Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

LE BLUES DU PRISONNIER JOSE…
de : Eolas
dimanche 11 février 2007 - 09h47 - Signaler aux modérateurs
24 commentaires
JPEG - 69 ko

José Bové, ou le libre malgré lui

de Eolas

Il fait actuellement le tour des plateaux pour chanter le blues du prisonnier, et se déclare prêt à être un candidat prisonnier.

Ha. La chose semble d’importance. Et pourquoi donc ?

Parce qu’il a été condamné le 15 novembre 2005 a quatre mois de prison sans sursis (sévérité dû au fait qu’il a déjà été condamné par le passé à une peine ferme pour des faits similaires, et que la justice n’aime pas les récidivistes) pour des destructions volontaires commises en juillet 2004 à Menville, près de Toulouse. Un pourvoi a été formé, qui va être examiné le 4 février 2007. Si ce pourvoi était rejeté (l’arrêt devrait être rendu début mars), sa peine deviendrait définitive. Juste avant les présidentielles.

Et on verrait alors les troupes de César venir se saisir de Saint José et le traîner dans un sépulcre de 9m² avant sa résurrection du 120e jour.

Sauf que le chemin de croix a un peu plus de stations que ça, et que même avec la meilleure volonté du monde, José Bové aura bien du mal à respecter l’échéance carcéro-électorale.

Car supposons que la cour de cassation rejette le pourvoi. Que se passera-t-il ?

Le greffe de la cour de cassation délivrera dans les trois jours un extrait de cet arrêt au procureur général près la Cour de cassation, qui l’adressera à son tour au procureur général de la cour d’appel de Toulouse, sans qu’un délai ne soit prévu pour cette transmission (article 617 du Code de procédure pénale, le CPP).

S’agissant d’une condamnation à une peine privative de liberté inférieure à un an, celui-ci devra adresser, sans que la loi ne lui impose un quelconque délai, un extrait de la décision de condamnation au juge d’application des peines du tribunal de grande instance du domicile du condamné, soit je crois Millau. A la réception de cet extrait, le juge d’application des peines aura un délai de quatre mois pour convoquer le condamné et décider d’éventuels aménagements de peine (article 723-15 du CPP). Pour cela, il chargera le SPIP, service pénitentiaire d’insertion et de probation, d’effectuer une enquête sur la situation du condamné. Cela consiste principalement en l’envoi d’un questionnaire au condamné, lui demandant de préciser son travail, ses revenus, ses charges de famille, ses conditions de logement, etc. Le juge pourra alors décider de ne pas mettre la peine à exécution mais de la transformer en des mesures alternatives à l’emprisonnement, dont la loi offre une vaste palette. La loi prévoit même que si la situation du condamné ne lui permet pas de bénéficier de mesures d’aménagement, le juge doit lui indiquer quelles modifications il doit apporter à sa situation pour pouvoir en bénéficier (même article). Concrètement, il s’agira d’un domicile stable, par exemple.

La loi prévoit que le condamné peut refuser ces mesures auquel cas la date d’incarcération est décidée en tenant compte de l’avis du condamné. Si le condamné ne répond pas ou refuse de collaborer avec le SPIP, le juge d’application des peines mettra la peine à exécution et ordonnera l’incarcération immédiate. S’il n’a pas statué dans le délai de quatre mois, le procureur de la République peut mettre lui même la peine à exécution.

Bref, vous l’avez compris, vu les délais, il n’y a aucune chance pour que José Bové aille en prison d’ici le 22 avril. Le délai de quatre mois n’aura pas expiré quand bien même le JAP de Millau aurait été saisi avec la plus grande célérité.

Et après cette date, pour qu’il y aille, il faudra qu’il y mette du sien en refusant toute mesure d’aménagement ou en s’abstenant de répondre au juge d’application des peines. Car face à une personne qui nonobstant son comportement délictuel est bien insérée, qui est agriculteur dans une exploitation en activité, tout juge d’application des peines sera enclin à éviter une peine de prison qui nuirait à son activité économique et n’apporterait pas grand chose au reclassement du condamné (qui est la première préoccupation des juges d’application des peines).

Je pourrais supposer que José Bové n’est pas au courant de ces subtilités s’il n’était déjà passé par là : or il a déjà fait l’objet d’une incarcération le 22 juin 2003. Et ce ne sont pas les gendarmes qui l’avaient interpellés au saut du lit : il s’était rendu en cortège de tracteurs, escorté par la gendarmerie, à la maison d’arrêt de Villeneuve-lès-Maguelone après avoir informé la presse de la date et de l’heure de son incarcération pour en faire un spectacle : images INA.

TROIS ANS APRES, IL NOUS REFAIT LE COUP.

Alors, puisque la mode est au procès d’intention, je précise tout de suite que même si je suis contre les opérations concertées de destruction du bien d’autrui qu’on appelle du doux vocable de "fauchage volontaire", je n’ai à titre personnel aucun goût de voir José Bové en prison.

Mais je vois assez d’hommes et de femmes incarcérées sans avoir eu de possibilité d’y échapper, parce qu’elles ont été jugées en comparution immédiate qui permet un emprisonnement immédiat quelle que soit la durée de la peine prononcée, parce qu’elles n’ont pas compris la notification d’un jugement qu’elles sont forcloses à faire appel ou opposition, ou qu’elles sont tellement exclues que le JAP ne peut rien proposer comme alternative à l’emprisonnement (expliquez moi comment on place un SDF sous bracelet électronique, alors qu’il faut une ligne France Telecom pour le terminal) ; je lis leurs lettres désespérées, leurs appels à l’aide bouleversants, écrits d’une écriture hésitante et bourrée de fautes d’orthographe (parfois par une autre prisonnier moins illettré) sur la page arrachée d’un cahier ; j’ai leur famille, pour ceux qui en ont, qui m’appellent tous les jours pour savoir quand il va sortir. Des mères prêtes à vendre leur alliance si c’était une question d’argent, qu’il faut convaincre de ne pas le faire. Il faudrait que vous voyiez un jour les dessins que des enfants envoient à leur père en prison : ils se dessinent en train de casser les murs pour que leur père revienne à la maison.

Avoir un client en prison, c’est un poids sur l’estomac de tous les instants, un nuage qui gâche un peu toutes vos journées. Le faire sortir devient une obsession, et l’angoisse du suicide une peur sourde et continue. En France, un prisonnier se suicide tous les trois jours (Source : Observatoire International des Prisons). C’est le troisième taux en Europe. Et c’est la famille de votre client qui vous l’annonce, après avoir reçu un appel du chef d’établissement. Quand votre client n’a aucune famille, c’est vous qu’il aura désigné comme personne à prévenir, lors de son écrou. Vous n’êtes même pas au courant au préalable. C’est quand vous recevez le coup de fil que vous apprenez qu’il vous considérait comme sa seule famille, même si la seule fois que vous l’avez vu, c’était au tribunal, le jour où vous étiez de permanence.

Alors j’espère que vous comprendrez que le numéro de José Bové, qui joue le condamné apeuré quand il a l’assurance d’échapper à l’incarcération s’il fait le nécessaire, et qui n’ira donc que s’il le veut bien, fait plus que m’agacer. Elle me met en fureur.

Source/ le Journal d’un avocat : http://maitre.eolas.free.fr/journal...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
LE BLUES DU PRISONNIER JOSE…ET LE FOUTAGE DE GUEULE PERMANENT
11 février 2007 - 10h23

Vous est-il , Alter , arrivé une fois d’enfreindre la loi au point de risquer d’être mis en prison ? Terla



LE BLUES DU PRISONNIER JOSE…ET LE FOUTAGE DE GUEULE PERMANENT
11 février 2007 - 19h33 - Posté par

En disant Alter , je voulais je pensais Eolas , bien sûr . Terla


LE BLUES DU PRISONNIER JOSE…ET LE FOUTAGE DE GUEULE PERMANENT
11 février 2007 - 10h41

José bove saurait dionc que de toute facon, le jap a 4 mois pour le convoquer ??

Ce qui revient a dire que d’ici là, la présidentielle et les législatives seront passées

Personnellement je crois volontiers que les ogm c’est de la merde, et que josé a sans doute lutter sincérement contre cette merde

Mais outre le fait qu’il n’est pas tout seul, je rappelle que d’autres n’ont pas la possibilité de se pourvoir en cassation dans ce pays et que bové en fait beaucoup trop en se nommant lui même prisonnier politique

Ce cirque n’arrange certainement pas un éclairage sur les besoins du peuple de gauche et fait les choux gras des médias qui pendant ce temps là, continuent de nous endormir

José bové n’est sans doute pas au meme niveau que babeuf marrat et d’autres qui eux risquaient vraiment gros, d’ailleurs ils en sont morts

Il ne suffit pas de se dire prisonnier politique et de faire 2 ou 3 actions d’éclat pour se réclamer de ceux qui souffrent tous les jours

louis coconuts



LE BLUES DU PRISONNIER JOSE…ET LE FOUTAGE DE GUEULE PERMANENT
11 février 2007 - 18h21 - Posté par

Voila qui est très élairant quant à la mainpulation dont est capable JB. Je dénie à ce monsieur le droit de me représenter dans le combat antilibéral que je mène depuis pourtant pas mal d’années déjà.
joelle d’Agen


LE BLUES DU PRISONNIER JOSE…
11 février 2007 - 11h12

José, Jésus aime jouer les "martyrs" ...médiatique, il adore les caméras, s’il pouvait il marcherait sur l’eau et transformerait le fromage de chèvre en caviar, son tracteur en jaguar !

Qu’il combatte les OGM que son "papa" a introduit en France et se flagelle, c’est son problème..
aussi le nôtre qui bouffons de plus en plus de merde (surtout les moins argentés)

Mais plutôt que jouer les "divas" il devrait s’allonger sur un divan et déposer son paquet de tourments aux pieds d’un psychanaliste !

Quoiqu’il ait trouvé, semble-t-il, une solution de remplacement. Chacun, chacune fait ce qu’il peut avec ses "misères" !

Quand je pense à cette femme condamnée à 1 mois de prison ferme pour avoir "volé" 52 € de nourriture pour ses gosses, à celle qui risque d’être licenciée pour avoir "volé" aux Galeries Lafayette de Marseille....4 €...à ceux qui ont lutté contre le CPE et qui ont fait de la prison...

Marie-Georges Buffet a bien du mérite de se déclarer "solidaire", je n’ai pas le coeur aussi généreux avec les manipulateurs.

moi aussi j’enrage....

Roger de ANDRADE de Pluvigner en Morbihan



LE BLUES DU PRISONNIER JOSE…
11 février 2007 - 12h01 - Posté par

En dehors du blues médiatique du « prisonnier » José …Il y a bien la réalité des dangers des OGM…et du nucléaire !

En effet, à titre d’exemple, concernant la question « Les OGM sont-ils dangereux pour la santé ? » vous pouvez voir ici la réponse donnée par « L’étude qui accuse » ( vidéo en ligne *) :

http://video.google.fr/videoplay?do...

* Deux études scientifiques réalisées sur des rats montrent que les ogm modifient les organes. S’ils modifient les organes des souris, il y a fort à parier aussi qu’ils modifient les nôtres. Non ?

Sur les dangers du nucléaire vous pouvez consulter l’article et les photos ( en bas de page) sur « les enfants abandonnés de Tchernobyl » :

http://www.dissident-media.org/info...

… et rejoindre la Rébellion Ecologique et Energétique :
http://www.stop-epr.org/


LE BLUES DU PRISONNIER JOSE…
11 février 2007 - 12h40 - Posté par

Merçi Roger pour cette piqûre de rappel.

Et je préçise encore que la jeune femme condamnée à un mois de prison ferme avait restitué la bouffe en question,quant à l’erreur de caisse sans commentaire.

Jean Claude des Landes


LE BLUES DU PRISONNIER JOSE…
11 février 2007 - 15h35 - Posté par

Pensez-vous que c’est avec ce discours haineux , et vraiment médiocre, très facile en tout cas que vous faites avancer le débat à gauche, le débat des idées ? je suis écoeuré par ce mépris, ce fouillage de merde ! Je ne sais pas dans quelle mesure mesure Bové joue ou ne joue pas de ce "statut" de prisonnier potentiel. Évidemment, il est aussi un homme public, engagé syndicalement depuis longtemps, et donc à ce titre, comme tous les autres, il n’est pas exempt d’user ou d’utiliser des modes de pression médiatique pour appuyer telle ou telle action. Et là, il n’a vraiment aucune leçon à recevoir de quiconque. Qui plus est, je pense personnellement que la lutte contre les OGM nécessite un engagement fort, car cette merde est une vraie bombe, et il sera trop tard pour s’en étonner au fond de l’assemblée nationale sur des fauteuils de velour, avec des places réservées par accords électoraux préalables. Au lieu de faire des procès d’intention éculés à Bové, comment pensez-vous lutter contre un virus que produit votre voisin dans son petit labo et qui vous contamine dès que vous ouvrez la fenêtre, en dépit de la loi, et qui continue en toute impunité ??? Moi je fais comme Bové, je tiens à ma peau, j’exige le respect quand l’état que j’élis ne tient pas compte de cette évidente réalité, et je pète ses éprouvettes, point !
Êtes-vous aveuglé vous-même par les médias qui vous endorment, en ne privilégiant évidemment que l’aspect spectaculaire de ces actions sans mettre en exergue le fond du problème, c’est-à-dire qui crève de quoi et de qui ? Comme il est facile de le renvoyer à un divan, cet homme dont l’engagement depuis les années 70 n’a jamais failli, pour une agriculture saine, non polluante, qui préserve les petits paysans, pour des revenus décents...A l’époque, fallait-il y aller au larzac ou pas, camarade ? Le mouvement des "paysans-travailleurs", aujourd’hui la confédération paysanne, ça intéressait qui à gauche qui soutenait le productivisme à tout crin dont on crève aujourd’hui ?
C’est ça votre engagement à vous, c’est ça votre reconnaissance du syndicalisme, du militantisme de terrain ? Bien sûr Hulot, qui lui a vraiment les médias dans sa poche, et qui prend vraiment les politiciens de gauche et de droite en otage (et c’est très bien d’ailleurs), est plus sympathique à vos yeux, il est moins dangeureux sans doute ! Et les Don Quichotte, c’est légal ? mais là ça ne gêne personne, c’st beau et charitable.
Alors camarade, va donc déposer ta haine là où il y a à faire, et ne te trompe pas d’ennemi. Qui plus est on a déjà connu ça. Certains ont plus à rougir de leur passé que JB, attention !


LE BLUES DU PRISONNIER JOSE…
12 février 2007 - 06h50 - Posté par

merci, camarade !
Ah ! ca fait du bien de te lire
zab


LE BLUES DU PRISONNIER JOSE…
11 février 2007 - 11h54

Je souhaite que toutes les explications que tu nous donnes ne sont pas faite pour faire de la délation ? Plus sérieusement JB à le goût du pouvoir malgré tous se qu’il dit pour sans défendre. Il serait mal venu lui faire plus de pub. Donc j’arrête là mon écrit.



LE BLUES DU PRISONNIER JOSE…
11 février 2007 - 12h45

La stratégie politique qui consiste à promouvoir la désobéissance civile comme moyen de transformations du cadre légal montre ses limites avec la condamnation de BOVE et des autres faucheurs.Constat, le cadre jurisprudenciel se construit à partir de toutes ces procédures pour mieux combattre et museler toutes les résistances contre les OGM.

Les semenciers, à partir de ces condamnations ont un marche-pied extraordinaire pour mettre en place des dossiers financiers, fiscaux et scientifiques qu’il leur est beaucoup plus facile de faire valoir dans toutes les juridictions en EUROPE !

ROBIN des BOIS BOVE et ses partisans vont très vite être marginalisés ou vont être contraints à la surenchère dans la violence, comme cela s’est déjà produit dans les dernières actions en AQUITAINE.

Les armes ont commencés à parler, on ne peut pas indéfiniement promouvoir et justifier de tels comportements.

BOVE va très vite être marginalisé par son irresponsabilité et son hypertrophie narcissique,nourrie au biberon hyperprotéiné des médias qui peuvent ainsi vendre de l’audience, donc de la pub pour de la bouffe de merde qui ne fait que multiplier les pathologies thyroidiennes, allergiques, cancéreuses, maladies autoimmunes etc...

BOVE à tout faux sur toute la ligne,ses démarches ne font pas naître les mobilisations souhaitables.Ses anciens "amis"se désolidarisent de ses actions, ils en ont marre de BOVE !!

Pour preuve, les dernières élections aux chambres d’agriculture qui ont vu plafonner la représentation de la CONF (en voix)et affirmer avec force , par une participation au scrutin plus forte, la volonté d’une agriculture industrielle désireuse de promouvoir les OGM et les pesticides sans contraintes !Ce qui va certainement se faire compte tenu de l’obstacle que constitue l’agriculture dans les négociations à l’OMC.

Les conséquences vont être catastrophiques dans les cinq ans qui viennent pour tous les agriculteurs, une disparition très rapide d’au moins moitié des exploitations encore existentes.

L’objectif de la FNSEA , des banques ,des gestionnaires européens et français c’est 120 000 à 150 000 exploitations en FRANCE.Il faudrait d’ailleurs supprimer,à terme, le ministère de l’agriculture,de la pêche et de la forêt pour rattacher ces activités au ministère du développement
industriel, pour une part et au ministère de l’environnement et de l’écologie.

Cela dans un cadre étatique sans moyens si les réformes de l’Etat qui sont à l’oeuvre vont jusqu’au bout, c’est à dire une privatisation et une marchandisation à tous les niveaux.

BOVE est un archaique désespéré et désespérant d’une démocratie délégataire et populiste qui utilise des stratégies qui ne valorisent que lui et ne créent pas le rassemblement nécessaire à la subversion du système capitaliste dans son organisation ultralibérale actuelle.C’est tout juste une démarche sociétale, sociologique.

Ce qu’il faut, c’est,dans le cadre d’une stratégie unitaire anticapitaliste , mobiliser majoritairement pour un moratoire des OGM en plein champ en EUROPE (les autres continents sont déjà dans la mouise jusqu’au cou),mobiliser , renforcer les équipes scientifiques et l’augmentation de leurs moyens,interdire les importations en renforçant les services des douanes et les services des fraudes qui n’ont plus les moyens pour assurer leurs missions.

On a récemment vu les conséquences potentielles des mobilités de marchandises en EUROPE pour ce qui est de la grippe aviaire( volailles transportées de HONGRIE en ANGLETERRE)

BOVE administre, comme Nicolas HULOT (le révélateur),la preuve que l’écologie politique a atteint un état d’inefficacité totale dans notre pays !JN55



LE BLUES DU PRISONNIER JOSE…
11 février 2007 - 15h15 - Posté par

Faut-il toujours se dèmarquer ? Je ne dèfends donc pas Bové en tant que tel mais le mouvement agricole auquel il participe, qui a ses ramifications europèenes et qui contrairement à ce que tu dis acquière petit à petit un poids politique qui va en augmentant et non en se marginalisant.

Il y a quelques amalgames dans ton texte sur le role de Bové et la direction dans laquelle va la politique agricole européene qui ne sont peutetre pas voulus, mais qui lui donne un role plus important de ce qu’il est.

Plusieurs pays Italie, Autriche, Allemagne ont des positions qui ne sont pas les positions françaises sur les OGM et sur l’agriculture, positions sur lesquels les mouvements "Bio - visions diffèrentes" ont eu quelques impacts, ensuite il y a l’application et ses compromis, tout n’est èvidemment pas gagné.
Les syndicats institutionels comme FNSEA pour la France, CIA ou Coldiretti en Italie reflètent trop souvent les compromis qui ne sont nécessaire qu’à la volonté d’aller dans la direction des choix de sociètè majoritaire. Et c’est surprenant de voir que ce sont souvent les rèfèrences choisies par bon nombre de reprèsentants de la gauche institutionelle.


LE BLUES DU PRISONNIER JOSE…
11 février 2007 - 15h47 - Posté par

Trop belles ces propositions ! Il faut, il faut... Mais on est bien d’accord. Sauf que d’une part, la France contrevient déjà aux règles européennes en la matière, et les cultures en plein champ devraient déjà être interdites. Dautre part, tu compte attendre que l’épidémie se propage combien de temps avant que nos politiques réagissent vraiment sur le terrain ? Quel est la raison de cette jouissance à espérer voir tomber un camarade de lutte pour une cause juste ? Arrêtez les mecs ! Avec ces défoulements envers des personnes, ça augure mal de l’avenir de cette gauche qu’on attend un jour, au moins après les présidentielles.


LE BLUES DU PRISONNIER JOSE…
11 février 2007 - 19h18 - Posté par

la lutte et les condamnations de Bové favorisent....les semenciers !!alors là vraiment c’est le niveau zéro d la reflexion et le degre mille de la mauvaise foi.
Quittons les syndicats qui luttent contre les patrons,car ça risque de favoriser ces mêmes patrons !

comment pet on dire de telle stupidités par haine de Bové ?
Je réprouve le coup de force de bove,son deni de démocratie contre les collectif mais de là a vomir comme certains le font de telles ignominies contre lui ...
José a pris des risques que peu de gens prennent,il a payé le prix fort,privation de liberté.
alors que d’autre se pavanait au festival de cannes en smocking même pas rouge.


LE BLUES DU PRISONNIER JOSE…
11 février 2007 - 20h44 - Posté par

Ce que je reproche à bové outre son narcissisme hypertrophié, c’est d’avoir enterré le débat des OGM sous le fatras de la judiciarisation et entraînant le réflexe de peur des petits qui ont que leur outil de travail, violation du droit de la propriété dans le marbre de la déclaration des droits de l’Homme. Il manque une véritable mobilisation citoyenne sur un choix important de société que Bové a occulté.
Joelle d’Agen


LE BLUES DU PRISONNIER JOSE…
12 février 2007 - 00h10 - Posté par

Personnellement, je te conseille la tisane de tilleul.
Tu verras ça calme.
Ensuite, on a les idées plus sereines et plus claires.


LE BLUES DU PRISONNIER JOSE…
11 février 2007 - 18h43

Un peu de décence et de respect quand-même !

Ceux qui vont en prison pour leurs idées ne sont pas légion. Pour le PCF, si je ne me trompe, ça remonte aux années 50 avec Henri Martin.

Donc, on peut être en désaccord avec Bové, mais il a fait de la taule et il en refera.

Merci d’être sévère quand vous-même aurez été jusqu’au bout de vos idées, emrisonné, comme mon père, vétéran PCF, le fut dans son combat contre le colonialisme.

René Traquin.



LE BLUES DU PRISONNIER JOSE…
11 février 2007 - 19h17 - Posté par

Merci René pour ce message qui rompt avec l’halali sectaire sur Bove...
Francis


LE BLUES DU PRISONNIER JOSE…
11 février 2007 - 20h36 - Posté par

Bonjour,
Si nous écrivons dans ce forum, c’est que nous sommes tous d’accord pour un antilibéralisme, contre la production d’OGM alimentaires, etc..
Je tiens à préciser que le terme OGM a une définition tres précise. Personnelement, je ne suis pas contre la production d’insuline par de bactéries génétiquement modifiées en laboratoire, mais je suis à 100% contre la production de produits alimentaires génétiquement modifiés, et la culture en champ de ces bombes à retardement. Voir le rapport du Dr. Velot (http://www.legrandsoir.info/article...).
Mainteant, José Bové fait un peu de pub. Et je trouve ça très bien. Finalament, de tous les candidats, je crois que c’est le seul à avoir une position claire et précise sur chaque question qu’on lui pose.
Il réponds avec logique, et je suis d’accord avec chacune de ses propositions : http://www.lemonde.fr/web/chat/0,46...

Ah, notez, que moi, je ne pourrais pas voter aux présidentielles, bien que résident en France depuis 18 ans, mais je n’ai pas la nationalité française.
Maintenant, si je devais voter...je ferais attention. JB serait mon candidat préféré, MAIS, il faut voter en pensant bien. Bon, les sondages, on a vu en 2002 que ça trompe tout le monde. Mais j’aurais peur personellement d’un second tour Sarko-LePen....
Faut dire que le systeme est mal foutu. ON devrait pouvoir chacun faire une liste de ses candidats (les classer du 1er choix au dernier), comme ça, on n’aurait pas peur de voter pour son candidat préféré, sans avoir le risque que son second choix soit écarté...c serait d’ailleurs plus logique. Un candidat que 80 % des francais choisissent en 2nd choix devrait être élu, plutot que celui qui est 1er choix pour 51% et dernier choix pour 49%.

Et pour terminer, il ne sert à rien de fustiger Bové sur sa condamnation et la pub qu’il en fait. Bien sur, il y a des gens avec moi de chances. Bien sur, il y a des torturés en taule en Coree. Bien sur, il y a 100 000 morts par an au Darfour, et autant de femmes violées...et le monde entier s’en fout royalement. Mais il n’en reste que dans 10 ans, qd on aura une catastrophe écologique majeure (sans compter le réchauffement climatique) due à la transmission d’un gène OGM dans la nature...on reviendra a penser que finalement, JB a bien fait avec ses fauchages, et que accepter sa condamnation, c’est montrer l’abrutissement des autorités et leur cécité.


LE BLUES DU PRISONNIER JOSE…
11 février 2007 - 23h15 - Posté par

Tu oublies

Fernand yveton guillotiné

Maurice Audin assassiné

L aspirant Maillot

Des milliers de communiste francais et algerien Condamnées

Henri Alleg torturé emprisoné

Les 9 morts de charonne Assassinés par la police de Papon don l anniversaire était le 8 Février

Les milliers de militants aux carrieres brisées par les patrons car communistes et ou Cégegétistes

Les 15000 Militants syndicaux licentiés par le medef chaque années pour avoir oser vouloir crée un syndicat

Les 2 camarades du MODEF menacés eux aussi de prison et ce aujourd hui

Bellaciao trainé en justice Pour avoir publié un communiqué de la CGT

ALORS BOVE N EST QU UN PARMIS DES MILLIERS QUI EUX NE JOUENT PAS LES MARTYRS ET DON HORMIS LE PCF ET LA CGT PERSONNE NE PARLE

CF vitry 94


LE BLUES DU PRISONNIER JOSE…
12 février 2007 - 00h01 - Posté par

Quel dommage que tu ais perdu le fil depuis Henri Martin nous avons eu Lucien BARBIER assassiné dans la Somme et Pierre MAITRE aux verreries de Reims et bien d’autres ont dérouillé et dérouilleront encore...comme si le justice de classe ou plutôt l’injustice s’était arrêtée dans les anneés 50, Henri Martin mais Henri Alleg, Maurice Audin cela ne te rappelle rien, la Question non plus ? Les embastillés d’Action Directe cela ne te dit rien ? Malik Oussekine, Eloi Machoro des inconnus ?

Ce que ton père a fait est remarquable mais je te sens très modeste sur ta propre contribution au mouvement ouvrier.
Oui Bové est allé en taule et y retournera, à moins que l’amnistie... n’est-ce pas !

Il y a un mec de la tribu Ka qui a pris de la prison ferme pour ses idées et à te suivre cela suffirait à le rendre respectable...

Quant à aller au bout de ses idées, il s’agit pour toi d’être emprisonné, torturé, fusillé, le brevet de militant passe par le nombre de cicatrices ?

Veux tu voir les miennes ?

Qui es-tu pour juger de l’action des militants et décerner les titres de héros ?

Faut-il se pavaner devant une caméra pour avoir droit à ta "compassion " ?

Sois un peu plus sévère avec toi-même et un peu de respect pour celles et ceux qui dans l’anonymat sont remarquables d’engagement !


LE BLUES DU PRISONNIER JOSE…
11 février 2007 - 21h24

Faut-il aller en taule pour être un héros du syndicalisme et si oui combien de temps pour avoir son brevet ?

75 000 miltants syndicaux ouvriers licenciés et condamnés au chômage c’est pas grave tout le monde sait bien que quand tu te pointes pour une annonce le patron ignore qui tu es...Chacun sait bien que les listes noires n’existent pas ! Et le chômage c’est pas la taule, non c’est parfois pire, des fois c’est la rue.

Avez-vous la moindre idée du nombre de militants de la CGT qui se sont farcis des gardes à vue, des militants communistes embarqués pour avoir collé des affiches , certes ils n’ont pas passé des mois derrière les barreaux mais ils n’ont jamais demandé ni obtenu l’amnistie présidentielle.

Savez-vous que cela continue contre les sans-papiers, les syndicalistes ouvriers, oui ouvriers, contre Bellaciao, contre celles et ceux qui ne plient pas et qui ne font pas la Une !

Manufrance, les 10 de Renault et les derniers condamnés de la Rochelle condamnés à payer des années de Smic au Médef pour un feu qu’ils n’avaient même pas allumé et qui ont échappé à la sentence par la mobilisation du monde du travail, sans qu’un seul tracteur n’ait été aperçu dans le cortège !

Y’en a marre des faux taulards en peine de télévision, marre de soutenir les vedettes et de laisser croupir les "petites mains" des luttes.

Y’en a marre des sens uniques et visiblement même la très grande majorité du monde paysan le pense également et où est la solidarité pour ces syndicalistes paysans du Modef qui sont condamnés
pour un bison grillé, où était Bové quand ils furent jugés ?

Marre de soutenir des mec qui ne soutiennent que leur nombril !

C’était mon coup de gueule du dimanche soir

salut et fraternité



LE BLUES DU PRISONNIER JOSE…
12 février 2007 - 17h58 - Posté par

çà fait chaud au coeur la lecture des deux dernières interventions !

que de combats, que de souffrances ignorées, méprisées, camouflées à ceux et à celles qui devraient saluer avec respect et dignité tout ceux là, victimes du capitalisme !!

Dans la société du "spectacle" la mise en scène, les acteurs remplacent les "politiques", à l’américaine...big brother n’est pas loin !

Roger de ANDRADE de Pluvigner en Morbihan


LE BLUES DU PRISONNIER JOSE…
12 février 2007 - 19h01

Belle plaidoirie cher Maitre il y a du Zola dans votre lyrisme.Par contre comme on trouvera toujours plus malheureux que le malheureux,si l’on suit votre raisonnement ,on ne peut que plaindre des gens qui pourtant devraient se trouver bien chanceux. VINCENT






Gilets jaunes : un acte 45 réussi ? L’avis de Faouzi Lellouche (vidéo)
dimanche 22 - 02h22
de : nazairien
3 commentaires
Marche du 21 sept à Paris : 1 km et lacrymos |
samedi 21 - 20h12
de : Christian DELARUE
Gilets-Jaunes - Acte 45 - Dès ce matin mobilisation massive à Paris !
samedi 21 - 11h21
de : joclaude
C3H8NO5P
vendredi 20 - 20h51
de : L’iena rabbioso
LIBERTE POUR VINCENZO VECCHI
vendredi 20 - 18h39
La liste des 11 membres du gouvernement à avoir « oublié » des biens dans leur déclaration de patrimoine
vendredi 20 - 17h20
de : joclaude
La France équipe les troupes égyptiennes soupçonnées d’exactions dans le Sinaï
vendredi 20 - 14h11
de : joclaude
2 commentaires
TROIS QUESTIONS À CORINNE MOREL DARLEUX à propos de PLUTÔT COULER EN BEAUTÉ QUE FLOTTER SANS GRÂCE
jeudi 19 - 09h40
de : Ernest London
1 commentaire
Climat : comment les syndicats préparent-ils la grève du 20 septembre ?
jeudi 19 - 08h46
1 commentaire
D’aucun devrait apprendre que nous vivons un monde Multipolaire et non plus unipolaire !
mercredi 18 - 17h02
de : joclaude
Assez cautionné le « dialogue social » bidon avec le gouvernement et ses représentants !
mercredi 18 - 13h26
de : Jodez
3 commentaires
Urgence pour l’Hôpital ! Urgence totale des luttes sociales !
lundi 16 - 22h07
de : Lepotier
ACTE 44 des Gilets Jaunes : Les BRUTES de macron à l’oeuvre ! (video)
lundi 16 - 19h17
de : joclaude
2 commentaires
Les "affaires" en régime macronien ! Vertueuse prédiction : Plus jamais ça ?
lundi 16 - 11h59
de : joclaude
2 commentaires
Venezuela : les très gênantes photos de Guaidó en compagnie des narco-paramilitaires colombiens
lundi 16 - 10h45
de : Olivier Arendt
Les sous-traitants du nucléaire en grève le 18 septembre contre le dumping social
lundi 16 - 08h11
DÉCÈS D’UN TORTIONNAIRE EN ALGÉRIE.
dimanche 15 - 15h17
de : Transmis par Nuits de septembre 1965
Que la Terre nous sauve.
samedi 14 - 13h27
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
Mesures Buzyn, c’est du Coluche : Dites nous ce dont vous avez besoin, nous vous dirons comment vous en passer (vidéo)
samedi 14 - 13h12
de : nazairien
1 commentaire
MANIFIESTA 2019 - C’est l’heure de l’mettre !
samedi 14 - 11h47
de : Hdm
Patrick Balkany, proche de Sarkozy, condamné à 4 ans de prison ferme et incarcéré (vidéo Verdi)
vendredi 13 - 16h16
de : nazairien
10 commentaires
Les corbeaux , les vautours en passe de disparaître ?
jeudi 12 - 20h12
de : joclaude
1 commentaire
Réaction de LFI après la diffusion des images de Quotidien sur le jour des perquisitions (video)
jeudi 12 - 12h38
de : LFI
40 minutes d’images cachées : le coup monté médiatico-judiciaire contre LFI (video)
jeudi 12 - 08h57
de : L’Ère du peuple
1 commentaire
Je suis prêt ! « Et ainsi de suite… »
jeudi 12 - 08h44
de : Jean-Luc Mélenchon
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 - 08h41
de : Info’Com-CGT
Grèce : l’expérience autogestionnaire des Viome menacée
jeudi 12 - 08h04
Le Val-de-Marne, premier département de France à bannir le glyphosate
mercredi 11 - 09h40
de : Agnès Vives
2 commentaires
Perquisition chez Mélenchon... Un autre son de cloches (video)
mercredi 11 - 09h01
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 - 07h51
de : Roberto Ferrario
2 commentaires
Samedi 14 septembre 2019, les éditions Noir et Rouge présentent le second tome de La CNT dans la révolution espagnole de
mardi 10 - 22h09
de : Frank
UNE JUSTE COLÈRE - Interrompre la destruction du monde
mardi 10 - 13h55
de : Ernest London
1 commentaire
Le RN face à la destruction sociale
mardi 10 - 12h08
de : Christian DELARUE
3 commentaires
Toute la macronnerie : Menteuse ! La Révolution est permanente !
lundi 9 - 15h44
de : joclaude
4 commentaires
Gaspard Glanz (journaliste), à nouveau inquiété par la flicaille, ridiculise ces flics(quettes) (vidéo)
lundi 9 - 13h59
de : nazairien
Thales : petits meurtres entre amis, ou la politique des bâtons dans les roues
lundi 9 - 11h26
de : Bertrand F
Au moins 2000 gilets jaunes convergent à Montpellier pour leur rentrée
dimanche 8 - 15h42
2 commentaires
arret de la grêve de Petit Jean
samedi 7 - 12h32
de : promedic
"Opération Aéroport de Paris" : L’initiave citoyenne en action, dans le var (vidéo)
samedi 7 - 00h50
de : nazairien
Plan et marché à Cuba des années 1960 à aujourd’hui
vendredi 6 - 13h47
de : P. Del Castillo
2 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Si tu vis dans l’ombre, tu n’approcheras jamais le soleil. Jacques Mesrine.
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite