Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Petrocaribe : pour un commerce juste et équitable dans les Caraïbes


de : Managua
samedi 5 novembre 2011 - 18h43 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire
JPEG - 42 ko

C’est en 2005 autour de 14 nations que nait l’accord de coopération énergétique Petrocaribe. L’objectif : parvenir à l’intégration des peuples d’Amérique Centrale et des Caraïbes, grâce à la coopération énergétique, basée sur un modèle d’échange équitable et favorable pour les pays. L’initiative regroupe aujourd’hui dix-huit pays : Antigua-et-Barbuda, le Bahamas, le Belize, Cuba, la communauté de la Dominique, le Guatemala, Haiti, le Honduras, la Jamaïque, le Nicaragua, la République Dominicaine, Saint-Christophe-et-Niévès, Sainte-Lucie, Saint-Vincent et les Grenadines, le Surinam et enfin le Venezuela. Ce projet a pour but d’encourager le développement social et économique de la région, avec cinq principes directeurs : l’union, la solidarité, la coopération, la complémentarité, et la vision du Sud.

Selon les informations de l’entreprise pétrolière vénézuelienne PDVSA, Petrocaribe offre l’approvisionnement énergétique grâce à des accord financiers pour augmenter la disponibilité des ressources de développement des pays-membres.

Autre objectif : augmenter les capacités de production électrique, de raffinage, de pétrochimie, de stockage et de distribution des hydrocarbures. Cela s’effectue notamment avec des échanges de savoirs, des transferts de technologies ou en créant des entreprises mixtes bi-nationales ou trans-nationales.

Ce accord permettra également de réaliser des économies et de se tourner vers les énergies renouvelables. IL stimulera la la production locale, par le biais de l’échange de biens et services contre des hydrocarbures. Enfin l’objectif est de renforcer la sécurité et la souveraineté des nations de la région et de lancer des grands projets sociaux et productifs.

Les réussites de Petrocaribe

Au cours du 7e conseil des ministres de Petrocaribe qui s’est tenu dernièrement à Managua, au Nicaragua, le ministre vénézuelienne de l’Energie et du pétrole, Rafael Ramírez a effectué un premier bilan. Il a ainsi mis en exergue le renforcement des capacités de stockage, de distribution et de création d’énergie des pays membres. « Chaque jour, environ 92 000 barils d’hydrocarbures approvisionnent les pays membres, a-t-il indiqué, transportés par les deux cargos Petión et Sandino, exclusivement dédiés au transport de dérivéés de pétrole ». Le ministre a également souligné que 176 millions de barils ont été distribués depuis 2005, soit une facture de plus de 14 milliards de dollars, dont près de 6 milliards ont déjà été réglés. Selon Ramirez, la capacité d’approvisionnement de la région a atteint 262 000 barils, chiffre atteint grâce à la mise en oeuvre de 5 grands projets dans différents pays membres. Ramirez, qui est également président de PDVSA, a annoncé qu’en 2014 la capacité de production atteindra 1 417 000 de barils.

Infrastructures de raffinage

Pour améliorer le raffinage du pétrole brut, trois usines existent déjà : la raffinerie Camilo Cienfuegos à Cuba, d’une capacité de 65 milles barils jours (MBJ), Petrojam en Jamaïque, (34 MBJ) et enfin en Dominique, Refidomsa, (36 MBJ). Grâce à un investissement de de 20,5 milliards de dollars, la production de l’usine de Cuba sera portée à 150 MDJ à laquelle s’ajoute Hermano Diaz, qui produira 50 MBJ. Enfin une nouvelle usine sera construire à Matanzas et fournira 150 MBD. Au Nicaragua c’est un véritable complexe industriel « le rêve suprême de Bolivar », ajoutant encore 150 milles barils par jour. Au total, l’ensemble de la région sera doté d’une capacité de raffinage de 570 000 barils par jour.

Développer les projets sociaux

Le Fond Alba Caribe, alimenté par Petrocaribe a permis d’attribuer 179 millions de dollars à un ensemble de 85 projets dans 11 pays de la région ainsi que 29 millions pour trois projets électriques.

Dans son rapport, PDVSA explique que « ce mécanisme de coopération non conventionnel est destiné à la lutte contre l’exclusion et les inégalités, entendues comme phénomènes structurels et aux dimensions multiples. Il soutient le financement de programmes sociaux, avec pour priorité l’accès aux soins à l’éducation et au logement. Ainsi ces projets soutiennent le développement économique des peuples ».

Un autre fond, Alba Alimentos, traite des questions agroalimentaires et de l’agriculture. 24,3 millions ont été assignés à 12 projets dans 9 pays différents. A ce sujet, le président nicaraguayen, Daniel Ortega, a affirmé qu’au travers de cet accord « les projets de construction d’infrastructures et stockage et de raffinage s’unissent avec les projets sociaux, l’ensemble contribuant à l’échec de la pauvreté et au développement intégral des peuples signataires. Socialistes et solidaires, grâce à cet accord, les peuples ont aussi droit à la culture, à l’éducation et à la science. »

De son côté, le ministre de l’Information et de la mobilisation nationale de Grenade, Glen Noël, a relevé que Petrocaribe a « renforcé l’union de la communauté latino-américaine et caribéenne et a permis de réduire les coûts de combustibles par l’échange solidaire. Tout ceci a rendu possible que les bénéfices réalisés soient destinées aux projets sociaux qui ont énormément bénéficié à notre nation.

La priorité au social

Dans un entretien avec l’Agence vénézuelienne d’Information (AVN) l’économiste vénézuelien expert en énergie, Luis Alberto Matos, a rappelé que lors de la création de Paetrocaribe en 2005, autour de 14 dirigeants d’Amérique Centrale et des Caraïbes, la réalité et les perspectives énergétiques de la région étaient dominées par l’hégémonie des multinationales qui contrôlaient le marché pétrolier.

« Grâce à Petrocaribe, cette situation a changé, et désormais des nations comme Dominique, Grenade, le Nicaragua, Cuba, Saint Vincent ou la République Dominicaine sont en train de construire et de développer leur infrastructures pour accueillir, stocker et distribuer du combustible, couvrant ainsi une grande partie des besoins énergétiques de ses habitants. »

L’économiste a également remarqué qu’à la différence d’autres initiatives communautaires, Petrocaribe a placé le social au dessus des intérêts économiques, en concentrant son aide sur ceux qui disposent du moins de ressources énergétiques. « le Venezuela n’est plus isolé, car il fait à la fois partie des Caraïbes, de la Grande Colombie qu’avait formé Simon Bolivar, le Libertador, et de l’Amérique du Sud. Nous avons ainsi mis à disposition des nations frères notre expérience dans le domaine de l’industrie pétrolière et avec, notre production, pour contribuer à la sécurité énergétique de la zone, qui regroupe près de 90 millions d’habitants. Matos souligne aussi que cet accord a donné une attention particulière aux domaines de la santé, de l’éducation, du logement et de l’assainissement. « Il s’agit de fournir de l’énergie et des produits, issus de nos hydrocarbures, en échange de savoirs, biens et services. On ne veut pas remplir des citernes de pétrole brut pour être alimentés de devises sur des comptes bancaires à l’étranger. Nous voulons que tous puissent recevoir ce qui manque à chacun. Cet investissement social a permis aux pays en question d’affronter moins durement la crise et les risques que dégage le capitalisme mondial ».

« Nous n’offrons rien »

L’expert en énergie a aussi affirmé que l’application de ce mécanisme d’échange ne signifie pas que le gouvernement d’Hugo Chavez « offre » la production du pays, puisque Petrocaribe promeut un commerce juste, basé sur l’échange de biens et services à des conditions préférentielles. « On n’offre rien à personne. Le Venezuela propose aux pays signataires seulement des conditions de paiement plus souples que les conditions normales » ajoute-t-il.

Les statistiques de PDVSA signalent que jusqu’au troisième trimestre 2011, le Venezuela a obtenu, en compensation de la facture pétrolière de Petrocaribe, un échange de 75 000 tonnes de nourriture et près de 15 000 têtes de bétail.

A ce sujet, Matos a noté que le Nicaragua a approvisionné le Venezuela de veaux, haricots, lait, viande ou huile de soja. La République dominicaine a négocié l’envoi de sirop de glucose pour les confiseries, de céréales et graines, et Guyana, du riz.

« Une des coopération emblématique a été celle avec Cuba. Qui peut nier l’immense contribution de ce pays pour le Venezuela dans l’amélioration dans les domaines de la santé, de l’agriculture et du sport, sans oublier la culture ? C’est un échange plus que juste et les critiques formulées par l’opposition (de droite) n’ont pas de fondement ».

http://www.larevolucionvive.org.ve/...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Petrocaribe : pour un commerce juste et équitable dans les Caraïbes
6 novembre 2011 - 01h10 - Posté par Nemo3637

Les Antilles, Martinique et Guadeloupe, sont intéressés par un tel projet. Elles sont malheureusement représentées ici par le gouvernement français qui tergiverse quant à sa contribution financière audit projet.






France : Tenue républicaine exigée par les Amish
mardi 22 - 10h37
de : Sanaga
1 commentaire
Grande fête du livre des éditions Noir et Rouge
lundi 21 - 23h28
de : Frank
BOLIVIE Perspectives avant les élections du 18 octobre
lundi 21 - 19h16
de : allain graux
APPEL AU MOIS INTERNATIONAL D’ACTIONS POUR LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH
lundi 21 - 17h44
de : Jean Clément
COVID 19 : Cuba vient de mettre au point un vaccin !
lundi 21 - 16h40
de : joclaude
Représentation syndicale avec son badge (ou pas) et rien d’autre !
lundi 21 - 12h11
de : Christian Delarue
2 commentaires
SEXYPHOBIE AU MUSEE d’ORSAY
lundi 21 - 01h28
de : Christian Delarue
4 commentaires
Premiers de corvée, premiers oubliés ! Des sans-papiers marchent vers l’Élysée
dimanche 20 - 17h03
CHILI/VENEZUELA : une superbe historique, afin que nul n’en ignore !
dimanche 20 - 16h31
de : joclaude
CUBA : courrier au Canard Enchaîné
dimanche 20 - 16h12
de : joclaude
Amérique Latine : Démocratie contre blocus !
dimanche 20 - 15h19
de : joclaude
1 commentaire
Racket sur les retraités et les personnes en perte d’autonomie : le rapport Vachey
dimanche 20 - 15h04
de : joclaude
1 commentaire
Entre droit de critique du voile et nécessaire respect des personnes
samedi 19 - 23h25
de : Christian Delarue
2 commentaires
Le néocolonialisme d’ENGIE au Brésil
samedi 19 - 21h53
de : Mr Mondialisation
SEXYPHILIE anodine d’Instagram et SEXYPHOBIES agressives ailleurs
samedi 19 - 17h02
1 commentaire
journée internationale pour la paix : visio-conf. ce 18 septembre 2020
jeudi 17 - 23h32
Le désempuissantement populaire participe de la perte de démocratie.
jeudi 17 - 20h50
de : Christian Delarue
4 commentaires
Pourquoi beaucoup de salariés ont la tête ailleurs
jeudi 17 - 12h16
1 commentaire
Des papiers pour tous ! C’est l’heure de l’mettre
jeudi 17 - 08h17
de : Hdm
De la lutte des masques à la lutte des classes
jeudi 17 - 07h58
de : Bruno Guigue
2 commentaires
Si à 5 ans un gosse n’as pas eu au moins deux leucémies, c’est qu’il a raté sa vie
mercredi 16 - 23h29
de : Dr Seguelasse de Santé publique rance
SEPARATISME
mercredi 16 - 19h48
de : Nemo3637
5 commentaires
l’Etat providence... ! Pour qui ?
mercredi 16 - 16h41
de : joclaude
VENEZUELA : On ne nous dit pas tout !
mercredi 16 - 10h37
de : joclaude
1 commentaire
La nouvelle grenade de désencerclement reste une arme de guerre
lundi 14 - 07h23
1 commentaire
Les trois secteurs de résistance du peuple-classe
dimanche 13 - 14h47
de : Christian Delarue
1 commentaire
Le séisme idéologique est plus important que le virus lui-même
dimanche 13 - 05h35
de : Michaël Verbauwhede et Seppe De Meulder - Solidaire
4 commentaires
MRAP : Droit et "séparatisme islamique" (lettre ouverte)
samedi 12 - 16h29
de : Christian Delarue (mrap)
Le MRAP assure le Maire de Stains de sa solidarité
samedi 12 - 10h48
de : Christian Delarue (mrap)
Agression antisémite à Aubervilliers
samedi 12 - 10h43
de : Christian Delarue (MRAP)
Génération désenchantée
vendredi 11 - 22h11
de : paris lutte info
Oussama et CIA copains comme cochon
vendredi 11 - 21h56
de : globalResearch
quel "homme" de petite taille ce darmanin
vendredi 11 - 18h14
1 commentaire
Le moment paranoïaque (le déferlement totalitaire) face à la dialectique du maître et de l’esclave Par Ariane Bilheran,
vendredi 11 - 11h21
de : pierrot
2 commentaires
CHRONIQUES NOIR & ROUGE N° 2 Septembre 2020
mercredi 9 - 22h26
de : frank
ELEVES ET PROFS A L’ABANDON
mercredi 9 - 18h16
de : Nemo3637
Séance de déplacement collectif
mercredi 9 - 12h43
de : jean1
République et démocratie : dérives et instrumentalisations
mercredi 9 - 00h08
de : Christian Delarue (Fondation Copernic)
1 commentaire
Rentrée scolaire "bleu marine" !
dimanche 6 - 16h33
de : joclaude
Mali : une solution est-elle possible sans remise cause des règles du jeu ?
samedi 5 - 16h57
de : Eve76

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite