Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite, commenter l'article...

La gauche en quête d’un « nouveau modèle de développement »

de : Rosa Moussaoui
lundi 31 août 2009 - 01h01 - Signaler aux modérateurs

La gauche en quête d’un « nouveau modèle de développement » PS, PCF et PG tenaient leurs universités d’été ce week-end. Au terme d’une semaine marquée par la question des alliances au centre et des primaires, la nécessité d’opposer, en pleine crise, des projets cohérents à la politique de la droite a fait retour. Lire dans l’Humanité de lundi les reportages de nos envoyés spéciaux à La Rochelle, au Vieux-Boucau, à Clermont-Ferrand et l’éditorial de Michel Guilloux.

Vive la crise ? Sans aller jusque-là, la faillite économique, sociale, écologique du système capitaliste met les forces de gauche au pied du mur, en les contraignant à penser un « nouveau modèle de développement », selon une formule maintes fois entendue ce week-end. Si les réponses esquissées par les communistes et les socialistes à l’occasion de leurs universités d’été restent balbutiantes, l’interrogation, en soi, est salutaire. Surtout au terme d’une semaine dominée par la tentation d’une « grande coalition » incluant le Modem et par la proposition de tenir des primaires en vue de l’élection présidentielle de 2012.

Tout en se ralliant à cette idée de primaires aux contours encore incertains, Martine Aubry a défendu, à La Rochelle, « un rassemblement de la gauche pour porter au pouvoir un autre projet de société » que celui qui fait primer « les intérêts particuliers, dévoreurs de l’intérêt général ». La première secrétaire du PS a exhorté ses troupes et ses partenaires à « redonner un sens au progrès », en détaillant sa vision d’un « nouveau modèle de développement économique, social et durable » basé sur la « redistribution des richesses ». Avant d’appeler les socialistes, après le sévère échec essuyé par le PS aux élections européennes, à « renoncer à leur hégémonie » et à faire montre « d’hospitalité pour les idées » des autres formations de gauche, invitées à rejoindre une « maison commune ». Une main tendue destinée à rassurer des partenaires peu enclins à se laisser enrôler dans les querelles de leadership internes au PS ou à se laisser entraîner sur le chemin d’une aventureuse recomposition au centre.

Au Vieux-Boucau, Marie-George Buffet a catégoriquement rejeté l’idée de primaires de toute la gauche, comme celle d’une alliance incluant le Modem. « C’est le chemin de la défaite », a-t-elle tranché en déplorant « le choix d’organiser toute la vie politique en fonction des seules logiques présidentialistes ». Pour la secrétaire nationale du PCF, une « addition d’électorats » ne suffit pas à constituer des « majorités » : « Ceux qui vont gagner aux régionales et en 2012, ce sont ceux qui vont mobiliser l’électorat sur un projet correspondant aux attentes populaires. » « J’ai aussi entendu une affirmation sur l’importance du projet et je vais saisir cette perche », a toutefois nuancé la dirigeante communiste, en soulignant le besoin d’une gauche « utile au mouvement social ». Alors que le « parrain » des listes Europe Écologie, Daniel Cohn-Bendit, n’est pas hostile à la perspective d’une « grande coalition » hétéroclite, la secrétaire nationale des Verts, Cécile Duflot, a elle aussi appelé ce week-end, à La Rochelle, à recentrer les débats sur le contenu d’un projet alternatif. « On ne s’en sortira pas par un nouveau meccano électoral, a-t-elle prévenu. Ce qui m’intéresse, c’est vraiment qu’on parle de quelle réponse à une crise du modèle de civilisation. » Même profession de foi du côté du Parti de gauche de Jean-Luc Mélenchon, qui a appelé de ses vœux, à Clermont-Ferrand, un « projet de nouvelle émancipation et de progrès humain ». Quant à Jean-Pierre Chevènement, il a recommandé, samedi, un « débat exigeant, rigoureux, sans concessions », mais « sans polémiques excessives » entre les partis de gauche.

Une fenêtre ouverte sur le débat de fond ? La tonalité de ce week-end politique tranche, en tout cas, avec les appels qui se sont multipliés, ces derniers mois, à des rassemblements faisant de l’antisarkozysme sans projet le seul commun dénominateur.

De multiples propositions avancées à gauche, dans les ateliers des universités d’été, offrent à n’en pas douter de possibles terrains de débat. Mais, sur de nombreux sujets, comme l’Europe, dont le code-source demeure la « concurrence libre et non faussée », la fiscalité écologique, les politiques à conduire face à la crise, les désaccords sont profonds. Idem sur la question des alliances. De la « maison commune » proposée par le PS à « l’élargissement du Front de gauche » voulu par le PCF et le PG, en passant par le « front anticapitaliste durable » d’un Olivier Besancenot hostile à toute perspective d’alliance avec les socialistes, l’équation politique de la gauche, à quelques mois des élections régionales, reste complexe. La seule clarification, de ce point de vue, est venue, ce week-end, du Modem. Si les centristes se disent disponibles pour « participer à des rassemblements plus larges » dès l’an prochain, c’est surtout, a confié Marielle de Sarnez hier au Parisien, parce qu’ils croient « possible et nécessaire » l’élection de François Bayrou en 2012.

Rosa Moussaoui

http://www.humanite.fr/La-gauche-en...


Partager cet article :

Imprimer cet article




accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite
Une trahison indicible de la France
mercredi 28 avril
de Collectif Bellaciao
3 commentaires
28 avril 2021 : 7 réfugiés politiques italiens arrêtés à Paris : Enzo Calvitti, Giovanni Alimonti, Roberta Cappelli, Marina Petrella, Sergio Tornaghi, Giorgio Pietrostefani, Narciso Manenti, trois recherchaient Luigi Bergamin, Maurizio Di Marzio et Raffaele Ventura. Tous accusés d’actes de terrorisme dans les années 70 et 80. Macron heureux : "Je résolu ce problème comme l’Italie le demande depuis des années" Draghi heureux : "Le gouvernement se déclare satisfait de la (...)
Lire la suite
21 avril 1961 - 21 avril 2021 le rêve du « putsch des généraux »...
mercredi 28 avril
de Roberto Ferrario
2 commentaires
A propos de « la tribune des généraux » les signatures on été récolté par Jean-Pierre Fabre-Bernadac, officier de carrière et responsable du site Place Armes et ancien responsable du service d’ordre du Front national entre 1993 et 1994, qui avait initialement publié le texte le 13 avril dernier ou des signatures continuent à être comptabilisés, 30 généraux étaient dénombrés et 2500 militaires étaient au total recensés ce mardi. Après ca le 21 avril la tribune à été publié sur Valeurs (...)
Lire la suite