Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Coco, boulot, dodo. Sur le blog de Michel Onfray...
de : NANTIS
jeudi 15 février 2007 - 13h35 - Signaler aux modérateurs
83 commentaires
JPEG - 37.2 ko

de Michel Onfray

Lu dans "Libération" ce mercredi l’interpellation de José Bové par un ex-ajusteur communiste, Maurice, à qui il dit que le Parti Communiste "n’a pas trahi les ouvriers".

Mon pauvre Maurice, il faut vraiment être un dévot de la religion communiste pour ne pas voir que, pendant presque un siècle, ce parti a fonctionné comme l’Eglise avec son inquisition, ses bûchers, ses orthodoxes célébrés, ses hétérodoxes persécutés, condamnés, emprisonnés et que, dans cette logique totalitaire, la classe ouvrière a été le cadet de ses soucis !

Les Communistes auraient pu profiter de subventions de la CIA et des Etats-Unis tant leur rôle contre-révolutionnaire est avéré dans le XX° siècle…

Le PCF n’a pas trahi les ouvriers, cher Maurice, lorsque Molotov le communiste et Ribbentrop le national-socialiste signent le pacte Germano-soviétique le 23 août 1939 et conviennent d’un partage de l’Europe à l’amiable avec viol de la Pologne et cadeau des pays Baltes aux marxistes-léninistes.

Ce pacte auquel consent le parti communiste français permet à Hitler de ne pas s’éparpiller sur deux fronts, donc d’être extrêmement performant quand il envahit la France. Pendant qu’Hitler vaque à ses petites affaires mondiales, Staline lui livre les antifascistes présents sur le sol Allemand et Autrichien, dont Margaret Buber-Neuman. Il faudra l’attaque de l’URSS par le III° Reich en juin 1941 pour que les communistes russes deviennent anti-nazis…

Le PCF n’a pas trahi les ouvriers, cher Maurice, quand, de conserve avec Maurice Thorez et Jacques Duclos, il négocie avec Otto Abetz en 1940 l’autorisation pour « L’humanité » de reparaître sous régime d’occupation nazie et que, pour ce faire, certains de ses émissaires jouent de la corde antisémite commune avec les nationaux-socialistes pour obtenir ce droit à revenir dans les kiosques… La haine raciale du Juif chez les nazis effectue un trajet commun, sur le principe des compagnons de route, avec la haine marxiste des Juifs confiscateurs du grand Capital…

Le PCF n’a pas trahi les ouvriers, cher Maurice, quand, pendant quarante deux ans , il a soutenu un régime sanguinaire, tyrannique, dictatorial, colonial, impérialiste, inhumain, carcéral, disciplinaire, y compris pour la classe ouvrière, sous prétexte que les ouvriers, entre goulag et Kolyma, ne dormaient pas sous les ponts , de fait, ils s’entassaient dans des appartements communautaires, disposaient d’études supérieures gratuites pour leurs enfants , certes, supérieures sur le principe , mais inférieures dans les faits par leurs contenus doctrinaires…

Le PCF n’a pas trahi les ouvriers, cher Maurice, quand il a rompu en 1989 avec sa soviétophilie, si longtemps utile pour remplir les caisses du parti et financer les salaires des permanents qui constituaient la bureaucratie du parti place du Colonel Fabien, au moment très tardif de la chute du mur de Berlin, c’est à dire quand on ne pouvait plus tresser de couronnes de laurier au soviet suprême et à ses momies. Que n’a-t-il, ce parti qui n’a jamais trahi les ouvriers, soutenu Gorbatchev quand ce grand homme aspirait à la Perestroïka et à la Glasnost, cet homme vilipendé par tous, y compris les communistes français, pour avoir voulu brader l’URSS quand il souhaitait la conserver à gauche, et ne pas la vendre aux libéraux, ce qui pourtant fut fait, avec Eltsine, et un peu grâce au parti frère français …

Le PCF n’a pas trahi les ouvriers, cher Maurice, quand il a accepté, en Mai 68, d’envoyer un obscur syndicaliste de la CGT qui deviendra célèbre, Henri Krasucki, rencontrer un autre obscur envoyé par Pompidou qui, lui aussi, deviendra célèbre et avouera plus tard être allé à cette réunion secrète dans une sous pente avec un revolver sous sa veste, Jacques Chirac, pour négocier le principe des accords de Grenelle qui, de fait, arrêtaient la grève, éloignaient la perspective révolutionnaire, et justifiaient la fameuse reprise du travail ( ah ! le fameux « il faut savoir arrêter une grève «  !) sous prétexte d’une augmentation de salaire dont le pouvoir et les syndicats savaient qu’elle serait bien vite absorbée par l’augmentation du coût de la vie dans les mois suivants…

Le PCF n’a pas trahi les ouvriers, cher Maurice, quand il a vendu son âme pour une assiette de lentilles, plusieurs fois depuis Mai 81, en acceptant des strapontins de ministres dans des gouvernements qui, se disant de gauche, menaient une politique de droite, dont certains nationalisaient plus que le gouvernement Balladur. Un pied revendicatif dans l’usine, un autre dans les palais dorés des ministères, une parole à gauche, une pratique de collaboration avec le libéralisme, des banderoles entre Nation et République, des cocktails chics à Matignon et des électeurs, pas dupes, qui quittent le parti et s’en vont, pour certains, vers le Front National…

Le PCF n’a pas trahi les ouvriers, cher Maurice, en prétendant pendant des mois aspirer à une candidature unique de la gauche antilibérale, certes, bien sûr, évidemment, mais pourvu qu’elle se fasse sous le nom de Marie Georges Buffet, et sous le logo du Parti Communiste Français, non sans avoir sollicité les militants en amont pour noyauter, vieilles habitudes, les comités antilibéraux partout où c’était possible afin de laisser croire à une réelle et naturelle présence de leur première secrétaire artificiellement plébiscitée.

Le PCF n’a pas trahi les ouvriers, cher Maurice, lors des négociations avec le Parti Socialiste pour conserver après les présidentielles les prébendes électorales – des municipales aux législatives, en passant par les sénatoriales et autres consultations cantonales, départementales et régionales- obtenues avec la complicité d’un PS qui assure, par le choix de ses candidats et ses alliances, la réélection des permanents du Parti, des salariés de la bureaucratie, pourvu que la parole de gauche pendant la campagne n’empêche pas ensuite une pratique gouvernementale commune.

Mon cher Maurice, je crains que votre dévotion au Parti – comme d’autres dévots sacrifient à Bernadette Soubirous- vous empêche de faire de l’histoire, notamment celle de votre Eglise , car vous auriez vu que le Parti Communiste Français, qui a commencé par revendiquer et s’approprier tous les fusillés et la plupart des résistants français alors qu’il collaborait avec le régime nazi, puis continué à se dire révolutionnaire pendant qu’il participait au gouvernement d’un Lionel Jospin qui affirmait que son projet présidentiel ne serait pas socialiste, ce Parti, donc, a fourni en couleuvres pendant un demi siècles la classe ouvrière qui mendie aujourd’hui, et pour cause, un peu des miettes du festin de Jean-Marie Le Pen… Le score de ce dernier, le PCF est en un peu responsable, malheureusement.

http://michelonfray.blogs.nouvelobs.com/



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Coco,boulot,dodo. Sur le blog de Michel Onfray voila ce que j’ai vu, mais j’ajoute simplement atte
15 février 2007 - 13h45

A vomir : déjà quand on commence avec la vieille rengaine anticommuniste de la collusion PCF-nazis ,on peut s’attendre à la suite.....

A propos d’ Onfray , je recommande l’exellent livre d’ Aymeric Monville , "Misère du nietzschéisme de gauche", aux éditions Aden où l’auteur remet vertement ce "philosophe" capitaliste antilibéral à sa place.

Braz.



Coco,boulot,dodo. Sur le blog de Michel Onfray voila ce que j’ai vu, mais j’ajoute simplement atte
15 février 2007 - 14h15 - Posté par

Voilà un excellent article qui remettra les choses un peu à leur place.

http://www.lescommunistes.net/ laje...

mncds.


Coco,boulot,dodo. Sur le blog de Michel Onfray voila ce que j’ai vu, mais j’ajoute simplement atte
18 février 2007 - 20h12 - Posté par

Ben les communistes suisses péchent par trop d’humour, ou alors par un vent d’anti communisme ?


Coco,boulot,dodo. Sur le blog de Michel Onfray voila ce que j’ai vu, mais j’ajoute simplement atte
15 février 2007 - 15h17 - Posté par

Voir aussi LE PLAN B, qui a décerné la "laisse d’or" à Onfray.
http://www.leplanb.org
FM


Coco,boulot,dodo. Sur le blog de Michel Onfray voila ce que j’ai vu, mais j’ajoute simplement atte
15 février 2007 - 17h47 - Posté par

Oui j’ai lu une affirmation récente de Michel Onfray "il faut dissocier le capitalisme : appropriation privée des moyens de productions et l’organisation libérale du marché". C’est un peu tordu.

En fait le liberalisme a toujours été le corollaire du capitalisme et inversement. Le capitalisme a besoin du marché libéral pour se développer.


Coco,boulot,dodo. Sur le blog de Michel Onfray voila ce que j’ai vu, mais j’ajoute simplement atte
16 février 2007 - 14h44 - Posté par

Bravo. La personnalité inattaquable de MGB les inquiète. Ne trouvant rien à lui reprocher, ils vont chercher dans les poubelles de l’histoire s’il y a quelque chose à glaner.

Il y a longtemps que le PCF a fait son mea culpa des erreurs d’appréciation qu’il a pu faire dans le passé. Face à Arlette Chabot qui lui rappelait le mur de Berlin, MGB a su répondre en toute simplicité que la démocratie, si elle n’avait pas été respectée en ce temps là, aujourd’hui elle est la base de notre action.

Nous nous sommes toujours battus pour défendre la classe ouvrière et la justice sociale. On n’attend rien de ce genre d’intello névropathe.

Rol


Coco, boulot, dodo. Sur le blog de Michel Onfray...
15 février 2007 - 14h23

Ce brulot d’Onfray est plus proche du discours anticommuniste de type fasciste qu’autre chose.Quelle sera la réaction des communistes unitaires membre du cartel électoral boviste ?J’attends impatiemment les commentaires des Braouzec , Perreux et consorts...
Lorenzo



Coco, boulot, dodo. Sur le blog de Michel Onfray...
15 février 2007 - 14h40

Les porteurs d eau du MEDEF signataires de BOVE font feux de tout bois ...

L affollement les gagnent on ressort du plaquard l anticommunisme le plus nauséabond ...

Quand ces heritiers de Mac carthy perdent leur sang froid c est bon signe ....

On mesure combien la candidature anticapitaliste antiliberale et populaire de MGB dérange cette pseudo intelligentia......et leur privilege de caste....

C est que nous sommes sur la bonne voie poursuivons pas a pas chaque jour a gagner une a une des voix pour notre programme et MGB.....

c est la meilleure reponse a apporter a ces vautours et autre charognards qui se croient encore au temps de radio Paris !!!!!

CF vitry 94



Coco, boulot, dodo. Sur le blog de Michel Onfray...
15 février 2007 - 14h50

Quelle dérive ! Quel dommage ! Ca sent l’amertume, l’aigreur. Ce n’est vraiment pas du niveau du vrai Onfray que j’aime lire.

Eric Bacher, journaliste



Coco, boulot, dodo. Sur le blog de Michel Onfray...
15 février 2007 - 14h50

Le problème d’un tel panégyrique, c’est l’invitation à se décourager et à ne plus rien faire.

Les généralités ne rendent pas compte de toutes les réalités, des femmes et des hommes.

Il y a bien eu des communistes résistants.

Suite aux accords de Grenelle en 68, le pouvoir d’achat n’a pas fondu en qq mois.

Qu’est-ce que cela aurait été alors sans l’augmentation de 20% ?



Coco, boulot, dodo. Sur le blog de Michel Onfray...
15 février 2007 - 15h04 - Posté par

Il ni a jamais eut d accord de grenelle en 68 mais un CONSTAT Que la CGT a presenté au vote des salariés dans chaque boite et par ailleurs les negos de branches et par entreprise se poursuivaient ...

Georges Séguy l a presenté a l ile seguin a billancourt et les salariés ont HUER le CNPF et non Séguy pour refuser ce constat c est ca la réalité ....

La greve c est poursuivi encore pres de 2 semaines apres le constat de grenelle ....

Le smig augmenté de 30% les droits syndicaux l amélorations des conditions de travail ou par exemple ds ma boite la RATP passer de 57 repos par an a 89 c etait il est vrai de la bibine .... !!!

Petit rappel a Onfray l inconnu de la CGT Krasucky Etait a l époque directeur de la VO et tres connu des salariés.....

Mais on est pas a quelques mensonges pres ni quelques arrangement avec l histoire .....

CF vitry 94


Coco, boulot, dodo. Sur le blog de Michel Onfray...
15 février 2007 - 15h10 - Posté par


La laisse d’or du Plan B (dans vos kiosques !) est attribuée ce mois-ci à Michel Onfray. Ce texte nous montre pourquoi ce choix est justifié !


Coco, boulot, dodo. Sur le blog de Michel Onfray...
15 février 2007 - 15h26 - Posté par

suite a grenelle le pouvoir d’achat a fondu plus lentement que quelques mois et alors,ça excuse la trahison ?
Fonctionnaire dont le salaire a été bloqué par la gauche avec communistes au gouvernement,puis privatise quand la gauche est revenu au pouvoir avec encore des ministres communistes,je suis d’accord avec l’analyse de la trahison de la classe ouvriere ;
je ne tombe pas dans l’assimilation communistes égalent collabo.
Non çela est faux,même si c’est un fait historique que des communistes éssaierons de négocier la reparution de l’humanité avec les nazis ,et cela est déja trop.
De même l’approbation du pacte germano sovietique est une horreur .
Toute critique de l’histoire du pcf n’est pas anticonmmuniste au contraire c’est parfois pour mieux tirer les leçons du passé .
l’aveuglement n’est pas tres révolutionnaire .
Nier aussi les interets de la structure du parti et de ses permanents est complétement antimarxiste ;
Le remerciement du PS a robert HUE en le bombardant sénateur lui que toutes les elections renvoyaient dans les cordes est assez révélateur .
Et pitoyable pour Hue,la honte ne l’étouffe pas ;


Coco, boulot, dodo. Sur le blog de Michel Onfray...
15 février 2007 - 15h45 - Posté par

Au risque de m’en prendre une , affirmer que le pacte germano-soviétique était une "horreur" sans autre forme de procés , c’est une erreur . Certes les militants communistes ont été placé dans une situation extremement difficile , mais d’un point de vue strategique le pacte germano-soviétique était tout à fait justifié par le contexte de l’époque : contrairement à ce que l’on entend souvent , ce n’est pas la Russie qui a "laché" la France et l’Angleterre ( et accessoirement les militants communistes de ces pays) mais bien ces derniers pays qui ont systématiquement repoussé l’alliance défensive prônée par l’URSS.

Quant à la demande de parution de l’huma , cette initiative à été critiquée par le Pcf lui-même.

Encore une fois , on demande constamment aux communistes de se justifier pour le pacte Molotov Ribbentrop mais on ne demandera jamais au socialos pourquoi la SFIO a voté à une large majorité les pleins pouvoirs à Pétain et avait éprouvé un "lâche soulagement" à l’annonce des accords de Munich

Braz.


Coco, boulot, dodo. Sur le blog de Michel Onfray...
16 février 2007 - 13h10 - Posté par

Ah les deux fronts dont Hitler ne voulait pas que nous l’a-t-on redit...

Mais surtout oublions vite que l’URSS avait déjà un front avec le Japon dont l’idéologie nauséabonde valait bien nos facistes italiens, franquistes espagnols, pétainistes français et nazis allemands.

Alors ce front là ne compte-t-il pas ?

Onfray va mal, un philosophe qui insulte Marie-George en la traitant de stalinienne, manque certainement d’arguments, les confond avec des arguties et de plus se livre à l’invective qui est une pratique des staliniens donc retour à l’envoyeur.

Dommage de voir cet homme imbu de sa propre personne s’exhiber en penseur, se garariser de libéralisme après nous avoir dit le contraire et hésiter entre vote blanc, Ségolène puis José... c’est nul !

Dommage pour un vrai penseur de l’athéisme de ne se limiter qu’à cela.

C’est un peu comme ses grands dont l’attitude nous dit faites ce que je dis mais ne faites pas ce que je fais.

Fabrice


Coco, boulot, dodo. Sur le blog de Michel Onfray...
15 février 2007 - 15h15

Voila une belle somme de haines recuites, prètes pour l’emploi, ce merveilleux condensé qui fait le racisme. Et dire que Onfray était invité de la fète de l’Huma cette année, qu’il a osé débattre au milieu de tous ces salops, qu’il est même ressorti vivant juste pour nous cracher sa haine. Sale type, juste bon à bosser avec ceux qui lui ressemblent.
Léon



Coco, boulot, dodo. Sur le blog de Michel Onfray...
15 février 2007 - 15h28 - Posté par

Il roule pour qui Onfray ? Je le croyais à gauche, ouvert et tolérant ! Ce qu’il vient d’écrire va profiter à qui ? Qui veut aider les 7 millions de pauvres ??? Quand on pense que seulement 1 million de gens touchent plus de 4000 euros par mois, laisse supposer que tous les autres, et nous sommes de loin les plus nombreux touchent un salaire inférieur à 4000 euros, soit moins de 26 000 francs par mois. Je veux pas dire, mais le paquet de pauvres à grossi.

Alors Onfray, c’est vous qui allez aider les 7 millions de pauvres ??????????

Parce que c’est bien beau de parler, mais il faudrait mettre en pratique ses idées...


Coco, boulot, dodo. Sur le blog de Michel Onfray...
15 février 2007 - 15h44 - Posté par

Pour essayer de vous ramener les uns et les autres à la réalité.

I) Ayant lu les programmes antilibéraux et les réformes, il manque à TOUS, au-delà de la fiscalité, une grande réforme sur les produits financiers, les transactions, les dividendes des actionnaires.

II) Il manque aussi une réforme sur l’exclusivité du mandat de député à l’Assemblée nationale et l’obligation de présence.

Le ou la candidate qui présenterait cela pourrait faire plus de 50% des voix dès le premier tour.

Au lieu de vous crêpez le chignon... M. Renouard.


Coco, boulot, dodo. Sur le blog de Michel Onfray...
15 février 2007 - 19h02 - Posté par

Vous n’avez rien compris : c’est impressionant un philosophe qui a trouvé en Bové son gourou !


Coco, boulot, dodo. Sur le blog de Michel Onfray...
15 février 2007 - 16h09

A ben

Tu oublies ainsi que Michel Onfray que les cocos ont un couteau entre les dents mangent les petites n ’enfants violent les femmes .....

Mais bon tous ces poncifs de l anticommunisme sont un peut éculés ....

.Quand a tous ces élus qui rejoignent BOVE

46 sur 30000 adhérents de l ANECR ca fait une forte "majorité " soit O ;15 %

Ce texte comme d autre montre bien que le seul "arc des forces" de la candidature BOVE son socle son ciment ne repose que sur une chose L ANTICOMMUNISME

On est tres loin de vouloir répondre dans ce camp la a la mal vie de notre peuple .

Non l objectif est ailleurs DETRUIRE LE PCF pour prendre la place du_ moins tenter ....

C est dingue comme TOUS ces gens bien pensant épargnent le MEDEF la FINANCE la DROITE et réservent leur cou au PCF et a MGB ....

Faut il que leur bateau prenne l eau et que l entacinement soit chaque jour plus profond du programme et de la candidature MGB pour leur foutent une telle trouille ...

CF vitry 94



Coco, boulot, dodo. Sur le blog de Michel Onfray...
15 février 2007 - 16h37

Apparement , Michel Onfray est devenu un dévot de la religion "Bovéiste", ce n’est d’ailleurs pas tout à fait une religion, plutôt une secte avec un gourou magnétiseur , notre JB qui a réussi à l’hypnotiser , et, à lire ce message , on dirait même que notre philosophe a subit un lavage de cerveau...

Sinon, je remarque que MGB est la seule à défendre son programme sans taper sur ses "proches"concurents ...les autres (Arlette, OB, JB), comme vous dites, passent leur temps à se disputer les voix communistes et à se justifier par rapport au PC ...pour des antilibéraux , je trouve leur démarche improductive et nocive !

Onfray se dit antilibéral ms pas anticapitaliste , et soutient JB qui est quoi lui , au fait ???

Marjo



Coco, boulot, dodo. Sur le blog de Michel Onfray...
15 février 2007 - 18h29

Et la boucle est bouclée ! Onfray rejoins S.Courtois et quelques autres dans trés peu de temps on va nous sortir qu’en fait ce sont les communistes qui font les milliards de profits et qui exploitent la classe ouvriere.Et si tous ces penseurs à la mord moi le ...... nous foutaient la paix !

NON c’est impossible ils participent sciemment à la campagne en faveur de la casse des organisations ouvrières,leur ojectif est de plus en plus limpide ,l’ultralibéralisme est en marche et tous les obstacles,doivent être éliminés quelqu’en soient les méthodes !.

L’Histoire est pleines d’exemples concrèts, "ON" commence toujours par les Communistes, puis les intéllectuels,les démocrates ,croyez vous un seul instant que lorsque le discrédit aura suffisamment laminé le PC ,qu’un PS pourra subsister ? Déjà avec les médias aux ordres ,la presse muselée,les intéllectuels galvaudés et chahutés sans argumentaire, que devient la liberté d’expression ?

Que devient la liberté de penser ,sans connaissance et authentique débat ?

La pensée ,l’expression Unique se substitue à la démocratie et s’installe l’autocratie et la dictature d’abord intéllectuelle puis totale.

Doucemment notre socièté glisse dans cette direction,Onfray ,ses amis ,Tous ceux qui aujourd’hui réclame l’afaiblissement du Parti Communiste et qui demain demanderont la même chose pour le PS (déjà certaines intentions s’expriment) ,contribuent à leur manière à ce recul important de socièté.

Pouvons nous encore l’empêcher ?Le vote en faveur de MG. Buffet me semble avec l’action sociale et politique le seul choix fiable.

Roger bretagne



Coco, boulot, dodo. Sur le blog de Michel Onfray...
15 février 2007 - 18h43

Morceaux d anthologie du pôrteur d eau du MEDEF Michel Onfray trouvé sur le blog du nouvel obs ....

Decidement la candidature de MGB dérange et tout est bon pour faire feux de tout bois contre la candidature anticapitaliste antilibéral et populaire .

Les signataires de Bové si mettent et onfray est a la manoeuvre comme le digne héritier de mac carthy qu il est ....

On nous ressort tous les poncifs carricatures mensonges de l anticommunisme vehiculés depuis le debut du 20 eme siecle

Les heritier de thiers s affollent c est bon signe continuons pas a pas a gagner chaque jour des voix pour MGB

C est la seule reponse a apporter a ces tenant de l ancien temps

CF vitry 94



Coco, boulot, dodo. Sur le blog de Michel Onfray...
15 février 2007 - 18h54 - Posté par

Oui je suis d’accord avec toi ! Comme on dit , le pire étant l’indifférence , que la candidature de MGB fasse s’énerver autant de personnes, montre bien que le PCF est toujours là !!

Marjo


Coco, boulot, dodo. Sur le blog de Michel Onfray...
15 février 2007 - 20h08 - Posté par

comme rassembleur, ONFRAY mieux !

et qu’aurait trouvé soudain de "miraculeux" dans l’Histoire , si...

(dont il n’est qu’un piètre "spécialiste", car chacun sa discipline...Maurice doit se contenter , lui, l’ouvrier d’écouter ce phimosophe autoproclamé "prof d’Histoire" sans rechigner...mais après quelques travaux manuels, le Maurice va appeler de vrais spécialistes de la question "communiste" dans l’ Histoire, et ainsi l’ignard renverra le "savant" d’où il vient : à sa philo nihiliste )

...si MGB s’était platement retirée en faveur de la seule candidature réellement "alternative" disponible alors, et qui n’était pas JB, mais une "apparentée communiste", l’inconsciente Clémentine Autain ?

alors, quid du rassembleur antilibéral professeur en chef ONFRAY ?

On voit bien que si ces "unitaires là" pensent ce qu’ils expriment, ils usurpent leur image de soi disant "antilibéraux rassembleurs" :

Le coeur anticommuniste de leur engagement a ses raisons que l’antilibéralisme ne saurait avoir !

Olga- roseaupensant.gauchepopulaire.fr


Coco, boulot, dodo. Sur le blog de Michel Onfray......
15 février 2007 - 19h30 - Posté par

Je ne crois pas que la question soit les erreurs du PCF ...car tous les gens qui ont "les mains sales", comme disait Sartres ont commis des erreurs (c’est sûr qu’Onfray, avec sa légitimation du capitalisme , et J Bové ont eux , beaaucoup fait pour la "classe ouvrière", bref passons )...

Quant à ce qui énuméré là, on pourrait y revenir et chaque argumentation est au moins à moitié contestable ,de plus, il n’y a aucun mot sur toutes les luttes et les avancées sociales dont le PCF a été et est encore le fer de lance, ...quelle partialité et quelle mauvaise foi !

D’autre part, il me semble que d’avoir trahi la classe ouvrière n’empêche pas le PS d’être estimé à 30% des voix aux élections...la différence c’est pourtant que le PS n’a jamais rien regretté et continue ds la même voie...la bonne comme disait J Bové !
Il est d’ailleurs assez comique de se faire reprocher les alliances passées du PC avec le PS par un homme qui se dit défenseur du capitalisme ...si vous arrivez à suivre, faites moi signe , moi j’ai un peu de mal !

Marjo


Coco, boulot, dodo. Sur le blog de Michel Onfray...
15 février 2007 - 19h56

Mais que font certains communistes avec des mecs pareils ! j’interpelle les "renovateurs " ou autres ...quittez ce navire... ça sent le rat....vous n’avez pas le droit de laisser insulter le Parti puisque vous êtes aussi adherent et nous sommes de la même famille !
mathias



Coco, boulot, dodo. Sur le blog de Michel Onfray...
15 février 2007 - 21h08 - Posté par

"CEUX"DONT VOUS PARLEZ SONT TOMBES SI BAS QU’ILS NE POURRONT PLUS SE RELEVER A MOINS QUE LES REMERCIEMENTS DE LA DROITE SOIENT VRAIMENT PLUS FORTS QUE LE MEPRIS QU’ILS NOUS INSPIRERONT A JAMAIS .M.B(Ajaccio)


Coco, boulot, dodo. Sur le blog de Michel Onfray...
15 février 2007 - 20h04

Michel.

Je suis du Nord-Pas-de calais et chez moi Thorez c’est une légende !

Je ne suis pas stalinien mais il y en a marre de ces attaques contre la mémoire de la classe ouvrière...

Alors il était stal’ ... c’est vrai. Mais il a commencé comme mineur lui. Donc la classe ouvrière il connait !

Ulrich Savary.

http://ulrichsavary.gauchepopulaire.fr/



Coco, boulot, dodo. Sur le blog de Michel Onfray...
15 février 2007 - 20h42 - Posté par

Onfray est à la mode. Il le sera encore un peu plus demain avec ses diatribes anticommunistes.
Lui attribuer le statut de "philosophe" est (et était) sans doute un peu rapide. Qu’il ait été invité à la fête de l’Huma montre un manque de discernement de la part des invitants mais aussi une ouverture d’esprit incontestable.

Cela dit, Onfray appartient plus aux "penseurs" médiatiques et à la prodution médiatique à la sauce Glucksman ou BHL (qui font rire de la France toute l’intelligentsia européenne) qu’à la veine des Sartre, Lefebvre ou Politzer.

Laissons-le à ses délires dégoulinant de néopétainisme et à ses falsifications de l’histoire, la rue, les cités, les bureaux et les usines de France ne savent pas qui il est.
Bella Ciao lui fait vraiment un grand honneur.
En tout cas, il ne risque pas d’influencer leur vote...

El Viejo Topo.


Coco, boulot, dodo. Sur le blog de Michel Onfray...
15 février 2007 - 20h58

Mais qui est Onfray ? Que laissera t’il pour la postèrité ? Il est un piètre philosophe et personne ne se souviendra de lui quand il ne serra plus de ce monde. Quelle tristesse de lire de telles choses ce n’est pas avec cela que je ferai mes cours aux élèves de terminale.
Prof Paris



Coco, boulot, dodo. Sur le blog de Michel Onfray...
15 février 2007 - 21h09

Oui Cher Michel, l’histoire est belle, hors la beauté c’est la faille et non la perfection on peut aussi regarder le verre à moitié plein avant de jeter le bébé avec l’eau du bain pour ce qui nous concerne et me fait espèrer en un avenir plus radieux et communiste :

Banquet républicain,
La Commune,
L’ecole obligatoire pour tous,
Les pacifistes de la grande et sale guerre,
Le front pop et ses fameux congés payés et oui je suis aussi pour le droit à la paresse,
Les Brigades rouges,
La résistance,
Le conseil national de la résistance,
la sécurité sociale,
l’éducation populaire,
Les accords de grenelle,
L’agence mondiale de lutte anti-dopage dans le sport,
Le traité anti-contistutionnel,
Oui cher Michel l’histoire est belle et rebelle comme la jeunesse, mais l’aigreur est le plus mauvais remède contre l’abandon des utopies et de ses rêves.
Salut et fraternité

Boroh Piotr



Coco, boulot, dodo. Sur le blog de Michel Onfray...
15 février 2007 - 21h20

Quelle horreur, toute cette ahine vomie, Michel onfray a vraiment un problème et je pense que c’est sur un divan de psy qu’il doit essayer de le résoudre. Je regrette vraiment d’avoir investi dans son bouquin "traité d’athéologie" bien que je ne l’ai pas trouvé inintéressant. Mais là, il devient un sisupportable à l’égo démesuré, Freud tu n’es pas si loin !
Joelle d’agen



Coco, boulot, dodo. Sur le blog de Michel Onfray...
15 février 2007 - 21h24

et en se projetant dans l’avenir on pourrait ecrire :

Le PCF n’a pas trahi les ouvriers, cher Maurice, quand Patrick Braouezec deputé PCF s’est allié avec Bové et Onfray....



Coco, boulot, dodo. Sur le blog de Michel Onfray...
15 février 2007 - 22h19

A l’heure où une grande partie de l’intelligencia dite "de gauche" se sent pousser des ailes pour le très grand démocrate SARKOZY, ONFRAY ajoute sa pierre de social-libéral à un édifice politique français qui commence à sentir ses bases s’effondrer,tourner à l’aigre pour certaines élites, ce qu’avait révélé le vote français contre le TCE en mai 2005.

Ce cher hédoniste de salon ne veut surtout pas que cet ordre établi qu’il défent puisse se voir encore contesté par une voie haute et forte incarnée par les 150 000 intelligences communistes qui s’organisent de mieux en mieux sur des bases idéologiques en pleine rénovation.

Je suis de ceux qui ont apprécié positivement la chute du mur ,pas ses conséquences qui durent toujours,nous n’avons pas encore tiré tous les enseignements de cette "épisode du socialisme totalitaire étatiste".

ONFRAY, que valent les plus de 20 000 000 de morts de l’URSS comparés aux quelques milliers d’américains dans la victoire sur le nazisme ?Quand les USA sont-ils entrés en guerre contre les nazis et les japonais ?

ONFRAY , tu trouveras sans aucun doute une utilité historique à tous les crimes de la SFIO associée aux libéraux et socio chrétiens dans toutes les "colonies" françaises.

Que faisaient les communistes français ?

Où étaient beaucoup des dirigeants de la droite et de l’extême-droite d’aujourd’hui à cette époque là ?

Ce petit vomi idéologique que tu nous offres ressemble fort à un cri de désespoir face à des faux choix politiques désastreux ,des minoritaires des minoritaires des soit-disant antilibéraux que tu soutiens.

C’est chiant pour l’ego d’être dans le camp historique des perdants,parce que l’ultralibéralisme ,les socio-libéraux et les bobos antilibéraux vont tout perdre dans les années qui viennent.

2007 n’est qu’une étape.JN55



Coco, boulot, dodo. Sur le blog de Michel Onfray...
15 février 2007 - 22h22

a vomir
pourtant j’ai avec plaisir onfray
et continuerai a le lire
mais vraiment la c’est du délire
anticommuniste



Coco, boulot, dodo. Sur le blog de Michel Onfray...
15 février 2007 - 23h02 - Posté par

"Quand le brun avance, ceux qui le voient avancer lui résistent, ceux qui ne le voient pas sont dedans" :

ceci est une grande pensée ...

Car c’est la mienne,

et dans mon petit cercle d’intellectuel lui tout seul, un seul penseur brille au firmament : moi !

...Hélas, je ne vois plus le brun avancer, j’avance avec lui...avec tous les "grands penseurs" autocertifiés de notre ère des "nouveaux philosophes" et de la star ac’...

l’Ere de ceux qui pensent pouvoir dire qu’ils pensent sans faire rire ceux qui , donc, ne pensent pas...

L’Ere des "penseurs" qui pensent que Sarkozy pense à gauche mais a du mal à le cacher à des géniaux devins comme "Navaro"...

C’est plus la fin de la classe ouvrière, c’est la fin des "intellos" !

Olga -la rose haut pensant


Coco, boulot, dodo. Sur le blog de Michel Onfray...
15 février 2007 - 22h37

Qelqu’un devrait conseiller à Michel Onfray la lecture de Madame Annie Lacroix-Riz, historienne autrement rigoureuse qu’il n’est philosophe. Il y apprendrait des quantités de choses intéressantes, notamment sur ce fameux pacte germano-soviétique dont on parle tant sans en savoir grand-chose.

http://bellaciao.org/fr/article.php...

Salut à tous.
Catherine



Coco, boulot, dodo. Sur le blog de Michel Onfray...
15 février 2007 - 22h52

Allez un petit effort les "Perreux, Braouezec, Asensi et Cie" : bientôt, avec de telles têtes pensantes comme "compagnons de route" de la dérive anticommuniste, vous finirez bien par débaptiser les rues Gabriel Péri dans vos villes comme d’autres ont inauguré des rues Timisoara avec tambours et trompettes...
Effectivement, on n’a pas la même conception du rassemblement et de sa visée !!!



Coco, boulot, dodo. Sur le blog de Michel Onfray...
15 février 2007 - 23h22 - Posté par

Monsieur Isabet ex maire PCF de Pantin avait inauguré cette rue Timisoara en compagnie d’élus du Front National, aujourd’hui il soutient Bové.Au moins cet homme est fidèle à ses reniements !


Coco, boulot, dodo. Sur le blog de Michel Onfray...
16 février 2007 - 00h24

ENFIN UNE BONNE NOUVELLE : L’ANTICOMMUNISME EST DE RETOUR ;-)

Réjouissons nous camarades,

voilà la preuve éclatante que le PCF est loin d’etre moribond,

voilà la preuve que notre parti dérange encore et toujours les bien -pensants,

voilà la preuve que nous avons encore un bel avenir devant nous !

Loin d’entamer mes convictions, mon engagement au sein du PCF, ce vomi immonde d’anticommunisme primaire enrobé de contre vérités est un encouragement à faire une belle campagne qui rassemble largement toute la gauche antilibérale dans sa diversité avec Marie George Buffet pour battre la droite et réussir à gauche !



Coco, boulot, dodo. Sur le blog de Michel Onfray...
16 février 2007 - 00h25

Bonjour à tous,

J’entretiens depuis longtemps avec le PCF des relations d’attirance-répulsion, d’amour-haine, d’admiration-rejet, etc. Ca vient de tellement loin que je devrais sans doute faire une psychanalyse pour démêler les fils de ces relations ! J’ai été membre de la JC, de l’UEC, du PC à différentes époques de 1967 à 1985. Des milliers de camarades sont sans doute dans ce même cas. Devant un militant du PC, le communiste sans carte que je suis est souvent hérissé par certains comportements et certitudes...et le dit vertement ! Je pense aussi que le PCF n’a pas fait tout le chemin qu’il doit faire pour, en construisant une nouvelle ligne politique, se reconstruire lui-même. Mais je ne peux que manifester ma sympathie, ma solidarité, mon empathie même au camarade Maurice qui s’attire un tel déferlement de haine et de clichés de propagande, et à tous les membres du PCF insultés dans leur intelligence, par Michel Onfray.

Il ne s’agit donc pas pour moi d’analyser un tract lancé dans le caniveau, mais simplement de manifester mon écoeurement devant ces insultes (qui prouvent encore une fois qu’instruction et intelligence sont deux choses différentes !) et d’indiquer à leur auteur qu’elles m’offensent personnellement, en tant qu’ouvrier communiste et chrétien (et je n’ai de carte ni comme communiste ni comme chrétien !)

Alain et http://dialogues.canalblog.com



Coco, boulot, dodo. Sur le blog de Michel Onfray...
16 février 2007 - 00h50

HONTE A JOSE BOVE d’avoir récupéré une recrue d’aussi mauvaise foi qu’ONFRAY.
Il y avait déjà l’arroseur arrosé, il y aura désormais onfray, l’effrayeur !



Coco, boulot, dodo. Sur le blog de Michel Onfray...
16 février 2007 - 09h33 - Posté par

... pour dire que le PCF dérange beaucoup, YVON GATAZ, ex-patron du MEDEF a dit :

 "on ne fait pas la même politique devant un PC à 2 % comme un PC à 25 %"

 j’imagine qu’il faut penser de la même façon pour les syndicats, il faut y retourner en masse vers les syndicats pro-ouvriers, pro-salariaux, (MERCI DE NOUS FAIRE UN PRIX D’AMI) et pas vers les pro-patrons qui ont cassé la Sécu (suivez mon regard).

Alors, je vous dis, on s’en fout de ce qu’ONFRAY peut dire et écrire, moi je ne vois qu’une chose :

 s’il y a autant de bénéfices dans les entreprises, c’est bien la preuve que les ouvriers ne sont pas des fainéants, qu’ils travaillent beaucoup pour du 35 h, d’ailleurs beaucoup peuvent apporter la preuve qu’ils travaillent au minimum 39 h et ne sont payés que 35 h. Demandez aussi dans les super-marchés genre LECLERC, les caissières font des heures supp. non rattrapables, alors ?

 c’est la preuve que les cadences ont été augmentées,

 ça veut dire que le gâteau est à partager avec les salariés (la plus grosse part),

 les patrons et actionnaires doivent se partager la plus petite part, (c’est pas vital pour eux)

 que l’état arrête de se fiche des automobilistes, en laissant l’essence à la hausse ehontée, alors que le prix du baril a complètement baissé, prétextant que TOTAL doit pouvoir réinvestir dans la recherche... PIPEAU, et faux prétexte... ILS SE FOUTENT DE NOUS,

 et je dirais qu’on arrête de faire du fric avec du fric, donc les actionnaires DEHORS.

 la BOURSE dehors.

 


Onfray sent le renfermé - laissons le à sa naphtaline et ouvrons les fenêtres !
16 février 2007 - 10h35 - Posté par

Salut et fraternité !

Pour parodier Olga- Roseau Pensant-

ONFRAY... pas mieux de plus en parler ,de "cette pine d’oiseau qui trempe sa plume dans sa propre merde" ? (extrait de "Nuit D’Ivresse"...)

Et plutôt, oui, de NOUS REJOUIR de la renaissance de l’ANTICOMMUNISME PRIMAIRE , en effet si " la valeur d’un homme se mesure au nombre de ses ennemis" !!!

Enfin, mais là, c’est très personnel et je ne demande pas aux camarades de partager mon avis :

 Certes l’Histoire est importante, elle fonde, manifestement, ce Parti (dont les militants me semblent, à moi, "néophyte communiste" :-) avoir une "culture historique" bien plus vivace et prégnante qu’au PS), il faut la connaître pour savoir où l’on peut aller, c’est une source infinie de renseignements sur la nature humaine et parfois, les hommes qui l’ont faite méritent qu’on la respecte et qu’on l’entretienne.

 Mais je me permets de signaler à ceux/Celles qui se servent de l’Histoire pour attaquer le PCF aujourd’hui que l’histoire, c’est comme ça, c’est principalement LE PASSE, et que nous , nous avons fait notre auto-critique, publique et officielle, et que nous regardons DEVANT.

Nos détracteurs, qui se raccrochent à des éléments aussi LOINTAINS (nous sommes au 21 ème siècle et personnellement, je n’étais pas née au moment du Pacte germano soviétique, dont je pense, bcp de personnes de mon âge -30 aine d’années- ne savent plus que de très loin ce dont il s’agit), nos détracteurs sont DES HOMMES DU PASSE, d’horribles REACTIONNAIRES
qui, faute de pouvoir critiquer ce que nous faisons et proposons aujourd’hui, critiquent ce qu’ont fait certains communistes il y a 50 ans !

Ce que dit cet "auteur", pardon cette "hauteur" (puisqu’il se prend manifestement pour une sommité - ah c’est sûr, quel fait d’armes que d’être publié dans "Libération", si ça c’est pas un support de traîtres je ne m’y connais pas !!!!!), sent le moisi et le renfermé, comme lui - ses propos sont à son image, et à celle de Bové également :

Vieux, dépassé, poussiéreux, à côté de la plaque.
Sans vision, sans avenir, sans lumière.
Prétentieux, inhumain et, pour tout dire, inutile.

Réveille toi, toi, le pseudo-philosophe dont personne ne connaîtra plus le nom dans 20 ans, les préoccupations des gens aujourd’hui, on peut le déplorer ou pas, mais c’est pas de savoir qui a signé quoi et quand, si Chirac avait ou pas un flingue en allant "négocier" Grenelle avec KRazu, ou que sais-je !!!!!!

UN SMIC à 1500 euros tout de suite, financé par les 13 milliards d’euros de profits de TOTAL, CA , CA NOUS INTERESSE.
Tu dis quoi, toi, là dessus ?

Je ne suis pas sûre, au final, qu’il faille perdre notre temps avec les élucubrations de cet énergumène qui se prend pour un penseur, alors qu’il n’est qu’un pansement, et nous ferions sans doute mieux de concentrer nos forces, nos plumes et nos talents à d’autres objectifs...

Cher-e-s camarades, cher-e-s ami-e-s : AU BOULOT !!!!! QUe tout ce temps que nous usons ne soit pas passé en vain.

La Lutte, elle , elle est toujours d’actualité !
Nos propositions, c’est l’AVENIR !
La Lutte continue

La Louve Rouge


Coco, boulot, dodo. Sur le blog de Michel Onfray...
16 février 2007 - 08h36

sa haine est maladive ! il faut qu’il consulte le docteur Sarkozy au plus vite...
s’il pouvait nous mettre le long d’un mur et nous fusiller il le ferait dans son délire !

analysons son "cas" avec recul sans tomber dans son piège de provocateur : pourquoi est-il tombé si bas ? peut-être tout simplement parce que "nous" l’avions mis trop haut !

mea culpa Dieu Onfray, intégriste de ta "Vérité"

Roger de ANDRADE de Pluvigner en Morbihan



Coco, boulot, dodo. Sur le blog de Michel Onfray...
16 février 2007 - 08h38

Surpris ? NON !!!

Onfray est au xxième siècle débutant ce que Durhing était au XIX ème finissant. Lui aussi était prétendument antilibéral mais capitaliste, avec les termes de l’époque. Engels l’avait relevé magnifiquement mais il avait également relevé les dérives de Duhring en les englobant sous le terme de "socialitarisme" . Onfray comme son prédecesseur en ne s’attaquant pas au noeud du problême, en restant bavard et inefficace sur l’essentiel, trépigne d’impatience devant Maurice qui ne veut se soumettre à la trop évidente "idée juste" censée régler le problême.
Maurice remarque objectivement que la matière PCF est un outil contre le capital. Onfray, l’idéaliste athée, l’homme nombril qui s’est fait dieu, assène un jugement sur le PCF à partir donc de l’idée pure onfrayenne. L’idée pure et sèche qui est celle de Feuerbach au fond :" Mon dieu c’est affreux, la religion écarte les hommes de leurs vrais devoirs d’hommes libres et pensants" ; "Maurice, pauvre fou, tu crois te libérer de tes chaines , tu ne fais que rentrer dans une nouvelle Eglise" ; "Mais ton Eglise comme toutes les autres c’est l’oeuvre du Diable !!".

Oui, c’est drôle Michel Onfray à trop vouloir ne pas croire en Dieu ne croit plus qu’au Diable !!! Le Diable, le Malin c’est le PCF !!! Et voici notre Onfray, petite frappe hégelienne : " Le Diable idée pure s’alliène sur notre terre dans le PCF puis se désalliène pour se retrouver lui-même dans la candidature MGB". Et José Bové devient pour lui comme pour beaucoup d’autres son "sauveur suprême". Frappant le" diable-appareil PCF" tous les coups deviennent donc permis........cela nécessiterait d’autres dévéloppements mais il est l’heure de lire l’Huma....

Jean-Philippe VEYTIZOUX



MON PAUVRE MICHEL
16 février 2007 - 10h51

Oui , j’emploie les mêmes termes condescendant envers ce " mon pauvre maurice " Vous auriez du être plus franc avec la suite " mon pauvre maurice , vous êtes vraiment con..." pendant que vous y etes.

Mon pauvre michel , vous nous parlez d’un temps que less moins de 50 ans ne peuvent pas connaitre, et vous avec. Quand Staline est mort je faisais dans mes couches. Moi qui suis communiste je puis vous dire que vous parlez de ce que vous ne connaissez pas , allez donc discuter avec les ouvriers avant de parler a leur place , et dites combien d’ouvriers vous disent que le Parti Communiste Français les a trahi.

Vous nous récitez la litanie milles fois rabachée , des moments sombres de l’histoire du PCF ou les pratqiues étaient ainsi faites. Un exemple , si LA CGT en 68 a proposer de cesser la grève , n’était ce pas parce que la classe ouvrière avait ontenu des choses conséquentes jamais obtenu ? Si on vous suit les ouvriers de 68 seraient encore en grève ?
Ne vous fatiguez pas , ce que vous développez n’interesse plus.
On dit que la FRANCE glisse dans l’idéologie de droite , et comme vous vous dites anti libéral , c’est plus grave car avec ce texte sur ce pauvre maurice sans vous rendre compte que vous faites jouir la droite , la gauche anti communiste.

Je suis frappé aussi par votre vision des choses.Certes l’Histoire du PCF n’a pas toujours été idilyque mais elle est faite aussi de grands moments. De cela , pas un mot. Pour un philosophe ça fait bizarre non ?

Eh bien MAURICE , OUVRIER AJUSTEUR, moi je l’aime , parce qu’il est ouvrier , parce que si il parle de TRAVAIL , lui, sait de quoi il parle, parce qu’il a une conscience politique , parce qu’il a résisté à la pression idéologique pendant 40 ans , avec des discours comme le votre , et surtout parce qu’il a surement plus a vous apprendre que vous. Je l’aime parec que lui en sans doute bavé et qu’il n’en veut pas a celui qui a éssayé lutté.
Au lieu de le méprisez , essayez donc de le contacter pour parler avec lui , mais attention , en laissant au vestiaire votre suffisance votre arrogance d’intello de gauche.
Vous savez , actuellement , les intellectuels feraient mieux d’avoir un peu d’humilité après 30 ans de dévotion pour le PS et MITTERRAND , de crachas sur le PCF et sur les ouvriers.
Si on a trahi et abandonné les ouvriers , c’est VOUS ! Pas le PCF.

Vous aussi comme votre ami josé BOVE , vousd cultivez la division , les bons qui ont quitté le parti , qui n’ont de carte dansaucun parti et surtout AU Parti, les bons qui n’appartiennent a aucun parti et les méchants encartés , surtout au PC , qui ne sont que , au mieux manipulés ou au pire , salops de complice d’un appareil politicien.
Eh bien non , mon pauv michel , le PCF est composé de gens comme vous comme moi comme lui , avec ses contradictions de la société et de la vie.

Il ne serait pas étonnant que dans la rue de vieux camarades , je pense à nos vieux et valeureux camarades Résistants de la première heure , cachés arrètés torturés déportés , vous invectivent de " petit trou du cul " Ils vont vous sonner les cloches pour un autre son. Je pense en particulier a ceux qui ont été Résistants de la première heure , arrètés , torturés et déportés.
Mais de cela bien entendu , vous ne semblez pas le savoir sauf d’inventer que eux aussi ont été trahis , parce que la vérité , vous , vous la savez et que les autres ne sont que des " pauvre maurice "

Vous etes décevant

andré 18



RECTIFICATIF
16 février 2007 - 11h30 - Posté par

Je dois reconnaitre que vous avez un certain courage d’écrire de telles choses et de les mettre dans le public parce que vous allez vous en prendre plein la tête.
Vous allez devenir sans doute encore plus anti PCF mais après tout allons nous perdre beaucoup ?
Mon pauvre Michel

andré 18


Coco, boulot, dodo. Sur le blog de Michel Onfray...
16 février 2007 - 12h02

"Ce forum est modéré". Mazette ! QU’est-ce que ce serait s’il ne l’était pas.

Je me marre ! Voilà que les croyants sont assaillis dans leur foi. Quoi ! Notre sainte Mère le Parti aurait trahi la très sainte classe ouvrière ! Quelle horreur ! Sus au mécréant, sus au blasphémateur !
Je crains fort que les hommes aient pris la fâcheuse habitude de se trahir les uns les autres avec un acharnement constant.

Que n’a-t-on pas dit, écrit, fait pour sauver "l’appareil" et surtout ses apparitchiks. Et c’est valable pour toute formation humaine, pour toutes les églises, pour tous les partis.

Par ailleurs, il est un peu croquignolet de constater que des gens qui devraient posséder quelques connaissances marxiennes, refusent les faits. Or, il n’y a que les faits qui comptent et vous aurez beau tortiller du cou pour scier droit, l’Histoire n’a pas de poubelle. Un jour ou l’autre, ce qui avait été tu, occulté, falsifié, remonte à la surface comme ces bulles de méthane qui explosent à la surface des mares dont on remue le fond.

Pas besoin de conspuer M.Onfray, fils d’ouvrier, sorti de sa condition par son travail et son génie. Mais lui aussi, en train de se trahir lui-même, depuis qu’il a rejoint l’éclat des sunlights, les plateaux de télévision, et la foule des micros. Les rédactions lui ouvrent grand leurs portes. Il devrait se méfier de cette notoriété. Après avoir copieusement moqué les nouveaux "philousophes", n’est-il point de rejoindre leur peloton ?

Penser sérieusement demande du temps, de la maturation. La tenue d’un blog entraîne d’écrire dans l’urgence. Et réagir à l’instinct, c’est souvent, donner aux autres des verges pour se faire fouetter.

Qui va, en effet, profiter des remarques, presque justes de M.Onfray ? N’est-ce pas le meilleur moyen pour que chacun reste chez soi ? Est-ce avec de tels propos que l’on rassemble, que l’on fait avancer le débat des idées, que l’on va échapper au Poutine français, l’inénarable Nicolas, Ministre de l’Intérieur, tchékiste reconnu, petit césar qui accrochera la France aux States et à Bush en particulier ?

Quant à croire que le Bové des Causses pourrait être un sauveur, aurait suffisamment de poids pour faire fléchir l’un des rescapés du premier tour, je me marre.

D’abord, qui va arriver au second tour ? Tel que c’est engagé, je prends les paris : SArko et Bayrou.

Pour que la gauche, la vraie, ait une chance il aurait fallu la recomposer en sabordant les chapelles et partis existant et en construisant un nouveau parti rassemblant tous ceux qui ont besoin que les choses changent en leur faveur.

C’est mal parti. Il faudra encore attendre 5 ans de mieux.

Et ça, ça ne me fait pas marrer du tout.

Max Angel



Coco, boulot, dodo. Sur le blog de Michel Onfray...
16 février 2007 - 16h47 - Posté par

en construisant un nouveau parti rassemblant tous ceux qui ont besoin que les choses changent en leur faveur.

C’est mal parti. Il faudra encore attendre 5 ans de mieux.

Cette affirmation sous-entend que ce sont uniquement les élections qui peuvent apporter des solutions, des changements. Et que seule une période électorale peut permettre des constructions, des recompositions, de l’unification.

Je pense quasiment l’inverse : des élections, si il n’y a pas un profond et vigoureux mouvement social, ne peuvent rien apporter de sérieux (comme chante Renaud, si voter pouvait changer les choses, ça fait longtemps que ça serait interdit). Et je pense qu’une période électorale est le pire moment pour tenter de dépasser des blocages et construire (cf l’AU).

Bref, je n’attends rien de 2007, mais j’espère bien ne pas avoir à attendre 2012 pour que des choses bougent profondément !

OC


Le PCF n’a pas trahi les ouvriers, cher Maurice,…
16 février 2007 - 12h21

Onfray oublie Thorez pendant le front populaire contre les usines occupées et dans une logique gouvernementale : "il faut savoir finir une grève" ; le rôle de Marty envoyé faire la sale besogne répressive en Espagne contre le POUM et les anars ; la mise au placard voire pire des FTP-MOI un peu trop métèque pour le parti du "à chacun son boche" en 1945, la censure contre l’anticolonialisme après-guerre (Paul Carpita avec son Rendez-vous des quais sur la grève des dockers marseillais contre la guerre d’Indochine), les purges diverses et variées (Pannequin, Morin, Juquin… voir Mémoires d’ex de Mosco :
http://www.dailymotion.com/visited/...)
, l’alignement systématique sur les guerres impérialistes de l’URSS, Budapest 56, Prague 68, la Pologne, l’Afghanistan. Je passe sur les grèves brisées et les opposants de gauche pourchassés, les bulldozers contre les foyers immigrés à Vitry, le culte du travail. La liste est infinie. Par pitié, on pourrait hésiter à tirer sur l’ambulance. Pourtant c’est plus fort que moi : les bureaucrates aux poubelles de l’histoire ! Fin d’une imposture.



Le PCF n’a pas trahi les ouvriers, cher Maurice,…
16 février 2007 - 18h23 - Posté par

Aux poubelles tous les anticommunistes viscéraux dont tu fais partie ...le mérite de ton message , c’est qu’il est clair, toi ,au moins tu ne te caches pas ...tu suintes l’anticommunisme par tous les pores !

Si les gens comme toi, étaient aussi viscéralement anti FN, anti social démocratie et anti UMP , qu’est ce qu’ils pourraient être utiles ...à la société, malheureusement ils sont avant tout anticommunistes mais ça on a l’habitude , et contrairement à ce que tu dis , encore une fois, cela prouve que le PC est toujours là et il t’en....de !!!

Marjo


Coco, boulot, dodo. Sur le blog de Michel Onfray...
16 février 2007 - 12h25

Je ne rentre pas directement dans le dèbat Onfray-PC, certains livres de Onfray m’ont trouvé en total accord (Traité d’Athèisme) d’autres interessé (Contre histoire de la philosophie).
J’espère ne pas etre censuré immèdiatement car ma question est sincère, en lisant tous les commentaires, j’ai une impression.
L’attitude que je conçois "positive" envers une idée politique dèmocratique, c’est à dire qui se confronte avec la sociètè en èvolution, est de doute permanent et de critique permanente. En particulier parceque si on dèsire accèder au pouvoir dècisionel il est important d’etre capable de faire des compromis, compromis du aux mècanismes de la dèmocratie.
En ce sens j’ai ré-acquis de la considèration pour Rifondazione Comunista qui finalement ayant accepté de co-diriger l’Italie, est obligée de faire des choix probablement douloureux mais qui sont un fort signe de maturité dèmocratique, le dernier en date la manifestation de Vicenza.

Bon en lisant les interventions de ce fil, j’ai ressenti une forte impression, la meme, que l’on a quand on dèbat de religion, des insultes, ou des commentaires qui critiquent immèdiatement la personne et non les arguments ou les idées. Or pour avancer en dèbat dèmocratique il est important, NECESSAIRE de critiquer les idées et non la personne, sinon on dètruit les possibilités de compromis qui sont l’essence de la dèmocratie.

Ne pensez vous pas qu’un peu de dètachement je ne dis pas de MGB, je dis des intervenants ici (est-ce un èchantillon valable du PCF ?) seraient bènèfiques ?
Ne pensez vous pas aussi que de n’avoir aucune chance d’etre èlue prèsident/e permet d’avoir des positions beaucoup plus radicales que si vous avez de réelles chances, et savez au dèpart que vous serez mis devant vos promesses, qui au regard des accords dèjà pris par la nation, au regard des compromis futurs et dèjà connus, si vous etes honnète, conditionnent vos projets ?

Hirondelle



Coco, boulot, dodo. Sur le blog de Michel Onfray...
16 février 2007 - 16h01 - Posté par

Hirondelle relisez Nietche, il vous éclairera davantage sur l’assurance et le doute que M.Onfray.
Prof . Paris


Coco, boulot, dodo. Sur le blog de Michel Onfray...
16 février 2007 - 13h03

mon émoi est réel quand je lis ton papier . la condescndance et le mepris dont tu fais preuve envers maurice n’ honore pas l’ idée mème du mot populaire que tu prétends defendre a travers les actions que tu mènes .
ceci dit nous pouvons être en droit de contester ta version des faits quand a l’instrumentalisation des collectifs par le pc car en lisant la charte il etait précisé qu’il fallait un double consensus collectifs locaux et collectif national aucun des candidat déclarés n’ a obtenu ce double consensus ; il est regrettable ,(qu’ avec l’objectivité qui te caractérise ?) tu ne fassent etat des pétitions "spontanées" apparues qquelques jour avant la désignation mais ilest vrai, que comme tu en signé au moins une , tu ne crois pas qu’il puisse s’agir d’ une instrumentalisation .
je parlais d’émoi parce que je pense toujours qu’ il est possible de rassembler les antilibéraux . mais ta vision est que chaque militant du pcf (dont je suis) est qu’il doit d’abord s’absoudre des péchés commis selon toi par son appareil systematiquement je devrai selon toi me flageller .finalement pour un athé ta réaction ,ton comprtement est très catho.
je milite par ce je pense pas parce je crois. et je pense que ton mépris sers la droite et le ps regarde toi future gluskman

christian tessier militant syndicaliste et communiste quitte a en choquer qques un



Coco, boulot, dodo. Sur le blog de Michel Onfray...
16 février 2007 - 14h09

Monsieur ONFRAY

Comme beaucoup de communistes j accepte l heritage que vous venez de nous rappeller, cela fait partie des choses honteuses qu il nous appartient d assumer, mais je fais parti des simples gens qui ont suffisement d humilité pour l entendre sans rougir ! Ces moments peu glorieux qui dorment dans les poubelles de l histoire mais que vous aimez quant cela vous arrange, ressortir dans un but peu reluisant ne vous honore nullement. Les erreurs de l histoire aident a rebondir et a vous rendre meilleur surtout que de nombreux ouvrages dans la sphère P.C.F ont déja débattu sans tabous de ce sujet et c est cela qui nous a permis de nous libérer du poids de l histoire. Comme cela serait beau de voir tous les partis et héritiers de partis d en faire autant en commencant d abord par vous meme car en grattant bien votre parcours il doit bien y avoir des moments de votre passé qui ne doivent pas etre eux memes très reluisants ! Si vos retoriques sont si agressives et marquées par autant anti-communisme viscéral, c est que quelque part vous portez les marques d un refoulé frustré de ce parti. Vous n etes pas digne d appartenir au monde du travail, j espère que l histoire ne retiendra rien de vous et que vos vérités ne seront que subliminalles. Plus que le mépris, je choisis l indifférence vous ne méritez pas plus !

G.Thollot simple miltant communiste



Coco, boulot, dodo. Sur le blog de Michel Onfray...
16 février 2007 - 16h26

Juste une petite question à Michel Onfray sur ses critiques contre le PCF à qui il ne trouve à reprocher que sa compromission avec les néo-libéraux Socialistes.

N’était-ce pas vous qui parliez d’aller voter Royal sous prétexte que MG Buffet avait été désignée majoritairement (et quelques soient les modes de calculs) par les collectifs anti-libéraux ?

Etre critique n’impose certes pas d’être irréprochable soi même mais lorsqu’on sort un chiffon digne de Minutes, il faut quand même être capable de prendre plus de hauteur... surtout quand on se dit philosophe...



Coco, boulot, dodo. Sur le blog de Michel Onfray...
16 février 2007 - 17h44 - Posté par

Ce philosophe mélange tout, on voit qu’il ne connaît les ouvriers qu’à travers la télé qui n’en parle que très rarement sauf pour les traiter de fénéants et de privilégiés,on voit qu’il ne connaît le PCF qu’à travers ses bouquins de révisionnistes genre Furet ou Courtois. Il est tout juste bon qu’à causer de son alibi de son créneau : "Université Populaire", dans les salons et dans les médias. C’est un défonceur de portes ouvertes du politiquement correct. C’est un rabatteur du PS. JdesP


Coco, boulot, dodo. Sur le blog de Michel Onfray...
16 février 2007 - 21h05 - Posté par

Onfray ..., on voit qu’il ne connaît les ouvriers qu’à travers la télé dit JdP, qui lui connaît bien Onfray.


Coco, boulot, dodo. Sur le blog de Michel Onfray...
17 février 2007 - 00h06 - Posté par

JdesP ne connaît pas Onfray, il espère seulement que son "cher" Maurice qui n’a rien compris à la vie, c’est un "stal", a enlevé sa casquette en s’adressant à Bové. JdesP


Coco, boulot, dodo. Sur le blog de Michel Onfray...
16 février 2007 - 17h56 - Posté par

Jacques Duclos disais"on ne jette des pierres qu’a l’arbre qui porte des fruits".Il n’existe pas de critique pour les MRP, l’UNR l’UDR,LE RPF , les RI et ses jeunes chantés par Ferrat etc...Je suis deçu par Onfray et ne suis pas pret d’acheter un nouveau livre de lui ni de lui faire de la pub
Jean56


Coco, boulot, dodo. Sur le blog de Michel Onfray...
16 février 2007 - 17h23

Concernant l’URSS face à l’allemagne nazi :
http://www.lescommunistes.net/ lajeunegarde/docsPR/ListeDocPr.html

Quand à ceux qui si dise "communistes" et qui crache sur les camarades mort pendant la Resistance... je pense que cela se passe de commentaire.

Que reste-t-il aujourd’hui de communiste au P"C"F ? RIEN ! A quand remonte le dernier discour anti-CAPITALISTE et non anti-libéral ? A quand la dernière référence à la Dictature du Prolétariat ? A la lutte de classe ? A la destruction de l’appareil d’Etat en place ? A la SOCIALISATION et non nationalisation des moyens de production ? Au parti d’avant garde prolétarien ?
Et je pourrai continuer ainsi en évoquant tout les principe de Marx-Engels et Lénine....



Coco, boulot, dodo. Sur le blog de Michel Onfray...
16 février 2007 - 19h24

Partageant avec Maurice l’insigne déshonneur d’être ancien ajusteur et néanmoins communiste, je me dois, sous le déluge des crimes et avanies complaisamment déversé sur nos têtes par M. Michel Onfray, après avoir rappelé que j’apprécie l’auteur du "petit traité d’athéologie" qui, emporté par son élan imprécatoire voit de la religion partout, d’apporter quelques précisions.

Bien qu’héritier d’une modeste lignée d’ouvriers de basse qualification et ne pouvant à ce titre, m’exprimer au nom de la classe ouvrière, il me semble que celle-ci, et particulièrement en France, champ limité de mes compétences, n’a pas eu à souffrir sous le joug du parti communiste, mais grâce à lui et à d’autres a pu résister à l’exploitation du patronat. C’est bien lui qui aujourd’hui comme hier veut s’enrichir toujours plus avec le travail des autres. C’est bien le MEDEF et son chien courant Sarkozy qui veut réduire les salaires en allongeant démesurément la durée du travail.

Mon expérience me montre que lorsque face au patron il y a des militants, syndicalistes, et mieux syndicalistes et communistes, qui savent rassembler et agir avec leurs camarades de travail, le patronat est contraint à négocier et à céder sur ses profits. C’est ce qui c’est passé en 1968, lorsque que l’obscur Krasuki, ancien ajusteur et communiste lui aussi, après avoir été dirigeant de la MOI et déporté n’a pas échangé la Révolution contre un plat de lentilles sous la menace du revolver de l’infâme Chirac. Secrétaire de la CGT, directeur de la Vie Ouvrière, dirigeant syndical apprécié et écouté dans le monde ouvrier, il a été désigné pour être le porte-parole de la CGT et de tous ces grévistes qui lui ont fait confiance pour négocier et obtenir des résultats dont ils se souviennent encore avec fierté. Leur objectif alors n’était pas de faire triompher la Révolution, c’était de mieux gagner leur vie, d’être mieux respectés et plus forts dans l’entreprise. Ils ont gagné, merci camarade Henri d’avoir été de ce combat, de n’avoir jamais trahi les ouvriers.

Habitant d’une commune gérée par une municipalité d’union de la gauche, dirigée par un maire communiste, je sais aussi reconnaître au bénéfice de qui est menée l’action des élus communistes. Qui privilégie les plus modestes, qui fait construire des logements sociaux, qui accueille les immigrés comme des frères, qui se bat chaque jour pour défendre les services publics, etc…, merci camarades de ne pas trahir les ouvriers.

J’ai partagé l’espoir de l’union des forces de gauche antilibérales. J’ai choisi Marie-George Buffet et quand je vois la façon digne, respectueuse des autres, déterminée et courageuse contre le capitalisme et ses méfaits dont elle mène sa campagne, je ne regrette pas mon choix, merci camarade Marie-George de ne pas trahir les ouvriers.
BF



Coco, boulot, dodo. Sur le blog de Michel Onfray...
17 février 2007 - 10h37 - Posté par

Beaumarchais écrivait calomniez ,calomniez ,il en restera toujours quelque chose.

Cet article mériterait un procès pour révisionnisme .

moi je lui foudrait l’affiche rouge par la .......et lui laisserait ouvert le livre de gabriel péri ouvert jour et nuit pour lui apprendre à insulter ceux qui ont été fusillé afin qu’il puisse encore écrire aujourd’hui ,

Mais continuez à raconter n’importe quoi quand le pro consul Sarko sera au pouvoir vous courrez encore vous cacher ,et les cocos en premiere ligne irons se faire tuer par les ours de Sarko lePenpour tenter de sauver la république.
Jean Claude Depoil


Coco, boulot, dodo. Sur le blog de Michel Onfray...
17 février 2007 - 11h19

Prendre ce parti, c’est concéder l’argument essentiel du matérialisme historique, tel qu’on le trouve exprimé par K. Marx et Engels. Ne faut-il pas alors de ce point de vue considérer que les violences dans l’Histoire sont essentiellement sociales ? Et si elles sont sociales, n’est-ce pas parce qu’elles sont enracinées dans des structures économiques ? Derrière les éclats de révolte, la violence sociale, on peut retrouver des enjeux économiques, le combat contre l’injustice de ceux qui s’estiment exploités, comme on peut aussi trouver le délaissement où se trouvent une jeunesse abandonnée au chômage. Comme l’expliquait Engels, la violence sociale repose sur une base qui primitivement est économique.

Pour conclure la violence n’est pas forcément du coté que l’on voit.



Coco, boulot, dodo. Sur le blog de Michel Onfray...
17 février 2007 - 15h20

Bonjour

Je suis atterré par tant de haine de la part d’un "soit disant ?" philosophe et je me sens trahi par un homme qui devrait prendre la mesure en toute chose. De l’histoire récente, depuis 68, ou de celle qui m’a été mainte fois rapportée par les historiens et les témoins de leur époque, je ne retrouve rien de crédible dans les propos de ce monsieur ONFRAY.

Mai 68, grande foire anarcho libertaire ne pouvait pas déboucher sur une révolution. Mais malgré des manoeuvres sans nom de la part des gauchistes, les ouvriers ont réussi à arracher aux capitalistes des moyens pour leur salaire dont on mesure encore les effets. Il est heureux que les syndicalistes dont la CGT et les partis ouvriers dont le PCF n’aient pas suivi Cohn Bendit.... Lui, aurait bien des comptes à rendre à la classe ouvrière et à Maurice concernant son parcours et son discours d’aujourd’hui.

J’aimais son point de vue sur l’athéisme, je suis maintenant orphelin d’un homme équitable, partageant cette pensée.

Je ne salue pas ce monsieur.

Je partage l’avis de quelques intervenants qui suggèrent que l’excellente prestation de MGB n’y est peut-être pas étrangère. Les commanditaires de ces brulôts édités dans des magazines ayant défendus le renoncement contre les machines de guerre de la "concurrence libre et non faussée" sont maintenant acculés à sortir de leur réserve. Attention c’est dangereux pour le débat démocratique mais peut-être que cette violence verbale est utile pour faire craquer le vernis d’hypocrisie.

Au fait, quel est le parti qui a ouvert l’ensemble de ses archives dans la dernière période ?

Jacques de saran.



Coco, boulot, dodo. Sur le blog de Michel Onfray...
17 février 2007 - 16h01

ce qui dérange Onfray : après 68 le ouviers n’ont plu mangé de lentilles pendant dix ans !



Coco, boulot, dodo. Sur le blog de Michel Onfray...
17 février 2007 - 18h41

Il a pété un boulon Michel Onfray ? où ce sont les chevilles qui ont enflé trop fort, ou c’est parceque maintenant il "blogue" avec le nouvelobs, bien connu pour ses tendances anti-cocos ???? quelle apologie de haine ! quelle déception....
Lnela



Coco, boulot, dodo. Sur le blog de Michel Onfray...
17 février 2007 - 19h21

Stupeur !! Michel car je me l’autorise.....

La statue est été déboulonnée.....

Bravo !!! Tu as( je m’autorise le tutoiement ) fichu un merveilleux coup de pied dans la fournillière endormie des idées et des cinvictions.

Tous nous avons droit à des convictions dès l’instant où la sincérité de chacun est respectée.

Croyant stupide ou athée la vérité est comme les vagues de la mer sur une plage

 une fois l’eau fonce sur le rivage et la seconde suivante elle se retire.......

Bravo, bravo encore bravo toutes mes félicitations car je n’ai jamais vu autant de réponses sur un tel sujet....

Par contre lors des" accords de Grenelle en 1968" , pour moi je crois que c’est lors des entretiens non pas secrets mais en public entre les syndicats et Pompidou que Chirac Jacques, a dit à Pompidou" ne vous inquiétez pas j’ai mon 6/35 dans la poche)"

Propos tenus par l’honorable ’" Canard Enchaîné" de cette époque

Dommage mais je me marre de constater que l’histoire des peuples se racontent par des historiens
car L’historien ne restitue pas l’air du temps si complexe........

c’est à se tordre de rire...

Pour ce jour, je n’ai rien à ajouter .
Tous ces commentaires sont si riches en idées et valeurs.

P.S Je ne suis pas COCO mais SOCIALO encarté et je vote pour M.G.B.

Salut et fraternité.
Rosay



Coco, boulot, dodo. Sur le blog de Michel Onfray...
17 février 2007 - 22h03 - Posté par

MICHEL SI TU PASSES PAR ROUEN VIENT ME VOIRE ,ET JE TE BOTTERAI LE FONDEMENT, CAR TON ECRIT NE VAUX GUERRE NI PAIX .IL EMPLIFIE LE DEGOUT,IL EST PLEIN DE CONFUSION ,ET DEPUIS QUAND ESSAI TU DE DEVENIR HISTORIEN ,RESTE A DEAUVILLE ET NOUS TE FERONS SIGNE CAEN LES POULE AURONS DES DENTS,JE NE TE SALUT PAS FRATERNELLEMENT ,CAR JE NE SUIS QU UN PAUVRE MAURICE DE LA MISERE DU PROLETARIA QUE TA CONSOEUR VILLIER PORTE PAROLE DE TON AMIS JOSE" LAISSE AU COCO LA MISERE "ET FAIT ATTENTION IL Y A UN DENOME BRAOUZEC,PERREUX ET D AUTRE COCO AUTOURE DE TOI, ET MEME DES APPARENTEES OU APPARATCHIK UNE CLEMENTINE JE CROIS,JE POURRAI MOI AUSSI VOMIRE .MAIS JE VOTE COCO ET MGB ET DIGNE DE MA CONFIANCE CAR ELLE EST SEREINE DANS LA CAMPAGNE CONTRE LE CAPITALISME QUE TU CHERIES. JEAN LUC 76


Coco, boulot, dodo. Sur le blog de Michel Onfray...
17 février 2007 - 21h31

c’est malheureusement pas la 1er fois qu’un "intello de gauche" vire négationniste...
c’est ce qui m’écoeure le plus dans ce vomi haineux
Moi aussi j’attends les réactions de ces amis bovétistes, mais encore communistes (?) Braouezec, Perreux et consort...
Une question monsieur Onfray : à quand les dénoncations des relations privilégiées de vos "ennemis" libéraux avec les dictateurs africains ? Si toutefois ce sont encore eux vos ennemis...
Bulou



Coco, boulot, dodo. Sur le blog de Michel Onfray...
17 février 2007 - 22h57

J’aime beaucoup le travail de Michel Onfray.

Mais il semble que trop de travail et trop seul lui ait joué des tours...

Il devait le sentir quand il a écrit, pour présenter son dernier livre, La Puissance D’exister, que je viens de lire : "Le cap des trente livres passés, j’éprouve le besoin de faire le point de l’hédonisme..." alors qu’il ne fait qu’y utiliser son approche de cette philosophie pour bâtir des propositions "politiques", qu’on aurait tort de négliger, mais quand même... !

Michel Onfray me fait penser à tant de personnes qui, à force de penser "trop" seules, d’être coupées du monde "réel" et notamment du monde salarié, des militants de base, ceux qui n’ont jamais vu ou presque un "permanent" de près... se sentent investis d’une haute mission de "guide"... Et il y en a partout. Danger !
D’autant plus que lorsqu’alors, on se sent obligé d’entrer sur le terrain "politique", on se met en avant et on n’a pas toujours l’expérience de l’écoute, de l’humilité, du débat enrichissant, on ne contrôle plus les réactions aux attaques, aux déboires, aux déceptions... et... on se met à raconter des conneries, parce que le réflexe est plus de monter la polémique d’un cran que de reprendre là où on en était et où en est l’autre.
Et, franchement, des "conneries" de ce genre, il y en a un paquet dans son bouquin, à Michel Onfray.
Alors, pour ma part, je ne suis pas surpris de ce texte d’Onfray... C’est lamentable, c’est sûr... même pire : abominable.

Mais, d’une part, n’avons-nous-pas, nous de "La Vraiment Gauche", porté Onfray aux nues quand ce qu’il disait nous plaisait et n’avons-nous donc pas une part de responsabilité dans " l’envol de la montgolfière" ? Et, d’autre part, n’est-il pas permis de penser qu’en utilisant des méthodes de dialogues et de réflexion à l’inverse des siennes, nous avons la possibilité de lui faire mesurer combien ce qu’il a écrit là est con, inutile et dangereux à l’égard des idées qu’il a aussi partagées avec nous ?

Je me refuse à considérer Michel Onfray comme certains vieux routiers professionnels de la politique comme Perreux ou Braouzec... : lui, ce n’est pas son boulot, la politique "politicienne" ; il est alors, indépendamment de (ou en corrollaire à) ses activités de Prof et de Philosophe, un simple et vrai citoyen, il a le droit de s’eprimer, de se tromper, même au prix de telles conneries, dès lors qu’il ne le fait pas lui (je veux le penser) pour son intérêt personnel, comme, par exemple, se garder une place de permanent, dans n’importe quel mouvement, pourvu que ce ne soit pas au boulot, avec un patron...

Monsieur Onfray, vous avez le génie de vous sortir de là, la tête haute, mais vite, alors, hein ?

Cdrhum (33)



Coco, boulot, dodo. Sur le blog de Michel Onfray...
18 février 2007 - 07h03 - Posté par

Réponse faites sur le site de Onfray :

L’anticommunisme revient au galop ...

T’inquiètes pas Maurice, c’est bon signe. Un ouvrier parle du PCF en bon terme.
Quelqu’un qui ne connaît le cambouis que de nom, le travail à la chaîne qu’au travers des films lui réponds que son parti l’a trompé.

Autant lui dire : "vous êtes un pauvre con Maurice". Moi, Onfray, défenseur du capitalisme, grand philosophe, vais vous expliquer, Maurice.

"Lorsque Gattaz, président du CNPF disait : en France on ne fait pas la même politique avec un PC à 20 % ou un PC à 5 %, voyez Maurice c’est que Gattaz était un traitre au patronat.

Lorsque De Gaulle part à Baden, comprenez Maurice, s’était pour cueillir des paquerettes et les offrir aux salariés en grève. Non Maurice, les chars ne tournaient pas !!!

Lorsque que les salaires augmentent de 20 %, que des droits syndicaux sont conquis, c’est parce que les salariés ont été trahi par la CGT.

Lorsqu’ Ambroise CROIZAT crée la Sécurité Sociale, c’est qu’il trahit la classe ouvrière, Maurice. Lorsqu’il crée les Comités d’Entreprises, c’est pour mieux asservir les prolos.

Vois-tu Maurice, lorsque Marcel Paul nationalise EDF GDF, en fait, il pénalise encore la classe ouvrière. En un mot, il l’a trahi !!!

Lorsque sur demande des américains, le MRP, La SFIO s’associent pour chasser les communistes du gouvernement, c’est pour le bien des ouvriers Maurice, uniquement pour leur bien !!!

Quand ces même américains, dans la même période financent pour monter le syndicat FO, c’est que les militants CGT sont à la botte du patronat Maurice, qu’ils ont les gardent chiourme du patron.

Maurice, vois-tu, tous le membres FPTF, qui sont tombés sous les balles nazis, c’est parce qu’il ont été trahis par le PCF !!!
Alors que pendant ce temps, les tenants du capital, que je défends, luttaient pour libérer le pays et montrer aux ouvriers qui les avaient trahis pendant toutes ces années ...

Pardon Maurice, tu as une question ? Oui, je suis là pour te répondre, t’éclairer de toute ma grande philosophie. Vas y Maurice pose ta question ...

"Lorsque que la Confédération Paysanne perds des voix aux élections, est-ce que c’est parce que Bové a trahi les paysans ?"

...

Michel Allombert - Prolo depuis 30 ans - non membre du PCF - militant CGT. Toujours aussi con. Votera Marie Georges Buffet en avril.

Ecrit par : Michel Allombert | 18 février 2007


MICHEL.....
21 février 2007 - 17h27 - Posté par

Si tu en as encore des comme ça vas y envoies.


Coco, boulot, dodo. Sur le blog de Michel Onfray...
18 février 2007 - 15h06

Quel bien triste débat,
Michel Onfray parle de croyances qui empêchent de faire de l’histoire. J’espère qu’il ne considère pas ses propos comme de l’histoire... au mieux cela peut-être considéré comme une polémique d’essayiste médiatique.
En effet, pour être sérieux et honnête dans la critique, il faudrait commencer par réfléchir à ce que signifie les notions de classe ouvrière et de trahison ; pour esquisser une histoire de la stratégie du PCF, il faudrait mesurer l’influence de l’Internationale communiste, la stratégie d’union de la gauche depuis 1934 et le Front Populaire, ou encore s’intéresser à ce qu’a signifié pour les classes populaires les politiques du communisme municipal français, etc.
Quelle vue étroite et peu sérieuse de rechercher des trahisons de façon unilatérale.
La morgue permet à Onfray d’avoir une légitimité médiatique, il serait bien qu’elle s’appuie aussi sur quelques lectures,
stéphane rio



Coco, boulot, dodo. Sur le blog de Michel Onfray...
18 février 2007 - 17h52

Cet article de Michel Onfray est à vomir. Dire que le PCF a collaboré avec les nazis est une honte et c’est faire injure aux milliers de communistes morts en déportation ou fusillés par les nazis comme Guy Mocquet .
Je pense que le PCF et ses adhérents se doivent de réagir en portant plainte contre ce pseudo philosophe qui soutient José Bové.
Quand je pense que ce "monsieur se dit antilibéral cela me fait vomir.
NON monsieur Onfray le PCF n’a pas trahi les ouvriers et même s’il a commis des erreurs dans le passé , il a su les reconnaître et aujourd’hui sa politique est basée sur des valeurs démocratiques.
Alors, arrêtez de salir ce parti en utilisant des sentiments de haine à l’égard des communistes dignes de Le Pen et du Front National.

SERGE ALPES DE HAUTE PROVENCE.



Coco, boulot, dodo. Sur le blog de Michel Onfray...
19 février 2007 - 16h46

On pourrait aussi envisager ce genre d’intervention sous l’angle de la psychanalise. On dirait que ONFRAY a un énorme compte personnel a règler avec le PCF. J’ai très bien connu un , voir 2 "ex camarades " que les communistes exclus comme des chiens devant tous les camarades ( ça c’était vraiment dégueulasse ) eh bien mêmes eux n’ont jamais exprimé une telle ....haine ? envers le PCF. Ils sont plutot a dire " je ne veux plus en entendre parler"
Mais qu’est ce que le PCF a fait a ONFRAY ???
On dirait qu’il lache d’un seul coup après une rancoeur retenue depuis des années , voir de l’enfance.... un coco l’aurait pas tondu par erreur à la LIBERATION tout de même ?
andré 18



Coco, boulot, dodo. Sur le blog de Michel Onfray...
20 février 2007 - 10h56

Que de propos orduriers !!! Article inintéressant, caricatural qui véhicule tous les poncifs de l’anticommunisme.
C’est vraiment très décevant de la part de quelqu’un qui se présente comme un "philosophe"...
Yohann Augeat



ONFRAY A RAISON
20 février 2007 - 11h42

et quand je verrai MAURICE THOREZ je lui en toucherai 2 mots
andré 18



Cher Max Angel ,
21 février 2007 - 15h09

Tu écris :

" Pour que la gauche, la vraie, ait une chance il aurait fallu la recomposer en sabordant les chapelles et partis existant et en construisant un nouveau parti rassemblant tous ceux qui ont besoin que les choses changent en leur faveur "

............ouai ? .......et après ? " il aura fallu, yakafokon, fallait , Vous auriez du ....
"saborder les partis " et on en reconstruit un ? Etait ce bien la peine ?.
il y a aussi la proposition de COQUERELLE , " fédérons nous" c’est ce qui me semble le moins irréaliste , mais de se fédérer a vu les prémices en 2006 et on voit bien que ce n’est pas simple surtout quand on veut utiliser la principale composante ( le PCF ) et l’assassiner. Les commuistes ne sont pas prèts a laisser l’avenir et leur idéologie entre les mains de n’importe qui.
Quand j’entendais ce matin sur FRANCE INTER , COHN BENDIT dire " allé françois tu y es presque !!!!! vas y mon françois !!!!! " ( BAYROU bien sur ) Nous avons raison d’etre prudent avec les donneurs de leçons de révolutionnaire en peau de lapin.

andré 18



Coco, boulot, dodo. Sur le blog de Michel Onfray...
1er mars 2007 - 03h33

Juste une réponse à apporter à M.Onffray, de la part d’un ouvrier.

J’ai travaillé pendant plus de 30 ans à l’usine, à la zone industrielle à Amiens pour être précis, aux trois huit comme on dit. Je n’ai jamais été ni carté à la CGT ni au parti communiste mais je peux vous dire que les copains du parti ou de la CGT ont toujours été à nos côtés, et pas seulement pendant les grêves.

Je peux vous dire que ces gars là ils en avaient ! Je ne comprends pas une telle haine moi qui ait connu l’usine et la vie de tous les jours avec ces gars qui se battaient toujours pour nous et avec nous. C’est bien joli d’avoir des discours comme vous le faites, mais il faut aussi des actes !
Quand on est ouvrier carté au PC ou à la CGT, et qu’on gagne trois francs six sous, on prends des risques à se battre tous les jours avec les patrons ! Je sais de quoi je parle, mon fils s’est fait viré de l’usine pour son militantisme !

Et surtout, ce qui me gène dans vos propos, c’est qu’il ne reflète en rien la réalité de la vie à l’usine et des conditions de vie de la classe ouvrière. En 1984, ma femme est tombé gravement malade, et c’est les gars du parti qui se sont cotisés pour que l’on puisse payer les soins, sans compter leur temps à venir me soutenir moi et ma famille.

J’aurais encore plein d’exemples à vous citer mais je crois qu’il n’est pas possible de voir votre opinion évolué. Laissez-moi malgré tout vous dire que vos mots d’intellectuels et vos explications sont indigne d’un homme se disant de gauche !

Nous les ouvriers on sait ce qu’on doit au gars du parti communiste ou de la CGT, et rien que par votre haine anti communiste et quelque part anti ouvrière, je vais la prendre ma carte au parti et j’espère de tout coeur que Madame Buffet fera un score digne de la vraie classe ouvrière, celle qui lutte et se bat tous les jours au lieu de gaspiller sa salive à dire n’importe quoi.

Robert (de Flesselles dans la Somme)



Coco, boulot, dodo. Sur le blog de Michel Onfray...
5 mars 2007 - 18h01

Ca nous rajeunit.
Ca nous rappelle l’ambiance de 68 : les réquisitoires en règle auxquels les gauchistes de service sommaient les staliniens de service de « répondre »…, dans un parfait jeu de rôles…
N’avons-nous pas grandi ?
Serons nous perpétuellement ramenés à ces tournantes, à ces jeux d’adolescents violents et violeurs de leur commune Promise… cuitée, laissée là sans vie : l’Utopie ?...
Aubert SIKIRDJI.






Urgence pour l’Hôpital ! Urgence totale des luttes sociales !
lundi 16 - 22h07
de : Lepotier
ACTE 44 des Gilets Jaunes : Les BRUTES de macron à l’oeuvre !
lundi 16 - 19h17
de : joclaude
Les "affaires" en régime macronien ! Vertueuse prédiction : Plus jamais ça ?
lundi 16 - 11h59
de : joclaude
Venezuela : les très gênantes photos de Guaidó en compagnie des narco-paramilitaires colombiens
lundi 16 - 10h45
de : Olivier Arendt
Les sous-traitants du nucléaire en grève le 18 septembre contre le dumping social
lundi 16 - 08h11
DÉCÈS D’UN TORTIONNAIRE EN ALGÉRIE.
dimanche 15 - 15h17
de : Transmis par Nuits de septembre 1965
Que la Terre nous sauve.
samedi 14 - 13h27
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
Mesures Buzyn, c’est du Coluche : Dites nous ce dont vous avez besoin, nous vous dirons comment vous en passer (vidéo)
samedi 14 - 13h12
de : nazairien
1 commentaire
MANIFIESTA 2019 - C’est l’heure de l’mettre !
samedi 14 - 11h47
de : Hdm
Patrick Balkany, proche de Sarkozy, condamné à 4 ans de prison ferme et incarcéré (vidéo Verdi)
vendredi 13 - 16h16
de : nazairien
10 commentaires
Les corbeaux , les vautours en passe de disparaître ?
jeudi 12 - 20h12
de : joclaude
1 commentaire
Réaction de LFI après la diffusion des images de Quotidien sur le jour des perquisitions (video)
jeudi 12 - 12h38
de : LFI
40 minutes d’images cachées : le coup monté médiatico-judiciaire contre LFI (video)
jeudi 12 - 08h57
de : L’Ère du peuple
Je suis prêt ! « Et ainsi de suite… »
jeudi 12 - 08h44
de : Jean-Luc Mélenchon
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 - 08h41
de : Info’Com-CGT
Grèce : l’expérience autogestionnaire des Viome menacée
jeudi 12 - 08h04
Le Val-de-Marne, premier département de France à bannir le glyphosate
mercredi 11 - 09h40
de : Agnès Vives
2 commentaires
Perquisition chez Mélenchon... Un autre son de cloches (video)
mercredi 11 - 09h01
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 - 07h51
de : Roberto Ferrario
2 commentaires
Samedi 14 septembre 2019, les éditions Noir et Rouge présentent le second tome de La CNT dans la révolution espagnole de
mardi 10 - 22h09
de : Frank
UNE JUSTE COLÈRE - Interrompre la destruction du monde
mardi 10 - 13h55
de : Ernest London
1 commentaire
Le RN face à la destruction sociale
mardi 10 - 12h08
de : Christian DELARUE
3 commentaires
Toute la macronnerie : Menteuse ! La Révolution est permanente !
lundi 9 - 15h44
de : joclaude
4 commentaires
Gaspard Glanz (journaliste), à nouveau inquiété par la flicaille, ridiculise ces flics(quettes) (vidéo)
lundi 9 - 13h59
de : nazairien
Thales : petits meurtres entre amis, ou la politique des bâtons dans les roues
lundi 9 - 11h26
de : Bertrand F
Au moins 2000 gilets jaunes convergent à Montpellier pour leur rentrée
dimanche 8 - 15h42
2 commentaires
arret de la grêve de Petit Jean
samedi 7 - 12h32
de : promedic
"Opération Aéroport de Paris" : L’initiave citoyenne en action, dans le var (vidéo)
samedi 7 - 00h50
de : nazairien
Plan et marché à Cuba des années 1960 à aujourd’hui
vendredi 6 - 13h47
de : P. Del Castillo
2 commentaires
Les élucubrations de Stéphane Bern sur l’école au Moyen Âge
vendredi 6 - 11h09
de : Catherine Rideau-Kikuchi, Florian Besson
LA SOCIÉTÉ INDUSTRIELLE ET SON AVENIR
vendredi 6 - 06h41
de : Ernest London
2 commentaires
Rentrée catastrophe / C’est l’heure de l’mettre !
jeudi 5 - 22h19
de : Hdm
Grenelle des violences conjugales : le gouvernement répond aux féminicides par l’aumône
jeudi 5 - 16h51
1 commentaire
Yémen : les images rares d’une guerre qui embarrasse le gouvernement français (vidéo)
mercredi 4 - 23h15
de : Nazairien
2 commentaires
La société pharmaceutique Ferring impliquée dans un nouveau scandale ?
mercredi 4 - 16h13
de : Pharmawatch
Les empoisonneurs.
mercredi 4 - 15h17
de : L’iena rabbioso
Hypotextile : Soutien à Constance seins nus
mercredi 4 - 09h25
de : Christian DELARUE
Appel à la mobilisation contre l’OMC et les accords de libre-échange
mardi 3 - 21h27
de : via campesina
Christophe Prudhomme, porte-parole des médecins urgentistes : « Il faut arrêter de gérer l’hôpital comme une entreprise »
mardi 3 - 17h08
de : nazairien
1 commentaire
AFFAIRE BENALLA : suite et... !Pas fin ?
mardi 3 - 15h29
de : JO

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

La religion est le soupir de la créature opprimée, l'âme d'un monde sans cœur, comme elle est l'esprit des conditions sociales d'où l'esprit est exclu. Elle est l'opium du peuple. Karl Marx
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite