Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
24 mai, 20H : grand meeting à Lille avec Manon Aubry et Jean-Luc Mélenchon (video live)
vendredi 24 mai
de La France Insoumise
La France Insoumise vous donne rendez-vous ce soir à 20h sur https://bellaciao.org/fr/ pour visionner le grand meeting de Lille pour terminer cette belle campagne des européennes avant le scrutin à un tour du 26 mai ! (ENTRÉE LIBRE) Manon Aubry, tête de liste, Leila Chaibi, candidate, Anne-Sophie Pelletier, candidate et Julien Poix, candidat, seront accompagnés des députés Ugo Bernalicis, Adrien Quatennens et Jean-Luc (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Buffet et Mélenchon chez Sarko !
de : Antoine (Montpellier)
dimanche 14 juin 2009 - 17h04 - Signaler aux modérateurs
12 commentaires

Le Front de Gauche, désuni… chez Sarkozy

JPEG - 30.8 ko

En présentant ces deux photos (tirées du Figaro d’avant-hier !), je précise tout de suite que je ne suis pas dans la logique du choc des images chère à un certain journalisme de dépolitisation de la politique. Le poids des mots doit en effet intervenir car il est entendu que des photos ne parlent pas d’elles-mêmes ou alors elles parlent pour le pouvoir, pour les pouvoirs (comme le Figaro le fait fort logiquement). Pour moi donc, ces deux photos signifient ceci : le non-sens de la visite chez Sarko de deux dirigeants politiques qui prétendent incarner l’autre politique à gauche et qui, durant toute la campagne des Européennes, ont fait la leçon à un NPA présenté comme irresponsable car il aurait saccagé l’unité radicalement anticapitaliste, donc antisarko, incarnée par le Front de Gauche. Imaginons, au passage, un instant, que, le NPA ayant intégré le Front de Gauche ou fait alliance avec lui et donc, à en croire certains camarades, cette gauche radicale unie ayant nécessairement fait un score à deux chiffres (pourquoi pas dépassé le PS ?), nous ouvrions le surlendemain notre journal préféré en découvrant ces photos ? Nous aurions eu la radicalité anticapitaliste amère, non ?

Précisons aussi, avant de continuer, que nous ne sommes pas, avec ces photos, dans l’anecdote, car alors il faudrait nous expliquer le pourquoi de cette concession à l’anecdotique quand on se veut, comme l’ont répété à satiété Buffet et Mélenchon [BM], scotchés sur l’essentiel, la souffrance du peuple matraqué par précisément les sbires sarkozyens du gouvernement.

Le non-sens, politique, est dans la contradiction entre, d’une part, une visite protocolaire qui se cale inévitablement dans le jeu biaisé-piégé du pouvoir en place, dans son système de représentation et de légitimation, dans cette logique dudit système qui « obligerait » ( ?!) à rendre visite au président de tous les Français et, d’autre part, l’obligation que l’on a, quand on se réclame véritablement de l’autre gauche, de marquer à chaque instant, et sûrement pas en posant à l’Elysée avec « lui », que justement, malgré le vote des présidentielles, ce président-là est le président de la caste des privilégiés !

Ce type de visite a été médiatisé pour suggérer l’allégeance à l’hyperprésident des autoproclamés les plus radicaux des opposants « sérieux », mais cette visite est aussi offerte au regard des lecteurs pour créer la fissure dans le Front de Gauche lui-même à partir de la différence de traitement par Sarko dont aurait bénéficié Buffet au détriment de Mélenchon [[http://www.lefigaro.fr/politique/20...]->xxx] : BM, ces vieux routiers de la politique, mais précisément parce qu’ils sont de vieux routiers happés par le système, se sont fait bluffer par celui qui, depuis le début, tire sa force de la faiblesse de ses opposants. Sauf que les opposants dont il s’agit, c’est le Front de Gauche-radicalement-antiSarkozy-vous-allez-voir-ce que-vous allez-voir. Sauf que justement…on voit et on aurait aimé ne pas voir !

Dès le sortir des Européennes, le Front de Gauche a explosé…en deux photos, chacun la sienne…avec maître Sarko, plus que jamais omniprésident (présent dans chacune des photos !) à la manœuvre, mais cette fois par la grâce de cette gauche-là : et le voilà tout sourire raccompagnant ses hôtes, crispés, sur le perron de SA demeure ! Quelle dérision pour ces hérauts/héros de l’alternative…alternant pour passer chez not’ bon président, décidément bon prince avec une opposition s’assumant de fait, pour quelques minutes (quelques heures ?), comme opposition (désunie) de sa majesté.

Alors en regardant ces photos, on peut se poser la seule question qui vaille : qu’en pensent les militants du Front de Gauche qui ont cru à ces discours sur la radicalité de leur regroupement ? Ces militants qui ont bataillé dur sur le terrain, loin de l’Elysée, pour coller (parfois, souvent, pour recouvrir nos affiches), pour tracter et convaincre qu’ils oeuvraient à fond contre Sarko ? Ces militants qui, parfois, souvent, ont pris pour argent comptant, les balivernes qu’on leur serinait sur le sectarisme du NPA ?

On ne confondra pas ici ces militants du Front de Gauche avec ces deux lamentables (les mots sont…pesés) personnages qui ironisaient, hier encore, sur le plan media et politique d’Olivier Besancenot en vue de la présidentielle de 2012 qui, selon eux, expliquerait le purisme sectaire du NPA. Force leur sera de constater qu’en fait de plan, la stratégie du NPA ne prévoit pas de faire traîner Olivier à l’Elysée mais du côté de Goodyear, Continental, etc. à serrer la main, de militant à militant, des salariés en lutte pour leurs emplois. L’autre politique passe par là, en cohérence par ailleurs avec une campagne antisystème proprement politique, excluant donc les complaisances avec l’autre camp !

Pour ce qui nous concerne, nous, militants du NPA, ces photos ne seront pas suffisantes pour nous empêcher de faire nos propositions unitaires, aujourd’hui comme hier (oui, oui, il n’y a qu’à relire les comptes rendus des rencontres du NPA avec le PC et le PG), vis-à-vis du Front de Gauche comme de toutes les composantes anticapitalistes de la gauche. Mais nous n’oublierons pas ce « pas de deux » sur le perron de l’Elysée sous l’œil patelin, amusé, ironique, sarcastique, etc…d’un troisième, l’ennemi ! Nous n’accepterons pas que l’on nous fasse la leçon anticapitaliste du haut de ce perron ! Des discussions unitaires sérieuses, cela passera par des rapports horizontaux, respectueux (il y aurait beaucoup à dire, au vu de la campagne européenne, sur ce sujet) entre militants qui visent, à partir d’un accord précis sur les revendications et les alliances, à virer de l’Elysée l’hôte actuel ! Sûrement pas en allant lui serrer la main !

Dernier point sur lequel il faudra bien revenir plus longuement : en ce jour d’apothéose des stratégies syndicales à vous faire glisser un Sarko tétanisé sous la table, nous ne pouvons oublier que nos camarades politiques visiteurs du président n’ont émis, pendant les fortes mobilisations des derniers mois, aucune critique envers la « méthode » revendicative des Chérèque-Thibault-Mailly et quelques autres poussant les temps forts du mouvement vers le temps faible, le temps mort, des congés d’été. Il y a des silences de gauche qui se comprennent mieux, hélas, quand on regarde certaines photos. En effet certains dans la rue, en défilant en tête des cortèges syndicaux, sont aussi, dans leur… tête, sur le perron de l’Elysée à serrer certaine main. De cette convergence/connivence politique et syndicale, ponctuelle ou structurelle, voulue ou involontaire, qui renforce Sarkozy, le NPA n’en veut pas !

Antoine (NPA 34)
[texte qui n’engage que lui]
13 06 09



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Buffet et Mélenchon chez Sarko !
14 juin 2009 - 17h30

d’ailleurs le haine P A ne veut rien du tout et personne d’ailleurs ne cherche à savoir ce qu’il veut



Buffet et Mélenchon chez Sarko !
14 juin 2009 - 17h53 - Posté par Copas

Le NPA est pour l’autogestion généralisée. Une société donc de libertés individuelles et collectives où les travailleurs ont le pouvoir et où l’exploitation humaine supprimée.

Sur le court terme il est pour un front indépendant des alliances avec la bourgeoisie qui mette au centre la résistance sociale et les luttes de la classe exploitée.

Ses propos sur la préparation méthodique d’une grève générale découlent de cela, comme ses fondements qui mettent au centre la question de créer à un moment des structures d’auto-organisation qui unissent démocratiquement les travailleurs.

Le NPA a une stratégie qui vaut ce qu’elle vaut, PCF et PdG n’ont ont aucune, sauf éventuellement les jours de fête.

Les photos sont des symboles là d’une soumission à un système institutionnel taillé par et pour la bourgeoisie, avec lequel il est difficile de traiter. Rien à voir donc avec la rencontre d’un syndicaliste et d’un patron.

Mais c’est + à mon sens une petite connerie qu’un gros problème (la gauche coincée entre les sacs Vuitton de la famille Sarko pour aller entonner la marseillaise sur le perron de l’ambassade de France au Liban infiniment plus grave).

Ca ne vaut pratiquement pas un article , et déjà c’est le 2eme.

Les deux dirigeants de gauche auraient marqué le terrain en refusant d’aller à ce truc et en faisant une conf de presse (et pourquoi pas avec le NPA) expliquant que ces derniers n’avaient pas le coeur aux mondanités et propos de convenance, ni de faire croire ne serait-ce qu’un instant une quelconque connivence, quand Sarko en chef de la bourgeoisie se trouve à la pointe d’un état et d’une classe qui plongent dans le malheur la classe exploitée.

Ca aurait eu plus de gueule que deux personnes regardant par terre en serrant la cuiller de Sarko qui lui regarde guilleret les photographes.

Le sens tactique est absent et s’efface derrière le sens honteux.

Pas très futé....


Buffet et Mélenchon chez Sarko !
14 juin 2009 - 18h15 - Posté par Paco

Je m’efforce toujours d’être correct lorsque je poste sur ce site...
D’ailleurs ce n’est pas un effort, c’est ma conception du débat politique et sur ce site, je considére que je parle à des camarades et pas à des ennemis de classe...
Même et c’est normal, si j’ai des divergences parfois sévéres avec certains de ces camarades.
Mais... 91...91...
La, tu es odieux...
Non seulement tu es odieux mais tu es infâme...
Parce qu’en 35 ans de militantisme... L’un de mes fondamentaux a toujours été le combat contre le fascisme et le racisme...
Et je ne doute pas une seule seconde qu’il en soit de même pour tous ceux qui fréquentent ce site...
Alors, le Haine PA...
Tu es une ordure...
Soit un sos. qui veut créer la merde entre militants à la gauche du PS, soit un résidu décomposé et puant du stalinisme...
Parce que tout militant sait que le mot haine a été associé par tous les antifascistes au combat contre le FHaine...
Alors dégage, tu n’as rien à voir avec le mouvement ouvrier...
Je suis persuadé que Roberto F qui est un antifasciste viscéral va apprécier autant que moi...
Quelques soit les divergences que j’ai avec lui.
Paco NPA
Méthéque
Fils d’ouvrier, d’une famille de républicains espagnols et de résistants français.


Buffet et Mélenchon chez Sarko !
14 juin 2009 - 17h45

Le Front de gauche envoie 5 élus au Parlement européen. Nul doute que ces élus sauront à la fois relayer les luttes sociales au coeur de l’hémicycle européen et informer les médias du contenu des débats qui y ont lieu. Et c’est une bonne chose.



Buffet et Mélenchon chez Sarko !
14 juin 2009 - 17h55 - Posté par S.Bolivar

Ils ont du lui parler du raz de marée populaire dans les manifestations d’hier et qu’il fallait qu’il tremble devant les syndicats ,ou bien alors de la future alliance avec le PS aux régionales .


Buffet et Mélenchon chez Sarko !
14 juin 2009 - 19h07 - Posté par

Cinq élus ? Est-ce à dire que le PCR faisait partie du front de gauche ? Ce même PCF qui fait des alliances avec l’UMP ?
Le front de gauche accepte les alliances avec l’UMP ?


Buffet et Mélenchon chez Sarko !
14 juin 2009 - 17h48 - Posté par Antoine (Montpellier)

Réponse à 91 :

C’est curieux. Pendant toute la campagne Européennes, Buffet, Mélenchon, Piquet y sont allés, et pas de main morte, de leur couplet "égo de Besancenot, sectarisme puéril du NPA, etc." et il ne faudrait rien dire d’une démarche du FdG (éclaté) qui pose problème ? Le FdG si critique envers le NPA, ne supporte pas quelques retours de bâtons critiques ? Comme il y aurait un monopole de l’unité par le FdG, il y aurait un monopole de la critique par le même FdG ? Toute critique adressée au FdG serait nécessairement haineuse et puérile et celle qui serait adressée au NPA serait sérieuse et amicale ?

Comment on dit, en langage FdG, deux poids, deux mesures ?

Antoine



Buffet et Mélenchon chez Sarko !
14 juin 2009 - 19h41 - Posté par Copas

Tant que le FdG mettra au centre de sa stratégie l’enkistage institutionnel, il sera coincé dans des alliances à droite.

Pour l’instant l’essentiel des alliances de la part du PdG et du PCF se déroule en soutien à des politiques de confusion et de collaboration de classe, des fois avec le Modem, presque toujours avec le PS.

Privatisation de services publics locaux, votes de plans de licenciements dans les CA de CHU par des représentants de la gauche, cadeaux aux patrons même quand ils font des licenciements, refus de demander qu’ils rendent le pognon, etc...

Tout cela comme tremplins pour revenir au gouvernement avec le PS et recommencer....

Tout cela est une impasse et renvoie à la relation à l’état, aux institutions et l’insuffisance de la compréhension de l’importance du mouvement de masse qui doit être indépendant du crétinisme électoral (eh oui, Lénine n’a pas parlé seulement de la maladie infantile du communisme).

Mais voila, le FdG, que ce soit le PCF ou le PdG , c’est le vide sidéral en matière de chemin vers le socialisme.
Ou simplement pour se battre et obtenir 3 revendications, pas là, plus là, ailleurs ?

Rien

Que dale

nada...



Buffet et Mélenchon chez Sarko !
15 juin 2009 - 15h27 - Posté par

Copas ...Le problème des militants du PCF c’est leur obéissance à des dirigeants paternalistes qui prône le débat interne au cours des assemblées générales où chacun s’exprime sans contrainte comme je n’hésite pas à le faire. Mais à la fin du débat il faut aller au boulot , les gars , pour battre la droite et le front de gauche est une expérience à tenter après bien des déboires électoraux ...La plupart des camarades se contentent de ce discours ...Pourtant la plupart sont anti-PS mais ils n’osent pas critiquer les dirigeants sur leur stratégie d’ alliance...Le renouvellement du PCF est relativement lent au niveau idéologique et l’autogestion citoyenne reste une idée "utopique" pour la majorité militante .La vie des cellules,des sections reste l’apanage la plupart du temps du secrètaire de l’une ou l’autre .Tout le monde aime parler,distribuer des tracts,coller des affiches pour quelques-uns..pour les plus intellectuels on fait l’analyse du rapport de forces,de l’état de l’opinion comme si on était professeur à science-po ....Voilà ce qui se passe habituellement ...

Changer la manière de militer,de décider le combat à mener sont encore un voeu pieux, ce qui permet aux directions permanentes de poursuivre leur stratégie de militant permanent vivant de la politique comme les élus...La structure électoraliste des partis politiques avec une élection pratiquement tous les ans encourage ce phénomène sclérosant .. ;Parler sur le programme,sur l’alternative,les candidatures,cela reste encore l’affaire des directions nationales et fédérales.Par exemple pour les européennes on a été mis devant le fait accompli.Devant ce fait j’ai fait le minimum vital pour ne pas paraître comme un militant qui a de la gueule mais qui a horreur des tâches pratiques .Alors ce que nous disons sur Bellaciao m’apparaît souvent hors du contexte des réalités militantes ...Le peuple dans les quartiers ne nous aide pas par son conformisme et son attitude passive malgré ses critiques de café du commerce ...On met Cohn-bendit à la télé-carpette et aussitôt les écolos font un bon score..Le suivisme de l’électorat,même le plus instruit, reste une dominante malgré la crise ...La délégation de pouvoir est à l’oeuvre et nous fait mouliner dans le vide..Tu fais ta tournée de la Marseillaise tous les 15 jours par plaisir ou déplaisir suivant ta forme sans trop te poser de questions sur son utilité ...

Voilà à quoi se résume l’appartenance à un parti même révolutionnaire..Il faut donc changer mais comment ????Je suis pessimiste aujourd’hui..Ce n’est pas mon habitude mais le constat est là ...

Bernard SARTON,section d’aubagne


Buffet et Mélenchon chez Sarko !
14 juin 2009 - 20h09 - Posté par Antoine (Montpellier)

Discuter et critiquer n’est pas haïr. C’est vraiment une plaie d’une certaine gauche française que de voir dans ce qui est une réflexion gênante le signe de la haine. Et c’est d’autant plus paradoxal que ces mêmes qui jouent du ressort de la haine contre ce pauvre FdG qui va à l’Elysée, n’ont jamais trouvé haineux les assauts menés par Buffet-Mélenchon-Piquet contre Olivier Besancenot !

Un FdG si fort en critique de l’autre qui diverge et si peu capable de recevoir la critique de cet autre, est un front en péril. Mais bon, à Perpignan, ce n’est plus péril en la demeure, c’est le degré zéro de la politique anticapitaliste que prétendait incarner le FdG. Cette critique fait mal ? C’est de la haine ? Je roule pour Sarko ? Pourtant moi je ne suis pas invité à l’Elysée !

Antoine



Buffet et Mélenchon chez Sarko !
14 juin 2009 - 21h35 - Posté par delorme

Le pire ce n’ est pas que Buffet et Melenchon en soi aillent chez sarkozy,ils pourraient y aller portés par un mouvement de masse à chaud avec un rapport de forces porter des revendications ,lancer un ultimatum !La il s agit à froid de rencontrer le president dans la conception " republicaine " ( ou est la lutte des classes) et cautionner l image d un sarko democrate ( alors qu il matraque le mouvement social) et qui negocie(alors qu il ne lache rien) .helas cela rappelle la piteuse tactique de chereque et thibaut de negociation sans rapport de forces (degrade apres la serie des greves tous les 2 mois) . Le npa pour sa part n en sera pas et contrairement au front de gauche qui a justifie par mg buffet la tactique des24h tous les 2 mois, il a pris position pour donner comme perspective un mouvement d ensemble seul moyen de faire canner sarkozy ,preparer la greve generale. Je pense que l on va commencer à voir les différences entrenpa et fdg.Dommage que C Piquet n etait pas du rencard a l elysee !! Triste evolution pour ce camarade qui nous avait habitué à mieux bien seul (adherent du npa le matin à louverture de son congres)qui n pas fini d avaler des couleuvres !!!


Buffet et Mélenchon chez Sarko !
14 juin 2009 - 22h07 - Posté par VERGNES

Fin de meeting en direct sur Public Sénat Mélenchon, Buffet, Picquet chantant la Marseillaise (puis l’Internationale quand même), c’était déjà top.

Fin de campagne Européennes Mélenchon et Buffet sur le perron de l’Elysée c’est tip-top. Cette fois-ci Picquet a su ne pas aller trop loin… était-il invité ? Si oui , il a bien fait de refuser, si non quelle est sa place et son influence réelle dans le FDG ?

Marseillaise, perron de l’Elysée, la fonction des symboles est d’envoyer des messages. En l’espèce à qui s’adressent-ils ? Sont-ils en cohérence avec les messages de la campagne FDG ?

Si non, il y a un gros problème. Si oui , alors, il y a un très très gros problème.






Belle convergence jaune et verte à Angers ce samedi 25 mai
samedi 25 - 22h05
de : Le Cercle 49
26 MAI : CE VOTE EST IMPORTANT, MÊLEZ-VOUS-EN !
vendredi 24 - 12h07
de : Jean-Luc Mélenchon
FETE DE SOUTIEN AUX POSTIER-ES DU 92 : 14 MOIS DE GREVE
vendredi 24 - 09h22
JOURNALISTES À LA DGSI… DÉMOCRATIE EN DANGER
vendredi 24 - 08h18
de : Communiqué commun CGT Police et Info’Com CGT
24 mai, 20H : grand meeting à Lille avec Manon Aubry et Jean-Luc Mélenchon (video live)
vendredi 24 - 07h52
de : La France Insoumise
Là, on est passé, au delà de l’ignominie, il n’y a plus de mot, : ACCUSÉE DE VIOLENCES... EN FAUTEUIL ROULANT (vidéo)
vendredi 24 - 00h08
de : nazairien
1 commentaire
Marxisme-Léninisme, Marx, Lénine, ML, en deux mots, c’est quoi ? (Partie 2)
jeudi 23 - 23h06
de : Lepotier
4 commentaires
POST 52 : SYNDICALISME INTERNATIONAL POUR UN AUTRE MONDE
jeudi 23 - 22h55
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Au-delà du congrès de la CGT : le syndicalisme au défi du « libéralisme »
jeudi 23 - 20h43
de : Eve76
Revue de la semaine #93 – Spéciale européennes : 26 mai, campagne, vote, attaques médiatiques (video)
jeudi 23 - 12h04
de : Jean-Luc Mélenchon
"J’ai honte de ce gouvernement" : le scénariste de la BD "Les Vieux fourneaux" refuse la médaille des Arts et les Lettre
jeudi 23 - 11h21
de : Wilfrid Lupano
2 commentaires
Manon Aubry invitée de RTL du 23 mai 2019 (video)
jeudi 23 - 10h59
de : La France Insoumise
Valentine Oberti révèle avoir été convoquée par la DGSI comme 7 autres journalistes (video)
jeudi 23 - 09h04
L’inquiétante convocation d’une journaliste du « Monde » pour des articles sur l’affaire Benalla
jeudi 23 - 08h53
de : Luc Bronnel
CLIP OFFICIEL DE LA FRANCE INSOUMISE POUR LES ÉLECTIONS EUROPÉENNES (video)
jeudi 23 - 08h09
de : La France insoumise
DGSI et journalistes : la récidive !
jeudi 23 - 08h04
de : Syndicat National des journalistes
Brésil : « la résistance, après avoir été glacée par le résultat de l’élection, est en train de reprendre des forces »
jeudi 23 - 07h43
Glières ; Résister encore et encore face à l’ oppression qui mène à l’Holocauste de la Terre
mercredi 22 - 22h33
de : CRHA via jyp
Meeting de Toulouse avec M. Aubry, JL. Mélenchon et M. Bompard (video)
mercredi 22 - 07h55
de : La France Insoumise
1 commentaire
Marxisme-léninisme, Marx, Lénine, ML, en deux mots, c’est quoi ? (Partie 1)
mercredi 22 - 02h56
de : Lepotier
16 commentaires
Lambert : Pitié ou Empathie.
mardi 21 - 19h11
de : L’iena rabbioso
2 commentaires
Conférence de presse de Manon Aubry et Jean-Luc Mélenchon (video)
mardi 21 - 13h01
CATASTROPHISME, ADMINISTRATION DU DÉSASTRE ET SOUMISSION DURABLE
mardi 21 - 08h50
de : Ernest London
CGT : un congrès pour rien ?
lundi 20 - 18h15
VENEZUELA ! Tentatives de génocide des Etats-Unis ?
lundi 20 - 17h36
de : JO
Manifestation du 18 mai à #SAINTNAZAIRE #ACTE27 Résumé de la journée #GILETSJAUNES (vidéo)
lundi 20 - 16h37
de : nazairien
FAIT DU JOUR Les gilets jaunes passent à l’action contre la répression et les violences policières
lundi 20 - 14h28
de : jean 1
GILETS JAUNES à REIMS : Les brutes macronistes dans leurs oeuvres ? (video)
dimanche 19 - 09h25
de : JO
La stratégie horizontale.
samedi 18 - 16h38
de : L’iena rabbioso
2 commentaires
Jean-Claude Kaufmann, sociologue. Les gilets jaunes ne sont que le début d’autres surprises à venir (vidéo)
samedi 18 - 14h32
de : nazairien
2 commentaires
LUNDI MATIN PAPIER #4 - Gilets jaunes : un assaut contre la société
samedi 18 - 14h04
de : Ernest London
Gilets jaunes : la révolte inattendue, la révolte des "Gueux".NOUS SAVONS QU’IL EXISTE UN PEUPLE EN FRANCE (vidéo)
vendredi 17 - 21h58
de : nazairien
1 commentaire
52éme congrès confédéral CGT La structure CGT-Police n’a pas le droit à l’expression !
vendredi 17 - 12h12
de : CGT-Police
2 commentaires
52E CONGRÈS DE LA CGT : LE DOYEN DES SYNDICATS EMPÊCHÉ D’INTERVENIR !
vendredi 17 - 09h01
de : Info’Com-CGT
GOODYEAR : LA SEULE LUTTE QUE L’ON EST SUR DE PERDRE EST CELLE QUE L’ON LE MÈNE JAMAIS . (video)
vendredi 17 - 08h58
de : Mickael Wamen
Comment (et pourquoi) le Rassemblement national a "retourné" un élu de la France Insoumise
vendredi 17 - 08h52
de : Maxence Lambrecq et Olivier Bénis
3 commentaires
Gilets jaunes à Toulouse : accusée pour avoir bousculé des policiers avec son fauteuil roulant (video)
vendredi 17 - 08h37
Violences policières : les images décryptées (video)
vendredi 17 - 08h20
de : Arthur Carpentier
26 actes et toujours pas de Molière (video)
jeudi 16 - 23h04
de : Gilets jaunes intermittents chômeurs précaires
Monsanto, avance masqué,"Envoyé Spécial : Monsanto aurait recruté des agriculteurs à leur insu pour vanter le glyphosate
jeudi 16 - 22h46
de : nazairien
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

La culture, ce n'est pas ce qui reste quand on a tout oublié, mais au contraire, ce qui reste à connaître quand on ne vous a rien enseigné. Jean Vilar
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite
Tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai...
vendredi 4 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
C’est une photo prise par Baker 5 minutes avant que tu tombe... Avec ton sourire magique, Marceline Lartigue Ma compagne, mon amour, mon amie, ma camarade tu me manque, tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai, avec tout mon courage et ma force je suis pas arrivé a empêcher la faucheuse de faire son salle boulot, tout le temps ensemble sur les barricadés contre les injustices de cet monde, aujourd’hui je part a manifester pour (...)
Lire la suite
13 Mars ! Déjà 8 ans que Jean Ferrat nous quittait emportant ses rêves inachevés d’un monde meilleur (video)
mercredi 14 mars
de Roberto Ferrario
Jean Ferrat, auteur-compositeur né le 30 décembre 1930 à Vaucresson (Seine et Oise) et mort le 13 mars 2010 à Aubenas (Ardèche) est intimement lié à la commune d’Ivry-sur-Seine, où il a vécu 40 ans. En octobre 1960, il s’installe avec sa compagne Christine dans un petit appartement du 129, rue de Paris (plus tard renommée avenue Maurice Thorez), qui servira de cadre à plusieurs reportages lui étant consacrés, dont cet extrait de l’émission "Au delà de l’écran" (...)
Lire la suite