Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite, commenter l'article...

"Frère Tariq : discours, stratégie et méthode de Tariq Ramadan" - France Inter

de : France Inter
mercredi 27 octobre 2004 - 23h27 - Signaler aux modérateurs
15 commentaires

A écouter, pour ceux qui croient que Ramadan est un démocrate sincère et un altermondialiste.

Site de l’émission :
http://www.radiofrance.fr/chaines/f...

Pour écouter allez sur le site ou chargez directement :
http://www.tv-radio.com/ondemand/fr...

Une émission de Kathleen Evin du lundi au jeudi de 20h10 à 21h.

Caroline Fourest
Pour la sortie de son livre "Frère Tariq : discours, stratégie et méthode de Tariq Ramadan" aux éditions Grasset.

"Héritier de la pensée des Frères musulmans, T. Ramadan est habile et multiple. L’ambiguïté qu’il cultive lui permet de servir de passerelle entre les théologiens musulmans les plus radicaux et une partie du mouvement altermondialiste, conclut notamment l’auteure de cette enquête qui a passé au crible les livres, articles, cours et conférences de cet intellectuel controversé."

Reportage :
Sophie Joubert
Reportage avec Dominique Sopo président de "SOS Racisme" et Fadela Amara, présidente de "Ni pute ni soumise".


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
> "Frère Tariq : discours, stratégie et méthode de Tariq Ramadan" - France Inter
28 octobre 2004 - 08h44

Bonjour ; vous n’hesiter jamais de stigmatiser M. Ramadan. Mais faites vous preuve d’objectivité ? Permettez moi d’en douter ; M. Fourest à eviter le débat avec Mr ramadan, preuve à l’appui
voici un lien pour confirmer

http://real.xobix.ch/ramgen/tsr/ir/...’,’5301798

deuxieme point : concernant l’intégrité intellectuelle de madame fourest qui ne vous a pas sembler interessante de souligner quelque une de ses mésaventures (surtout cqu’elle dit exactement ce que vous vouler entendre)

http://www.swissinfo.org/sfr/swissi...

troisieme point : vu que les deux precedent ne vous en auront certaiment pas paru plausible ;
parlons de la prohibité intellectuele de madame fourest que l’on appelle la " Marie-Léonie de l’IMA "

http://lmsi.net/article.php3?id_art...

voilà permetter moi de douter sur les methodes de Fourest (que kathleen Evin et vous meme sembliez apprecier).
Sachez juste une chose plus vous denigrer monsieur Ramadan plus on sent plus solidaire (moi qui ne lconnaissez pas forcement, je me suis approcher de lui a chaque fois qu’il était mis en accusation systématique , CAR C4EST UN HOMME QUI N EVITE PAS ET NE REFUSE PAS LE DEBAT (vous ne souligniez jamais !!) merci à vous et à l’express pour nous confirmer l’intégrité de ce Monsieur metnant j’ai acheté personnelement 2 de ses livres et je me sens proche ainsi que tous les "jeune immigrés (eternel) comme il le dit intelligemment) Va falloir vous habituer de notre présence en tant que Français de confession musulmane, je sais L’islam vous fait peur mais cela devrait passer si vous vouler que l’on vive en harmonie et partager nos valeurs universelles et non nous imposer VOTRE vision des choses. Il nous apprend à rester calme, poli et humble ce cher Monsieur. Dans nos cités ses passages à la télé est devenu un rendez que l’on ne rattera aucunément.
Merci de ne pas effacer ce message et pratiquer la censure comme sur le forum de l’express quant un message vous dérange.



> "Frère Tariq : discours, stratégie et méthode de Tariq Ramadan" - France Inter
28 octobre 2004 - 10h12

Desolé

L’écrit de Caroline Fourest n’est pas une parole biblique. C’est dégoutant de voir de tant de plumes contentes de la critique faite par cette dame à l’encontre de M Ramadan. Elle nous prend tous comme des cons c’est à dire qu’on ne peut pas comprendre Tariq Ramadan depuis et c’est seulement son travail oh combien intellectuel qui arrive à nous faire comprendre ce qu’on avait pas compris depuis des années.
Ramadan est un intellectuel musulman crédible et aujourd’hui ça fait mal à bcp de voir des intellectuels qui s’affichent en tant que musulmans, alors que ça ne choque personne de voir des intellectuels chrétiens athées ou juifs afficher leurs convictions.
Un minimum d’objectivité et de probité intellectuelle...



> "Frère Tariq : discours, stratégie et méthode de Tariq Ramadan" - France Inter
28 octobre 2004 - 10h22 - Posté par

>>Ramadan est un intellectuel musulman crédible>>

et qui ne s’est pas prononcé contre la lapidation, par exemple ..

ca me suffit pour me refroidir !

grr


> "Frère Tariq : discours, stratégie et méthode de Tariq Ramadan" - France Inter
28 octobre 2004 - 13h28 - Posté par

Excuses-moi mais au lieu de faire ton "grr" tu devrais peut-être te baser sur plus de sources que l’émission qui avait opposé TR à Sarokosy, car à maintes reprises TR s’est prononcé radicalement CONTRE la lapidation... Pour en être convaincu, tu peux lire ses livres, mais ça m’étonnerais que tu en ait l’intérêt (ce que je comprend), alors plus facilement suis le lien du premier post où TR explique son point de vue et nous fait comprendre pourquoi il parle de moratoire. C’est pourtant simple, TR peut dire qu’il condamne la lapidation, c’est aisé à dire, mais qu’est-ce que ça va changer en Arabie Saoudite ??? Il souhaite, tout comme Chirac, un moratoire sur les pênes corporelles de toutes sortes. Quoi, un moratoire, c’est scandaleux ! Mais non, cela signifie que ces pênes corporelles sont immédiatement interrompues afin d’avoir un dialogue dont le but est de faire comprendre aux musulmans d’Arabie Saoudite que la lapidation n’est pas une obligation de l’Islam, que de nos jours ce genre de violences ne sont plus d’actualité, qu’il est temps d’évoluer en adaptant sa lecture du coran !

Mais il le dit mieux que moi, alors regarde cette emission !


> "Frère Tariq : discours, stratégie et méthode de Tariq Ramadan" - France Inter
28 octobre 2004 - 11h48 - Posté par

Votre démarche me semble contradictoire quand vous demandez d’une part objectivité et probité intellectuelle et que d’autre part vous dénigrez sans argument solide le travail d’un auteur dont vous n’avez pas lu le livre.

Dire que l’auteur s’en prend à cet intellectuel seulement parce que celui-ci est musulman n’est pas un argument solide. Dès lors qu’une personne se présente au public via des livres ou conférences, elle doit s’attendre à la critique de ce même public. Il ne peut donc en être autrement pour Tariq Ramadan.

Alors si vous désirez défendre son point de vue de manière objective et avec probité intellectuelle, il vous faudra trouver des arguments plus consistants, faire un travail intellectuel minimum auquel cas, vous resterez dans l’objection puérile.

Leïla de Paris.


> "Frère Tariq : discours, stratégie et méthode de Tariq Ramadan" - France Inter
28 octobre 2004 - 11h59 - Posté par

Mais cessons de parler de ce mec qui ne demande que ça et qui n’existe que par ça !


> "Frère Tariq : discours, stratégie et méthode de Tariq Ramadan" - France Inter
28 octobre 2004 - 12h11 - Posté par

Puisque vous paraissez lucide sur la situation, allez dire ce que vous venez d’écrire aux altermondialistes, aux associations de gauche qui vont défiler le 7 novembre avec l’UOIF ( Union des Organisations Islamiques de France qui véhiculent une idéologie raciste et sexiste ).


> "Frère Tariq : discours, stratégie et méthode de Tariq Ramadan" - France Inter
28 octobre 2004 - 13h56 - Posté par

et toi tu te base sur quelles preuve pour affirmer "UOIF"sexiste et raciste, sur l’information made in tf1 ? concernant le livre de cette fourest, j’ai vu quelques extrait et le moin que l’on puisse dire c’est qu’elle a trouvé un credo vendeur : critiquer ramadan (symbole d’un islam qui dérange) sans argumentation vamable et en se basant uniquement sur des phrases sorties de leurs contextes.
il convient de ne pas troquer des phrase (ce qu’elle fait) pour faire dire à l’auteur ce qu’on veut.
Exemple elle dit "tariq ramadan affirme qu’il faut appliquer le coran en europe" et elle s’arrête là. Tariq à dit "il faut appliquer le coran en europe car tout les constitution européenne sont en accord avec lui. ce qui est du coup perçu différament par monsieur tout le monde qui connais peu sur l’islam.
Je peux te citer plusieurs autres exemples, mais mon but est de demander de cesser la diabolisation des musulmans, monsieur Ramadan tient un discour en quoi se reconnaissent plusieurs musulmans, n’incite à aucune violence et simplement dérange parce qu’il ne "roule" pour aucun politique.


> "Frère Tariq : discours, stratégie et méthode de Tariq Ramadan" - France Inter
28 octobre 2004 - 14h08 - Posté par

religions no pasaran !


> "Frère Tariq : discours, stratégie et méthode de Tariq Ramadan" - France Inter
28 octobre 2004 - 21h23 - Posté par

Comme vous, je n’ai pas lu le livre de Me FOUREST, je ne peux donc en parler. Toutefois, ce que je retiens de votre réaction à mes propos c’est que décidément, vous n’acceptez pas que TR soit remis en question.Et pourtant, il va bien falloir vous y faire, en tant qu’homme public, il ne peut échapper à la critique.Il faudra aussi accepter que certains seront d’accord avec lui et que d’autres ne le seront pas...la liberté de pensée.

Pour ma part, j’ai pris mon parti, je suis athée, laïque. Je m’oppose aux islamistes. Comme vous pouvez le constater, je n’ai pas écrit musulmans mais islamistes.
Voilà, je n’ai pas le temps de m’étendre plus longuement.

Leïla de Paris.


> "Frère Tariq : discours, stratégie et méthode de Tariq Ramadan" - France Inter
29 octobre 2004 - 09h30 - Posté par

pour information, il faut lire un minimum pour critiquer oblectivement. Tariq ramadan est musulman et non "islamiste", si ce terme désigne des extrêmistes religieux qui sont loin de représenter l’islam tel que je le conçois malgrés que je n’approuve pas ce terme car il impilique volontairement en erreur. D’ailleur tariq ramadan est pris pour cible de toute part, y compris de la part de ’islamistes" car considéré "trop libéral".


> "Frère Tariq : discours, stratégie et méthode de Tariq Ramadan" - France Inter
29 octobre 2004 - 09h34

Voici la réponse de Tariq Ramadan,

C’est le magazine L’Express qui a obtenu l’exclusivité de l’annonce et de la présentation du livre de Caroline Fourest, "Frère Tariq". La publication du livre a non seulement fait la Une mais ce ne sont pas moins de huit pages qui lui sont offertes avec une interview aux questions faussement objectives et des extraits qui sont présentés avec des annotations qui prouveraient que Caroline Fourest a bien lu et qu’il s’agit là d’un travail scrupuleux et honnête. Caroline Fourest est d’ailleurs présentée comme une « journaliste d’investigation » (donc neutre) et « féministe » (dont l’engagement est forcément noble). Aucune prise de distance de la part du magazine, aucune manifestation de prudence qu’exigerait le minimum de déontologie... Ces dernières années, l’Express, quant à son traitement de l’islam et de la réalité des Français de confession musulmane, va vraiment de plus en plus mal...

La formidable campagne médiatique qui s’est abattue sur moi en France a commencé après la publication de mon texte sur les (nouveaux) intellectuels communautaires. Depuis, on n’a point cessé la critique et tous les moyens ont été bons pour chercher à me diaboliser. Le livre Frère Tariq vient poursuivre cette campagne et Caroline Fourest n’est pas seulement « une journaliste d’investigation » mais également une militante de longue date pour qui toute critique de la politique israélienne est en fait de l’antisémitisme. Proche de Pascal Bruckner, protégée de Bernard-Henri Lévy, son livre est un pamphlet qui est tout sauf une étude sérieuse : le mensonge le dispute à la citation tronquée ; le raisonnement construit de toutes pièces n’a d’égal que l’approximation et les erreurs de dates, de noms, de lieux et de personnes. Une honte... et les éditions Grasset qui ose publier une pareille « enquête » (romanenquête idéologique ?) se déshonorent...

Les exemples de distorsions transpirent à chaque page et nous n’en prendrons que trois exemples. Caroline Fourest affirme que j’ai fait interdire la pièce Mahomet de Voltaire en 1993, ce qui est un mensonge éhonté. Le Conseiller administratif de la Ville de Genève, M. Alain Vaissade, a pris cette décision en juin 1993 alors que j’étais depuis plusieurs mois en Egypte (je ne suis revenu qu’en août...). M. Vaissade a publiquement affirmé à la Radio Suisse Romande qu’il avait lui-même pris cette décision et qu’il ne m’avait ni vu ni consulté sur cette question. Par ailleurs, l’auteure construit elle-même des raisonnements en utilisant de courtes citations de trois mots pour faire croire que c’est moi qui parle. Elle ne va pas jusqu’au bout de mes raisonnements. Je dis, par exemple, aux musulmans qu’il serait légitime de se battre si on nous empêchait de pratiquer les piliers de l’islam. Fourest coupe mon raisonnement et insiste sur le fait que j’encourage les musulmans à lutter contre nos Constitutions quand elles ne respectent pas l’islam. Elle omet de citer la suite où j’affirme que toutes les constitutions européennes respectent les piliers de l’islam. Il est donc tout à fait possible d’être français et musulman. Ce genre de déformations est plus la règle que l’exception. Dernier exemple : le cinéma. J’ai toujours soutenu que le cinéma n’était pas interdit en islam et qu’il appartenait à chacun de faire son choix et d’être sélectif : tout n’est pas bon dans le cinéma et il est évident que je fais allusion à la violence, à la pornographie ou encore ces films « grandes industries » abrutissants. Caroline Fourest interprète ces réserves comme des attaques contre le cinéma que, à la manière des talibans, j’interdirais forcément en pays majoritairement musulman. Tout le livre est à l’avenant : un édifice mensonger produit par un esprit profondément malhonnête. Cela suffit, je n’accorderai pas plus d’attention à ces quatre cents pages qui sont une insulte à la pensée, à la probité et qui n’ont qu’une seule fonction : noircir et répandre la peur. L’avenir montrera assez vite qu’entre Caroline Fourest et moi-même, c’est elle, et ses collègues, qui sont le véritable danger, qui entretiennent la peur, poussent au repli communautaire et pervertissent le débat qu’elles ne conçoivent que comme un monologue dont elles imposent les termes et les conditions.

Elle a été invité par la Télévision Suisse Romande (TSR) pour venir débattre de son livre en face à face. Sa maison d’édition a d’abord prétendu qu’elle ne pouvait se rendre à Genève « pour des raisons de sécurité »... Cela fait sourire. Le duplex était envisagé. Puis une réponse étrange était apportée en conclusion : le « plan média » de Caroline Fourest ne lui permettait pas de participer au débat. Est-ce si étonnant au fond ? L’imposture est telle qu’elle ne peut soutenir la confrontation. Et puis elle nous ramène à la sagesse : la seule réponse à l’indigne est désormais de l’ignorer quelle que soit la publicité que les médias donneront à ces pages.

Lionel Favrot, l’auteur de Tariq Ramadan dévoilé et journaliste à Lyon Mag (qui a été condamné pour diffamation à mon égard) est venu à l’émission. Pour l’essentiel on trouve dans son livre les mêmes arguments, les mêmes exemples et les mêmes thèses que Caroline Fourest. La même malhonnêteté. Ils auraient sans doute pu écrire un livre à deux... mais il est vrai que « Tariq Ramadan fait vendre aujourd’hui » ! Avec la malhonnêteté, on doit sans doute ne pas négliger l’argument pécuniaire pour comprendre les motivations de cette folle campagne médiatique. Celles et ceux qui le veulent pourront se rendre sur le site de la TSR (Cliquez ici pour accéder à la vidéo sur le site de la TSR) pour voir l’émission... triste spectacle d’un homme, d’un « journaliste d’investigation », approximatif, menteur et surtout imposteur. Je n’insiste pas.

Un petit mot encore. Le journaliste Darmon, d’Antenne 2, vient d’écrire un livre sur Nicolas Sarkozy : « Sarko Star ». On y apprend que Nicolas Sarkozy, quelques heures avant notre émission en novembre dernier, rassurait Bernard-Henri Lévy et lui promettait d’être dur avec moi. La stratégie générale, nous apprend-on, était méticuleusement pensée et planifiée entre la discussion « dure » sur la lapidation et la proposition plus ouverte du bandana. Ceux qui avaient des doutes sur la réalité d’une mise en scène peu noble doivent réviser leur jugement. Ce doit être aussi le cas de ceux qui refusent de voir les manœuvres politiciennes de celui qui se présente comme « l’ami des musulmans » et qui fait aujourd’hui une série de propositions dont la surprenante idée de revisiter la loi de 1905. Officiellement, pour permettre à l’islam français de s’épanouir et à chaque grande ville d’avoir sa mosquée. A moins que ce ne soit pour mieux contrôler les musulmans, les surveiller et les transformer en un vivier électoral docile à l’horizon des élections. La tradition laïque française est chaque jour un peu plus trahie au nom, nous dit-on, de la laïcité elle-même et de l’unité de la République. Il appartient aux Français de confession musulmane de dire avec détermination qu’avant de penser à la réformer, il conviendrait que la loi de 1905 soit appliquée de façon stricte et égalitaire à l’endroit de tous les cultes ; que les musulmans n’ont pas à être traités de façon singulière, mis sous tutelle, et « accompagnés » de façon paternaliste, et à coup d’actions symboliques (« le préfet musulman »), vers la citoyenneté et l’installation durable et définitive de « l’islam français ».

Celui qui est capable de telles manipulations médiatiques et peut aussi être capable des manipulations politiciennes les plus sournoises. L’ « ami des musulmans » est surtout l’ami de leur vote... et tout semble permis pour parvenir à ses fins. Les organisations musulmanes qui feront semblant de négliger la réalité du second terme de la proposition en trompant les musulmans sur la fausseté du premier auront une responsabilité majeure quant à l’avenir.

Pour le dire simplement, et sur un plan plus général, on ne peut pas vouloir, d’un côté, rassurer et satisfaire Bernard-Henri Lévy et ceux qui défendent ses positions (tellement nombreux dans l’entourage politique de Nicolas Sarkozy) et, d’un autre côté, respecter fondamentalement les citoyens de confession musulmane. Pourquoi ? Parce les premiers abhorrent et redoutent au plus au point l’idée qu’un jour la France puisse voir apparaître des citoyens français de confession musulmane, assumant le caractère multidimensionnel de leur identité, farouchement indépendants, sujets de leur histoire, acteurs de leur société, capables de s’exprimer de façon audible et prendre des positions critiques et des décisions circonstanciées sur les questions nationales et internationales. Entre les premiers et les seconds, il faut faire un choix... et l’histoire marche dans le sens des seconds, avant comme après 2007.

Tariq Ramadan



> "Frère Tariq : discours, stratégie et méthode de Tariq Ramadan" - France Inter
29 octobre 2004 - 15h00 - Posté par

Bonjour

Caroline Fourest s’inscrit dans la ligne des defenseurs farouches de l’Etat d’Israel et de la politique d’Ariel Sharon et tous les écrits de ceux qui portent cette idéologie se dressent contre soit des musulmans soit contre ceux qui s’opposent à la colonisation israelienne en Palestine. On a vu la campagne ménée par ces mêmes personnes contre Pascal Boniface quant il a écrit son livre " peut on critiquer l’Etat d’Israël ?".
Cette campagne contre Tariq Ramadan a débuté depuis son article intitulé " critique des nouveux intellectuels juifs", on voit de quelle côté se range Madame Caroline Fourest. Ca n’étonne personne si le magazine l’express a fait la publicité de son livre quant on comprend l’idéologie de ce journal et vers où va sa campagne... Les journaux très malheureusement ne sont pas neutres en France...
Cela nous suffit comme preuve pour douter de la probité intellectuelle intellectuelle de cette dame qui d’ailleurs à la lecture du livre on se rend compte qu’elle connait rien de l’Islam...


> "Frère Tariq : discours, stratégie et méthode de Tariq Ramadan" - France Inter
12 novembre 2004 - 09h17

tariq est sincère c’est pour cela que ne réussirez jamais à éteindre la vérité...







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite
Une trahison indicible de la France
mercredi 28 avril
de Collectif Bellaciao
3 commentaires
28 avril 2021 : 7 réfugiés politiques italiens arrêtés à Paris : Enzo Calvitti, Giovanni Alimonti, Roberta Cappelli, Marina Petrella, Sergio Tornaghi, Giorgio Pietrostefani, Narciso Manenti, trois recherchaient Luigi Bergamin, Maurizio Di Marzio et Raffaele Ventura. Tous accusés d’actes de terrorisme dans les années 70 et 80. Macron heureux : "Je résolu ce problème comme l’Italie le demande depuis des années" Draghi heureux : "Le gouvernement se déclare satisfait de la (...)
Lire la suite