Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Éric Besson : Guide pratique antirépublicain en pdf

de : Rosa Moussaoui
lundi 23 novembre 2009 - 15h16 - Signaler aux modérateurs
4 commentaires
JPEG - 55 ko

de Rosa Moussaoui

L’ Humanité s’est procurée le document qu’Éric Besson a adressé aux préfets pour la conduite des « débats sur l’identité nationale », un questionnaire aux allures de pamphlet antirépublicain qui présente les immigrés comme faisant courir des risques pour la France.

L’examen de la circulaire adressée par Éric Besson aux préfets pour l’organisation de son « grand débat sur l’identité nationale » en dit long sur la confusion entretenue par cet ex-socialiste devenu sarkozyste du premier cercle et sur ses intentions politiques. Confusion d’abord. En annexe de cette circulaire, un document recense les différents chapitres qu’il est souhaitable d’aborder lors de chaque réunion ». En fait, un ridicule chapelet de questions sans queue ni tête, convoquant aussi bien l’art culinaire, les églises et les cathédrales que les effets de la mondialisation ou « la fierté d’être français ». Mais de ce salmigondis se détachent des « questions » aux allures de sommations franchement antirépublicaines et xénophobes.

« Quel est le rôle de la nation ? » interroge, par exemple, le ministère de l’Identité nationale. Première suggestion : « Exprimer la souveraineté, sur un territoire et sur un peuple. » Ahurissante définition, en contradiction totale avec la Constitution française qui stipule, à son article 3, que « la souveraineté nationale appartient au peuple », et non pas qu’elle s’exerce sur lui, comme dans la première dictature venue. Viennent ensuite une série d’interrogations très suggestives sur les nouvelles classes dangereuses contre lesquelles il faudrait se barricader, sur ces immigrés qu’il faudrait trier pour distinguer le bon grain de la « racaille » : « Comment éviter l’arrivée sur notre territoire d’étrangers en situation irrégulière, aux conditions de vie précaires génératrices de désordres divers (travail clandestin, délinquance) et entretenant, dans une partie de la population, des suspicions vis-à-vis de l’ensemble des étrangers ? »

Devenir français, ça se mérite.

Voilà pour les clandestins. Passons aux immigrés « légaux », à la fois assignés à résidence identitaire et sommés de se conformer aux « valeurs de l’identité nationale », que leur présence sur le sol français pourrait mettre en péril : « Les valeurs de l’identité nationale sont-elles compatibles avec le communautarisme ? Quel équilibre peut être trouvé entre la revendication identitaire (religieuse, régionale, ethnique) et appartenance à la communauté nationale ? » Reprenant le vieux cliché colonialiste du grand enfant, Éric Besson propose ensuite « à tout nouvel arrivant en France un parrain ou une marraine ».

Quant à l’étranger optant pour la nationalité française, il reste soumis au contrôle permanent de sa suspecte francité : « Quel contrat entre la nation et le ressortissant étranger qui accède à la nationalité ? »

Éric Besson promet d’ailleurs de « faire de l’entretien d’assimilation préalable à l’acquisition de la nationalité, le temps fort du processus de naturalisation » et d’ « augmenter le niveau de connaissance de la langue française demandé lors de l’entretien d’assimilation ». Devenir français, ça se mérite.

Comment se manifeste la fierté d’être français ?

Il faut, conclut le document, « réaffirmer la fierté d’être français » : « Comment mieux célébrer l’identité nationale ? Comment se manifeste la fierté d’être français ? Quels sont les acteurs de la transmission de la fierté nationale ? »

Un programme que ne sauraient disqualifier les critiques des intellectuels, décidément devenus des cibles privilégiées des petits soldats du sarkozyme : « Pourquoi la question de l’identité nationale génère-t-elle un malaise chez certains intellectuels, sociologues ou historiens ? »

La réponse est sans doute dans ces propos tenus, en juillet 2007, par la ministre de l’Économie et des Finances, Christine Lagarde : « C’est une vieille habitude nationale : la France est un pays qui pense. (…) Nous possédons dans nos bibliothèques de quoi discuter pour les siècles à venir. C’est pourquoi j’aimerais vous dire : assez pensé maintenant. »

http://www.humanite.fr/Guide-pratiq...

PDF - 149.1 ko
Guide pratique antirépublicain

Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Éric Besson : Guide pratique antirépublicain en pdf
23 novembre 2009 - 16h08

A lire ce "torchon" on se sent complètement "passé au crible" ou "à la question" et on hésite entre nausée, colère... et même "remémoration" d’un discours en vogue à la période d’un certain maréchal et de ses "nostalgiques" actuels !!! Proprement hallucinant et révoltant !!!



Éric Besson : Guide pratique antirépublicain en pdf
23 novembre 2009 - 20h37 - Posté par Gnafron

Éric Besson

...
Enfance

Éric Besson est né à Marrakech au Maroc, le 2 avril 1958, d’une mère, Marie-Thérèse Musa, d’origine libanaise et d’un père, Gérard, pilote-instructeur pour l’armée française s’étant tué en vol trois mois avant sa naissance. Après la mort de son père, sa mère se remarie avec un chirurgien-dentiste avec lequel elle a cinq autres enfants. Besson est pensionnaire de la 6e à la 3e à Témara dans un établissement agricole jésuite. Puis il passe son baccalauréat au Lycée Lyautey de Casablanca.

Études et carrière professionnelle

Éric Besson rejoint la France à l’âge de 17 ans, la famille s’installe à Montélimar alors que celui-ci fait ses études à l’ESC Montpellier puis à l’IEP Paris où il retrouve ses grands-parents paternels qu’il n’avait vus que deux fois à l’âge de 10 et 15 ans, lors de vacances en France. Il échoue à l’entrée de l’ENA en 1982 et emprunte 15 000 francs à sa grand-mère pour acheter un tiers de page dans le journal Le Monde disant « J’ai échoué à l’ENA », il reçoit alors des propositions d’emploi et rejoint alors Renault. Il dirige brièvement la rédaction du journal Challenges, puis rejoint le conseil en ressources humaines et la lutte contre l’exclusion (Fondation Face et Fondation Vivendi). Il est délégué général (1996-2001) de la Fondation de la Compagnie générale des eaux (CGE), transformée en Fondation Vivendi par son ami Jean-Marie Messier....

http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89...



Éric Besson : Guide pratique antirépublicain en pdf
24 novembre 2009 - 01h18 - Posté par NO PASARAN

Une bien belle ordure en tout cas !


Éric Besson : Guide pratique antirépublicain en pdf
24 novembre 2009 - 02h19 - Posté par Veneti

Ce mec est franchement gluant, keskicherch avec tout ce fatras, c’est minable.






accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite
Une trahison indicible de la France
mercredi 28 avril
de Collectif Bellaciao
3 commentaires
28 avril 2021 : 7 réfugiés politiques italiens arrêtés à Paris : Enzo Calvitti, Giovanni Alimonti, Roberta Cappelli, Marina Petrella, Sergio Tornaghi, Giorgio Pietrostefani, Narciso Manenti, trois recherchaient Luigi Bergamin, Maurizio Di Marzio et Raffaele Ventura. Tous accusés d’actes de terrorisme dans les années 70 et 80. Macron heureux : "Je résolu ce problème comme l’Italie le demande depuis des années" Draghi heureux : "Le gouvernement se déclare satisfait de la (...)
Lire la suite
21 avril 1961 - 21 avril 2021 le rêve du « putsch des généraux »...
mercredi 28 avril
de Roberto Ferrario
2 commentaires
A propos de « la tribune des généraux » les signatures on été récolté par Jean-Pierre Fabre-Bernadac, officier de carrière et responsable du site Place Armes et ancien responsable du service d’ordre du Front national entre 1993 et 1994, qui avait initialement publié le texte le 13 avril dernier ou des signatures continuent à être comptabilisés, 30 généraux étaient dénombrés et 2500 militaires étaient au total recensés ce mardi. Après ca le 21 avril la tribune à été publié sur Valeurs (...)
Lire la suite