Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Royal discipline
de : Blog
mardi 5 septembre 2006 - 15h51 - Signaler aux modérateurs
25 commentaires
JPEG - 39.7 ko

de Bernard Lallement

La révolution conservatrice est en route. Après que le président de l’UMP ait relégué Mai-68 au magasin de la chienlit, « travail, famille, patrie », fleurant le bon vieux temps, sont remis au goût du jour par les deux chouchous des instituts de sondages.

Il manquait leur corollaire : la discipline. Rentrée scolaire oblige, elle revient en force et chacun des impétrants médiatiques à l’Elysée prétend en faire la pierre angulaire de notre système éducatif.

Mais Ségolène Royal entend, elle, ne pas en rester là et voudrait l’imposer, également, à la confrérie des présidentiables afin que cesse les attaques personnelles dont elle serait l’objet.

Lors du Franc-parler de France-Inter, elle estimait que « les militants se sentent malheureux car ils voudraient que leurs chefs se rassemblent. » Et comme elle est devant, selon sa propre formule, toute critique, qui la concerne, serait susceptible d’être utilisée par la droite et d’affaiblir le héraut final. Donc, les socialistes devraient se rassembler autour de la seule en situation de défendre la cause du peuple : la bienheureuse adorée des sondés. CQFD !

Désolé, mais je n’ai pas, encore, discerné le masque du malheur chez les adhérents du PS. Et, mieux que quiconque, elle est consciente que les interrogations dont elle fait l’objet tourne, essentiellement, autour de sa capacité à devenir présidente de la République. Question légitime pour tout ceux appelés à choisir celui, ou celle, qui les représentera dans la course à la magistrature suprême.

Aujourd’hui, le doute n’est pas levé et la compagne du Premier secrétaire sait, qu’au-delà des ralliements de caciques nationaux et locaux, à la base elle ne ressemble pas plus de 40 % des intentions de vote à l’intérieur du parti.

Ne lui en déplaise, l’administration d’une région n’est pas celle d’une nation, le budget participatif de quelques lycées professionnels poitevins ne peut être transposé à celui de la France. Et il faut être naïf, ou passablement démagogique, pour voir dans un forum participatif l’Agora des temps modernes et l’expression populaire souveraine.

La France est membre permanent du Conseil de Sécurité de l’ONU. C’est dire l’importance qui est la sienne pour le maintien de la paix dans un environnement complexe et hostile. Au-delà de la satisfaction de ses intérêts matériels, et immédiats, le citoyen doit se demander si le candidat qu’il élira a l’envergure suffisante pour remplir le rôle d’un chef d’Etat. Car il ne s’agit pas simplement d’une simple affaire de gommes et de crayons. Il n’y a pas de politique sans transcendance, sauf à sombrer dans le religieux et le fanatisme.

La démocratie par la preuve, assénée au ministre de l’Intérieur, la députée des Deux-Sèvres doit, aussi, se l’appliquer à elle-même. Entrée dans l’écurie de François Mitterrand en 1981, elle est loin d’être la novice qu’on nous célèbre. La ténacité, la détermination et le courage, qui l’animent, ne peuvent suffire face au suffrage universel.

Or ce n’est pas son absence, étonnante, dans les derniers grands débats nationaux qui permette de se forger un jugement. « Ecouter pour agir juste » nous dit-elle. Ainsi, depuis plus de 25 ans, la présidente de la Région Poitou-Charentes n’aurait rien appris de ses concitoyens au point de réfléchir encore et toujours ? La pensée tue l’action disait Alain. Et le virtuel démocratique présente tous les signes d’une imposture.

Discrédit

Le discrédit de la vie politique, qu’onze années de mandature chiraquienne ont fini d’achever, suscite un incoercible besoin de renouvellement. Le décalage entre la réalité vécue au quotidien et sa perception par les organisations politiques impose un autre mode de fonctionnement et, certainement, une remise à plat de nos institutions.

Mais se parer de la seule onction des sondages pour affirmer sa légitimité à conduire un peuple est une forfaiture commise contre lui. Pensons, un seul instant, à ce que les enquêtes d’opinion auraient révélé, si elles avaient existées, à Munich, en 1940, lors de la promulgation des lois antijuives, voire plus près de nous au moment de l’abolition de la peine de mort.

Souvenons-nous de leurs certitudes, à huit mois des scrutins, pour le second tour de 2002 ou pour le référendum européen.

« Je gère mon calendrier, mon rythme, les endroits où je vais et là où je m’explique » a tenu de préciser l’élue poitevine. Ce besoin de liberté dont elle fait montre, l’envie d’avoir envie de s’affranchir de toutes règles convenues, ou obsolètes, Ségolène doit, aussi, l’admettre pour n’importe lequel de ses contradicteurs et, surtout, de ceux dont elle sollicite d’adoubement.

Ne pas privilégier la stratégie sur les idées est le respect, terme dont on nous abreuve tellement ces temps-ci, dû à l’électeur. Or, il y a quelques soucis à se faire lorsqu’elle tient à nous préciser que ses propositions seront dévoilées seulement « en fin de campagne. »

Il y a de quoi rester dubitatif ! Si l’idole des médias voulait, tout simplement, nous dire : « Votez pour moi parce que je le vaux bien » elle ne ferait pas mieux. Et la vox populi d’applaudir à tout rompre !

Mais comment en sommes-nous arrivés là ?

 http://sartre.blogspirit.com



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
> Royal discipline
5 septembre 2006 - 16h52

Je ne sais pas si c’est par solidarité féminine, réalisme ou bêtise mais si ça continue je vais voter Ségolène et zapper mon caractère insoumis et libertaire.
J’ai assisté à un meeting des éléphants du PS pour le oui et ne me suis pas remise.
Bien sûr , bien sûr , Royal était pour le OUI ! et moi farouchement pour le NON !!!
Je ne me fais aucune illusion à son sujet mais je ne supporte plus ce que se passe en ce moment !
On la casse de partout ... pourtant il me semble qu’elle n’est pas pire que les autres du PS.
Montebourg a ramené sa fraise mais tant mieux !!! Faudrait-il qu’il reste dans une sorte de retranchement ?

Je deviens cynique mais je crois vraiment que le machisme ambiant n’a d’égale que la volonté de vouloir pulser SARKO. lLà est le danger immédiat !!!
Pensez vous objectivement qu’un LCR, ou vert ait une quelconque chance ? Nous ne sommes déjà plus en démocratie mais sous le joug des médias qui nous conditionnent à qui mieux mieux.
La france est un pays de droite et le réalisme ne peut nous faire oublier qu’un Strauss Kahn, Jospin, ou Fabius participeraient autant que Ségolène à la course libérale !

Il est navrant de n’avoir plus comme choix que de voter contre Sarko ! Si le Pen se retrouve face à lui , je ne voterai pas , mais si c’est Ségolène, je le ferai ...
Le rouleau compresseur libéral semble ne plus pouvoir s’arrêter mais avec Sarko nos libertés seront en jeux alors qu’avec Ségolène , il est permis de penser que des Montebour et autres la recentreront c’est le cas de dire !
Voter pour le centre c’est dramatique mais quel autre choix ???



> Royal discipline
5 septembre 2006 - 17h32

On ne répond pas à de telles sornettes.



> Royal discipline
5 septembre 2006 - 18h53 - Posté par

il ne s’agit pas de sornettes.
Il faut laisser chacun s’exprimer et moi aussi, en tant que femme, j’en ai ral le bol d’entendre taper sur ségolène.
Si vou préférez sarko .... allez y pour le fascisme.... mais faites gaffe :
L e fascisme ...
c’est comme le dentifrice : "ca sort facilement" mais pour le faire rentrer ... ca c’est autre chose !!!!


> Royal discipline
5 septembre 2006 - 19h40 - Posté par

"Si vou préférez sarko .... allez y pour le fascisme.... mais faites gaffe." Oui, à force de couper les cheveux en quatre, de descendre Ségolène en priorité, méfions nous de ne pas devoir subir Sarko et son cynisme. Elle veux plus de discipline à l’école. La belle affaire. Il serait temps, en effet, de redonner à l’enseignant les moyens de faire son travail et de discipliner les élèves plus bêtes que méchants. Nous aurons tous à choisir entre la droite UMP et la gauche en la personne du candidat PS au second tour. Refuser de voter sous prétexte X ou Y est aussi intelligent que de refuser Prodi pour éviter Berlusconi ou Kerry pour éviter Bush. Il faut savoir éviter le pire. Et ce n’est pas Ségolène. Et c’est vrai que les attaques de droite et de ses concurrents (Jospin, Lang, DSK, fabius) sont souvent indignes. C’est elle qui a le plus de tenue. Et je vous garantis qu"elle fera bien plus de 40 % au vote militant. Et chaque attaque la renforce.


> Royal discipline
5 septembre 2006 - 20h00

Je ne sais pas ce qui vous permet de douter de la capacité de Ségolène à gérer un pays.C’est certe le seule femme française présidente de région mais cela ne semble pas vous suffire.Cependant une question mérite d’être posée:Douteriez-vous ainsi d’un homme "Strauss-Khan, Fabius,Jospin etc...", ou est-ce seulement parce que c’est une femme ?Ne tombez pas si bas, car Ségolène est actuellement la seule à pouvoir nous sauver de Sarko et de son sarccasme, pour le reste
comme tous les chefs d’état, elle ne sera pas seule pour gérer le pays car une telle mission s’effectue à l’aide de nombreuses compétences qui se retrouvent dans ceux qui l’entourent en plus des siennes qui ne sont pas des moindres !
Les militants qui ont rejoint les partis par centaines ne l’ont pas fait pour Jack et autre, mais uniquement pour Ségo et je sais de quoi je parle !
Votez Ségolène si vous voulez vivre en paix dans un pays en perte de vitesse et actuellement en perte de valeurs et de repère !
Ségolènement votre.
Une militante très récente !!!



> Royal discipline
5 septembre 2006 - 20h46 - Posté par

La gauche caviar est de sortie.

Jips


> Royal discipline
5 septembre 2006 - 22h44 - Posté par

Ben heu... Moi je suis un homme. Mes parents sont né pendant la guerre, profs trop vieux pour être soixante huitard mais peut être un peu plus honnêtes avec eux même. Aucun de mes parents ne domine l’autre, ils sont assez différents pour cela. Chacun fait sa part, à la maison comme au travail. Je suis ouvrier du batiment dans un monde de vrai mecs mysogyne et facho.

Je ne supporte absolument pas qu’on dénigre une femme, pas plus que je ne tolère que l’on puisse parler de races humaines et je trouve la fin de cet article assez stupide..
Mais Ségolène... Non franchement, c’est au dessus de mes forces. Pour moi, elle est tout simplement de droite. Même si je n’ai jamais compris la différence entre la droite et le centre. Je lui reproche particulièrement ses notions de démocratie participative alors qu’elle est hermetique à tout argument. Avant de considérer une femme pour sa beauté, j’ai tendance à toujours essayer d’évaluer ses idées. Pour moi, une c... avec une belle gueule(et je ne parle pas de Ségo, qui est loin d’être idiote), ca n’a aucun charme.
Pour moi, Sarko-Ségo ou Le pen-Chirac, ca veut dire que nous avons gagné un poil à gauche.

De la discipline dans les écoles ? D’où venez vous ? Il y a trente ans, c’était pire, ou la même chose, la violence, à l’école. Il aurait fallu fréquenter l’école des pauvres pour le savoir. Sauf que les filles violées faisaient pas la une du vingt heures, sauf que je me battais tout le temps sans que même mes parents le sache. Et j’étais dans un petit bled de campagne.

J’adore la pensée du "c’était mieux avant"... Quand l’ouvrier travaillait quarante cinq heure pour l’équivalent du RMI. Le problème, c’est qu’aujourd’hui, le fils de l’ouvrier veut une play station plutôt que d’aller jouer au foot dans la boue du terrain vague.

Je ne suis pas d’extrème gauche. Je n’aime ni l’idée d’etat, ni de révolution violente, je suis pour que chacun s’assume, se responsabilise et retourne sa violence contre lui même. Sans aucun doute, je ne suis pas de droite.

C’est dommage, je croyais que le vingt et unième siècle nous offrait quelques outil pédagogique pour ébaucher pour nos enfants, pour qu’ils s’amuse un peu plus que nous de leur vie.

Travail, famille, patrie, discipline... Sado masochisme... Puisque vous dîtes, mesdames, que les vieilles recettes sont les meilleures, je m’incline et je vote pour Ségolène. Sans aucun espoir.


> Royal discipline
5 septembre 2006 - 23h15 - Posté par

Ah lala les élections ... les militants de gauche ne parlent que de ça, navrant. Ils se passent plein de trucs de plus important pourtant. Oubliez un peu vos urnes il n’en ressortira rien de bon et le capitalisme les adore, marrant pour les patrons qui tiennent le monde par les couilles de voir tous ces pauvres gens se disputer autour de celui ou celle qui va les diriger.


> Royal discipline
5 septembre 2006 - 23h20 - Posté par

Il est une chose que l’on ne peut reprocher aux médias, c’est d’avoir tellement bien travaillé que le bourrage de crâne fonctionne à merveille. si même sur ce site on trouve des gens résignés capable de nous dire à l’emporte-pièce qu’il est préférable d’avoir Ségolène royal à Sarkonazy, c’est que la machine est finalement irréprochable et absolument prodigieuse.
L’heure n’a même pas sonnée que déja on se bat pour savoir s’il faut voter pour elle au second tour. Mais qu’en est-il du premier ? l’a t-on déja oublié ? comme en 2002 ? C’est aller bien vite en besogne.
la mémoire n’est finalement pas le quotidien des militants qui viennent sur ce site. Tous, ou presque, ont oublié le 29 Mai 2005, les luttes contre le CPE, j’en passe et des meilleures. Mémoire courte qui nous fait oublier, à nous, les gens de gauche (la vraie), notre capacité de mobilisation pour renverser un ordre donné - pas la peine d’épiloguer sur le référendum nous en pensons tous pareil.
Ségolène Royal était pour le TCE, et je me souviens que le soir de la victoire, elle n’a pas ménagée sa peine pour nous traiter de fasciste à nous, peuple de gauche qui a refusé le TCE. En revanche, je la trouve bien silencieuse sur les sans-papiers de Cachan, bien calme quant aux conflit Israëlo-libanais, ou encore impassible de silence devant les questions économiques. Bref ! Il ne s’agit pas de la critiquer, elle est une sainte vierge immaculée de blanc à qui l’on ne saurait faire de griefs puisque c’est une femme. Et sous ce fallacieux prétexte on ne peut pas la juger, ne pas être d’accord avec elle ? Remarquez, c’est le ton de la campagne, votez Ségolène ou sinon vous êtes macho, Votez Sarko et vous serez facho (plus que probable dans ce dernier cas de figure).

L’alternative à Ségolène, et surtout à Sarkozy, c’est une gauche de gauche unie. Elle ne doit pas venir des dirigeants du Pc de la LCR, LO, PT ou autres, non, elle doit venir de la base. C’est à nous de le revendiquer et de le clamer haut et fort.
Lorsque nous avons mené campagne, dans ma campagne du sud ouest, avec quelques camarades, nous avions le soutien de l’ensemble de ces partis, parce que chacun venait d’horizon politique différent. Le temps d’un enjeu majeur et capital nous avions su taire nos divergences politiques, idéologiques, partisanes, pour nous mener vers le Grand petit Soir de la victoire du NON. Nous revoyant par la suite, nous avons décidés d’oeuvrer pour une candidature unique à la gauche de la gauche. Pas dans l’espoir d’une victoire, nous sommes bien trop réalistes pour cela, mais dans l’idée de créer une pression terrible sur le candidat de gauche qui sera au second tour. Ici la stratégie l’emporte sur le politique et l’idéologique. Le 10 septembre nous aurons la réponse de la part des centrales.

vouloir Ségolène ou Nicolas c’est pareil, entre libéralisme mou et démocratie autoritaire, je ne veux pas chosir. D’un mal peut surgir un bien. Mais malheureusement nous sommes trop endoctrinés par nos privilèges démocratiques pour nous poser la bonne question et nous dire : "si la voie démocratique ne fonctionne pas, pourquoi ne pas prendre le temps de préparer des actions qui vont au-delà de la simple représentativité républicaine et entreprendre des actions bien plus concrètes ?"
Tout le monde pense encore pouvoir sauver la démocratie à la française alors que cela fait maintenant plus de 5 ans qu’elle est pillée, détruite, ravagée, violée, chaque jour. Le 29 Mai n’en-est-il pas le révélateur ? ou le déclencheur...

Article 35 de la constitution de 1793
"Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple, et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs."

Hamilcar Barca


> Royal discipline
5 septembre 2006 - 23h47 - Posté par

Drôle de discussion pour une drôle de campagne.

Une campagne de quoi d’ailleurs ?

Mesdames et Messieurs nous avons deux challengers. A ma droite Ken grand sportif de la politique muni des accessoires suivant : poste de ministre, voiture de ministre, amis de ministres mais aussi d’un Karcher permettant de nettoyer les banlieues où vivent des gens très sales détestant la France et les Français. Retrouve toutes les stars que tu aimes sur son site ou en sa compagnie à la télé. N’hésites pas contacter le site de l’UMP où tu pourras recevoir plein de cadeaux bonus. Ken est un homme plein de courage capable de relever la France. Mais c’est aussi un homme de coeur capable d’aider les plus courageux d’entre nous.

A ma gauche Barbie, N’est-elle pas ravissante ???

Mais, elle est beaucoup plus que cela. C’est un condensé de Michèle Bachelet, Zapatero et Blair. Bref une super héroïne capable de résoudre tous tes problèmes. Cependant, n’essaies d’abuser de sa gentillesse car elle peut se montrer d’une grande sévérité avec son programme d’éducation digne des plus célèbres de redressement.

Electeur ! Tu apprécies nos produits, sache qu’ils ont été réalisés afin de répondre au plus grand nombre d’entre vous. Ils ont subis les plus dures épreuves télévisuelles. Ils savent parer aux questions les plus gênantes avec la plus grande sérénité. Cela dit, cela marche mieux avec nos marionnettes journalistes que nous avons largement diffusés dans notre décorum médiatique savamment rehaussé de stars et autres hagiographes. Nous les avons aussi saupoudrés d’un peu d’écologie afin qu’ils soient "tendances".

Nos produits sont garantis 5 ans et résistent à toutes manifestations et autres désordres électoraux.
Enfin, ils sont totalement gratuits. Un choix massif d’un de ces deux produits nous procurera une immense satisfaction,

Les gentils petits patrons de France.

P.S : Nous avons volontairement retiré du produits les projets de société, le courage politique et autres billevesées.


> Royal discipline
5 septembre 2006 - 21h55

Le choix Ségolène / Sarkozy n’est pas un choix !



> Royal discipline
6 septembre 2006 - 08h50

"le citoyen doit se demander si le candidat qu’il élira a l’envergure suffisante pour remplir le rôle d’un chef d’Etat"
Eh oui, c’est bien là le problème.... Moi, je suis une CITOYENNE. Et je ne me pose même pas la question de savoir si Ségolène a ou non l’envergure d’une PRESIDENTE. ELLE l’a ! Je suis membre d’ATTAC, acquise aux thèses de l’altermondialisme, j’ai voté NON au référendum mais je suis avant tout UNE FEMME. Qui en a marre d’être représentée / gouvernée / dirigée par des messieurs portant beaux accompagnés d’une femme qui leur sert de faire-valoir. Je veux voir enfin une FEMME PRESIDENTE. Je veux que l’égalité des sexes prônée par ces mêmes messieurs tende vers une réalité. Tant pis si elle est plus néo-libérale que ce que je souhaite : je veux élire une FEMME présidente. Messieurs qui doutez des capacités de Mme Royal mais ne vous posez aucune question sur celles des autres candidats, les FEMMES représentent 50 % du corps électoral. Imaginez un instant que la moitié de nos concitoyennes votent Ségolène pour les mêmes raisons que moi au premier tour, ELLE le passerait sans problème. Continuez à la discréditer sous des prétextes fallacieux pétris de machisme, nous les FEMMES serons de plus en plus nombreuses à LA soutenir.



> Royal discipline
6 septembre 2006 - 10h17 - Posté par

Pas question de voter pour Ségolène Blair !
Pas question de s’aligner sur les anglais et les USA en ce qui concerne la politique internationale,
pas question de parler de discipline et non d’éducation,
pas question de voter pour une élue qui n’a même pas pris la peine de se déplacer pour voter contre la loi Sarko et ne se pronnonce pas pour la régularisation des sans papiers,
pas question de voter pour la femme qui dit que la concurence libre et non faussée c’est bien et appelle à voter oui au referundum,
pas question de voter pour une femme qui se dit feministe et convoque pourtant les journalistes pour sa rentrée au conseil des ministres, 2 jours après son accouchement, quand elle est ministre de Miterrand,
pas question de voter pour une femme qui fait son show tout comme Sarko, utilise les mêmes techniques de com que lui et qui au fond n’a strictement rien à dire !
Francesca


> Je fais un rêve
6 septembre 2006 - 10h43 - Posté par

Je suis une femme, pour autant je ne voterai pas nécessairement pour une femme. J’observerai ses engagements et ses prises de parole, exactement comme je le fais pour un homme. Une femme ne détient pas la perfection en tant que femme, pas plus qu’une personne âgée en tant qu’expérimentée, pas plus qu’un jeune en tant que rapide en modernité.

Mais je regarderai à la fois les positions justes et surtout la capacité à les faire appliquer du plus haut niveau de l’Etat.

Ce qui engendrera les conséquences suivantes : l’essentiel des objectifs pour un président de la République est de tenir à la qualité de vie de chacun des citoyens, en respectant leurs différences, et la multiplicité des réussites. Ainsi, femme, homme, vieux ou jeune, etc, ne sont plus pour moi qu’attributions accessoires. Monique renouard.


> Royal discipline
6 septembre 2006 - 10h57

Cet article qui suinte le machisme m’a fait réagir.
C’est pénible d’entendre qu’une femme n’a pas l’envergure d’un chef d’état. Parce que Sarkozy l’aurait ? Rappelez-vous toutes ces années passées quand il était un super petit niais. La différence avec aujourd’hui ? IL a suivi des cours de communication. Mais ne vous y trompez pas, il reste un super petit niais. Et je voterai contre ce type qui est très dangereux pour notre démocratie, et notre peuple. C’est ma seule certitude. On ne peut plus laisser notre pays se faire démanteler, avec autant de violences, par le Medef et les financiers.
Pour qui je voterai ? Tout dépendra du choix du candidat (e) de la gauche. Sinon, restera plus que Ségolène Royal. Désolée !!!



> Royal discipline
6 septembre 2006 - 17h15 - Posté par

Bernard Lallement est quelqu’un de bien, un vieux socialiste, un intime de Sartre, un des fondateurs du Libé original. Il n’est pas d’extrême-gauche mais c’est un socialiste de gauche sincère, je vous invite donc à lire régulièrement son blog politique qui est celui d’un vrai intellectuel, homme réfléchi, cultivé et qui a des choses à dire, ce qui n’est pas si fréquent dans la blogosphère !

Il fait certes une petite fixette sur les deux clowns "buzzeurs" Ségozy et Sarkolène (et pusiqu’il est socialiste et qu’il doit la connaître de longue date, beaucoup sur la "dame du Poitou") mais a-t-il tort de la faire ?


> Royal discipline
6 septembre 2006 - 12h10

Elle n’a aucun programme !!!
Au soir d’avril 2002, les éléphants du Ps ( dont-elle ), on juré qu’ils travailleraient des le lendemain sur un programme de reconquete.
Force est de constater que 5 ans plus tard, il n’y a rien...
Pas une seule fois le Ps ( et mme Royale ) n’a dit qu’ il abrogerait une des lois scelerates de Raffarin ou de Villepin...Et a part nous faire voter oui sur le projet de constitution...un vide sidéral...
Alors ne nous demandez pas de choisir...il n’y a pas de choix...que des votes par dépit...

Et moi, j’en ai assez de voter par dépit !

Charles



> Royal discipline
6 septembre 2006 - 13h00 - Posté par

Erreur ! Elle a dit lundi sur france inter qu’elle abrogerait le CNE


> Royal discipline
6 septembre 2006 - 13h35 - Posté par

Elle a dit qu’elle abrogerait le CNE et alors ?
Cela n’engage à rien de dire !
Au nom de qui le dit-elle ?
Elle !
Et puis, souvenez vous, les socialistes aussi quand ils sont au pouvoir savent inventer des contrats poourris qui sont tout bénéf pour les patrons !

aborger le CNE ce serait bien mais ce n’est rien au regard du changement dont nous avons besoin !
Et ce n’est pas une personne qui croit en la concurence libre et non faussée qui pourra porter le projet anti-libéral dont nous avons besoin.

Francesca


> Royal discipline
6 septembre 2006 - 14h11 - Posté par

J’ai bien aimé l’intervention de Francesca. Des années de militantisme féminin m’ont appris que certaines femmes savent être plus royalistes que le roi. (appréciez ce jeu de mots utile par ces temps). Bref ce que je n’apprécie pas dans la pré-campagne de Ségolène Royal c’est qu’elle démarre en tête de chapitre que sur des questions de sécurité,autorité,respect...bref silence dans les rangs. Une candidate de gauche doit savoir que son futur électorat attend bien autre chose que les sempiternelles ressuçées de l’ordre façon autoritaire. Hors jusqu’à présent aucune valeur chaleureuse,solidaire, incarnant les idéaux de gauche n’a émergé de ses discours. Ca suffit, femme ou pas femme le peuple attend autre chose du politique. La question du vivre ensemble ne s’accommode pas de la réduction à des questions d’identité sexuelle religieuse, je passe sur la déclinaison à l’infini des différences. Ségolène ne m’a pas jusqu’à ce jour convaincu
parce que je n’ai entendu dans ces discours que des évitements à la question qui me préoccupe
"de quelle gauche parle t-elle ?) Il faut pourtant qu’elle sache que de chasser sur les territoires de la droite extrême ne fait que renforcer l’électorat de cette droite là. Elle ne gagnera pas à ce petit jeu. Qu’elle en parle avec lionel il lui expliquera mieux que moi pourquoi nous avons perdu en 2002. France Furby


> Royal discipline
6 septembre 2006 - 20h11 - Posté par

Je suis toujours un homme. Il m’est arrivé de défendre des femme victimes de la violence de mes "semblables". Si je militais, je laisserai volontier ma place aux femmes que je trouve généralement d’opinion plus pertinente que la mienne. D’ailleurs, je préfère débattre avec des femmes, il y a moins d’affrontement et c’est plus constructif.

J’ai lu ce que je pouvait trouver sur le web à propos de Royal et j’ai remarqué l’élipse qu’elle systématise lorsqu’elle se met à parler de la gauche.

Je suis d’accord pour trouver une majorité à gauche et un projet qui contrecarerais le projet libéral de "gauche" qui s’est installé après la fumeuse émission d’Yves Montant qui nous présentait les choses comme elle sont avec, entre autre, l’exemple de la réussite De Villiers, le Fou du Puy. La majorité des dirigeant socialiste sont encore fanatisé par cette expérience mise en place par les conseiller de Reagan. C’est le Nouvel Ordre Mondial ou rien. On a peur des pauvre et des terroristes qui déferlent sur nous, depuis que l’ennemi communiste a fait"Pchhit !"

Au regard de l’histoire, tous ceux qui ont trempé dans cette farce, on pourra les mettre sur un pied d’égalité avec les terroristes dont ils se servent pour imposer leur politique autoritaire et répréssive.
Royal, elle aussi, veut règner par la peur.

Lorsque les frontières du monde s’ouvrent, ce sont les libéraux qu’il faut traiter d’utopiste. Ce qu’ils affirment, c’est qu’ils donneront la même chance à chacun pour qu’il soit armé dans un monde de compétition.
Si on donne la même chance à trois milliard d’asiatique affamé et à soixante millions de francais repu, que se passe-t-il ?
Qu’il soit PS ou UMP, aucun n’a envie d’essayer. Les politiques de gauche arrêteront le partage au frontière du pays et les règles des libéraux ne s’appliquent qu’au monde occidental.

Sinon, ils savent que nous auront tous très mal au trou que nous avons, hommes et femmes, au bas de nos fesses.

Pourtant, il ne faut pas se leurrer, nous tendons vers un monde de partage, sans religion sociétale ni état. Mais le mieux, c’est de préparer la transition en douceur.

Royal ou Sarko, quelqu’un leur a cousu le trou de balle juste après la naissance.


> Royal discipline
6 septembre 2006 - 20h18 - Posté par

Connaissez vous sa sortie du jour : S Blair Royal s’attaque à la carte scolaire (un tabou selon France Inter qui tombe de plus en plus bas sauf de 15h à 16h). G érard Aschiéri a déjà réagit pour dire que l’idée de S Blair Royal de ne plus appliquer la carte scolaire irait forcement à l’encontre la mixité sociale. Une fois de plus, mine de rien, S Blair Royal prend la defense des gens de sa classe : les bourgeois qui ne veulent pas que leurs chérubins cotoyent les enfants d’immigrés et pire les enfants sans papiers.

Francesca


> Royal discipline
7 septembre 2006 - 18h02 - Posté par

Le vote ROYAL convient tout à fait aux classes moyennes supérieures qui n’aiment rien tant que déléguer et se satisfont de quelques symboles sociétales, de même DSK fait de l’alimentation un élément structurant de sa campagne !!
Pour peu que le débat déborde et que les citoyens fassent de la politique ailleurs que devant Pujadas et consorts, et on peut le souhaiter, les palinodies médiatiques finiront dans la case pertes et profits.
PHLAR


> Royal discipline
7 septembre 2006 - 20h47 - Posté par

J’apprend ce soir qu’antenne 2 a proposé aux differents candidats PS à l’investiture de participer à un débat , apres le depot des candidatures , sous forme de questions posées a chaque candidat , les memes pour tous , afin que leur position respectives soient connues .
DSK et LANG ont fait savoir qu’ils etaient d’accord , monsieur segolene montebourg a dit non , et F. hollande a refusé au nom de tous les candidats , une defilade de plus pour ségolene .
claude de toulouse .
pour une fois que le debat politique s’invitait sur la 2 !!!!!!


> Royal discipline
7 septembre 2006 - 18h07 - Posté par

En quoi les classes populaires ont elles un intérêt à voter ROYAL ou un autre prétendant socialiste ?
LR.





Pourquoi je suis gilet jaune
mercredi 17 - 22h52
de : Chantal Mirail
1 commentaire
Un américain à Paris (sans Gene Kelly) : LE REGARD D’UN AMÉRICAIN SUR LES GILETS JAUNES (vidéo)
mercredi 17 - 22h32
de : nazairien
2 commentaires
Ni République de l’apparat, ni moine-soldat
mercredi 17 - 21h24
de : Christian D et Monique D
1 commentaire
JUSQU’À RAQQA : AVEC LES KURDES CONTRE DAESH
mercredi 17 - 11h51
de : Ernest London
Révolution algérienne : « l’auto-organisation constitue la clef de la suite du mouvement »
mercredi 17 - 11h38
L’ANARCHISME N’EST NI UNE MODE NI UNE POSTURE
mercredi 17 - 11h28
de : jean 1
Exigeons la libération de la chercheuse franco-iranienne Fariba Adelkhah arrêtée en Iran
mercredi 17 - 08h40
de : Christian DELARUE
14 Juillet 2019, est ce un "galop d’essai" , avant la "prise de la Bastille" ? (vidéo)
mercredi 17 - 00h26
de : nazairien
2 commentaires
Manon Aubry Députée Européenne (LFI), balance du lourd, envers, Ursula von der Leyen, candidate à la sucession de Junck
mardi 16 - 17h06
de : nazairien
4 commentaires
"Homard m’a tué" François de Rugy démissionne du gouvernement
mardi 16 - 15h21
de : nazairien
9 commentaires
Gauche homard du capitalo-écologisme
mardi 16 - 00h26
de : Christian DELARUE
5 commentaires
Le NICARAGUA inaugure la plus grande centrale solaire d’Amérique-Latine
lundi 15 - 17h57
de : JO
Gilets Jaunes 14 juillet, Champs-Elysées : Une femme serait éborgnée !
lundi 15 - 17h42
de : JO
Hommage des Gilets jaunes d’Angers aux révoltés de 1789
lundi 15 - 16h27
de : Le Cercle 49
macron au firmament
lundi 15 - 14h06
de : jean 1
Saïd Bouamama censure post-coloniale
dimanche 14 - 23h49
de : UJFP LMSI via jyp
1 commentaire
14 juillet, Champs-Élysées, Paris : les Gilets jaunes humilient « l’éborgneur » (vidéos)
dimanche 14 - 15h46
de : nazairien
11 commentaires
Alain Damasio : « Créer une pluralité d’îlots, d’archipels, est la seule manière de retourner le capitalisme »
samedi 13 - 14h51
de : jean 1
Courant continu : C’est l’heure de l’mettre, avec entre autres Youssef Brakni, et Alexandre Chantry
samedi 13 - 12h22
de : Hdm
PLUTÔT COULER EN BEAUTÉ QUE FLOTTER SANS GRÂCE - Réflexions sur l’effondrement
samedi 13 - 11h17
de : Ernest London
Affaire De Rugy : l’exemplarité pour tous !
samedi 13 - 09h29
de : JO
alerte gilets noirs
vendredi 12 - 19h06
1 commentaire
Cela suffit
vendredi 12 - 13h46
de : jean 1
1 commentaire
BURQINI de droit bien que contestable !
jeudi 11 - 22h15
de : Christian DELARUE
2 commentaires
LA HORDE et le Député François Ruffin revisitent "La Marseillaise" ! (video)
jeudi 11 - 22h07
de : jean 1
« Chute catastrophique » du niveau scolaire en France : une prof torpille l’Éducation nationale (vidéo)
jeudi 11 - 15h38
de : nazairien
2 commentaires
Lettre ouverte à Emmanuel Macron : non, la grève n’est pas une « prise d’otage »
jeudi 11 - 08h01
de : Cédric Maurin
1 commentaire
Le RIC des gueux ( que l’on nomme RIC Campagnard) est de retour.
mercredi 10 - 18h33
de : Arnaud
2 commentaires
COEUR DE BOXEUR - Le Vrai combat de Christophe Dettinger
mercredi 10 - 08h24
de : Ernest London
1 commentaire
Décrocheuse de portrait
mardi 9 - 23h51
de : Jean-Yves Peillard
Message publié par le Collectif Autonome de Dockers de Gênes
mardi 9 - 18h38
de : jean 1
La France de Macron : la liberté d’expression en péril ! (no coment)
mardi 9 - 11h48
de : JO
2 commentaires
Sanctions contre les chômeurs : dix associations, collectifs et syndicats déposent un recours devant le Conseil d’État
lundi 8 - 17h06
ENVIRONNEMENT : Pas nette la planète sauf que "bla/bla" etc... !
lundi 8 - 16h11
de : JO
GODIN, INVENTEUR DE L’ÉCONOMIE SOCIALE
dimanche 7 - 20h11
de : Ernest London
1 commentaire
Billet de Pierrick Tillet : Effondrement : le ministre Blanquer contraint de saborder le baccalauréat
dimanche 7 - 12h01
de : nazairien
3 commentaires
Week-end de résistance et d’occupation contre le projet de Surf Park de Saint Père en Retz (44) le 20 et 21 Juillet 2019
dimanche 7 - 11h02
de : Collectif Terres Communes
POINTS DE NON-RETOUR [THIAROYE]
vendredi 5 - 20h16
de : Ernest London
1 commentaire
Alexandre Langlois réagit à son exclusion de 12 mois : « C’est une sanction politique » (vidéà)
vendredi 5 - 01h44
de : nazairien
Baccalauréat 2019 : Blanquer droit dans ses notes
jeudi 4 - 18h07

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

La non-violence est une arme puissante et juste, qui tranche sans blesser et ennoblit. l'homme qui la manie. C'est une épée qui guérit. Martin Luther King
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite