qui soient concevables, elle l’a fait, incroyable débâcle de la raison, au prix de la liquidation de l’objectivité.

Il y a une urgence à redécouvrir les fondamentaux cartésiens et à sortir de l’impasse quantique pour se remettre à progresser dans une direction nouvelle. Il faut remettre au centre de la physique l’idée que la nature obéit à des lois rigoureuses et que les phénomènes sont reliés entre eux par un enchaînement des effets à leurs causes. S’il est indispensable de changer quelque chose de l’interprétation née de notre expérience, ce n’est pas le concret qu’il faut évacuer ; ce sont les paramètres flous dont nous nous servons pour mettre en équation ce que nous observons, qui sont à réformer. Regardons notamment la faiblesse tangible qui subsiste toujours dans l’argumentation sur l’axe temporel.

Nous avons des modèles qui fonctionnent donc utilisons-les mais provisoirement, en attendant de trouver mieux. Dans cette perspective, il est impératif d’ouvrir publiquement le débat théorique, de ne pas perpétuer l’échange entre initiés, d’entendre la voix de ceux qui s’intéressent au sujet et que cela regarde en tant qu’individus, mais dont le point de vue n’est pas présent dans les laboratoires ni les amphithéâtres. Cette nécessité n’est aucunement liée à un défaut de compétence des chercheurs, elle est simplement la réponse adéquate à un besoin criant d’angles de vision différents, de recul par rapport aux techniques employées, dont peuvent bénéficier ceux qui sont un peu moins impliqués.

Une remarque enfin sur la manière de conduire une discussion non-verrouillée : les mathématiques constituent un formidable outil mais elles ne peuvent se substituer à la réflexion sur la signification-même des concepts adoptés explicitement ou non. Quant au reste, il faut absolument mesurer que la gravité de la situation et le risque potentiel d’une dérive passéiste, voire d’une régression archaïque et doctrinaire, requiert le maximum d’interventions basées sur un esprit critique et constructif plutôt qu’une sempiternelle répétition de leçons bien apprises. La force de la science est de savoir adapter sa façon de marcher au problème étudié : l’heure est à s’enquérir des regards extérieurs.

Propositions de pistes à défricher :

 Serions-nous condamnés à accepter les folkloriques matière noire et énergie sombre comme explication définitive des 90 % de l’univers auxquels nous n’avons actuellement pas accès ?

 Que ferons-nous s’il était (ou lorsqu’il sera) avéré que le champ de Higgs est une hypothèse aussi inappropriée à la description de l’espace que ne le fut l’éther au XIXème siècle ?

 Tolérerons-nous indéfiniment de manipuler les notions de vide quantique ou intergalactique sans nous interroger sur l’interprétation physique que nous attribuons à ces « cadres » ?

 Comment se fait-il que la mise en évidence des ondes gravitationnelles n’ait toujours pas pu être faite malgré les succès et la validation expérimentale de la Relativité générale ?

 Pour quelles raisons, persévérons-nous à regarder le temps comme une dimension physique alors que tous les mouvements se déroulent au « présent » et exclusivement dans l’espace ?



Imprimer cet article





Cette grave affaire qui met en cause Emmanuel Macron !
lundi 22 - 19h10
de : JO
1 commentaire
Les médias : ceux qui n’entendent qu’une cloche, n’entendent qu’un son !
lundi 22 - 17h49
de : JO
1 commentaire
Gauche homard et gauche caviar : Débat pour en sortir !
dimanche 21 - 10h48
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Mort d’Adama Traoré : le « J’accuse ! » de sa sœur Assa (repris par le yéti blog)
samedi 20 - 17h52
de : nazairien
1 commentaire
les deux actions du 18 juillet
jeudi 18 - 23h19
de : Jean-Yves Peillard
À LA LIGNE - Feuillets d’usine
jeudi 18 - 19h09
de : Ernest London
Pourquoi je suis gilet jaune
mercredi 17 - 22h52
de : Chantal Mirail
1 commentaire
Un américain à Paris (sans Gene Kelly) : LE REGARD D’UN AMÉRICAIN SUR LES GILETS JAUNES (vidéo)
mercredi 17 - 22h32
de : nazairien
2 commentaires
Ni République de l’apparat, ni moine-soldat
mercredi 17 - 21h24
de : Christian D et Monique D
1 commentaire
JUSQU’À RAQQA : AVEC LES KURDES CONTRE DAESH
mercredi 17 - 11h51
de : Ernest London
Révolution algérienne : « l’auto-organisation constitue la clef de la suite du mouvement »
mercredi 17 - 11h38
1 commentaire
L’ANARCHISME N’EST NI UNE MODE NI UNE POSTURE
mercredi 17 - 11h28
de : jean 1
1 commentaire
Exigeons la libération de la chercheuse franco-iranienne Fariba Adelkhah arrêtée en Iran
mercredi 17 - 08h40
de : Christian DELARUE
14 Juillet 2019, est ce un "galop d’essai" , avant la "prise de la Bastille" ? (vidéo)
mercredi 17 - 00h26
de : nazairien
3 commentaires
Manon Aubry Députée Européenne (LFI), balance du lourd, envers, Ursula von der Leyen, candidate à la sucession de Junck
mardi 16 - 17h06
de : nazairien
4 commentaires
"Homard m’a tué" François de Rugy démissionne du gouvernement
mardi 16 - 15h21
de : nazairien
9 commentaires
Gauche homard du capitalo-écologisme
mardi 16 - 00h26
de : Christian DELARUE
12 commentaires
Le NICARAGUA inaugure la plus grande centrale solaire d’Amérique-Latine
lundi 15 - 17h57
de : JO
Gilets Jaunes 14 juillet, Champs-Elysées : Une femme serait éborgnée !
lundi 15 - 17h42
de : JO
Hommage des Gilets jaunes d’Angers aux révoltés de 1789
lundi 15 - 16h27
de : Le Cercle 49
macron au firmament
lundi 15 - 14h06
de : jean 1
Saïd Bouamama censure post-coloniale
dimanche 14 - 23h49
de : UJFP LMSI via jyp
2 commentaires
14 juillet, Champs-Élysées, Paris : les Gilets jaunes humilient « l’éborgneur » (vidéos)
dimanche 14 - 15h46
de : nazairien
11 commentaires
Alain Damasio : « Créer une pluralité d’îlots, d’archipels, est la seule manière de retourner le capitalisme »
samedi 13 - 14h51
de : jean 1
Courant continu : C’est l’heure de l’mettre, avec entre autres Youssef Brakni, et Alexandre Chantry
samedi 13 - 12h22
de : Hdm
PLUTÔT COULER EN BEAUTÉ QUE FLOTTER SANS GRÂCE - Réflexions sur l’effondrement
samedi 13 - 11h17
de : Ernest London
Affaire De Rugy : l’exemplarité pour tous !
samedi 13 - 09h29
de : JO
alerte gilets noirs
vendredi 12 - 19h06
1 commentaire
Cela suffit
vendredi 12 - 13h46
de : jean 1
1 commentaire
BURQINI de droit bien que contestable !
jeudi 11 - 22h15
de : Christian DELARUE
3 commentaires
LA HORDE et le Député François Ruffin revisitent "La Marseillaise" ! (video)
jeudi 11 - 22h07
de : jean 1
« Chute catastrophique » du niveau scolaire en France : une prof torpille l’Éducation nationale (vidéo)
jeudi 11 - 15h38
de : nazairien
2 commentaires
Lettre ouverte à Emmanuel Macron : non, la grève n’est pas une « prise d’otage »
jeudi 11 - 08h01
de : Cédric Maurin
1 commentaire
Le RIC des gueux ( que l’on nomme RIC Campagnard) est de retour.
mercredi 10 - 18h33
de : Arnaud
2 commentaires
COEUR DE BOXEUR - Le Vrai combat de Christophe Dettinger
mercredi 10 - 08h24
de : Ernest London
1 commentaire
Décrocheuse de portrait
mardi 9 - 23h51
de : Jean-Yves Peillard
Message publié par le Collectif Autonome de Dockers de Gênes
mardi 9 - 18h38
de : jean 1
La France de Macron : la liberté d’expression en péril ! (no coment)
mardi 9 - 11h48
de : JO
2 commentaires
Sanctions contre les chômeurs : dix associations, collectifs et syndicats déposent un recours devant le Conseil d’État
lundi 8 - 17h06
ENVIRONNEMENT : Pas nette la planète sauf que "bla/bla" etc... !
lundi 8 - 16h11
de : JO

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

La critique de la religion aboutit à cet enseignement que l'homme est l'être suprême pour l'homme, c'est-à-dire à l'impératif catégorique de renverser tous les rapports sociaux qui font de l'homme un être humilié, asservi, abandonné, méprisable... Karl Marx
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite