Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Appel d’Aminatou Haidar, Sahraouie, aux députés européens

de : APSO Amis du Peuple du Sahara Occidental
jeudi 3 décembre 2009 - 11h46 - Signaler aux modérateurs
JPEG - 119.2 ko

Mm Aminatou Haidar est Sahraouie. Son pays le Sahara Occidental est occupé par le Maroc depuis 1975. Les exactions de tous ordres contre la population Sahraouie se multiplient depuis lors, dans le silence international et malgré les positions claires de l’ONU. Mm AMinatou poursuit une grève de la faim illimitée depuis le 14 novembre 2009 pour le respect de ses droits et la causes de son pays.

Lettre d’Aminatou Haidar aux députés européens.

Je vous écris aujourd’hui dans l’urgence depuis Lanzarote (Espagne) où je mène une grève de la faim illimitée pour défendre mes droits inaliénables à la liberté et à la dignité, surtout mon droit à être rapatriée immédiatement dans mon pays le Sahara Occidental, précisément à la ville d’El Aaiun où je réside régulièrement.

J’ai été arrêtée à l’aéroport d’El Aaiun le 13 novembre 2009, au retour d’un voyage aux Etats-Unis, où j’ai reçu le prix Civil Courage des droits de l’homme de la Train Foundation . Pendant 24 heures, j’ai subi interrogatoires et humiliations, mon passeport et mon téléphone ont été confisqués, puis j’ai été expulsée manu militari par les forces d’occupation marocaines, le 14 Novembre 2009, sans mon passeport, vers Lanzarote (Iles Canaries, Espagne). Je m’y trouve actuellement contre ma volonté. Les autorités espagnoles compétentes m’empêchent, elles aussi, de repartir vers le Sahara Occidental où vivent les miens. Je languis de retrouver ma famille, surtout mes 2 enfants (Hayat, 15 ans, et Mohamed, 13 ans), ma mère et mes soeurs desquels je suis séparée de force.

Chaque fois que je suis venue au Parlement européen j’ai été accueillie chaleureusement. C’est au siège du Parlement européen que le « Prix Silver Rose » m’a été octroyé par SOLIDAR.

Les amis du PE m’ont toujours manifesté leur solidarité, mais actuellement où je suis en grève de la faim illimitée, où je reçois des soutiens du monde entier, dont ceux des Prix Nobel de la Paix Rigoberta Menchu et Ramos Horta, ainsi que le Prix Nobel de littérature José Saramago, j’attends toujours que le Parlement Européen intervienne pour me soutenir dans ce combat pour la dignité et la liberté..

Les parlementaires Européens, au nom des valeurs qu’ils ont toujours défendues, ne peuvent rester passifs devant cette attaque frontale contre les droits de l’homme au Sahara Occidental : moi-même expulsée, 7 autres militants des droits de l’homme, parfaitement pacifiques, qui attendent d’être déférés devant un tribunal militaire, plus de 40 Sahraouis qui sont actuellement prisonniers dans les geôles marocaines pour leur seule opinion.

Il est temps pour les parlementaires de réagir, et d’œuvrer en toute urgence au niveau du Parlement européen pour faire connaître mon cas et obtenir des députés la condamnation de ces actes contraires au respect des droits humains, à la dignité, aux conventions internationales et au droit international.

Ce que je revendique :

 Mon rapatriement immédiat dans mon pays, le Sahara occidental, précisément dans la ville d’El Aaiun où je réside régulièrement.

 Le respect de ma dignité en tant que personne humaine, la restitution de tous mes documents confisqués dont mon passeport.

 la condamnation sans appel de l’occupation illégale du Sahara Occidental par le Maroc et de sa politique de violations systématiques des droits.

Je compte sur vous pour m’y aider.

Aminatou Haidar

JPEG - 190 ko

Partager cet article :

Imprimer cet article




accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite
Une trahison indicible de la France
mercredi 28 avril
de Collectif Bellaciao
3 commentaires
28 avril 2021 : 7 réfugiés politiques italiens arrêtés à Paris : Enzo Calvitti, Giovanni Alimonti, Roberta Cappelli, Marina Petrella, Sergio Tornaghi, Giorgio Pietrostefani, Narciso Manenti, trois recherchaient Luigi Bergamin, Maurizio Di Marzio et Raffaele Ventura. Tous accusés d’actes de terrorisme dans les années 70 et 80. Macron heureux : "Je résolu ce problème comme l’Italie le demande depuis des années" Draghi heureux : "Le gouvernement se déclare satisfait de la (...)
Lire la suite
21 avril 1961 - 21 avril 2021 le rêve du « putsch des généraux »...
mercredi 28 avril
de Roberto Ferrario
2 commentaires
A propos de « la tribune des généraux » les signatures on été récolté par Jean-Pierre Fabre-Bernadac, officier de carrière et responsable du site Place Armes et ancien responsable du service d’ordre du Front national entre 1993 et 1994, qui avait initialement publié le texte le 13 avril dernier ou des signatures continuent à être comptabilisés, 30 généraux étaient dénombrés et 2500 militaires étaient au total recensés ce mardi. Après ca le 21 avril la tribune à été publié sur Valeurs (...)
Lire la suite