Archives Bellaciao FR - 2002-2021 Archives : IT | EN | ES

Cliquez ici pour retrouver Bellaciao V.3 ;)

un grand coup de gueule

jeudi 1er janvier 2015, par greg

Le SAMU et les pompiers sont intervenus pour tenter de sauver un bébé en arrêt cardiaque à la gare Lille-Flandres. Cette petite fille de trois mois était avec sa mère, une femme Roms qui faisait la manche ce 1er jour de l’année 2015.

C’est là une situation terrible et un drame pour quelques pièces de monnaie, quand, une fois de plus, tant de personnes indifférentes avaient dépensé des centaines d’euros quelques heures plus tôt pour célébrer une année supplémentaire d’austérité et de misère grandissante.

Cette information sera-t-elle traitée dans la rubrique des « chiens écrasés » comme l’enfant mort dans l’indifférence généralisée à la porte du métro de Villeneuve d’Ascq, il y a quelques mois, ou il y aura-t-il prise de conscience des média pour traiter cette situation avec dignité ?

Verrons-nous les « larmes de crocodile » des politiciens et entendrons-nous le terrible « c’est un drame regrettable » comme pour s’expurger de cette faute humanitaire dans un pays riche quelques heures après que le Président de la République ait rappelé qu’il était la « 5ème puissance économique mondiale » ?

Combien de temps allons-nous accepter ces situations dignes du Moyen-Âge et du ghetto de Varsovie ?

Combien de temps allons-nous accepter que la misère soit cachée par des tôles de chantier qui dissimulent des bidonvilles, et par des cotillons et des feux d’artifice qui nous font croire que nous sommes heureux ?

Et combien diront à l’annonce de cette tragédie « ils ne savent pas s’intégrer, ils n’ont qu’à retourner dans leur pays, on ne peut pas accepter toute la misère du monde » sans savoir que dans leurs pays, ces gens sont traités comme des paria et pourchassés, sans savoir que leurs villages sont détruits et que leurs terres sont volées par les multinationales, telle que l’entreprise régionale Bonduelle… avec la bénédiction de l’Europe ?

Oui CAMARADES, combien de temps, combien de bébés et combien de morts faudra-t-il pour que les consciences se réveillent ? Quand 40 milliards seront reversés en dividendes aux actionnaires pour le second semestre de l’année 2014, et quand des milliards sont accordés aux plus riches pour qu’ils exploitent un peu plus les plus pauvres et appauvrissent les autres.

Quelques centaines de millions suffiraient… allons leurs chercher !

sur le site : http://joukov.eklablog.com/

Messages

  • qu’en pense Macron ? ben .....pas grand chose ...pour penser faut une cervelle ,

    regarder son sourire niais face au caméra , sourire type des têtes creuses

    ( mais pleine de tout ce qu’il ne faut pas = grandes Ecoles a décervelage )

    bonne année 2015 les bellaciao .

  • Ce drame est arrivé est arrivé prés de chez vous, à Lille, dans la bonne ville de Madame Martine Aubry PS.
    Pour vomir, lire les commentaires
    http://www.lavoixdunord.fr/region/francesca-une-petite-rom-de-deux-mois-et-demi-est-morte-ia19b0n2579023

    Dans cette belle région du Nord, où les enfants meurent dans les gares :

    Dans Liberté hebdo N° 1151 du 26 Décembre 2014, on peut lire page 9 la phrase : Cette mobilisation « ce n’est pas une action caritative » résume Michelle Demessine, qui se félicite cependant d’avoir « fait entendre le droit et la détresse des gens » «  C’est cela la victoire  »

    Titre de l’article : Ça bouge - Retraites impayées, on est loin du compte.
    Cet article parle des 9000 (neuf mille) retraités de la région Nord Pas de Calais qui attendent le traitement de leur dossier de retraite afin de pouvoir commencer à toucher leur du.
    9000 personnes sans ressources depuis des semaines, cette nuit il fera -5 degrés dans la région. Le chauffage tourne à plein, et les frais découverts en banque pour ces milliers de personnes aussi, les restaurants du coeur … etc

    Michelle Demessine, qui se félicite cependant d’avoir «  fait entendre le droit et la détresse des gens » Comment peut on écrire une chose pareille en si disant Communiste ? Comment voit elle son rôle de Sénatrice ? Accompagnatrice en fin de vie des gens qui croient qu’elle sert à quelque chose ?

    Pendant ce temps là, Messieurs Alain et Eric Bocquet et Madame Michelle Demessine écrivent à Madame Marisol Touraine, en sachant trés bien que leur lettre ira directement au panier de tris sélectif, bio scocialo compatible.

    Mais combien sont il payés pour jouer les Marie de Rabutin Chantal (marquise de Sévigné en clair). ?
    5 388,72 € net + une Indemnité représentative de frais de mandat : 6 240,18 € bruts par mois, + + + etc

    Face à la misère qui sévit dans la région, Tout ce qu’ils trouvent à faire, c’est ré écrire la comédie humaine à 6 mains.
    On comprend mieux pourquoi l’électorat populaire vote pour Madame Marine Lepen.
    On comprend que le front national n’aura qu’à se baisser pour parvenir à prendre la présidence de la Région.

    Toutes nos félicitations, Madame Michelle Demessine, Messieurs Alain et Eric Bocquet continuez à suivre le dossier, comme un convoi funéraire, et dormez bien, sur vos deux oreilles. De par vos actions, on comprend pourquoi les bébé meurent dans las gares en France.

    P.S. : Monsieur Eric Bocquet écrit aussi pas mal, il rapporte aussi en tant que Sénateur, mais viser à faire une carrière de Paul Jorion de province n’est il pas trop ambitieux ? La place est déja prise

    • Les commentaires du Parisien, sont encore plus terribles, inutile d’aller les lire, c’est le manuel habituel du parfait petit fasciste : égoïsme, peur, frustration, racisme ordinaire, xénophobie. Rien de neuf donc mais une arrogance effrayante et la quasi-certitude de l’absence de réprobation sociale.

      Dans la vie quotidienne, ne leur passons rien, aucune résignation devant le con qui se lâche et souille la place publique, pas la moindre et infime connivence avec les collègues, dans le train, le métro, les boutiques. Le xénophobe est un pauvre con, le raciste est un salaud, l’anti-Rrom, une ordure, le partisan de l’ordre fort un assassin en position "veille" et tous sans exception puent la mort. Pas de patience, pas de pardon, il en va, dans l’immédiat de la peau des plus vulnérables, pour la nôtre ce sera un peu plus tard. Il en va d’une certaine idée de l’humanité.

  • C’est tout simplement une honte. Quand je pense que des gens face à ce drame ont des réactions absolument inhumaines et pensent toujours que les étrangers doivent retourner chez eux ! Mais savent -ils que ou veulent -ils l’ignorer ce sont les étrangers comme ils disent qui font vivent la France. S’ils n’étaient plus là il y aurait une catastrophe économique, ce dont Marine le Pen et toute sa clique voudraient faire croire le contraire. C’est bien l’émigration qui a enrichi notre pays ne l’oublions pas ; Vu le gaspillage , on peut aisément accueillir les étrangers en France. D’autre part si la France et d’autres pays avides de consommation ne pillaient pas les pays producteurs de matière première et les payaient à leur juste prix "ces étrangers " resteraient chez eux car c’est ce qu’ils voudraient. Personne n’aime quitter le lieu de son enfance. C’est l’exploitation de ces gens qui les amènent à venir . Les rejeter c’est faire preuve d’intolérance , de mépris , d’exclusion , de racisme etc valeurs défendues par l’extèrème droite et qui grangrènent toute notre socièté , tous les partis politiques et tous les syndicats sans exception. Il suffit pour cela d’écouter simplement les uns et les autres. A vouloir les mettre dehors on se comporte comme des criminels . Bientôt, quand je pense au jeune de 29 ans mort de froid à Douai, ces français bien pensants avec leur petit confort illusoire vont finir par demander que soient parqués eux aussi ces sans abris car ils ont horreur de voir la misère devant eux et en plus beaucoup pensent maintenant que c’est de leur faute. Nous devenons des sauvages modernes en excluant toute personne qui ne répond pas à nos critères "de bien pensants" Il est temps que nous nous réveillons et révisions nos certitudes, nos à priori qui tuent des gens et nous en sommes tous responsables .