Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

APPEL POUR UNE INITIATIVE POPULAIRE


de : Le Yéti
mardi 27 juin 2006 - 12h25 - Signaler aux modérateurs
36 commentaires
JPEG - 32.5 ko

le Le Yéti

À la veille de la période estivale, et alors que le temps presse, les appareils se réclamant de la gauche sociale antilibérale ont montré leur incapacité à s’entendre pour désigner un candidat d’union à la prochaine élection présidentielle. C’est au contraire une triste impression de dispersion, d’émiettement et d’irrésolution qui domine.

Seule une véritable initiative populaire pourrait permettre de sortir de cette crise : j’en appelle à l’organisation d’élections primaires pour désigner ce candidat d’union.

Nous avons assez seriné qu’il nous fallait établir des contrôles citoyens, lancer des référendums d’initiative populaire. Il est temps de donner un exemple de notre détermination.

Trois conditions à un tel scrutin :

 seront appelés à voter tous les électeurs de gauche ayant refusé le projet de constitution européenne libérale lors du référendum du 29 mai 2005

 chaque candidat devra lui-même s’être préalablement engagé contre ce projet de constitution européenne

 le scrutin se déroulera au plus tard avant fin octobre 2006

Une telle initiative pourrait enrayer la spirale de l’échec et déclencher la dynamique de victoire dont nous avons tant besoin. Le monde libéral, aux mains des voyous de la haute finance, est à l’agonie mais continue de propager ses ravages. Allons-nous subir ce naufrage sans broncher ? Allons-nous accepter de sombrer sans réagir ?

Plein le dos des tergiversations partisanes, des petites manœuvres mesquines d’appareils, des faux prétextes reculatoirs. IL EST TEMPS D’AVANCER ET D’AGIR, MAINTENANT !

J’en appelle aux lycéens et étudiants anti-CPE, aux chômeurs recyclés rmistes, aux "vieux" déclassés de plus de 55 ans, aux salariés humiliés, aux ouvriers spoliés, aux émeutiers des banlieues sinistrées, aux exclus et à tous ceux qui en ont ras le bonbon d’être des "riens du tout", des pigeons, à tous ceux qu’un minimum de dignité enjoint de se révolter.

Que ceux qui approuvent cet appel le relaient avec force auprès du plus grand nombre, face pression sur les appareils politiques concernés, exigent enfin d’être respectés.

Nous ne voulons plus subir notre sort mais le diriger.

Que chacun soutienne activement cet

APPEL À DES ÉLECTIONS PRIMAIRES POUR LA DÉSIGNATION DU CANDIDAT D’UNION DES FORCES DE LA GAUCHE SOCIALE

Le Yéti



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
> APPEL POUR UNE INITIATIVE POPULAIRE
27 juin 2006 - 12h37

d’accord pour organiser ce type de primaires à gauche dans toutes les régions.

la première étape pourrait être une inscription sur un site sécurisé avec un engagement pour une alternative antilibérale.

la deuxième étape en octobre:un vote sur internet



> APPEL POUR UNE INITIATIVE POPULAIRE
27 juin 2006 - 12h58

La deuxième, c’est la question de l’ambition que nous nous fixons.
Nous voulons gagner. Parce que nous pensons que l’anti-libéralisme est majoritaire chez le peuple de gauche, nous nous fixons comme objectif la constitution d’une majorité politique sur une base de rupture avec le libéralisme et de transformation sociale.

Nous voulons porter une victoire possible aux présidentielles et aux législatives comme l’ambition du rassemblement. Nous ne voulons pas témoigner, faire un petit tour et puis s’en va. Nous nous battons pour pouvoir gouverner à gauche, pour pouvoir gouverner sur les bases d’une politique nouvelle, de rupture
. Et tout aussi nettement, nous disons que sans politique de changement, sans rupture avec le libéralisme, il n’y a pas d’accord de gouvernement possible.

Seulement, nous ne partons pas battus. Nous ne partirons pas juste décidés à faire tapisserie le temps d’une campagne électorale. La victoire est possible. A quelques mois du 29 mai, qui aurait pensé la victoire possible ? Les oui-ouistes avait commandé le champagne, nous l’avons bu. Qui aurait cru que nous ferions valser le CPE alors que personne n’avait réussi à empêcher le Contrat Nouvelle Embauche ?

Oui, la victoire est possible et le rassemblement populaire et citoyen de toutes les forces qui cherche une issue est le chemin qui permet une victoire possible.
Intervention de P. BESSAC au dernier conseil national du PCF -disponible en integralité sur le site du PCF .

Cher yeti , avant de voter pour pierre paule ou jacques , il serait temps que si manip il y a , les manipulateurs soient clairement désignés .
claude de Toulouse .



> APPEL POUR UNE INITIATIVE POPULAIRE
27 juin 2006 - 13h35 - Posté par

Là Claude, PAS DU TOUT D’ACCORD AVEC TON INTERVENTION !

Mon article ci-dessus est un appel avec UNE SEULE QUESTION : oui ou non, soutenez-vous l’appel à des élections primaires pour la désignation du candidat de la gauche sociale ?

Il ne traite en rien de la nécessité d’une enquête pour désigner de sombres "manipulateurs", ni de la question archi-rabâchée "de l’ambition que nous nous fixons".

De ce fait, ton commentaire noie le poisson et est parfaitement déplacé à cet endroit.

Tu es parfaitement libre bien sûr d’exprimer ce genre de réflexions, mais dans un article différent. Car la moindre des choses, je pense, est de respecter le sujet proposé.

Le Yéti


> APPEL POUR UNE INITIATIVE POPULAIRE
27 juin 2006 - 15h17 - Posté par

cher ami , tu es d’une humeur de Yeti mal léché , ce jour , ta réponse à mon intervention me semble bien vive , mon commentaire serait parfaitement déplacé , mais c’est toi qui ecrit dans le corps de ton texte : "Plein le dos des tergiversations partisanes, des petites manœuvres mesquines d’appareils, des faux prétextes reculatoirs. IL EST TEMPS D’AVANCER ET D’AGIR, MAINTENANT !" et ma reponse ne s’adressait qu’a cette partie de ton texte .
Comment veux tu que des gens puissent voter pour choisir un candidat , quant une partie d’entre eux , accuse une autre partie d’idées malsaines ou d’arrieres pensées sans tenir compte de ce qui est dit et proclamé .
je mets ce mouvement d’humeur sur le dos de l’enervement qui atteint tous les gens sincéres .
avec toute mon amitié renouvellée .
claude de toulouse .


> APPEL POUR UNE INITIATIVE POPULAIRE
27 juin 2006 - 14h04

Mon brave Yéti,

Ca y est tu te réveilles et mesures à leur juste dimension les débris bureaucratiques que sont les partis politiques. Il était temps, c’est un bon point pour toi. Le problème c’est que pendant ton long assoupissement, peut-être hibernes tu as fait beaucoup de rêves et tu as une fâcheuse tendance à prendre tes rêves pour la réalité.

Formellement ce que tu proposes est tout à fait correct, honnête et enthousiasmant, le problème c’est que c’est en décalage avec la réalité.

Je m’explique.

Le terrain politique est parfaitement et totalement verrouillé par les partis politiques qui, avec l’aide des médias nous maintiennent dans la débilité politique la plus totale. Ton initiative, si elle est courageuse et tout à fait honorable n’a, dans l’état actuel des choses aucune chance de réussir.

Et même, si tu mets en place ton initiative, tu définis trois conditions :

 « tous les électeurs de gauche ayant refusé le projet de constitution européenne libérale lors du référendum du 29 mai 2005 »… Mais comment vas-tu faire le tri ? Les gens de gauche n’ont pas une couleur particulière qui les distingue des autres… et puis il y a des gens de gauche qui ont voté OUI. Alors ?
 « chaque candidat devra lui-même s’être préalablement engagé contre ce projet de constitution européenne ». Là aussi, comment vas-tu faire le tri ? Qu’est ce l’ « engagement » ?
 « le scrutin se déroulera au plus tard avant fin octobre 2006 »… Si tu arrives à l’organiser… Voir le deux points précédents.

Quoique je salue ton initiative, soyons sérieux, elle n’est pas réalisable. Sur ce terrain tu as d’avance perdu.

C’est ailleurs que le changement se joue, à un rythme différent avec des moyens différents.

Marc



> APPEL POUR UNE INITIATIVE POPULAIRE
27 juin 2006 - 14h21

L’INITIATIVE POPULAIRE EXISTE : JE L’AI RENCONTRÉE !

Ce sont les collectifs (ou comité) décentralisés sur le terrain.
Il faut les multiplier partout !
Pour le "NON de Gauche au TCE", ils étaient 800. Il en faut au moins un millier !
Il faut réussir 2007-2008, mais aussi durablement après !
Pensez-vous que ce sera possible si nous nous contentons d’assurer les échéances et pas le quotidien ? Croyez-vous que les forces intéressées à ce que rien ne change nous laisseront faire ?
Les partis jouent leur rôle. Les comités populaires doivent jouer le leur qui est un peu différent : car ils doivent être la démocratie directe, citoyenne, permanente.
Ils ont la mission de débattre avec le peuple, partout, des revendications et des moyens à mettre en oeuvre pour les satisfaire.
Le reste c’est de la diversion !

NOSE DE CHAMPAGNE



> APPEL POUR UNE INITIATIVE POPULAIRE
27 juin 2006 - 14h40 - Posté par

A oui, "les partis jouent leur rôle" ? A certainement et on a vu où cela nous mène ! ! ! ! ! !

Marc


> APPEL POUR UNE INITIATIVE POPULAIRE
27 juin 2006 - 14h53

Tout d’abord, je partage les remarques de Claude de Toulouse.
Ce n’est pas parce qu’OLivier Besancenot a décidé ce "casser" la dynamique pour un rassemblement antilibéral de gauche et des candidatures communes, qu’il faudrait se lamenter et dire "les carottes sont cuites".
Pendant la campagne contre le projet de constitution et le vote NON, toutes les manoeuvres mises en place par les médias, les partis politiques engagés sur le Oui, ont pu être déjouées, car ce qui a été le plus fort, c’est la volonté de "foutre une bonne claque" aux tenants du libéralisme.
Et lorsque le Parti communiste a investi financièrement dans l’organisation de meetings, en partageant les prises de paroles, allant même jusqu’à partager des temps d’antenne déjà très court, je n’ai vu aucun partisan du NON de gauche dire : "récupération, récupération" !
Si la décision d’un ou une candidate unique de gauche pour ce rassemblement antilibéral est posée, faut-il que ce soit les Etats majors politiques, par exemple ceux qui sont signataires le l’Appel national. Je pense que NON, mais dans le même temps, il faut entendre la force des engagements pris par chacun.
Alors, l’Appel national a pour but d’aider à la constitution de comités populaires locaux, aidons chacune, chacun à élargir cette base, pour l’instant nous sommes environ 4150 signataires de l’appel du 11 mai, c’est loin, très loin d’être suffisant.
Et puis dans ces comités donnons notre opinion, y compris sur la forme de consultation.
Vote internet, ce n’est fiable, et puis tous ceux qui ne possédent pas cet outils seraient exclus, alors à l’intérieur des comités locaux, faisons voter avec les coordonnées du votant, son choix et rassemblons au niveau de chaque département les résultats, qui par la suite seront globalisés nationalement.
Bien évidemment, comme pour d’autres consultations, ce vote doit se dérouler sur un laps de temps limité, avec des représentants des différents candidat-e-s pour la présidentielle, mais également pour chacune des circonscriptions électorales.
Je pense qu’il ne faut pas saussissonner le débat, présidentielles et législatives doivent être examinées à partir d’une démarche unique.
Cette démarche doit partir de quelle politique pour la France ?
M’inscrivant dans ce que j’ai rapidement développé, dans mon département, l’Isère, j’ai mis mon site à la disposition de ce mouvement, son adresse : http:perso.orange.fr/m.barrio.

Michel Barrionuevo



> APPEL POUR UNE INITIATIVE POPULAIRE
27 juin 2006 - 15h16

Cher Yéti, je ne vois pas bien comment une telle consultation pourrait, dans la pratique se dérouler.

Comment s’assurer que les électeurs de cette primaire aient rejeté le reférendum ? Si, comme tu le laisses entendre cette primaire est ouverte aux gens non encarté dans un parti comment être certain que la droite ou les socio-liberaux ne perturberaient pas cette consultation ?

Non, vraiment cela ne me semble pas être une bonne idée.

Jips



> APPEL POUR UNE INITIATIVE POPULAIRE
27 juin 2006 - 15h34 - Posté par

C’est surtout essayer de contourner les obligations de discussions et de rapprochement des partis de gauche anti-liberaux.

Les divergences restent, ça, c’est tenter de les éluder.

Ce sont les contenus qu’il y a à discuter et à avancer pas de chercher à choisir un representant d’emblée aux presidentielles. Nous ne sommes pas le PS, pourquoi faire pire alors qu’eux ?

Voilà ce que je crains dans ce genre de logique.

Copas


> APPEL POUR UNE INITIATIVE POPULAIRE
27 juin 2006 - 18h56 - Posté par

POUR UNE PRESIDENTIELLE AU SINGULIER ET NON PAS DE VAGUES PRESIDENTIELLES AU PLURIEL.

EN CE SENS TOUTE PROPOSITION DE PRIMAIRES PEUT ETRE EXAMINEE.

BULLETINS MANUSCRITS ET EMARGEMENTS. CE QUI IMPLIQUE UN SEUL EXEMPLAIRE UN HOMME UNE VOIX CONTROLABLE PAR LE VOTANT ET LES AUTORITES. ANONYMAT AU DEPART MAIS EMARGEMENTS DE L’IDENTITE SUR LISTES POUR EVITER LES DOUBLONS.

SEULE SOLUTION POUR ECARTER LES FRAUDES.

ENFIN, c’est LE OU LA CANDIDAT E qui doit porter les conséquences du NON au référendum sur le TCE. C’est lui qui doit déterminer à l’avance ses futures alliances. S’il le fait bien, pas de danger que des ex-oui-ouistes votent pour lui.

Alors, très vite, il faut se préparer à GAGNER.

LA RAGE DE GAGNER.

anonyme.


> APPEL POUR UNE INITIATIVE POPULAIRE
27 juin 2006 - 19h08 - Posté par

Bien entendu qu’il faut les éluder, car ils ne reposent pas sur nos attentes. La trahison de la LCR n’est qu’une pirouette bâtie sur des mensonges.

1. - Désaccord sur le programme, alors que celui-ci est encore inexistant, et qu’il faudrait peut-être que la LCR soit présente pour en discuter

2. - Dire que le PCF est prêt à faire alliance avec le social libéralisme est un mensonge.

Pourquoi seraient-ce toujours les chefs qui décideraient pour nous ? Je suis d’accord avec Yéti sur le fond. Pour la procédure, c’est bien plus simple : faisons remonter nos décisions depuis les collectifs, depuis la militance de base.

Proposons que dès septembre, en travaillant sur le programme, les collectifs décident de leur candidat. Nous, nous sommes dans la rue, nous sommes les gens, on n’a pas les mêmes problèmes, les mêmes visions, les mêmes ambitions que les arpenteurs des couloirs de ministères ou de maison politique.

Il y en a assez de voir nos efforts dans la rue réduits à rien par des calculs stratégiques de merde de militants en fauteuil. En ignorant royalement nos attentes, la LCR court à la catastrophe. Nous, on se remet au travail à la main. On a battu de grosses bêtes néfastes, on écrasera les petites.

Helge


> APPEL POUR UNE INITIATIVE POPULAIRE
29 juin 2006 - 18h23 - Posté par

Mais vous manquez tous beaucoup d’imagination et de simple bon sens pratique pour poser des impossibilités matérielles ou psychologiques, là où il n’y en a pas ! Peu importe que des adversaires participent aux votations, du moment qu’ils payent pour son organisation d’une part, 2) qu’ils ne contestent pas les résultats 3) qu’ils participent ainsi à la dynamique et à la réussite de la candidature unitaire.
Le seul et véritable problème qui préexiste cependant à une telle initiative, est l’accord préalable des personnes qui s’y présenteraient (les 3 B et quelques autres). Le préalable est donc bien "à la tête", préalable politique, préalable à qui appartient de lever ou non les partis politiques (PCF, LCR et Bové et ses chers conseillers).
Une fois cette hypothèque levée, Notre "primaire" ne resemblerait en rien aux bouffonneries digne de Dupont et Dupont des Verts, aux sombres manigances byzantines/kremlinesques du PS, au roman d’espionnage et de barbouzerie de l’UMP, aux calculs comptables & marketing de LO, à la comédie de Pagnol des notables de province de l’UDF... Mais serait un vrai moment de vie politique popualaire comme cela fait des décennies qu’il n’y en a pas eu. Nos acteurs ne se sentent-ils par encore prêt(e)s pour ce rendez-vous avec l’Histoire ? C’est possible. Après ces longues 20 dernières années de "glaciation", la perestroïka est laborieuse. Les esprits et les habitudes frileuses. Les craintes encore présentes. Nous sommes encore des "homo sovieticus" broyés à la pire des sauces, celles du pseudo-libéralisme véritablement capitaliste. La dépolitisation est certes profonde. (y compris et en premier lieu dans les Partis politiques !). Mais bon avec sarko-le pen en ligne de mire, et la CIA chez elle à Paris, cà devrait quand même donner un peu d’énergie, même aux plus amorphes et aux plus "pépères".. Qui vivra verra.


> APPEL POUR UNE INITIATIVE POPULAIRE
27 juin 2006 - 18h38

Ci-dessous, la résolution adoptée à Thonon le 29 mai qui propose cette idée (entre autre)
Je me ferais porteur de cette résolution à la réunion du Collectif National qui se tiendra samedi 1)) juillet à 9h au siège du PCF, place du Colonel Fabien à Paris

Ce serait bien si de nombreux signataires de l’Appel Unitaire étaient présents pour manifester notre impatience, notre exaspération et nos exigenses

Daniel

Collectif chablaisien pour une Alternative de Progrès (CAP à gauche)

Le 29 mai 2006 à Thonon, Haute-Savoie, un an après le rejet du traité européen par le Peuple français, des chablaisiens se sont rencontrés pour soutenir la démarche nationale impulsée par

l’Appel pour un rassemblement antilibéral à gauche et pour des candidatures communes

Citoyens, syndicalistes, militants politiques ou associatifs, tous sont convenus que la formidable dynamique qui a nourri le débat politique au meilleur sens du terme autour du traité constitutionnel devait se poursuivre, pour construire maintenant une véritable alternative, pour une autre France dans une autre Europe.
Ils appellent tous ceux qui partagent cette opinion, qu’ils ou elles aient voté Oui ou Non, à soutenir cette démarche en cosignant cet appel sur le site : www.alternativeunitaire.org

La profonde crise que traverse notre société est à la fois économique, politique, sociale et écologique. Elle appelle des réponses nouvelles, inédites, qui ne peuvent être élaborées et mises en œuvre sans la volonté des citoyens et encore moins contre leur volonté.

Il est urgent de mettre en commun nos attentes, nos revendications, nos idées, pour construire des propositions concrètes, précises, qui permettront de proposer une alternative au néolibéralisme actuel pouvant être majoritaire dans notre pays
Dans cet objectif, nous considérons que notre diversité, dans le partage de nos valeurs communes, est une force qu’aucun mouvement associatif, syndical, politique, ne peut prétendre capter et diriger à lui tout seul.

C’est pourquoi nous demandons autour de cet appel, dont la dimension écologique doit être renforcée :

1. la mise en place d’un collectif unitaire d’initiative national. Ce collectif, représentatif de la diversité des signataires, doit permettre sans dirigisme de coordonner et de dynamiser l’activité des collectifs locaux, dont l’existence est gage de la réussite du rassemblement. Il doit être garant d’une expression médiatique unitaire et plurielle

2. la mise en commun des différents textes existants proposant une alternative au libéralisme, Charte du 29 mai, propositions et programmes des différents associations, mouvements et partis signataires de l’appel, textes de la Fondation Copernic, manifeste d’Attac…afin de pouvoir soumettre rapidement aux collectifs un projet politique commun engageant chaque signataire et pouvant être proposé publiquement ; les points de désaccord doivent être clairement identifiés dans un but de transparence, pour pouvoir être débattus avec la volonté de les dépasser

3. l’engagement d’une consultation des collectifs locaux avant toute désignation d’une candidature commune pour la présidentielle, et leur association au choix des candidatures aux législatives ; pour la présidentielle, cette consultation pourrait se faire sur plusieurs propositions de noms faite par le collectif national, femmes et hommes engagés dans les luttes récentes. Elle se dérouler le même jour dans toute la France, les collectifs locaux choisiraient les candidatures aux législatives, au niveau départemental ou régional, un arbitrage national pouvant être nécessaire pour assurer une représentation équitable des différentes composantes du rassemblement unitaire

Ces propositions ont pour but de faciliter la participation la plus large de tous les citoyens partageant les objectifs de l’Appel, dans le respect de la diversité des opinions et des engagements de chacun

Adopté par 22 pour 0 contre 1 abstention



Tout ce qui pousse à l’unité devrait être favorisé
28 juin 2006 - 00h41

Salut Yéti, salut à tous :o)

Moi, je trouve ça bien que les citoyens sans parti (pour l’instant) se donnent du mal pour faire bouger les partis, tous englués dans des logiques internes de captation de pouvoir par des chefs élus : toujours et partout cette maladie de l’élection qui entraîne l’éviction.

Je suis sûr que l’élection interne des chefs de partis morpionne toute notre vie politique : il faudrait tirer au sort le chef de chaque parti, pour un mandat court ; cela mettrait fin à ces interminables et déplorables guerres des chefs.

En attendant, l’idée de se mobiliser en dehors d’eux, pour réclamer d’eux une indispensable unité, me semble bien séduisante.

Ceci dit, je ne vois pas bien comment nous pourrons faire... puisque tous les leviers de consultation publique sont dans les mains des cratocrates et des médiacrates.

Peut-être qu’on pourrait voter à travers le site de l’expérience démocratique http://www.demexp.org ?

En attendant, je vais relayer cet appel : http://etienne.chouard.free.fr/Europe/Liens.php.

Amicalement.

Étienne.
http://etienne.chouard.free.fr/Europe/index.htm

Post scriptum : cette idée de pétition fleurit également sur le forum : http://etienne.chouard.free.fr/forum/viewtopic.php?pid=1456#p1456

Post Post scriptum : la discussion sur le tirage au sort devrait également bien vous intéresser : Désignation des représentants politiques : élections ou tirage au sort ?



> APPEL POUR UNE INITIATIVE POPULAIRE
28 juin 2006 - 10h17

Plusieurs commentateurs (Jips, Etienne Chouard) posent la question de la faisabilité d’une telle opération.

Je rappelle que la gauche italienne a parfaitement su le faire pour battre Berlusconi.

Le Y.



> APPEL POUR UNE INITIATIVE POPULAIRE
28 juin 2006 - 10h43 - Posté par

Pour battre Berlusconi et élire qui ?!!!!
Moi je suis contre l’UE libérale, j’ai milité pour le non au TCE...
OC


> APPEL POUR UNE INITIATIVE POPULAIRE
28 juin 2006 - 11h28 - Posté par

Sauf que les primaires en Italie englobaient toute la gauche, et non la seule gauche de la gauche. D’ailleurs c’est une alliance entre sociaux-libéraux (Prodi, DS etc) et anti-libéraux qui a vaincu Berlusconi (Rifondazione ayant cette fois fait alliance avec Prodi). Leçon à en tirer pour la France ?


> APPEL POUR UNE INITIATIVE POPULAIRE
28 juin 2006 - 12h11
C’était prévu
28 juin 2006 - 12h30 - Posté par

Ce que tu dis le Yéti (les primaires pour le candidat) a déjà été demandé sur le site de l’AU dans l’ l’article./

Par contre le question du candidat ben qu’incontournable ne doit pas etre la priorité de notre action immediate.

xoup


> C’était prévu
28 juin 2006 - 13h11 - Posté par

La gauche de Prodi en Italie est celle qui a cassé les retraites italiennes lors de son premier mandat, avant qu’il ne siège à la Commission européenne.

Aujourd’hui, en France, nous sommes plus à gauche que ça.

Et qu’on vienne pas nous seriner qu’il faut de la gauche molle, direction du PS, pour bouter le plus à droite. Une vraie gauche peut aussi bouter une mauvaise droite.

Manuel


> C’était prévu
28 juin 2006 - 16h47 - Posté par

Au vu de la confiance que certains , sur ce débat , accordent aux militants des partis politiques ,je crois que le yeti doit rajouter une condition indispensable pour pouvoir participer au vote qu’il veut organiser pour choisir le candidat de la gauche anti-liberale :
 ne jamais , au grand jamais , avoir été adherent de quelque parti politique que ce soit au cours des soixante dernieres années .
Vous aurez ainsi des electeurs dont l’esprit n’aura jamais été contaminé par l’esprit partisan .
claude de toulouse .


> C’était prévu
28 juin 2006 - 22h32 - Posté par

hé, Claude, c’est pas les militants des partis qui sont critiqués, c’est les directions qui suivent rarement leurs bases.


> C’était prévu
29 juin 2006 - 08h49 - Posté par

Lâcheté

Le courage civique a déserté le monde occidental (...). Ce déclin [du courage] est particulièrement sensible dans la couche dirigeante et dans la couche intellectuelle dominante, d’où l’impression que le courage a déserté la société tout entière. Bien sûr, il y a encore beaucoup de courage individuel, mais ce ne sont pas ces gens-là qui donnent sa direction à la vie de la société.

Les fonctionnaires politiques et intellectuels manifestent ce déclin, cette faiblesse, cette irrésolution dans leurs actes, dans leurs discours, et plus encore dans les considérations théoriques qu’ils fournissent complaisamment pour prouver que cette manière d’agir, qui fonde la politique d’un État sur la lâcheté et la servilité, est pragmatique, rationnelle et justifiée, à quelque hauteur intellectuelle et même morale qu’on se place.
Ce déclin du courage, qui semble aller ici ou là jusqu’à la perte de toute trace de virilité, se trouve souligné avec une ironie particulière dans les cas où les mêmes fonctionnaires sont pris d’un accès subit de vaillance et d’intransigeance – à l’égard de gouvernements sans force, de pays faibles que personne ne soutient ou de courants condamnés par tous et manifestement hors d’état de rendre un seul coup. Alors que leur langue sèche et que leurs mains se paralysent face aux gouvernements puissants et aux forces menaçantes...

Alexandre Soljénitsyne, Extrait d’une conférence prononcée à Harvard le 8 juin 1978.


> APPEL POUR UNE INITIATIVE POPULAIRE
29 juin 2006 - 18h00

C’est au moins la meilleure idée depuis 1 mois, sinon 2 ! Cette idée d’initiatives popualires pour des primaires... qui pourraient se dérouler (en phase finale à la fête de l’Humanité : c’est pratique il y a de la place et tout le monde peut venir avec sa tente et sa caravane, si on a pas de beau-frère dans le secteur ou pas de sous pour l’hotel) tout le long de cet été ; dans ces mortelles "universités d’été" où d’habitude on s’emmerde à cent sous de l’heure ; où dans ces ravissants festivals populaires du sud-ouest ou de Bretagne, mais où règnent généralement une sorte de dépolitisation amorphe, et pour le coup, trop rempli seulement de drague, de pastagas et de "oinjes" ; sur les plages populaires prolos "à la LO", notamment dans ces si charmants endroits que sont les plages du Nord (fort-Mahon et alii), ou ces si délirants endroits que sont certains coins concentrationnaires de cote dit d’azur (Le camp du pylone par exemple, près d’Antibes, ou les délires genre "marina les pieds dans le mazout" la grande-motte, port-machin chose.. ; en "septimanie" (et non scepticémie !) ; enfin dans les régions de vignobles en voie d’arrachage/désertification (je remplace la vigne par un glof 18 trous, et quelques "villages" de "prisonniers" retraités anglais ou bataves), on pourrait faire et la primaire et la primeur, dans quelques bacchanales anti-libérales ; De même pendant les séances hip-hop de banlieues des grandes villes - entre deux voitures qui brûlent et un "tremplin de la citoyenneté" sponsorisé par Coca et Sarko - l’initiative de primaire serait aussi tout à sa place : (les jeunes vous préférez qui ? : c’est simple, il faut s’inscire tout de suite sur les listes électorales ("c’est où m’sieur etc.). Ensuite vous écoutez dix minutes chacun un spot des candidats. (le débat sous le chapiteau est facultatif). Vous avez la doc. Vous cochez la case de votre préféré : MG Buffet, José Bové, Olivier Besançenot, Stéphane Pocrain, Clémentine Autain, ou la case "choix libre" le candidat ou la candidate de vos rêves (il est déconseillé de faire de la provocation et de mettre le pen ou sarkozy)". Vous pouvez aussi chosir l’option du choix préférentiel, et numérotez de 1 à x vos préférences, 1 étant le premier, z le dernier).
En voilà quelque chose qui ressemblerait à une "campagne populaire" !



> APPEL POUR UNE INITIATIVE POPULAIRE
29 juin 2006 - 18h25

Pour moi, compte tenu du caractère franchement monarchique de cette fonction la vraie question est :
UNE DEMOCRATIE A-T-ELLE BESOIN D’UN PRESIDENT ?

N’aurait-elle pas plutot besoin d’une nouvelle CONSTITUTION (une vraie, établie par une vraie CONSTITUANTE élue démocratiquement sans truquage médiatique ou autre) après organisation d’ETATS GENERAUX destinés à faire connaitre à ces constituants les aspirations des citoyens ?

LA VRAIE INITIATIVE POPULAIRE EST L’ORGANISATION D’ETATS GENERAUX !

Mais chut ! il est plus juteux de continuer les mascarades présidentielles.



> APPEL POUR UNE INITIATIVE POPULAIRE
29 juin 2006 - 18h51 - Posté par

"LA VRAIE INITIATIVE POPULAIRE EST L’ORGANISATION D’ETATS GENERAUX !
Mais chut ! il est plus juteux de continuer les mascarades présidentielles..."
L’un n’empêche pas l’autre ! Un candidat unitaire à la présidentielle pourrait prôner et populariser l’organisation d’états généraux !
foma


> APPEL POUR UNE INITIATIVE POPULAIRE
30 juin 2006 - 14h45 - Posté par

L’un n’empêche pas l’autre !

Pour moi si ! N’oublions jamais les leçons de l’Histoire, mêmes récentes.
Un certain F. Mitterand, candidat unitaire et farouchement opposé à l’actuelle constitution, a remarquablement su s’en accommoder une fois au pouvoir.

D’autre part je persiste à penser et à dire que cette fonction présidentielle, véhiculée par un exécutif COOPTE et A LA BOTTE, méprisant la représentation populaire (d’ailleurs remise en cause par beaucoup d’autres que moi) me semble relever d’un comportement pour le moins monarchique donc anti démocratique.

Aussi se focaliser, en hurlant avec les loups, sur la candidature à un tel poste et tout ce qu’il sous-tend, en oubliant le principe fondamental de la non concentration de pouvoirs entre les mains d’un seul homme, revient à s’exténuer en pure perte en même temps que brouiller son image idéologique, à participer à ce néfaste et vaniteux culte de la personnalité fossoyeur des démocraties ainsi qu’a la création de ce vaste écran de fumée destiné à empêcher l’émergence de solutions véritablement démocratiques.
Pour moi cela relève du même niveau tactique que la collaboration avec le libéralisme au prétexte de penser pouvoir l’amender.

Ceci est mon point de vue (trop succinctement). Je n’en respecte pas moins le tien.


> APPEL POUR UNE INITIATIVE POPULAIRE
30 juin 2006 - 16h12 - Posté par

Bon, d’accord, cher 8O 197, mais Mitterrand c’était Mitterrand, c’est à dire l’un des plus
grands menteurs et démagogues de l’après-guerre (avec Chirac sur le
versant droit). On peut quand même attendre autre chose d’un candidat
unitaire de la gauche anti-libérale : que ce soit Bové, Besancenot,
ou Buffet, ils ont chacun leurs défauts, mais ils sont quand même pas
du même tonneau que Tonton.
Sinon c’est vrai que l’élection présidentielle est une planche assez
pourrie pour des démocrates. Au fait, le réferendum aussi c’est un peu con-con comme
principe, c’est quand même de l’ersatz de démocratie, n’empêche qu’on a réussi à l’investir et le transformer en grand débat sur le libéralisme. Pour une présidentielle
on peut tenter aussi de l’investir, assumer la contradiction. Comme toutes
les contradictions, si on en est conscient au départ, on peut
limiter les dégâts et en tirer parti. Moi je suis optimiste,
je pense qu’il y a une somme de synergies, de lucidité, de diversité
qui fait qu’on pourrait changer la donne politique dans ce pays.
foma


> APPEL POUR UNE INITIATIVE POPULAIRE
29 juin 2006 - 23h45

IL VA NAÎTRE LE DIVIN ENFANT !!!

Dans les rencontres que j’ai faites depuis une semaine (et malgré la difficulté des démarches pour obtenir une salle de réunion auprès d’une municipalité qui ne se distingue pas par son ouverture d’esprit) un vif intérêt s’est exprimé devant le projet que je soumettais...

Finalement çà y est !
Pour un Comité d’Union Populaire "Marne Alternative à Gauche 2007", réunion constitutive mercredi 5 juillet 2006, Salle du Bas - Maison des Syndicats Jean Reyssier, 1 place de Verdun à 51000 CHÂLONS EN CHAMPAGNE de 17H30 à 20H30 sur l’ordre du jour suivant :
 > rédaction d’un appel aux marnaises et aux marnais ;
 > constitution du collectifs et ses animateurs ;
 > programme d’initiatives décentralisées.
11 organisations et associations et 20 personnalités ont été sollicitées pour en former le noyau.
Ceux qui ne viendront pas le décideront eux-mêmes, mais personnes n’a été "évité", tout le monde peut "s’inviter"...

Je donnerai des infos dès que possible et chaque fois que ce sera pertinent.
Je pense que de la sorte nous affronterons les vraies questions et nous apporterons les réponses raisonnables, sans que personne ne puisse décemment se dresser sur ses ergots.
Je crois qu’il faut être pratiques, concrets... et être sur le terrain.
Je suis sûr que nos difficultés se résoudront là.

Bon courage à tous et fraternité,

NOSE DE CHAMPAGNE



> APPEL POUR UNE INITIATIVE POPULAIRE
30 juin 2006 - 07h43 - Posté par

Je ne vois pas en quoi le choix d’un candidat d’union de gauche et la tenue de "Comités d’Union Populaire" soient deux choses opposées. Elle me paraissent surtout complémentaires. Aux comités d’UP de présenter au candidat désigné et à son équipe les propositions issues de leurs réflexions pour une application future.

Nier l’importance du choix d’un candidat de gauche à la présidentielle au nom de grands principes plus ou moins fumeux ("c’est le projet qui compte !" "pas de messie chez nous") me paraît par contre relever de l’irresponsabilité politique. En 2007, que les collectifs ou les grands esprits le veuillent ou non, c’est une personnalité et une équipe qui seront élues et décideront pour les 5 années suivantes des orientations politiques à venir.

Faute de réalisme, les comités d’union populaire et autres collectifs risquent fort de n’avoir que leurs yeux pour pleurer, et qu’à préparer vaillamment l’échéance 2012 qui suivra...

Le Y.


> APPEL POUR UNE INITIATIVE POPULAIRE
30 juin 2006 - 07h56 - Posté par

Je me demande d’ailleurs si ce n’est pas déjà le cas... (je parle de 2012).
Didier


> APPEL POUR UNE INITIATIVE POPULAIRE
30 juin 2006 - 09h30

CHER ET IMPATIENT YÉTI !

Une fois de plus, allons doucement car nous sommes pressés !
Je n’ai jamais prétendu nécessaire d’opposer la démarche programmatique et celle qui permettrait de promouvoir les candidats capables de la porter.

J’ai constaté, devant les blocages (tentation exclusives des uns, sentiment d’injustice des autres, manque de clarté sur la vision du rôle des partis, etc.) que l’une devait précéder l’autre.
Dans le travail de terrain, sous le contrôle et l’initiatives des citoyens (je l’ai dit il y a des mois, très tôt sur le site) se dégageront les porte parole nécessaires.

J’imagine mal comment on pourrait justifier cette démarche comme naturelle en ce qui concerne les municipales et les législatives, et comment on la considèrerait non-pertinente en ce qui concerne la présidentielle.

Enfin, que çà coince ; que ce soit un peu difficile, ce n’est pas surprenant au bout du compte.
Il s’agit ni plus ni moins que mettre en place une nouvelle société et c’est une révolution !

"Dans la société régénérée tout doit être équilibre et compensation ; rien ne doit être motif à se mettre en avant, à se faire valoir, à vouloir dominer. Il ne doit y avoir ni haut ni bas, ni premier ni dernier... Il est temps pour la multitude de n’être plus un troupeau que l’on tond jusqu’à la chair, qu’on égorge ou qu’on fait s’égorger elle-même" annonce François-Noël BABEUF en juillet 1795 !

Bien fraternellement,
Vive la conjuration des égaux !

NOSE DE CHAMPAGNE



> APPEL POUR UNE INITIATIVE POPULAIRE
30 juin 2006 - 09h34

VÉRIFIONS NOS THÉORIES SUR LE TERRAIN !

NOSE DE CHAMPAGNE



> APPEL POUR UNE INITIATIVE POPULAIRE
30 juin 2006 - 14h05 - Posté par

Hé hé, cher Nose, doit-on vraiment croire que des militants chevronnés aient attendu d’être à moins de 10 mois d’une échéance présidentielle pour COMMENCER à échaffauder une "démarche programmatique" à travers des "Comités d’Union Populaire" en cours de création ? On tomberait là dans un amateurisme frôlant l’innocence, non ?

La dernière pluie date d’il y a quelques jours et je ne l’ai pas attendu pour naître. Figure-toi que mon esprit pervers et échauffé s’est même demandé si tous ces "collectifs soudain impétueux ne se fixaient pas pour but d’introduire une xième candidature "unitaire" : celle de MGB, par exemple.

Allez, bien à toi,

Le Y., brûlant effectivement d’impatience (depuis plus d’un demi siècle)


> APPEL POUR UNE INITIATIVE POPULAIRE
30 juin 2006 - 17h42 - Posté par

JE N’Y AVAIS MÊME PAS PENSÉ...

... Mais comme tu me le suggères avec insistance, je vais y réfléchir !

Bien à toi et vive "la pratique majestueuse de la fraternité humaine" (F. Gracchus Babeuf) !

NOSE DE CHAMPAGNE





Badges, signes : brève position syndicale
vendredi 25 - 15h46
de : Christian Delarue
5 commentaires
Action-fête de soutien aux grévistes de l’Hôtel Ibis Batignolles
vendredi 25 - 14h41
de : Alain Collet
1 commentaire
COVID 19 : Des Municipalités sous l’oeil haineux de la macronnie !
jeudi 24 - 16h24
de : joclaude
1 commentaire
L’appel du vide - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 23 - 23h39
de : Hdm
Des grèves reconductibles inédites chez Labosud
mercredi 23 - 09h18
Femmes prises entre capitalo-patriarcat et hyperpatriarcat : alliances à former.
mercredi 23 - 08h37
de : Christian Delarue
6 commentaires
France : Tenue républicaine exigée par les Amish
mardi 22 - 10h37
de : Sanaga
1 commentaire
Grande fête du livre des éditions Noir et Rouge
lundi 21 - 23h28
de : Frank
BOLIVIE Perspectives avant les élections du 18 octobre
lundi 21 - 19h16
de : allain graux
APPEL AU MOIS INTERNATIONAL D’ACTIONS POUR LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH
lundi 21 - 17h44
de : Jean Clément
COVID 19 : Cuba vient de mettre au point un vaccin !
lundi 21 - 16h40
de : joclaude
Représentation syndicale avec son badge (ou pas) et rien d’autre !
lundi 21 - 12h11
de : Christian Delarue
2 commentaires
SEXYPHOBIE AU MUSEE d’ORSAY
lundi 21 - 01h28
de : Christian Delarue
4 commentaires
Premiers de corvée, premiers oubliés ! Des sans-papiers marchent vers l’Élysée
dimanche 20 - 17h03
CHILI/VENEZUELA : une superbe historique, afin que nul n’en ignore !
dimanche 20 - 16h31
de : joclaude
CUBA : courrier au Canard Enchaîné
dimanche 20 - 16h12
de : joclaude
Amérique Latine : Démocratie contre blocus !
dimanche 20 - 15h19
de : joclaude
1 commentaire
Racket sur les retraités et les personnes en perte d’autonomie : le rapport Vachey
dimanche 20 - 15h04
de : joclaude
1 commentaire
Entre droit de critique du voile et nécessaire respect des personnes
samedi 19 - 23h25
de : Christian Delarue
2 commentaires
Le néocolonialisme d’ENGIE au Brésil
samedi 19 - 21h53
de : Mr Mondialisation
SEXYPHILIE anodine d’Instagram et SEXYPHOBIES agressives ailleurs
samedi 19 - 17h02
1 commentaire
journée internationale pour la paix : visio-conf. ce 18 septembre 2020
jeudi 17 - 23h32
Le désempuissantement populaire participe de la perte de démocratie.
jeudi 17 - 20h50
de : Christian Delarue
4 commentaires
Pourquoi beaucoup de salariés ont la tête ailleurs
jeudi 17 - 12h16
1 commentaire
Des papiers pour tous ! C’est l’heure de l’mettre
jeudi 17 - 08h17
de : Hdm
De la lutte des masques à la lutte des classes
jeudi 17 - 07h58
de : Bruno Guigue
2 commentaires
Si à 5 ans un gosse n’as pas eu au moins deux leucémies, c’est qu’il a raté sa vie
mercredi 16 - 23h29
de : Dr Seguelasse de Santé publique rance
SEPARATISME
mercredi 16 - 19h48
de : Nemo3637
5 commentaires
l’Etat providence... ! Pour qui ?
mercredi 16 - 16h41
de : joclaude
VENEZUELA : On ne nous dit pas tout !
mercredi 16 - 10h37
de : joclaude
1 commentaire
La nouvelle grenade de désencerclement reste une arme de guerre
lundi 14 - 07h23
1 commentaire
Les trois secteurs de résistance du peuple-classe
dimanche 13 - 14h47
de : Christian Delarue
1 commentaire
Le séisme idéologique est plus important que le virus lui-même
dimanche 13 - 05h35
de : Michaël Verbauwhede et Seppe De Meulder - Solidaire
4 commentaires
MRAP : Droit et "séparatisme islamique" (lettre ouverte)
samedi 12 - 16h29
de : Christian Delarue (mrap)
Le MRAP assure le Maire de Stains de sa solidarité
samedi 12 - 10h48
de : Christian Delarue (mrap)
Agression antisémite à Aubervilliers
samedi 12 - 10h43
de : Christian Delarue (MRAP)
Génération désenchantée
vendredi 11 - 22h11
de : paris lutte info
Oussama et CIA copains comme cochon
vendredi 11 - 21h56
de : globalResearch
quel "homme" de petite taille ce darmanin
vendredi 11 - 18h14
1 commentaire
Le moment paranoïaque (le déferlement totalitaire) face à la dialectique du maître et de l’esclave Par Ariane Bilheran,
vendredi 11 - 11h21
de : pierrot
2 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite